AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui part à la chasse… [Prue&Nins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Qui part à la chasse… [Prue&Nins]   Ven 30 Avr 2010 - 22:27

♣️

Pestant contre son satané chat qui s'était encore planqué en-dessous du canapé du living room, Ninon était en colère. Pas uniquement contre son animal à quatre pattes, mais aussi contre elle-même. Ça faisait près de trois semaines qu'elle ne s'était plus nourrie. Une véritable torture non pas seulement pour son estomac ; ses narines souffraient tout autant que lui. Respirer, bien que ça ne lui soit pas nécessaire, la faisait crever de mal. Elle voulait manger, elle voulait boire, elle voulait tuer pour pouvoir vivre. C'était dans de pareilles situations que ses tendances tyranniques reprenaient le dessus, il faudrait qu'elle se modère si elle ne voulait pas replonger dans sa folie meurtrière.

Alors qu'elle essayait d'attendre afin qu'il fasse un peu plus noir au dehors, une envie irrésistible de sang la poussa à bout et elle céda. Tant pis si la nuit n'était pas absolue, elle irait chasser près des bois là où on ne rencontrait généralement personne d'autre que des clochards ou des promeneurs perdus. Ceux-ci faisaient d'excellentes victimes qu'elle se faisait un plaisir d'amadouer pour qu'il ne la repousse pas lorsqu'elle s'approcherait de leur cou afin d'y planter ses crocs et d'en absorber leur sang. Fidèle à ses bonnes résolutions, elle ne buvait que très peu de ce liquide chaud et exquis, à peine un litre. Et elle savait qu'elle ne pouvait dépasser ce quota sinon son innocent dîner perdrait la vie.

Elle se résigna à ne pas emporter de veste, de toutes façons elle ne ressentait pas les faibles variations de températures, et s'en alla par la porte de son appartement. Elle descendit les escaliers tournants qui la menaient à l'extérieur et s'arrêta sur le pied de l'entrée de l'immeuble. Elle ne pouvait jamais résister à la magnifique vue qui s'offrait à elle sous cet angle. Son appart la gonflait d'émerveillement. Situé le long de Green's Avenue, il lui donnait droit à pouvoir admirer le superbe pont rouge qui la fascinait tant. Fière de son achat, elle était une fois de plus comblée d'avoir trouvé un si beau logis à un prix si peu élevé. Elle reprit sa marche et se dirigea d'un pas incroyablement humain vers la forêt la plus proche. Consciente de la présence de ses collègues terrestres, elle avait l'habitude de se comporter aussi normalement qu'eux jusqu'à ce qu'elle soit hors de vue.

Elle bifurqua au coin de la rue qu'elle venait de rejoindre et s'engagea vers un chemin plus étroit et moins emprunté. Ensuite, elle accéléra l'allure et se mit à courir à une vitesse fulgurante. Parcourant le petit kilomètre qui la séparait de sa destination telle une ombre insaisissable, elle y fut bien vite arrivée. Comme elle s'y était attendue, il n'y avait personne d'autre qu'un sans-abris qui squattait un bout de sentier où il avait élu domicile pour la nuit. Elle s'approcha de lui sans ménagement, ses pas ne se faisaient pratiquement jamais entendre tant elle était légère, principal avantage que fournissait le fait d'avoir vendu son âme au Diable. Le vieux crouton continua de ronfler distinctement et Ninon s'apprêtait à lui sauter à la gorge quand elle fut interrompue dans son élan par une silhouette qui fondait droit sur son repas.

L'acharnée qui venait de lui voler son quatre-heures se redressa dès qu'elle eut fini de vider l'homme de son sang, totalement. Gisant sur le sol, le clochard ne ronflait plus, en fait, il ne respirait plus du tout ; elle l'avait tué. Oui, elle. Car maintenant que la vampire pouvait la détailler à son aise, elle avait remarqué que c'était une fille. Une belle jeune femme qui devait avoir à peu près le même âge qu'elle, l'âge physique tout au moins. Sa peau pâle contrastait à merveille avec ses cheveux noirs de jais et se pupilles sombres et dilatées au possible. Toutefois, sa beauté extraterrestre ne justifiait en rien sa conduite jugée malpolie. Ce dont la blonde ne se priverait pas de lui faire savoir. Elle la fixa sévèrement, lèvres serrées et la tête haute.

- Ce n'est pas très aimable de me voler ainsi mon casse-croûte, petite vilaine, la blâma-t-elle.

Elle n'avait pas du tout apprécié de se voir privée de son repas. Surtout qu'elle en avait besoin si elle ne voulait pas rompre son serment. Pourtant, son interlocutrice ne semblait ni désolée, ni sadique. Elle se contentait de lui rendre son regard légèrement plus doux, sans doute parce qu'il n'était pas tenaillé par la faim, lui contrairement au sien. Calme, Ninon resta de marbre en attendant sa réponse.


Dernière édition par Ninon Haalen le Lun 24 Mai 2010 - 17:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is

ADMIN-CODEUSE
Lycantrope nostalgique.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 574
♣ Localisation : Plongée dans un roman.
♣ Situation amoureuse : Folle de ses bouquins.

MessageSujet: Re: Qui part à la chasse… [Prue&Nins]   Sam 1 Mai 2010 - 13:53

Plantée devant son calendrier, Prudence attendait que le temps passe. Impatiente que la date saute une semaine, elle espérait voir se produire un phénomène impossible. En plus, elle sentait la peur qui la gagnait. L'appréhension et l'angoisse de l'évènement proche qui l'attendait formaient un cocktail fatal. Dans deux jours, la lune éclairerait son âme de son éclat maximum et l'attirerait, faisant de son corps la victime de sa propre nature. L'heure de sa métamorphose sonnerait bientôt.

Exaspérée par la lenteur avec laquelle les secondes s'écoulaient, elle arracha le calendrier du mur. Les pages se déchiraient entre ses mains, tombant en lambeaux sur le sol, déchiquetés avec fureur. Calmée, elle jugea préférable de sortir prendre sa dose nécessaire de sang frais. C'était ce qu'elle faisait toujours quand le loup la guettait. Ça l'empêchait de devenir pleinement démoniaque et mauvaise le jour qui précédait la nuit de terreur qui l'attendait.

Elle quitta sa maison située à la lisière de la forêt et s'enfonça dans les ténèbres qui l'appelaient. Une fois arrivée face à un sentier, elle aperçut une silhouette lumineuse qui était postée devant un vieil homme qui somnolait paisiblement. Quand elle la vit s'incliner légèrement, prête à bondir, elle devina qu'elles étaient ici pour les mêmes raisons. Amusée par le prudence dont faisait preuve cette inconnue, elle décida de lui jouer un tour.

Elle fondit vers le clochard à toute vitesse et le vida de sang. Pas moins d'une minute plus tard, l'homme gisait sur le sol, complètement mort. Repue, elle se retourna pour faire face à l'autre convive. Celle-ci la toisait sévèrement, mais Prudence lui renvoya un regard aimable et lui sourit faiblement.

- Ce n'est pas très aimable de me voler ainsi mon casse-croûte, petite vilaine, la blâma-t-elle.

Voilà qui amusait d'autant plus la louve. Elle avait trouvé un nouveau jouet pour s'amuser et blaguer. Ironiquement, elle se dit que son interlocutrice avait du mordant. Elle se mit à la détailler ; elle était très blonde, toute petite, pâle et dégageait une sorte d'aura envoûtante. Un seul adjectif lui collait à merveille ; magnifique. Toutefois, Prue ne s'y laisserait pas prendre. Si créature sanguinaire elle était, méfiance elle adopterait.

- Il fallait agir au lieu de baver, poupée de verre !
lui dit-elle.


Dernière édition par Prudence Huston le Lun 10 Mai 2010 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Gryffinrin.skyblog.com

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Qui part à la chasse… [Prue&Nins]   Lun 3 Mai 2010 - 17:20

L'inconnue commença à la dévisager, de bonne grâce, Ninon la laissa faire. Un sourire ironique aux lèvres, cette autre semblait prendre beaucoup de plaisir à voir l'expression de la blonde se dégrader seconde par seconde. De plus en plus perturbée, elle ne savait comment elle devait prendre le silence de sa frontale. Question qu'elle ne dû pas se poser fort longtemps puisque la noire prit enfin la parole :

- Il fallait agir au lieu de baver, poupée de verre ! lui dit-elle.

Poupée de verre? Quelle étrange manière de la qualifier, voilà qu'on se remettait à la juger de par son physique de reine des ténèbres ! Ça faisait un moment que cette remarque ne lui avait plus été adressée. Depuis son époque tabou, pour être exacte. Quand elle vivait en Italie avec sa troupe de suceurs de sang déments, ces derniers adoraient la titiller avec ce genre de surnom. On la surnommait Vampirella, Mini-vamps, poupée de verre ou, pour les plus vicieux, Ombrie, en référence à la façon qu'elle avait à l'époque de frapper sans bruit, telle une ombre.

Avec difficulté, elle passa au-delà de ce souvenir douloureux pour revenir à l'instant présent. Dans ses yeux brillait une lueur courroucée de vengeance. Animée par cette force qui émanait de son égo, la vampire renvoya un regard inquisiteur à l'incapable qui la fixait, au bord du fou rire. Ainsi donc cette petite sournoise croyait lui avoir claqué le bec, elle serait déçue ; bornée, la blonde voulait toujours avoir le dernier mot. Fermement décidée de le lui faire clairement comprendre, elle éclata d'un rire jaune.

- Tout vient à point à qui sait attendre ; ma prochaine proie sera supérieure en goût à ce clochard maigrichon, récita posément la centenaire.

Son calme et sa gentillesse lui permettait de ne pas se prendre la tête avec des coups bas si ridicules. La mauvaise humeur de sa rencontre nocturne finirait par lui passer. Et là, elles pourraient certainement discuter plus aimablement. La noire parut s'apaiser et retrouver un peu d'humanité. Une certaine honte fit irruption sur son minois infantile. Comme la vampire l'avait envisagé, cette attitude devait être en rapport avec la réaction que le sang frais absorbé avait provoque sur cette fille.

Au fond, la blonde doutait qu'elle soit si arrogante et mauvais en temps normal. Après tout, les premières apparences étaient souvent fausses. Ninon espérait que ce soit aussi le cas avec sa semblable, tout autant que sa théorie sur la cause de son sadisme soit justifiée. Tout être qu'il soit humain ou non avait droit à ses périodes agressives, la blonde l'avait on ne peut mieux enregistré. D'ailleurs, elle en avait énormément profité. Beaucoup trop et beaucoup trop longtemps, alors qu'elle a toujours su que tout acte a ses conséquences…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is

ADMIN-CODEUSE
Lycantrope nostalgique.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 574
♣ Localisation : Plongée dans un roman.
♣ Situation amoureuse : Folle de ses bouquins.

MessageSujet: Re: Qui part à la chasse… [Prue&Nins]   Lun 10 Mai 2010 - 19:58

Savourant sa victoire, la lycan ricanait intérieurement. Elle lui avait bien claqué le bec à cette dérangée du soir ! L'envie folle qui lui prenait de vouloir sans cesse avoir le dernier mot lorsque sa mutation était proche la surprennait elle-même. Pire, cette manie purement puérile l'agaçait de manière considérable. En quoi le fait de se sentir supérieur au niveau extérieur pouvait lui être bien faisant? En rien. Voilà, c'était aussi bête que ça. Ça ne lui servait à rien. Du moins, pas à autre chose qu'à se faire passer pour une insupportable petite peste.

La sortant de son auto-dérision, la blonde éclata d'un rire calculé. Retrouvant son sérieux pour paraître plus sadique et déjantée qu'elle n'en donnait déjà l'impression, elle la fixa du regard avant de lui lancer d'une voix calme :

- Tout vient à point à qui sait attendre ; ma prochaine proie sera supérieure en goût à ce clochard maigrichon.

Olala ! Attention, la louve avait à faire à une vampire centenaire. Sa façon de parler le lui avait confirmé, ses expressions qui dataient du dix-neuvième siècle et son langage soutenu ne faisait plus aucun doute quant à cette véracité. Ce n'était pas la première fois qu'elle en voyait une, en revanche, c'était la première fois qu'elle était mêlée à une discussion avec l'une des leurs. Et quelle discussion ! Se rabaisser chacune à leur tour n'allait pas les mener bien loin, la louve venait de le comprendre.

Suite à ses réflexions précédentes, elle se dit qu'il vaudrait peut-être mieux stopper là les coups bas et recommencer sur de nouvelles bases. La noire, qui, en vue de la pleine lune proche, était donc en train de devenir blonde, reporta son attention sur sa collègue qui la regardait l'air impassible. Certainement que cette dernière avait d'autres chats à fouetter que pour se préoccuper d'une insolente comme elle. Toutefois, la louve était bien décidée à se racheter une conduite et à se montrer aussi adorable que possible en une telle période.

- Prudence Huston, dit-elle en lui proposant une main. Excuse mon agressivité, je ne suis pas une grande fan des fins de mois… laissa-t-elle supposer.

La vampire parut d'abord surprise de son changement brutal de comportement avant de lui sourire chaleureusement. Au moins, elle agissait avec tact et ne lui demandais pas de lui fournir plus d'informations. N'étant pas une imbécile, Vampirette devait avoir saisi le sens de ses propos. Ainsi, elle avait glissé suffisamment d'indices dans sa déclaration que pour mettre sa camarade sur la bonne voie quant à sa nature. Il était très peu commun qu'on rencontre un loup-garou, il n'en existait pas des tonnes, contrairement à d'autres espèces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Gryffinrin.skyblog.com

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Qui part à la chasse… [Prue&Nins]   Mar 25 Mai 2010 - 19:05

L'illumination qui vint animer les traits de la brune lui apporta la certitude qu'elle savait à qui elle avait à faire. Sa façon de s'exprimer avait été révélatrice quant à sa nature. Maintenant que son interlocutrice avait un point d'avance sur elle, Ninon inspira une grande bouffée d'air aussi discrètement qu'un colibri. La fragrance qui chatouilla ses narines possédait des essences sucrées, d'herbes fraîches et de cette odeur qui n'apparaissait qu'une fois la nuit noire tombée. Sans plus de preuves, une petite hypothèse se dessina dans la tête de la blonde.

Elle voulut examiner son effrontée, mais lorsqu'elle posa ses yeux assombris par la soif sur celle-ci, elle devint perplexe. Son attitude avait changé. La noire-brune sordide arborait désormais un air calme et serein. Ignorant à quoi elle devait s'attendre suite à ce revers de comportement, Ninon adopta une mine neutre. Impénétrable, elle ne dit mot. Préférant attendre ainsi que cette jeune femme daigne dire quelque chose. Peut-être qu'avec sa dernière réplique, elle avait définitivement écrasé son estime?

Pour preuve du contraire, la principale concernée se mit à sourire agréablement et à parler tout en lui tendant une main :

- Prudence Huston. Excuse mon agressivité, je ne suis pas une grande fan des fins de mois…

L'étonnement de la vampire s'accrut, mais ses lèvres se fendirent très vite en un sourire qui laissait entrevoir sa dentition parfaite. Puisque ladite Prudence avait fait preuve d'un brin de civilisation, il fut normal que la vampire persévéra dans cette lancée. Attrapant d'un geste léger et gracile la menotte délicate de sa camarade, elle accepta de signer par cet acte la fin des hostilités. L'humanité arrivait de temps à autre à la réussir, même dans de pareilles situations où la faim la tenaillait.

Un piston lui avait été lancé dans cette dernière phrase dite par Prudence. Cette allusion aux fins de mois l'amena sur la piste des pleines lunes. Cela confirma donc sa thèse : cette fille était bien une lycan. La chasse devait lui être obligatoire ce soir, au vu de la fin du cycle lunaire qui arrivait. Malgré cette suggestion, Ninon ne connaissait absolument rien de rien sur les loups-garous. Ils étaient si rares. Certains prétendaient même qu'ils n'étaient le fruit que de légendes et n'existaient pas vraiment. Curieuse, son excitation grimpa au maximum et devint difficile à contenir.

- Ninon Haalen, tarda-t-elle à prononcer.

Puisque la louve savait déjà qu'elle faisait partie de la famille des Sangs-froids, elle hésita à lui glisser également un indice inutile. Finalement, elle y renonça mais rajouta tout de même ceci :

- Et je déteste aller m'étendre mollement sur mon grabat l'estomac vide ! ironisa-t-elle.

En disant cela, elle était certaine d'avoir parlé de façon suffisamment snobe pour encrer un peu plus les certitudes de sa nouvelle amie. Car elle en était persuadée, cette rencontre les mènerait loin. Généralement, elle savait reconnaître les personnalités intéressantes avec lesquelles une entente cordiale serait possible. Et là, elle l'avait sentit dès que leurs mains s'étaient jointes. Ce sentiment s'intensifia lorsqu'un sourire complice scella cette nouvelle amitié entre les deux jeunes femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Qui part à la chasse… [Prue&Nins]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui part à la chasse… [Prue&Nins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ Lieux magiques :: La chasse-