AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 282
♣ Localisation : San Francisco
♣ Situation amoureuse : J'adore votre humour.

MessageSujet: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Lun 21 Juin 2010 - 14:35

- Livignas ! grogna Mona-Lou avant de se retrouver instantanément téléportée sur l’île du crâne.

Elle était de forte méchante humeur. Tout l’agaçait à ce moment précis. Et surtout les nobles et beaux sentiments qui la faisaient rire jaune. Elle marcha en direction de la civilisation et le style colonial du marché, qui existait déjà du temps des pirates, apparut au regard de la jeune femme. Une vague de
contentement afflua alors en elle. L’île embaumait encore l’esprit pirate et cela lui convenait parfaitement. Elle traversa le marché en observant attentivement les étales, s’arrêtant parfois sur l’un d’eux pour effleurer un tissu, sentir un parfum ou observer des décorations. Certains marchands la saluaient en l’apercevant et elle leur répondait d’un hochement de tête.

Avisant un passage pour sortir du marché, elle s’y engouffra et pénétra dans une semi-jungle verdoyante. Un chemin était vaguement dessiné sur le sol et elle le suivit sans aucune hésitation. L’île était son refuge et malgré le fait qu’elle s’y rendait régulièrement, elle était toujours surprise par la découverte d’un nouvel endroit. Que ce soit elle qui le trouve par hasard ou Ninon qui complétait ses découvertes. Ninon… Mona-Lou se demandait d’ailleurs où se trouvait cette dernière. Ca faisait longtemps qu’elles ne s’étaient pas vues et une bonne séance de dépravation sadique serait la bienvenue pour apaiser totalement l’agacement de la sorcière.

Elle continua de marcher sur quelques mètres avant d’arriver devant une grotte naturelle. Elle s’y engouffra sans ralentir son pas et s’étira dedans en soupirant d’aise. Aujourd’hui, l’île ne lui avait pas offert un nouvel endroit à explorer mais tant de bons souvenirs resurgissaient ici que ça n’avait plus aucune importance… Combien de fois, Ninon et elle s’étaient retrouvées dans cette caverne avec quelques victimes de fin de soirées ? Elle ne pouvait les compter mais c’était sans conteste un nombre conséquent. Presqu’effrayant pour quelqu’un de timoré. Quelqu’un comme Peter. La jeune femme laissa échapper un feulement censé être un simili de rire avant de frapper dans la pierre. Ses phalanges heurtèrent violemment la paroi et une grimace de douleur déforma ses traits. Mais elle lutta contre la pulsion de serrer sa main contre elle. Elle avait cherché la souffrance, maintenant, elle devait assumer.

Du bruit attira son attention dehors et elle s’avança vers l’extérieur précautionneusement. Un éclat blond apparut au milieu de la végétation et la jeune femme créa un double tout en se tenant prête à manipuler
l’esprit de l’intrus. Elle recula légèrement vers l’intérieur de la caverne et son double fit de même, sur l’autre côté. Finalement, une jeune femme sortit des fourrées et un large sourire gagna le visage de Mona-Lou. Maintenant que Ninon était là, tout irait bien. Mona-Lou fit disparaître son double et s’avança
vers la nouvelle venue sans se départir de son sourire.

- Que vois-je… Ne serait-ce pas une suceuse de sang ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Lun 21 Juin 2010 - 21:02

Une furieuse envie faisait rage en Ninon Haalen. Elle voulait extérioriser toute la rage qui bouillait en elle. Car oui, étonnement, son manque de proie dû à ce week-end trop chargé l'avait laissée sur sa faim. Et tout le monde sait qu'une vampire n'aime pas avoir l'estomac vide. A jeun depuis trop longtemps, elle ne pouvait contenir son envie de sang éternellement. Hélas le jour lui barrait la route, elle ne pouvait guère se résoudre à chasser alors qu'il était à peine midi. Le soleil était haut dans le ciel, éclairant de son trône le ville mouvementée. Comme elle ne pouvait se nourrir, elle opta pour l'option numéro deux, qui la calmerait certainement assez jusqu'à ce soir.

- Livignas. prononça-t-elle clairement.

Arrivée sur la fameuse Île du Crâne, Ninon se sentit déjà quelque peu soulagée. La foule était dense et compacte, comme d'ordinaire. Le marché de ce petit bout de terre était mondialement connu, ce qui lui valait une réputation des meilleures. Il fallait avouer que l'ambiance bon enfant et l'esprit vieillot des stands qui entouraient les lieux était fort plaisants. Même pour quelqu'un comme a vampire, l'endroit semblait charmant et agréable. Et pourtant, chaque fois que la blonde venait ici c'était soit parce qu'elle n'avait rien d'autre à faire, soit pour rejoindre Mona-Lou. Sa fidèle collaboratrice qui l'aidait à semer le carnage au sein de la sérénité des marchands et promeneurs.

Elle savait qu'elle la trouverait ici. Inutile qu'on le lui précise. Grâce à sa perception de la vie très pointue, son instinct lui murmurait de se rendre plus vers la gauche. Ce qu'elle fit. En chemin, elle croisa un collègue avec qui elle avait fait quelques méfaits, auparavant. Elle s'arrêta un instant pour le saluer, ravie de constater qu'il lui portait toujours autant d'estime. Pour lui, Vampirella ne s'était jamais éteinte. Et au fond, Ninon se demandait presque si il n'avait pas raison. Passant sa route, elle trouva pile ce qu'elle cherchait. Une sorte de jungle. Exactement ce que son intuition infaillible lui avait prédit. Elle s'y engouffra donc, sachant d'avance que la sorcière ne serait pas loin.

Après quelques pas, la fragrance de son amie se distingua de celle des fougères, humains ou autres créatures rôdant dans les parages. Elle la suivit à la trace. Cependant, débouchant sur une grotte ancestrale, l'odeur se dispersa à nouveau. C'était un des principaux inconvénients de cette île, les parfums se mélangeaient et devenaient indissociables, même pour une vampire aussi talentueuse et débrouillarde qu'elle. A ce niveau là, ce n'était pas l'expérience qui lui manquait. Reniflant par-ci par-là dans le but de retrouver la trace de Mona-Lou, elle entendit justement des pas derrière elle. Ne se préoccupant pas que ce puisse être quelqu'un d'autre que son amie, elle se retourna alors que cette dernière lui disait :

- Que vois-je… Ne serait-ce pas une suceuse de sang ?

Ironique, Ninon accorda au sourire de la sorcière, une simple moue narquoise. Le sens de la répartie de son amie l'amusait encore lorsqu'elle était repue, mais étant d'humeur bougonne lorsqu'elle était en manque de globules, et elle ne plaisantait pas sur ce sujet, elle avait tendance à trouver ça lourd. Elle était ainsi, elle râlait pour un rien, quand elle avait faim. Ce n'était pas la faute à la vie, juste la sienne. Elle savait que son moral était bas dans ces circonstances. Elle tenta de se reprendre, ne voulant pas emmener sa collègue dans son aversion momentanée envers tout ce qui bougeait. Elle tenta de prendre une voix contenue, et dit :

- Qui a l'estomac creux ! Tu sais comment je suis dans ces cas-là, excuse ma mauvaise foi.

Après quelques instants de pause, elle enchaîna avec une certaine malfaisance qui perçait à travers sa voix :

- On s'attaque à qui aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 282
♣ Localisation : San Francisco
♣ Situation amoureuse : J'adore votre humour.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Lun 28 Juin 2010 - 0:51

Mona-Lou agrandit son sourire devant la moue railleuse de son amie. La maîtrise dont la vampire faisait preuve était très impressionnante mais il était criant pour quelqu’un qui la connaissait bien qu’elle était sur les nerfs et le ton de sa voix ne fit qu’accentuer cette impression bien qu’elle garde le même niveau sonore :

- Qui a l'estomac creux ! Tu sais comment je suis dans ces cas-là, excuse ma mauvaise foi. ..


La blonde demeura silencieuse un instant avant d’enchaîner,la haine flottant dans chacun de ses mots :

- On s'attaque à qui aujourd'hui?


La sorcière sentit l’excitation envahir ses membres à l'entente de cette phrase. La question de Ninon ne l’avait pas le moins du monde étonnée. Après tout, l’île n’était-elle pas la case départ de leur grand jeu de fureur ? Elle plongea son sombre regard dans celui si clair de son amie et enroula une mèche de cheveux autour de l’un de ses index.

- Que dirais-tu que nous nous occupions des humaines,tout simplement ? Ils sont si délicieux à terrifier et à tromper… Dans mon quartier, il y a un bar où quelques tombeurs de bas étage se prennent pour les rois du monde… Ils jouent avec les filles comme tu joues avec tes proies… Que dirais-tu de leur montrer qu’ils ne sont que tout en bas de la chaîne alimentaire ?

Mona tapota ses lèvres du bout des doigts de sa main libre avant d’ajouter :

- Ou sinon il y a toujours la possibilité de choisir une créature ou une personne au hasard et de la tourmenter jusqu’à ce que tu l’emmènes dans l’autre monde… Choisis ce qui te fait plaisir !

La sorcière s’assit sur le sol, le dos posé contre la paroi de pierre et ferma les yeux, laissant le soleil réchauffer son visage. Comme une métaphore ironique, la pensée que l’astre étincelant symbolisait leur future victime s’imposa dans l’esprit de la brune qui sourit. Pour l’instant, ni elles, ni leur futur jouet ne savait ce qui allait se passer bien qu’elles, en aient une vague idée et leur proie devait sans doute respirer la vie et le contentement d’exister… Mais comme le soleil mourrait chaque soir, l’apogée de la vie laisserait place à la beauté de la l’agonie avant d’être supplantée par le dernier cri. La comparaison avec l’astre s’arrêtait là. Il n’y avait aucune possibilité de résurrection pour la personne à laquelle elles s’attaquaient. Une fois qu’elles l’avaient dans le collimateur, c’en était fini, on pouvait presque appeler directement les pompes funèbres.

Le sourire de Mona s’élargit. Qu’il était bon de penser aux mauvais actes à venir quand on en était à l’origine. Elle ne faisait plus vraiment attention à son amie, ignorant si elle s’était déplacée, attendant
simplement qu’elle daigne répondre mais ne se risquant pas à insister de crainte qu’elle ne perde son sang-froid et décide se faire de la sorcière son casse-croûte. Même s’il y avait peu de chances que ça arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Mar 29 Juin 2010 - 10:32

Compacte, Ninon ne bougeait pas d'un pouce. Sentant le pouls de son amie s'accélérer, tel qu'elle s'en était doutée. Mona-Lou était tout aussi attirée par le mal qu'elle, alors après tout, pourquoi ne pas le faire ensemble? Repensant à ce qu'elle venait de formuler dans sa tête, la vampire se renfrogna. Non, elle n'était pas attirée par le mal, elle avait tiré un trait dessus depuis cinq petites années seulement, mais cinq ans quand même. C'était sans doute pour cela qu'elle n'arrivait pas à se contenir, c'était encore trop proche. Oui, c'était sûrement cela. Il fallait qu'elle se convainque elle-même que là était l'unique raison de sa venue ici, c'était vital pour son côté avenant. La sorcière agrippa une mèche de ses cheveux et commença à la tortiller d'envie, les yeux plongés dans ceux de la vampire. Avec une certaine excitation, elle dit :

- Que dirais-tu que nous nous occupions des humains, tout simplement ? Ils sont si délicieux à terrifier et à tromper… Dans mon quartier, il y a un bar où quelques tombeurs de bas étage se prennent pour les rois du monde… Ils jouent avec les filles comme tu joues avec tes proies… Que dirais-tu de leur montrer qu’ils ne sont que tout en bas de la chaîne alimentaire ?

Certes, ça devrait être distrayant, pour le moins qu'il y ait plusieurs jouets avec lesquels s'amuser. Ninon n'avait pas vraiment envie de bouger d'ici, cette île regorgeait de créatures en tout genre, de quoi satisfaire ses pulsions meurtrières. Mona-Lou avait toujours tendance à négliger les personnes qui l'entouraient. La sorcière pensait plus à ses propres intérêts qu'à ceux des autres, et elle avait bien raison, la vampire ne l'en blâmait jamais. En sa compagnie, elle n'était plus la même. Mona-Lou était un peu comme son Stephen Rice version féminine, avec certes, beaucoup moins de méchanceté et d'affection à lui partager. Oui, la sorcière avait vraiment des allures de démons, quand on y pensait.

- Ou sinon il y a toujours la possibilité de choisir une créature ou une personne au hasard et de la tourmenter jusqu’à ce que tu l’emmènes dans l’autre monde… Choisis ce qui te fait plaisir !

Parfait, pour une fois, son amie avait plusieurs idées à proposer, toute plus alléchante les unes que les autres, bien que cette dernière retint particulièrement son attention. Elle sentit la jeune femme s'asseoir et attendre, attendre, et encore attendre qu'elle lui réponde. Mais Ninon se focalisait déjà plus sur une potentielle future victime que sur les soupirs exténués de sa collaboratrice. Un jeune homme au loin, assez joufflu et plutôt mignon, maintenant qu'elle l'observait plus en détail, errait sans vraiment de but. Ses pas le menaient à elles, ironie du sort ou coup du destin, il leur était servi sur un plateau argent. Tirant son amie de sa rêverie, elle lui fit signe de se relever, ce qu'elle fit. La sorcière, une fois debout, voulut dire quelque chose mais la vampire lui ordonna d'un geste de se taire. Il n'était pas l'heure pour les questions, le temps était à la chasse, elle aurait dû savoir faire la différence. Pour briser le silence, elle lança à voix basse :

- Le dessert est servi. Ne t'en fais pas, je t'en laisserai une part.

Elle souligna ses dires d'un clin d'oeil insinuant. Les yeux rivés vers le charmant brunet qui s'avançait, déjà prête à ce qu'il succombe sous ses crocs, Ninon accorda un sourire mutin à son amie qui souriait de la même folie qu'elle. Il n'avait aucune chance de s'en sortir, il s'était lui-même tendu un piège. Elle se régalait déjà de savoir ce qu'elle en ferait. Une illumination lui sauta aux yeux. Cet homme les ayant tout juste remarquées, avait la ferme intention d'en séduire une. La blonde n'avait aucun mal à le savoir, ses pensées le lui hurlaient. Fière de ses capacités, la vampire se mit alors en tête de se jouer un peu plus de leur victime. Tournant à nouveau la tête vers la sorcière, elle dit d'une voix inquisitrice :

- Il est à croquer, je ne te le fais pas dire. Il n'empêche que tu pourrais le mener en bateau comme tu sais si bien le faire, histoire de profiter un peu de sa naïveté avant qu'il ne passe entre mes…mains? ria-t-elle.

Un instant, elle aurait presque dit 'griffes', mais ça aurait été d'autant plus méprisant. Autant rire avec des insinuations, c'était toujours plus sarcastique que de dévoiler directement le fond de ses pensées. En voyant son amie se réjouir, elle sut qu'elle s'était déjà faite à l'idée d'utiliser leur nouveau pantin pour lui soutirer, en plus de son porte-monnaie, un peu de ce sentiment débile qu'était l'amour. Car il était vrai que rien n'était plus plaisant à déguster qu'un sang vibrant pour cette seule raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 282
♣ Localisation : San Francisco
♣ Situation amoureuse : J'adore votre humour.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Jeu 8 Juil 2010 - 14:11

Mona-Lou avait d’abord été surprise de la réaction de son amie lorsqu’elle s’était levée, et elle avait donc voulu en savoir davantage mais le geste sec que la vampire avait fait, lui avait intimé le silence. Légèrement vexée, elle faillit se renfrogner mais la blonde lui en ôta heureusement la possibilité en développant avec un clin d’œil ce qui se tramait:

- Le dessert est servi. Ne t'en fais pas, je t'en laisserai une part.

Immédiatement, la sorcière sentit ses lèvres s’étirer dans un nouveau sourire plus dangereux que jamais. Peint sur le visage de son amie, le même type d’émotion siégeait. Mona-Lou essaya d’apercevoir la future victime, perchée sur la pointe de ses pieds, mais ne parvint qu’à distinguer une chevelure brune qui s’avançait vraisemblablement dans leur direction. Comme pour pallier l’aveuglement partiel de son amie, la blonde dévoila, en riant, ses pensées :

- Il est à croquer, je ne te le fais pas dire. Il n'empêche que tu pourrais le mener en bateau comme tu sais si bien le faire, histoire de profiter un peu de sa naïveté avant qu'il ne passe entre mes…mains?

La brune mordit sa lèvre inférieure sans pouvoir cesser de sourire. L’idée était plus qu’alléchante et elle imaginait déjà comment elle allait pouvoir se divertir avec leur nouveau jouet avant de l’admirer trépasser
dans l’étreinte mortelle de son ange de la mort d'amie.

Elle adressa un léger sourire à la blonde pour signifier son accord total et fit semblant de trébucher avant de tomber sur le sol en poussant un cri affolé qui, elle en était sûre, fit dessiner un rictus moqueur à Ninon. Ses longs cheveux bruns cachant en grande partie sa vue, Mona-Lou entendit arriver, plus qu’elle ne le vit, le brun, qui s’agenouilla à ses côtés.

- Mademoiselle ? Vous allez bien ?

Bénissant la longueur des mèches lui recouvrant le visage, la sorcière esquissa une moue moqueuse avant de pousser un gémissement en se tenant l’une de ses chevilles. Aussitôt, l’inconnu fut à ses pieds et posa doucement une main sur le membre intact.

- Vous avez mal, là ?

Hochant la tête en feignant de retenir des sanglots, la sorcière dégagea ses cheveux de son visage pour ancrer ses yeux à ceux de l’homme qui s’immobilisa immédiatement, allant même jusqu’à oublier de respirer. Une fois toutes les barrières inconscientes brisées, la jeune femme entra dans son esprit, ravie de la facilité de la manœuvre. Celui qui pourrait lui résister n’était pas encore né.

Elle se releva et adressa un sourire radieux à Ninon avant de se reconcentrer sur leur victime

- Vous vous appelez comment ?

- Thin. Thin Gummy

Les yeux vides, il semblait fixer la sorcière comme si elle était une espèce de divinité. Elle adressa un nouveau coup d’œil à son amie qui semblait s’ennuyer et décida de relâcher légèrement son contrôle. Manipuler un légume était loin d’être distrayant. Le regard de Thin s’éclaircit et il parut reprendre un minimum ses esprits. Il désigna la cheville de Mona-Lou et celle-ci ouvrit la bouche pour répondre quand Ninon la devança d’une voix assurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Lun 12 Juil 2010 - 17:51

A peine Ninon eut-elle le temps d'échafauder un plan que déjà, Mona-Lou s'en allait, titubante. Faisant mine de trébucher, elle tomba au sol avec trop de délicatesse pour que la vampire ne se doute pas de la supercherie. Comme pour confirmer ses pensées, la sorcière lui sourit d'une façon qui voulait tout dire. A une allure rapide faute de l'inquiétude que trahissait son visage, leur victime accourut près de la soit-disant blessée. S'agenouillant à ses côtés, il prononça ces mots que la Sang-froid n'eut aucune difficulté à entendre :

- Mademoiselle? Vous allez bien?

Mimant la souffrance, son amie esquissa un cri de douleur qui mit l'inconnu à ses pieds, du moins, encore plus qu'il ne l'était déjà. Elle était vraiment très douée, Ninon la reconnaissait bien là. Même si, pour elle, ça aurait été trop faux pour ne pas qu'elle s'en aperçoive. Avec avidité, elle continua de scruter la scène. Il venait de lui demander où avait-elle mal, synonyme du parfait gentleman imbécile et manipulable à souhait. On ne pouvait pas toujours tomber sur des petits Einstein ! Là, pour tomber aussi simplement dans le panneau, il ne devait vraiment pas être très futé. Soudain, il se figea. La sorcière se jouait de lui, elle ne pouvait jamais se retenir. C'était un peu comme sa propre dose d'hémoglobine, en beaucoup moins glauque et dangereux bien sûr.

- Vous vous appelez comment?
dit Mona-Lou.

Tel un pantin, il fixait le vide. Lassée de revivre sans arrêt la même chose, Ninon détourna le regard non sans continuer de leur prêter une oreille attentive. Il décréta, toujours en mode jou-jou, qu'il s'appelait Thin Gummy. Prise d'une légère envie de se foutre de cette appellation ridicule, la blonde se mordit la lèvre, tique habituel dont elle ne pouvait se passer. Son amie dut comprendre qu'elle ne trouva pas ça très amusant, car son repas redevint à peu près lucide. Il regardait désormais d'un air déboussolé Mona-Lou qui se tenait debout, en parfaite forme. Alertée par cette petite erreur, la sorcière sembla chercher les mots. Pour lui éviter à de voir se défaire seule de cette situation, la blonde sortit de l'ombre et vint se poster à côté d'elle.

Mordue par la démence qui ne la quittait plus, elle lâcha d'une voix où suintait une malveillance sans borne :

- Mademoiselle se porte à merveille. Monsieur en revanche, ce sera bientôt une toute autre histoire.

Se déplaçant trop rapidement pour qu'il l'aperçoive, elle s'était postée juste derrière lui, à quelques millimètres à peine de son dos. Plus décalée à gauche, elle inclina légèrement la tête de ce côté. Obnubilée par les veines de son cou, elle ne lâchait plus celui-ci des yeux. D'un geste presque doux, telle une caresse, ses mains vinrent se poser sur lui. Une délicatement ajoutée contre sa gorge, exerçait une pression si infime qu'on n'aurait guère pu deviner ce qui allait suivre, l'autre le retenant par l'épaule. Le pauvre crétin n'avait même pas eu le temps de comprendre ce qu'il se passait que la vampire avait déjà croqué sa nuque, transpercé sa chair, enfoncé ses crocs et aspiré son sang. Il n'eut pas non plus le temps de crier, Ninon était déçue de la marchandise. Pour la cause, elle ne s'encombra pas plus longtemps des quelques litres que son corps contenait encore. Un simple geste et il gisait, inerte étendu au sol.

N'y prêtant pas attention, la blonde passa son chemin, bientôt suivie par sa camarade. Se retournant vers cette dernière, elle ne lui accorda qu'un clin d'œil complice. Cependant, elle se doutait bien que ni l'une, ni l'autre n'avaient été satisfaites de cette proie trop stupide. Indécise, elle continua d'avancer vers elle ne savait trop où, son amie toujours à ses trousses. Préférant calmer ses ardeurs, elle laissa cette dernière la devancer. Sa mine toute aussi contrite que la sienne ne lui échappa pas, tout comme la ferme intention de trouver la victime idéale. Parfait. Elle n'aurait pas à réfléchir, la sorcière s'y adonnait déjà. Alors elle ne dit rien, attendant que son amie se prononce. Ce qui ne tarda pas à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 282
♣ Localisation : San Francisco
♣ Situation amoureuse : J'adore votre humour.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Mar 13 Juil 2010 - 22:37

- Mademoiselle se porte à merveille. Monsieur en revanche, ce sera bientôt une toute autre histoire.

Mona-Lou observa avec l'oeil blasé par l'habitude, Gummy mourir. Bien que Ninon soit parfaite en prédatrice, la qualité de jeu de l'homme était proche de la nullité. Il se laissait faire, mourrait comme s'il avait attendu ça toute sa vie. Et qu'il se foirait totalement sans parvenir à faire mieux. Vraiment, la sorcière était dépité par cette victime et Ninon aussi au vu de la rapidité avec laquelle le cadavre embrassa le sol.

La brune contempla un instant l'homme, récemment privé de vie avant d'emboîter le pas à son amie qui était déjà en train de s'engager à nouveau dans la jungle verdoyante. La vampire lui adressa un clin d'oeil amical auquel elle répondit par un léger sourire. La journée n'était pas terminée, elles auraient certainement l'occasion de se rattraper. Avec une proie à leur niveau. Dans l'esprit de la française, un inventaire fut passé en revue jusqu'à ce qu'elle tombe sur une personne qu'elle jugeât idéale pour concourir auprès d'elles.

Le rythme de la marche ralentit subitement et elle en prit la tête en percevant l'agitation excessive qui régnait dans Ninon. Replongée dans ses projections mentales, elle finit par évincer finalement sa première idée. Il paraîtrait trop suspect que le tenancier du pub le plus célèbre de l'île soit retrouvé mort alors même que le duo était de passage. Il était connu de tous qu'elles venaient ici pour se retrouver et passer leurs nerfs sur les gens trop faibles pour se défendre. La victime tuée précédemment n'avait pas fait le lien entre elles et leur réputation, et avait donc justement péri selon le schéma connu.

Finalement, des histoires, qu'elle avait entendu en achetant quelques livres aux étals de l'île, lui revinrent. Il paraîtrait que dans un endroit assez reculé de l'ile se trouverait une grotte. Une grotte immense, habitée et totalement rénovée pour être d'actualité. Celui qui l'habiterait serait un original et le dernier membre de son espèce. Le duo était souvent passé à proximité de l'endroit où l'on supposait se trouver l'habitation de la créature mais ne s'était jamais intéressé à lui. Il était peut-être temps de changer ça.

Ravie de son idée, la sorcière fit brusquement volte-face et s'arrêta en plein milieu de sentier. Les réflexes vampiriques de Ninon leur permirent d'éviter la collision et Mona-Lou dévoila son idée, d'une voix tremblante d'excitation:

- On n'a jamais fait s'éteindre d'espèce pour le moment... Et... Il se trouve qu'ici ce serait l'endroit où le dernier membre des Hommes Poulpes aurait choisi de finir sa vie... Son sang doit avoir un gout très différent de tout ce que tu as pour l'instant goûté et je devrais sans doute essayer plusieurs fois avant d'ancrer ma volonté dans son esprit. Ca me paraît être le candidat idéal pour nous divertir... Tu ne crois pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Jeu 15 Juil 2010 - 10:41

Elle haïssait les moments comme ceux-là où ses nerfs étaient à vifs sans aucun moyen pour les apaiser. Tout son corps bouillait d'excitation. En elle les pensées se chamboulaient. Une lui rappelant cet homme qu'elle avait d'abord crû succulent, une autre le goût de son sang qui s'était avéré trop fade. Ces humains ! Tous des incapables ! Ils pourraient au moins porter une étiquettes sur le cou indiquant leur groupe sanguin, ou encore une sorte de collier comme ils en mettaient à leurs chiens détaillant leurs habitudes alimentaires. Mais non. Au lieu de ça, ils mettaient du parfum ou laissaient la transpiration gâter leur sentence corporelle. C'était ridicule. Absurde.

La vampire n'eut pas le temps de pousser plus loin sas abominations car sa camarade fit volte face. Elle s'arrêta, espérant que l'idée qu'elle s'apprêtait à lui proposer en valait réellement la peine. Enfin, la sorcière parla :

- On n'a jamais fait s'éteindre d'espèce pour le moment... Et... Il se trouve qu'ici ce serait l'endroit où le dernier membre des Hommes Poulpes aurait choisi de finir sa vie... Son sang doit avoir un gout très différent de tout ce que tu as pour l'instant goûté et je devrais sans doute essayer plusieurs fois avant d'ancrer ma volonté dans son esprit. Ca me paraît être le candidat idéal pour nous divertir... Tu ne crois pas?

Un éclat dévastateur s'illumina dans les iris de la blonde. Oh oui, cette suggestion lui plaisait beaucoup. Un Homme Poulpe. Ça devait certainement avoir un goût particulier, en effet. Elle espérait qu'il opposerait un peu plus de résistance aux manipulations de son amie, histoire que le jeu en vaille la chandelle. Elles s'amuseraient ainsi autant l'une que l'autre, ce serait parfait. De plus, éteindre une espèce avait toujours été quelque chose qui attirait la vampire. Du temps où ses massacres italiens et la terreur qu'ils engendraient étaient à leur apogée, elle n'avait pas épargné les tribus elfiques qui en gardaient toujours un sale souvenir. Nombreux clans y sont passés, quelques survivants lui ont d'ailleurs couru après pour lui faire la peau. Sauf que c'était elle qui avait eu la leur…

Les yeux pétillants de ce désir nouveau, elle répondit avec un large sourire :

- Au quel cas où je me serais demandée qu'est-ce que nous faisions encore ici, cette réponse aurait suffis à me faire y rester plus longtemps encore.


Marquant une courte pause, elle poursuivit indiquant les deux allées qui leur faisaient face et non sans une réelle malice perçant dans sa voix :

- A ton avis, notre poulpe est plutôt à gauche ou à droite, très chère?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 282
♣ Localisation : San Francisco
♣ Situation amoureuse : J'adore votre humour.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Dim 18 Juil 2010 - 1:08

Mona-Lou remercia l'habitude qui avait pris place en elle quand elle croisa les yeux étincelant de la vampire. Son amie semblait possédée par cette nouvelle possibilité. Elle-même avait hâte d'avoir la confirmation que son idée était bonne mais la menace que personnifiait soudainement la blonde, l'avait refroidie légèrement. Elle savait qu'elle n'avait rien à réellement craindre d'elle mais là, c'était plus fort que la raison. Un grand sourire fendit néanmoins le visage de Ninon en même temps qu'elle ouvrit la bouche pour répondre:

- Au quel cas où je me serais demandée qu'est-ce que nous faisions encore ici, cette réponse aurait suffis à me faire y rester plus longtemps encore.


Une certaine fierté gagna la sorcière. Elle avait réussi à rattraper le coup. Ce fut comme si un barrage s'effondrait en elle. Elle ne comprit plus ce qu'il lui avait pris quand, quelques instants plus tôt, elle avait trouvé Ninon presqu'effrayante et s'en voulut d'avoir pu penser ça. La réaction de la blonde était normale... Elle était une réponse à quelque chose de très positif pour elles deux. Comme un peu plus tôt mais de façon plus intense, l'excitation vint bouillir dans les veines de la brune.

- A ton avis, notre poulpe est plutôt à gauche ou à droite, très chère?

La question à peine finie, celle à qui elle était destinée enroula automatiquement une mèche de cheveux autour de son index et laissa son esprit repartir dans ses réflexions. Elle fit apparaître une carte mentale de l'île et y dessina les deux chemins. Celui qui irait le plus en direction de l'eau, serait le bon.

- Chemin de droite... C'est le plus proche de la mer. lâcha-t-elle d'une voix indifférente qui contrastait avec l'envie pressante qu'elle ressentait de rencontrer leur future victime. Ca arrivait parfois quand elle se concentrait trop, elle perdait la notion véritable de la réalité.

Afin de s'extirper du pseudo-calme qui l'enveloppait, elle s'engagea directement dans le sentier désigné en faisant attention où elle mettait les pieds. Ca aurait été plus que stupide de se faire mal si près d'un divertissement qui promettait d'être intéressant...

Elle entendit Ninon lui emboîter le pas et se demanda si la vampire faisait des efforts pour ne pas la distancer... Après tout, elle se forçait à marcher à vitesse humaine pour elle mais aurait tout aussi bien pu faire le trajet en dix fois moins de temps afin de satisfaire son plaisir personnel. Mais peut-être était-ce ça l'amitié. Savoir faire patienter ses envies par égard pour l'autre. La sorcière ne savait pas trop si la relation qui les liait était vraiment de l'amitié mais elle savait que si elle avait eu à la définir, ça aurait sans doute fait parti du vocabulaire des caractéristiques.

- Au fait, Ninon, je sais parfaitement que ce n'est pas le bon moment mais... Je suis heureuse que tu sois ma partenaire de sadisme.

La phrase à peine prononcée, elle la regretta. Elle était stupide et digne d'une gamine ou d'une femme faible. Afin de la compenser, la sorcière ne se retourna pas vers son amie et continua d'avancer comme si de rien n'était.



Influence "Hallelujah" oblige pour la fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Lun 26 Juil 2010 - 10:57

Mona-Lou ne se fit pas prier, aussitôt son souhait prononcé, la sorcière sembla se plonger dans d'intenses réflexions. Ninon aimait la facilité déconcertante avec laquelle la brunette s'adonnait au travail. Il était si plaisant de prendre du plaisir en sa compagnie que la vampire ne voyait même pas le temps passer. Tout était plus simple avec elle, beaucoup plus simple. Comme si elle n'avait pas à réfléchir à ses actes ou à leurs conséquences. Certes, ce n'était pas non plus comme si elle retournait cinq ans en arrière, à l'époque du massacre acharné. Mais presque. Excepté quelques encombrantes limites qu'elle se devait de respecter, ici bas.

- Chemin de droite... C'est le plus proche de la mer.

Cependant que la brune progressait déjà vers cette direction à lenteur d'escargot, Ninon se retint de lui passer devant telle une furie. Les humains étaient tous trop lents de son point de vue. Pourtant, sa camarade arrivait à ne jamais l'agacer de par ce fait. Si on passait outre les rares désagréments dus à sa race sorcière, elle était réellement formidable. Ses capacités dépassaient de loin toutes celles des autres de son espèce, et ce, quoi qu'on en dise. Ses pouvoirs impressionnaient la blonde, mais pas eux seulement. Non. A vrai dire, elle ne s'entendait pas si bien avec Mona-Lou que parce qu'elles partageaient la même démence. Son amie était réellement surprenante. Fascinante même. De par ses actes, ses paroles, elle parvenait sans cesse à étonner Ninon. Elle l'aimait vraiment, ce petit bout de femme, et ne supporterait pas qu'on y touche.

- Au fait, Ninon, je sais parfaitement que ce n'est pas le bon moment mais... Je suis heureuse que tu sois ma partenaire de sadisme.

Stupéfaite, Ninon marqua un temps d'arrêt avant de continuer. Soit elle avait omis de lui parler de ses dons de psychanalyste, soit elle pensait la même chose qu'elle. Somme toute, la vampire ne s'attarda pas à chercher le pourquoi du comment et se contenta d'être heureuse. Soudain, cet aveu lui avait enlevé un poids. La libérant de quelques grammes de colère, son interlocutrice était à l'origine du franc sourire qui ornait désormais ses lèvres. Pour la rassurer, voyant bien qu'elle était gênée, Ninon se posta à côté d'elle pour progresser à sa hauteur. Ensuite, d'une voix sincère, elle dit :

- De même, sauf que tu es bien plus qu'une partenaire, pour moi.

Elles se regardèrent un long moment, en silence, souriant toutes deux. Bien que la sorcière semblait quelque peu désorientée par cette confidence. Soudain, un bruit fracassant se fit entendre derrière elles. Brisant leur contact visuel afin de s'informer de ce qu'il se passait, les deux amies se retournèrent simultanément.


Bon caca pour la suite, je t'aime, tu sais (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 282
♣ Localisation : San Francisco
♣ Situation amoureuse : J'adore votre humour.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Mar 14 Sep 2010 - 20:33

La sorcière sentit rapidement son amie remonter à ses côtés. Elle se crispa légèrement, attendant un sarcasme mais fut agréablement surprise par le ton franc et rassurant que la vampire employa pour lui répondre :

- De même, sauf que tu es bien plus qu'une partenaire, pour moi.

Tournant la tête vers Ninon, elle sentit ses lèvres s'étirer en un immense sourire lorsqu'elle rencontra celui de son interlocutrice. Une surprenante sensation de bien-être la submergea aussitôt après et la jeune femme fut heureuse de ne pas avoir pu prévoir ce qui allait arriver même si elle était toujours un peu surprise par la tournure qu'avait pris leur dialogue. Coupant leur instant de calme, un affreux vacarme leur parvint et elles pivotèrent immédiatement vers son origine.

Origine qui se trouva être représentée par une créature au physique relativement... Aquatique et qui les dévisageait d'ailleurs en ce moment-même avec une expression de nette consternation, une noix de coco et un crâne humain fêlé dans les mains. Mona-Lou abaissa instinctivement son regard sur ces deux éléments et avec un sourire tordu, l'inconnu les heurta violemment recréant le bruit précédemment entendu. En soupirant, la brune pencha légèrement la tête sur le côté et dévisagea attentivement leur vis-à-vis. Il semblait être approximativement civilisé au vu de ses vêtements "normaux" mais son attitude soulignait clairement une primalité dans la composition de son être. Elles avaient trouvé l'homme-poulpe.

- Vous n'aimez pas ce bruit? lança brusquement ce dernier en ponctuant ses paroles d'un geste équivoque.

Une grimace de dégoût se peignit sur le visage de la sorcière tandis qu'elle visualisait mentalement deux mains en train de pénétrer dans la tête visqueuse de l'hybride. La noix de coco et le crâne tombèrent immédiatement au sol dans un son étouffé alors que le mâle s'arquait devant les deux jeunes femmes, brutalement tiré vers le haut et son regard les foudroyant intensément. Luttant de toutes ses forces, la brune tenta de garder la légère emprise qu'elle avait sur lui mais il la rejeta finalement hors de son esprit en poussant un cri rauque et elle fit un pas en arrière, surprise de la résistance qui lui était opposée et cognant sans le vouloir Ninon qui observait la scène avec attention.

Un léger sourire revint danser sur les lèvres de la sorcière lorsqu'elle croisa les yeux bleu-gris de son amie.

- Effectivement, il va me falloir plusieurs essais avant de réussir à bloquer sa volonté donc si tu veux te faire plaisir..., chuchota-t-elle en écartant de ses tempes les longues mèches qui s'y étaient disgracieusement collées.

Rien n'arriva pour lui indiquer que la blonde l'avait écoutée mais Mona-Lou sut pourtant au fond d'elle-même que ça avait été le cas. C'était comme ça, elle le sentait et elle n'avait aucune raison tangible de prouver son impression hormis la certitude qu'elle ne se trompait pas. Remerciant quelques dixièmes de seconde plus tard Ninon d'un sourire légèrement agrandi pour son rattrapage habile, elle s'écarta pour laisser à la jeune blonde un accès direct vers l'homme-poulpe qui était en train de les regarder avec désormais une certaine méfiance, toute trace de mépris disparue en même temps que ses jouets étaient tombés sur le sol.

Le vent soufflait dans les feuillages des arbres tropicaux autour d'eux et la sorcière eut la brève impression d'assister à une scène de duel tirée d'un quelconque Western. Elle s'attendait même à entendre "l'un de nous est de trop sur cette île" lorsque la patience du mâle atteignit vraisemblablement ses limites et qu'il les apostropha de nouveau avec une véhémence détestable:

- Alors Modèle Réduit, on vient essayer de récupérer l'honneur de sa copine ou on préfère jouer à la statue de cire jusqu'à ce que mort s'en suive?

Mona-Lou leva les yeux au ciel avec résignation en entendant ça. Il était stupide ou stupide, cet être, de parler ainsi à Ninon? N'arrivant pas à trancher, elle plissa ses yeux en souriant méchamment et attendit avec impatience la réaction de son adorable amie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   Mer 19 Jan 2011 - 21:36

Face à elles, un homme d'apparence plutôt douteuse, tenait entre ses … mains ? un crâne fendu et une noix de coco. Le tableau était parfaitement risible, si bien que Ninon se retint avec peine pour ne guère laisser échapper un sarcasme incongru. Celui-ci les fracassa l'un contre l'autre, reproduisant le son agaçant entendu à l'instant. Quel idiot. Si il se trouvait terrifiant, le pauvre, il avait tout faux. Pathétique. Vu la certaine idiotie dont son être devait être constitué, l'immortelle songea qu'elles venaient de dénicher l'homme poulpe. Toutefois, n'étant pas certaine de son coup, elle préféra attendre qu'il lui porte confirmation.

- Vous n'aimez pas ce bruit? lança-t-il.

Exaspérée, la vampire choisit de se taire, à l'instar de Mona-Lou qui semblait tout aussi désabusée qu'elle. D'un mouvement lasse, il laissa choir les objets qu'il avait tenu jusque là pour s'arquer face à elles. Sa personnalité lymphatique consternait la blonde. Il leur lançait un regard noir, furax, mais cela n'avait pour effet que d'accroître l'envie qu'elles entretenaient de l'expédier hors de ce monde. Il paraissait en proie à une lutte intérieure, ce qui fit penser à la vampire que son amie tentait de contrôler son esprit. Devant sa difficulté, elle douta que l'opération puisse se faire si elle n'intervenait pas. L'homme prématuré poussa un hurlement venu d'une autre époque cependant que la sorcière bourra dans Ninon, restée derrière elle pour observer la scène de son air blasé.

Son regard croisa celui, amusé, de la brune qui lui confia :

- Effectivement, il va me falloir plusieurs essais avant de réussir à bloquer sa volonté donc si tu veux te faire plaisir...,

Ninon demeura stoïque, presque comme toujours dans de telles circonstances. Elle cherchait un moyen de lui venir en aide sans avoir trop à se salir les mains. Elle n'aimait pas utiliser des méthodes qui lui rappelleraient trop son double resté dans une dimension parallèle, où Ninon Haalen, alias Vampirella - comme dirait Stephen -, sèmerait encore le trouble partout dans le monde. Non, malgré sa sauvagerie, elle restait simple et posée. Mona-ou s'écarta, de façon à lui laisser plus d'emprise sur la situation. Leur ennemi les contemplait avec prudence, comme si soudainement, il s'apercevait qu'il n'avait pas à faire à de simples promeneuses mais à des enquiquineuses redoutables. Un duo de choc, dans tous les sens du terme.

- Alors Modèle Réduit, on vient essayer de récupérer l'honneur de sa copine ou on préfère jouer à la statue de cire jusqu'à ce que mort s'en suive?

La blonde tiqua aux trois premiers mots. Elle détestait qu'on s'en prenne à son physique. Autant elle pouvait accepter le « statue de cire », autant le « Modèle Réduit » lui restait en travers de la gorge. Sa petite taille s'avérait parfois bien utile, dans des situations précises. Il allait vivre les derniers de son existence de primate en compagnie de ses meurtrières, rien que cette idée parvenait déjà un peu à lénifier l'immortelle. Néanmoins, son agacement arrivait à saturation. Il était temps de lui régler son compte. Vérifiant que sa sorcière adorée tentait toujours de percer ses faiblesses, elle fut ravie de la voir se tenir les tempes, en quête de puissance. Une bourrasque de vent vint porter l'odeur répugnante de leur adversaire jusqu'à elles, mais ça n'empêcha pas la vampire de reculer sans prévenir, avant de foncer droit vers sa cible.

A vitesse vampirique, il n'avait évidemment rien vu venir, cet idiot. Elle n'eut qu'à le contourner, se placer derrière lui et placer ses mains conter sa gorge. Elle resserra sa prise, désirant le priver d'oxygène, ou au moins, l'immobiliser. Est-ce que ça a besoin de respirer, un homme poulpe ? Ignorant la réponse, elle allait changer de technique lorsqu'une main l'agrippa par la peau du dos. Tirée vers le côté, elle s'accrocha du mieux qu'elle put à l'individu. Hélas, sa force fut trop grande, et la demoiselle se retrouva face à lui, suspendue dans les airs. Il la contemplait avec un sourire narquois, cependant qu'elle cogitait déjà à comment rejoindre le terre ferme. Une pulsion propulsa son pied vers le bassin de l'homme, qui, plié en deux, la lâcha. N'ayant guère envie de lui pomper la moindre goutte de sang, elle se contenta d'attraper fermement sa tête, restée à l'horizontale faute de sa position, et d'un mouvement conspirateur, commença à la faire pivoter sur le côté. Comme elle savait qu'il finirait par abandonner la douleur de son entre-jambes pour sauver sa peau, elle darda un coup d'œil complice à Mona-Lou, afin qu'elle comprenne qu'elle avait besoin qu'elle le contrôle véritablement bien, à présent. Certaine que cette dernière ne la décevrait pas, elle put terminer par une tirade ironique :

— Tu aurais dû savoir qu'on ne doit jamais s'en prendre aux plus petits que soit, Gigantor.

Puis, vive, elle lui craqua le cou, laissant sa tête pendre sur le côté cependant qu'il s'écroulait sans avoir opposé la moindre résistance. Satisfaite, elle s'en alla retrouver son amie qui lui tape dans les mains,. Toutes deux ravies de leur parfaite collaboration, elles échangèrent quelques commentaires sur cette lutte assez drôle, finalement. Puis, elles entreprirent une remontée de l'île jusqu'à la sortie où Ninon, comme à son habitude, invita la sorcière à passer l'après-midi ensemble. Comme toujours, cette dernière accepta et leurs méfaits reprirent de plus belle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Friendship, Crimes & Laughter [ Ninon & Mona-Lou ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ Partout ailleurs :: L'île du crâne-