AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 17
♣ Localisation : Évasive.
♣ Situation amoureuse : Love sucks.

MessageSujet: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Sam 9 Juil 2011 - 20:07

    L'aube se levait tout juste sur San Francisco, quand Aleksandr Blackdawn quitta son appartement, ce chaud matin d'été. Les mains négligemment enfouies dans les poches de son blue-jean, le garçon traversa les rues du monde non-magique avec un certain dédain pour les vies éphémères qu'il sentait s'éveiller autour de lui, dans les habitations. Ça et là, des passants déambulaient, l'air hagard et encore endormi. Triste Humanité. Intérieurement, et avec une certaine vanité, le jeune homme se félicitait de ne pas être comme eux, d'être différent. Mi-démon et, il en était persuadé, mi-quelque chose d'autre, qui faisait qu'il vivait. Mais peu importait cet autre chose qui sommeillait sagement en lui. Seul importait l'éternité qui lui tendait les bras.

    Avec un sourire, il arriva devant l'auberge qui menait à l'avenue magique, lieu quasiment unique au monde. Il s'adressa au barman, qui lui indiqua comment rejoindre l'avenue. Malgré l'heure matinale. l'endroit grouillait déjà de monde, De vie. Une vie étonnante de diversité. Certains avaient déjà connu la mort : derniers vampires courant à l'abri des rayons naissants du soleil, anges imprudents, démons téméraires et farouches, âmes errantes. D'autres croquaient encore la vie à pleines dents : fougueux lycanthropes, multitudes de sorciers affairés et, dispersés comme lui dans la foule, des hybrides. Il les sentait, toutes ses créatures magiques autour de lui. parfois complices les unes avec les autres, d'autres fois se jetant des regards haineux. Pendant plus d'une heure, Aleksandr se promena sur l'avenue et à ses alentours, découvrant avec surprise et même émerveillement les hautes falaises dont on lui avait si souvent parler, baroudant dans les ruelles, chinant les boutiques où il trouvait avec étonnement des articles aussi variés que de la poudre de sabots de lama péruviens, de la fourrure de Yétis de l'Himalaya, ou encore de la graisse de chameaux du Sahara, sans compter les éléments tirés de créatures magiques. Puis, la chaleur se faisant trop impétueuse, il se décida à se faufiler dans une brasserie où il commanderait un verre avant de s'installer dans un coin à l'abri des rayons du soleil.

    Seulement, alors qu'il s'apprêtait à entrer dans une auberge au nom ridicule, il remarqua une jeune femme qui se tenait assise sur un banc, sur le pourtour de la place principale, en plein soleil, sans ciller alors que la chaleur était de plus en plus insupportable. Intrigué, le jeune homme s'approcha, faisant fi de la chaleur. Il s'arrêta à deux pas derrière elle, restant dans l'ombre réconfortante d'une haute bâtisse. Il fronça légèrement les sourcils, sentant, pour dire vrai, une puissance de feu se dégager de la demoiselle. Une seule question lui vint à l'esprit : qu'était-elle ? Maîtriser un pouvoir d'une telle puissance était surprenant. Et rarement attribué. Sorcière ou démone, dans tous les cas, elle devait avoir son âge, à quelques mois près, peut-être. Il ignorait si elle était impliquée dans le conflit qui sévissait entre le Bien et le Mal, notions qu'Aleksandr trouvait bien abstraites, ou si, comme lui, elle était neutre. Mais quoiqu'il en soit, celui qui saurait faire de cette fille son alliée serait bien chanceux.

    Il se décida finalement à l'accoster, poussé par sa curiosité naturelle, et aidé par cette aisance qu'il avait à aller vers les autres quand il était dans ses bons moments. Il passa une main dans ses cheveux, et toute hésitation s'envola.

    - Quel est votre secret, gente demoiselle ? demanda-t-il en contournant le banc pour se planter près de la jeune femme.

    Le démon retint un sourire appréciateur voire carnassier en découvrant le visage de celle qu'il pensait désormais être une sorcière ; le parfum qu'elle dégageait, à la fois frais et sucré, était celui d'une mortelle. Mais le fait de lui découvrir cette faiblesse, plutôt que de le décevoir, attisa plus encore son intérêt pour elle. Il était d'autant plus étonnant qu'une telle puissance ait été attribuée à une vie éphémère. Quelque qu'ils soient, ceux qui la lui avaient octroyée avaient prévu de grandes choses pour elle...
    Voyant que la jeune femme lui adressait un regard sceptique, il eut un demi-sourire à la fois amusé et gêné, et reprit :

    - Je veux dire... Comment se fait-il que vous ne soyez pas morte de chaud sous un tel soleil ? J'avoue que vous... que ça m'intrigue, tenta-t-il de s'expliquer.

    Il s'était repris, mais ce n'était pas seulement le fait qu'elle supporte la chaleur qui l'intriguait, c'était bel et bien elle. Mais être trop direct se révélait bien souvent maladroit. Et Aleksandr détestait manquer de tact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 127
♣ Localisation : En fuite
♣ Situation amoureuse :

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Lun 11 Juil 2011 - 10:43


Toute la nuit, Pearl l’avait passé à traquer et torturer des âmes innocentes. Elle ne s’arrêtait pas une seconde depuis son arrivée à San Francisco. Elle avait tellement peur de retourner dans sa petite cellule, que pour elle, il fallait profiter de sa liberté. Elle était certaine qu’on la cherchait encore, mais... tant qu’on ne retrouverait pas la personne avec qui elle s’était enfuie, elle ne craignait rien. Sa dernière victime avait été un jeune homme qu’elle supposait encore étudiant. Elle l’avait séduit autour d’un verre de champagne, puis ils avaient joués. Cette partie était celle que Pearl préférait lors de ses chasses. Ses adversaires étaient toujours partants... jusqu’à ce qu’ils comprennent ce qu’ils allaient subir. À partir de cet instant, Pearl n’avait plus le temps de jouer. Elle devait passer à l’action. Pyromane sur les bords... elle brûlait vif ses partenaires, avant de les jeter dans les fosses communes, ou de les laisser sur le trottoir. Étrangement, la sorcière n’avait jamais aucun remord. Elle en tirait même une certaine satisfaction... Mais, elle n’oserait jamais l’avouer, ce serait comme accepter le fait qu’elle soit folle. Mais, elle ne l’était pas.

À présent, le soleil se levait sur la ville et les premiers rayons promettaient que la journée serait chaude, peut-être même étouffante. La blonde n’en avait que faire. Elle adorait la chaleur, c’était dans sa nature. Cette journée serait peut-être même l’occasion de déclencher quelques feux de forêt.. après tout, combien de bois brûlent par an, à cause de la canicule ? D’un sourire mesquin, Pearl observa sa tenue. Il n’y avait aucune tâche sur sa robe rouge sang qui aurait pu révéler ce qu’elle avait fait cette nuit. De toute manière, Pearl ne laissait jamais de traces. Elle passa une main dans ses cheveux, en bataille comme d’habitude, et les attacha à l’aide d’une pince. Enfin prête, la jeune sorcière décida qu’il était temps d’aller faire un tour sur l’Avenue magique. Depuis quelques jours, elle prenait l’habitude de se promener dans cette rue peu ordinaire. Elle y avait rencontré des personnes vraiment curieuses, et tenait à se faire une place parmi ses semblables. Elle ne pouvait pas non plus ignorer ce qu’elle recherchait vraiment. Celui qui l’avait aidé à quitter cette prison infernale. Comment avait-elle pu survivre ? Elle l’ignorait encore. C’était son ami, le feu, qui l’avait sauvé, elle en était certaine au fond d’elle. Ce matin-là, très peu de gens étaient sortis de leur maison pour comme elle, se promener sur la place magique. La jeune femme le comprenait très bien, ils préféraient être au frais que de brûler au soleil. Mais elle, n’avait pas peur de la chaleur. Au contraire, les rayons du soleil qui auraient pu lui faire attraper des millions de coups de soleil lui caressaient la peau avec douceur. Elle avait l’impression d’être etouré d’un drap de soie tellement doux, qu’elle aurait pu s’endormir directement. Elle n’était pourtant pas fatiguée, mais c’était le confort de la situation qui l’obligea à s’assoir. Elle choisit un banc en bois, tout près de la place principale. Elle admira pendant un moment les artistes de rue, toujours un peu déçue qu’ils ne maîtrisent pas le feu aussi bien qu’elle. Elle avait plusieurs fois penser à leur donner des cours.. mais elle avait trop peur de voir ressurgir les hommes en blouse blanche.

Elle chassa aussitôt cette pensée, sentant une présence derrière elle. Elle avait horreur qu’on l’espionne, et en même temps elle craignait que ce ne soit des médecins. Aussitôt, elle entendit le timbre d’une voix masculine et se demanda qui osait lui adresser la parole.

- Quel est votre secret, gente demoiselle ?


L’inconnu se déplaça pour venir juste devant elle. Elle le détailla du regard et du avouer qu’il était charmant. Il avait une posture imposante. C’était certainement à cause de l’aura qu’il dégageait. Pearl sentait en lui beaucoup de pouvoirs. Un côté sombre et un autre plus clair, plus lumineux. C’était un hybride. Il avait un visage fin et séduisant. On avait envie de plonger dans ses yeux océans, et on aurait sans doute pu s’y noyer. Mais Pearl n’était pas dupe et se méfiait. Il le remarqua sans doute, car quelques secondes lus tard, il tenta de s’expliquer.

- Je veux dire... Comment se fait-il que vous ne soyez pas morte de chaud sous un tel soleil ? J'avoue que vous... que ça m'intrigue.


Il avait un sourire charmeur, et Aria le lui rendit contre son gré. Ce n’était pas qu’elle n’était pas sociable, mais l’inconnu ne lui inspirait pas confiance. Sous ses airs innocents et enfantins, elle était certaine qu’il se cachait quelqu’un de mauvais. Ceci ne la dérangeait pas non plus... mais elle détestait être manipulée. Elle préférait être celle qui dirige. Elle le toisa une nouvelle fois, avant de lui répondre:

-Eh bien, sache qu’avec moi, tu es loin d’être au bout de tes surprises...


Accompagnée de ses paroles, elle avait créer une boule de feu dans sa main. Elle commençait à la modeler, la toucher, et elle put voir que cela impressionnait l’étranger. Petit à petit, la boule de feu prit la forme d’un corps. Elle se concentrait et au bout d’une minute à peine, elle parvint à créer la copie conforme de l’être qui était face à elle. Pour elle, cela signifiait que la chasse avait repris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 17
♣ Localisation : Évasive.
♣ Situation amoureuse : Love sucks.

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Lun 11 Juil 2011 - 17:11

La jeune femme lui rendit son sourire, quoiqu'il lui sembla plus gourmand que charmé.

-Eh bien, sache qu’avec moi, tu es loin d’être au bout de tes surprises...

Et, en guise d'illustration, une flammèche apparut entre ses doigts, pour se modeler au gré des envies de la sorcière. Peu à peu, le feu prit forme humaine. À bien y regarder, d'ailleurs, Aleksandr se reconnut. Et ce avec une stupéfaction évidente. Il haussa les sourcils, clairement impressionné. Il ne s'était pas trompé. La demoiselle n'était pas n'importe qui. Mais il se surprit à sourire ; le feu n'était pas invincible. Ne lui était pas invincible. Contrairement à la majorité de ses semblables, le démon ne possédait pas un pouvoir destructeur. Le feu, la mort instantanée ou encore la foudre... Tout ça lui était étranger. Hybride, il possédait deux dons, qu'il ne pourrait certes jamais ou très difficilement amener à une puissance égale à d'autre, mais qui étaient plus subtils. Plus faibles, oui, mais tellement plus mystérieux. Ce qui les rendait dangereux...

Il maîtrisait les ombres, l'obscurité, les ténèbres. Dans quelques années, quelques décennies voire centenaires, il serait peut-être capable de plonger le monde dans la nuit, d'annihiler la lumière du soleil... L'étendue de ce pouvoir était sans fin. Quand au second pouvoir, c'était celui de son autre moitié, et c'était celui-là qui l'avait fait sourire. L'eau. Il ne pouvait la créer, mais elle était là, partout, invisible. Dans chaque corps humain, dans ce nuage solitaire haut dans le ciel, et même dans ces fleurs, là, près de la jeune femme. Aleksandr plissa légèrement les yeux, tentant de comprendre l'attitude provocatrice de la sorcière. Elle voulait jouer... Soit. Ils joueraient. Le démon tendit la main vers les fleurs et les dessécha, amenant l'eau qu'elles contenaient au creux de sa paume pour en faire une petite sphère bien compacte. Puis, toujours avec un sourire mutin, il la fit augmenter de volume avant qu'elle ne se délie pour aller recouvrir à la manière d'une armure sa reproduction enflammée. L'instant d'après, il fit fusionner son élément avec celui de la sorcière et l'ensemble devint fumée avant de s'évanouir en élégantes volutes vers le ciel. L'alliance de deux éléments contradictoires avait toujours eut un certain effet sur le garçon. Fascination ou amusement, il n'aurait su le dire. Mais ça l'amusait. Alors que les dernières traces de vapeurs disparaissaient, Aleksandr se tourna vers la jeune femme. Elle semblait en proie à un dilemme intérieur, hésitant entre frustration et admiration. Certes, il avait détruit une œuvre d'une rare beauté, mais pour en créer une autre. Éphémère, bien sûr, instantanée, même. Mais une œuvre tout de même.

- Je ne demande qu'à voir, mademoiselle.

Il accompagna ses paroles d'une courbette quelque peu moqueuse. Il devait s'avouer qu'il était fier de son coup et espérait avoir épaté son interlocutrice comme elle avait pu l'épater ou presque. La partie s'annonçait intéressante. Seulement, y aurait-il un gagnant ou bien, comme lorsque l'eau rencontre le feu, les adversaires finiraient-ils à égalité ? Il espérait seulement qu'ils ne se détruiraient pas mutuellement !

- Je m'appelle Aleksandr Blackdawn. Ravi de vous rencontrez, héritière des flammes de l'Enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 127
♣ Localisation : En fuite
♣ Situation amoureuse :

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Lun 11 Juil 2011 - 17:51


Pearl était plutôt fière de son œuvre. Même très. Sa sculpture n’avait aucun défaut et était la copie conforme de l’étranger. Elle sentait de plus en plus qu’il n’était pas comme elle, mais qu’il possédait lui aussi de grands pouvoirs. Ce qui était complexe, c’était ces deux facettes que Pearl distinguait. Elle attendrait pour en savoir plus, même si elle avait déjà sa petite idée sur la question. Soudain, la sorcière décela un sourire cynique se dessiner sur les lèvres de son adversaire et elle ne put s’empêcher de se demander ce qu’il préparait. Bien qu’il était charmant, elle ne le laisserait pas avoir le dessus et à cet instant elle aurait aimer être télépathe pour lire dans les pensées de chacun. Et d’un seul mouvement, l’inconnu parvint à faire sursauter Pearl.

Il avait amener sa main droite près de quelques fleurs qui poussaient dans un coin. Elles étaient complètement fanées à cause de la chaleur, mais le brun parvint à leur rendre la vie, en versant de l’eau qui coulait de sa main. Un tel pouvoir ne pouvait être attribuer qu’aux sorciers... ou alors à d’autres créatures dont Pearl ignorait le nom. Pour l’instant, la jeune femme préférait se concentrer sur ce que faisait sa nouvelle victime. Il souriait d’une façon mesquine ce qui ne fit que renforcer l’aggaçement de la sorcière. Et lorsqu’elle vit qu’il était en train de faire comme elle-même l’avait fait auparavant, elle pesta intérieurement. La boule d’eau qui se créait dans les mains de l’étranger était parfaite, fluide et transparente. Le liquide tournait autour dans la main de l’homme et la sphère s’approchait de Pearl lentement. La blonde aurait pu riposter, mais elle était curieuse de savoir ce que le “sorcier” avait prévu. D’un seul coup, le liquide enveloppa sa création pour l’étouffer, l’éteindre. Mais la sorcière n’était pas de cet avis, et elle fut fière de découvrir que son feu se débattait comme il le pouvait. Les flammes tentaient de prendre le dessus, mais l’eau résistait, et au final, aucun des deux ne dominaient l’autre. Enfin, ne pouvant davantage se battre, les deux éléments s’embrasent pour créer une symbiose qui vola en fumée quelques secondes plus tard. Pearl devait avouer que le spectacle était beau... mais elle ne comprenait pas dans quel but l’inconnu avait agit. Voulait-il la provoquer ? Mettre en doute son pouvoir ? Si c’était cela.. il allait voir à quel point Pearl pouvait brûler.

- Je ne demande qu'à voir, mademoiselle.


Pour accompagner sa parole, il fit une révérence qui aurait pu paraître ridicule mais qui ne l’était pas.. enfin, pas venant d’un homme tel que lui. Il était beau, et devait sans doute jouer de ses atouts, séducteur. Néanmoins, Pearl ne tomberait pas dans le panneau, de plus, elle détestait qu’on se moque d’elle et c’était ce que venait de faire l’inconnu.

- Je m'appelle Aleksandr Blackdawn. Ravi de vous rencontrez, héritière des flammes de l'Enfer.


Elle aimait ce titre qu’il lui donnait, sans doute pour se racheter.. Et elle était heureuse qu’il ait été le premier à ce présenter. Blackdawn n’était pas inconnu aux oreilles de la sorcière, et elle était certaine que c’était une vielle famille de démon.. Ainsi, son partenaire de jeu n’était autre qu’un membre de cette race. Réfléchi, Pearl hésita à donner son identité. Elle savait que les démons étaient connus pour être des êtres impitoyables, presque autant qu’elle.. mais qu’eux, n’agissaient que pour leur intérêt, prêt à tout pour satisfaire celui pour qui ils travaillaient. Pearl, elle, était à son compte. Et elle détestait que des pions viennent la chercher pour lui soutirer des informations.. Après tout, elle possédait un pouvoir très puissant, peut-être plus puissant que celui de tous les sorciers réunit. Mais, cet homme dégageait autre chose que le mal. Il avait un aura bien différent de tous les démons que la belle avait pu rencontrer, et il lui inspirait confiance... Même si pour elle, il n’était qu’une carte, ce n’était qu’un jeu. Elle tendit la main, pour se présenter à son tour, et elle espérait qu’en retour, il lui ferait un accueil royal.

-Enchantée de pouvoir te battre aujourd’hui, mon cher Poséidon. Je me nomme Pearl Lopper, et je te conseillerais de faire attention.. Tu pourrais te brûler.


Le regard rempli de malice, Pearl attendait. Elle lui avait donné le nom du dieu de l’eau dans l’antiquité, mais avait peut-être eu tord. Le démon devait maintenant être flatté, et cela pourrait rendre la partie plus endiablée. Mais après tout, Pearl n’avait pas froid aux yeux et ce n’était pas n’importe quel jeu. C’était le sien, et elle gagnait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 17
♣ Localisation : Évasive.
♣ Situation amoureuse : Love sucks.

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Mer 13 Juil 2011 - 19:56

La jeune sorcière parut flattée par le titre qu'il lui avait attribué. C'était certes le but recherché, mais la réaction de la jeune femme le troubla. Elle faisait preuve d'une rare vanité, mais si cela le surpris, ça ne le rebuta pas pour autant. Il avait eu, si l'on peut dire, la chance de rencontrer des personnages très divers et plus intéressant les uns que les autres, que ce soit au niveau de leurs aptitudes ou de leur façon de penser. Chez la demoiselle, les deux l'intriguaient : son mode de penser et ses pouvoirs. C'est pourquoi il fut plus amusé qu'autre chose quand elle lui tendit la main, en quête, il en était persuadé, d'un baise-main. Méritait-elle seulement une telle distinction ?

- Enchantée de pouvoir te battre aujourd’hui, mon cher Poséidon. Je me nomme Pearl Lopper, et je te conseillerais de faire attention.. Tu pourrais te brûler.

À son tour, elle l'honora d'un titre plus que respectable. Elle était son «héritière des flammes de l'Enfer», lui était son «Poséidon». S'il resta de marbre, son amour propre, lui, tressaillit de plaisir. Elle l'associait à une divinité qu'il avait toujours admirée. Car si Poséidon était plus particulièrement connu pour être le dieu grec des mers et des océans en furie, il avait d'abord été associé à la figure d'Hadès, dieu des Enfers. Aussi, originellement porteur de mort, Poséidon avait fini par s'abandonner aux mystères des eaux. Et aujourd'hui, une demoiselle donnait à Aleksandr Blackdawn ce surnom divin, sans se douter de la justesse d'une telle appellation. Ce qui eut le mérite de convaincre le jeune homme qu'elle méritait bien certaines distinctions, quand bien même elles eussent été avilissantes pour lui. Cela lui importait peu. Les apparences étaient trompeuses ; rien ne pouvait dégrader quelqu'un qui détenait les pouvoirs d'un dieu.

- Me battre ? J'en doute, jeune femme. Quant à votre ardeur... Elle ne me fait pas peur.

Il cueillit ensuite la main de la sorcière entre ses doigts pâles. La douceur de soie de la peau de la demoiselle lui rappela que Pearl, puisque tel était son nom, était comme toutes ces âmes qu'il avait croisé en arrivant sur l'avenue. La sorcière, malgré sa puissance et ses pouvoirs, mourrait. Elle n'était qu'une humaine. Doté d'un don exceptionnel, certes, mais ça ne changerait rien à ce qu'elle était... Il approcha néanmoins ses lèvres de cette peau humaine, ancrant le bleu de ses yeux aux prunelles de la jeune femme avant de déposer un baiser tendre mais équivoque sur le dessus de sa main. Elle ne l'avait pas battu. Il n'y avait pas eu de gagnant. Mais Alek n'avait pas eu dans l'idée de vaincre la belle blonde. Il l'aurait pu. Aisément. Mais il avait choisi de fondre leur deux éléments l'un dans l'autre.

Il se redressa doucement, relâchant la pression de ses doigts sur la main de la demoiselle pour la laisser lui échapper. Sur ses lèvres, il gardait un effluve sucré, que n'avait les peaux immortelles. Il ne retrouvait pas ce goût d'éternité. Ça lui fit peur. Parce qu'il n'avait pas eu la tête à la chasse, cette nuit. Et que là, il avait faim. Il s'agita, ferma les paupières à plusieurs reprises, frénétique, tentant de contenir les changements que la faim opérait sur lui : sa peau qui pâlissait et ses yeux qui s'assombrissaient à vue d'œil, le sang qui passait dans la gorge de la jeune femme, dans les veines de son poignet, les détails alentours qui disparaissaient pour que seule ne compte plus que chaque partie visible de l'anatomie de la jeune femme. Il y parvint. Les palpitations de l'aorte de Pearl ne lui parurent plus si importantes, sa vision périphérique redevint normale. Il déglutit, encore fébrile. La sorcière avait une sacrée chance. Et était sacrément appétissante. Mais les grognements du démon affamé avaient laissé place au calme paisible de l'Autre. Il avait eu chaud. Sans le savoir, Pearl avait eu raison, il aurait pu se brûler. Il devrait se montrer plus prudent à l'avenir, ne pas se contenter de chasser pour le démon qu'il était seulement quand le cœur lui disait mais dès que possible et discrètement. Heureusement, il pouvait se rassasier autrement que grâce à une alimentation démoniaque. Une alimentation herbivore lui suffisait.

- Puis-je vous inviter à déjeuner, mademoiselle Lopper ? Il y a sûrement un restaurant près d'ici où nous pourrions aller.

Il lui sourit. Si elle avait remarqué quoique ce soit, elle serait rassurée. Et comprendrait que, effectivement, il valait mieux qu'il mange. Rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 127
♣ Localisation : En fuite
♣ Situation amoureuse :

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Mer 13 Juil 2011 - 20:50


- Me battre ? J'en doute, jeune femme. Quant à votre ardeur... Elle ne me fait pas peur.

Aleksandr avait l’air persuadé de sa victoire... Et il s’obstinait à la tutoyer, laissant une marque de respect planer entre les deux jeunes gens. Mais Pearl était maligne, elle avait plus d’un tour dans son sac pour impressionner cette nouvelle connaissance. Et alors.. il reviendrait sur ses mots. En attendant, elle le laissa tendre la main pour attraper la sienne, avec douceur. Elle ne put s’empêcher de frissonner en sentant les doigts de l’homme la toucher. Ils n’étaient pourtant pas froids, au contraire, la paume du démon était tiède, à température parfaite. Lentement, il s’approcha de sa main tout en fixant la sorcière du regard. Les yeux perçants du jeune homme plongés dans les siens, il posa un baiser sur le dos de sa main, doucement, mais bref. Il s’éloigna petit à petit d’elle, toujours le regard dans le sien, et Pearl en fut un peu gênée, mais ne le montra pas.

C’est alors qu’elle vit que son démon n’avait pas l’air d’aller bien. Une goutte de sueur était née près de son front et s’écoulait doucement le long de son visage. Peu habituée à ce genre de choses, et surtout peu concernée, Pearl retourna à son contemplation du ciel. C’était un espace infini, qui comme la sphère d’eau d’Aleksandr entourait une autre sphère... À sa mort, qui arriverait tôt ou tard, Pearl aimerait que ce soit au milieu des flammes que cela se passera. La jeune femme était née avec ce don, et elle voulait mourir à cause de lui. Car après tout, même si aujourd’hui elle contrôlait son pouvoir, un jour ou l’autre, celui-ci prendrait le dessus. Il était fort. Et il faisait parti d’elle.. mais pour combien de temps ? La jeune femme souriait à présent, pensant à tout ce qu’elle avait accomplie grâce au feu. Elle avait survécut à l’enfermement, elle avait tué, elle avait détruit...

- Puis-je vous inviter à déjeuner, mademoiselle Lopper ? Il y a sûrement un restaurant près d'ici où nous pourrions aller.


Elle avait presque oublié qu’elle n’était pas seule. Elle l’interrogea du regard pour être certaine qu’il se sentait mieux. Il lui offrit un sourire. Satisfaite, elle le lui rendit et se leva de son banc. Elle remarqua alors qu’elle était effectivement plus petite que le descendant Blackdawn, mais elle n’en était pas moins imposante. Elle commença à marcher vers le centre de la place, ne se préoccupant pas de savoir si Aleksandr était derrière elle. Elle s’arrêta près des cracheurs de feu et soupira. L’un d’eux venait de faire tomber sa flamme et le public en riait. Elle toisa chaque créatures qu’elle croisa avant de se diriger vers la scène. Elle n’eut même pas besoin de demander aux artistes de lui laisser une place, ils s’écartèrent tous en la voyant arriver. Concentrée, Pearl ferma les yeux. Était-ce une bonne idée de dévoiler son don à des dizaines de personnes ? Donner une leçon à ses médiocres sorciers en valait-il le coup ? Était-elle prête à fuir une nouvelle fois ? Car, elle était certaine que les hommes en blouse blanche avaient des espions... Mais... Pearl n’était pas une femme qui n’aimait pas jouer avec le feu. Et c’est ainsi qu’elle se donna en spectacle.

Comme elle l’avait fait plutôt, elle commença par créer une boule de chaleur dans sa main. Elle sentait encore la pression des doigts d’Aleksandr, et le feu arriva plus vite qu’habituellement. Elle joua alors avec, comme un ruban, et le fit voler autour d’elle. Les flammes trainaient ainsi, comme des étoiles filantes.... Pearl s’était lancée dans une danse enflammée et elle se sentait tellement libre qu’elle était certaine qu’elle aurait pu faire cela des heures. Comme bouquet final, elle avait prévu l’artifice. Elle amena sa main à sa bouche et avala la sphère de feu.... Tous autour d’elle retenaient leur souffle, de son côté, elle sentait que cela la brûlait peu à peu, mais elle supportait. Elle se pencha alors en arrière, et souffla tout l’oxygène qu’elle avait dans son organisme pour laisser partir son feu. Il s’envola dans les airs, comme une expulsion de lave, l’explosion d’un volcan... et un boum sonore retentit. Des centaines de colombes blanches avaient remplacés le nuage de feu qu’avait crée Pearl. Un tonnerre d’applaudissement éclata alors sur la place, et Pearl leur offrit un sourire des plus charmeurs. Elle se dirigea alors vers Aleksandr qui n’avait pas raté une miette de la scène, tout en toisant une dernière fois les dits “cracheurs de feu”, et lui lança:

-Êtes-vous certain que je ne vous effraie pas ?

Elle s’arrêta un court instant près du démon. Un sourire mutin sur les lèvres. Elle se rendit compte qu’elle venait de le vouvoyer, pour la première fois depuis leur rencontre... Déstabilisée par cela, elle renchérit aussitôt:

-Pour ma part, je n’ai pas très faim... mais discuter autour d’un verre avec toi ne me déplairait pas.

Elle préférait cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 17
♣ Localisation : Évasive.
♣ Situation amoureuse : Love sucks.

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Ven 22 Juil 2011 - 14:56

Pearl s'était levée de son banc. Même debout, le démon la dépassait de plus d'une tête, bien qu'elle ne perdait rien de sa superbe pour autant. Visiblement sûre d'elle, elle se dirigea vers le centre de la place, où des cracheurs de feu donnaient un spectacle brûlant mais médiocre, ce qui égayait la foule des spectateurs en quête de distraction, pour la plupart. Et à dire vrai, Aleksandr ne doutait pas le moins du monde des qualités de Pearl pour détrôner les soi-disant artistes, leur voler la vedette et ravir son public. Le démon resta en retrait, observant avec un certain amusement la démonstration de la demoiselle. À n'en pas douter mués par leur instinct de survie, les gêneurs libérèrent la scène pour laisser place à la nouvelle venue, et Pearl entama une danse enflammée, dans tous les sens du terme.

Plus rapidement que lors de la démonstration qu'elle avait faite à Aleksandr, le feu jaillit de ses mains pour former de longs et vifs rubans de flammes, que la jeune femme maîtrisait à merveille, se laissant emporter par l'ivresse que procurait la possession d'un tel pouvoir. Pouvoir qui, en l'instant, semblait la posséder, elle. Elle était effrayante de beauté, éminemment dangereuse et, plus que tout, indéniablement fascinante. Les spectateurs, Alek compris, semblaient incapables de la lâcher des yeux, et touts retinrent leur respiration quand elle avala la totalité des flammes. L'espace de quelques secondes, Alek pu lire sur le visage de la belle des émotions multiples et surtout contradictoires. Ressortait d'abord le plaisir, dû sans aucun doute aux regards avides et flatteurs du public, mais aussi au sentiment incomparable que procurait la maîtrise d'un pouvoir aussi puissant. Mais ce plaisir, s'il détendait visiblement les traits de son visage, n'empêchait pas une insidieuse colère et maligne douleur de dessiner de délicates ridules sur le front de la demoiselle. Était-ce la morsure du feu qui la faisait ainsi froncer les sourcils ? Ou d'autres facteurs entraient-ils en jeu ? Aleksandr n'aurait su le dire. D'autre part, tout questionnement fut chassé par le frisson d'effroi et de stupeur mêlés qui lui parcouru l'échine lorsque le feu jaillit d'entre les lèvres de Pearl pour s'élever vers le ciel et laisser place à un somptueux vol de blanches et gracieuses colombes. Un joli tour, le démon devait bien l'avouer.

Satisfaite de l'effet produit, la sorcière laissa son public à sa stupéfaction et revint vers le jeune homme.

- Êtes-vous certain que je ne vous effraie pas ?

Le garçon arqua un sourcil étonné. «Vous» ? Depuis quand le vouvoyait-elle ? Il eut beau chercher, il ne trouva pas d'explication à ce changement brusque, bien qu'il l'apprécia. Lui vouait-elle plus de considération qu'elle ne voulait bien le faire croire ? Cette marque de politesse lui avait visiblement échappé, mais quoiqu'il en soit, il préférait ne pas trop s'avancer sur le sujet. Elle l'avait pourtant prévenu, mais il ne pouvait que trop constater que, effectivement, il avait affaire à une demoiselle pleine de surprises.

- Pour ma part, je n'ai pas très faim... Mais discuter autour d'un verre avec toi ne me déplairait pas.

Fut-ce avec soulagement qu'Aleksandr constata ce retour à la norm... au tutoiement ? Il adressa un sourire à la jeune femme, sans vraiment savoir pourquoi. Machinalement, il passa une main dans ses cheveux, son regard fuyant rapidement au loin, derrière Pearl. Rapidement, mais suffisamment longtemps pour qu'il se rende compte que quelque chose ne tournait pas rond. Autour de la scène restée déserte depuis le départ de Pearl, la foule était toujours agitée, mais plus par la frayeur que par la gaieté. Alek fronça légèrement les sourcils. s'attardant quelque peu sur ce qui se déroulait là-bas. Trois individu se dégagèrent du public. Deux d'entre eux se dispersèrent sur un geste du troisième, qui s'adressa ensuite aux spectateurs. Le démon se concentra, pour capter des bribes des paroles de l'homme. Ce qui ne loupa pas.

    «... bien vouloir coopérer ! ... la direction prise ... se trouvait sur la scène... »

Quelqu'un pointa le doigt vers la sorcière et le démon. Immédiatement, ce dernier prit la main de la jeune femme et l'attira dans un coin sombre, à l'abri du soleil. Il lui fit signe de se tenir tranquille et silencieuse, la priant d'un regard de lui faire confiance. Puis tendit la main vers le sol et attira les ombres qui s'y étalaient à eux, de sorte que la lumière ne les atteigne plus, mais les traverse. Aux yeux de tous, il étaient maintenant invisibles.

- Veuillez m'excusez ces manières peu galantes, Mademoiselle Lopper. Mais à moins que je ne me trompe, vous devriez restez en ma compagnie encore un peu.

Il désigna d'un geste les trois hommes qui se trouvaient maintenant à quelques mètres seulement de l'endroit où Pearl et Aleksandr discutaient tranquillement moins d'une minute auparavant. Le garçon pouvait désormais distinguer un sigle étrange sur les uniformes de chacun des membres du trio. Un sigle médical, à vu d'œil. Pourtant, la jeune femme dont il tenait encore la main lui semblait tout sauf malade. que ce soit physiquement ou mentalement. Elle avait certes une personnalité et un comportement déroutant, mais rien qui nécessite des soins quelconque. Ou alors, elle cachait bien son jeu, chose aisée face à quelqu'un à qui elle parlait depuis moins d'une demi-heure, et de manière pour le moins énigmatique. Le démon ne connaissait rien d'elle, hormis son nom et ses pouvoirs, dont il n'avait eu qu'un bref aperçu. Il ne savait pas réellement qu'en penser, mais il choisit d'ignorer ses suppositions.

- Et si jamais mes emportements se révèlent injustifiés, je vous prierai d'excuser mes manières peu conventionnelles et vous relâcherai sans plus attendre.

En réalité, leurs échanges avaient peut-être été trop conventionnels depuis que le démon avait adressé la parole à Pearl, mais cela importait peu. Seul lui importait de savoir si oui ou non, ces hommes étaient là pour jolie blonde. Quelque chose lui disait que la demoiselle rechignerait à lui avouer la vérité. Il se moquait de savoir pourquoi elle était potentiellement recherchée. Il désirait juste pouvoir évaluer la condition de la jeune femme, ce que sa compagnie pourrait lui apporter, le frisson de la fuite ou celui du danger platonique. Quoiqu'il en soit, il était certain qu'elle lui apporterait quelque chose. Et de se fait, il laissa lentement filer les ombres qui les cachaient. Pearl et lui finirait par réapparaître, à moins que la belle ne l'en empêche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 127
♣ Localisation : En fuite
♣ Situation amoureuse :

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Jeu 28 Juil 2011 - 20:19



Pearl accueillit le sourire du démon avec satisfaction, cela voulait certainement dire qu’il était ravi de sa réponse. De toute façon, ravi ou pas, la blonde n’en avait que faire, elle agissait comme elle le souhaitait après tout. Mais étrangement, elle le vit qui regardait ailleurs, dans le lointain. Elle remarqua alors qu’il observait les passants qui s’agitaient au milieu de la place, là où elle s’était trouvé quelques instants plus tôt. Elle eut alors l’impression de visualiser des hommes habillés d’une certaine façon... mais elle était certaine d’avoir rêver, ce devait être le soleil qui lui donnait des hallucinations, il était temps d’aller boire un verre. Pourtant, lorsqu’une personne la désigna du doigt, elle du se rendre à l’évidence, on l’avait repéré. Elle n’eut cependant pas le temps de s’affoler, ce fut son compagnon qui agit le premier. Il lui attrapa la main et la serra fortement puis la conduisit dans un lieu plus sombre et reculé. Elle le darda d’un regard sombre et méfiant, ne comprenant pas ce qu’il était en train de faire, mais les yeux du démon étaient plutôt clairs et confiants. Il lâcha sa main et elle ressentit une étrange sensation de légèreté. Il se mit alors à effectuer un tour assez étrange, en effet, la sorcière avait l’impression qu’il aspirait les ombres du sol pour venir créer un mur invisible autour d’eux. De cette façon, personne ne pouvait les remarquer.

Elle avait alors eu la chance de pouvoir observer de près un démon exerçant son pouvoir et l’odeur de puissance qui régnait à présent était assez impressionnante. Jamais encore la jeune femme n’avait eu la possibilité de ressentir autant de magie... Cela ne faisait que confirmer ce qu’elle pensait depuis le début, il n’était pas seulement démon ! Elle reporta alors son attention sur l’assemblée au milieu de la place. Elle pouvait à présent distinguer parfaitement les trois intrus qui avaient bouleversés les passants. C’étaient des hommes habillés d’une blouse blanche avec un signe médical. Elle les reconnut immédiatement et pendant un instant elle crut qu’elle allait défaillir. Elle se remit à respirer convenablement avant d’essayer de comprendre comment avait-il pu réussir à arriver aussi vite sur les lieux. Ils avaient du la repérer grâce à son pouvoir, et à présent, elle s’en voulait d’avoir été aussi peu prudente. Elle regarda un instant Aleksandr, il semblait pensif. Il lui annonça alors:

- Veuillez m'excusez ces manières peu galantes, Mademoiselle Lopper. Mais à moins que je ne me trompe, vous devriez restez en ma compagnie encore un peu.


Elle suivit la direction que lui indiquait le démon. Il avait donc compris que c’était elle que ces hommes recherchaient. Elle lui en devait une à présent, et la jeune blonde détestait avoir des dettes. Mais, elle lui était vraiment reconnaissante de ce qu’il avait fait. Elle n’aurait jamais supporté de retourner dans cette prison lugubre. Elle aurait préféré mourir ! Elle aurait aimé que son passé ne la suive pas jusque ici, mais elle avait visé juste en pensant que rien ne les arrêterait. Ce qui l’agaçait encore plus, c’était le fait qu’elle avait presque réussi à impressionner ce démon, alors qu’à présent, elle pouvait lire toutes sortes d’émotions sur son visage... sauf de l’admiration.

- Et si jamais mes emportements se révèlent injustifiés, je vous prierai d'excuser mes manières peu conventionnelles et vous relâcherai sans plus attendre.


Elle devinait que le démon s’impatientait, qu’il restait dans l’incompréhension de la situation et que cela ne lui plaisait pas du tout. Elle soupira... Était-elle prête à raconter son récit, à se confier à un inconnu, alors qu’elle n’avait pas parlé à quelqu’un depuis des années, qu’elle n’avait pas eu d’amis ni même de petit ami depuis des siècles... Devait-elle se fier aux beaux yeux du démon ? Après tout, il lui avait déjà prouvé qu’il ne voulait pas sa mort, elle pouvait peut-être lui faire confiance. Même si ce mot signifiait peu à ses yeux... Elle inspira une grande bouffée d’air et commença à raconter ce qui lui était arrivé.. La découverte de son pouvoir, sa possibilité de voler, sa capacité à tout maîtriser.. puis, la mer, l’accident, l’impossibilité de pouvoir toucher l’eau... Et enfin la période la plus misérable de sa vie, celle dont elle avait le moins de souvenirs.. certainement à cause de toutes les doses de drogues qu’ont lui avait donnés à l’asile... Elle ne lui expliqua pas la raison de son enfermement, elle ne s’en souvenait pas elle-même, mais étrangement, au lieu d’arrêter ici son récit. Elle se mit à lui parler de son voisin de cellule qui était son pire ennemi par la même occasion, elle lui expliqua à quel point elle le haïssait, même si c’était grâce à lui qu’elle était aujourd’hui en liberté.. et qu’ils s’étaient rencontrés par cette belle journée..

L’histoire terminée, Pearl ferma les yeux... lorsqu’elle les rouvrit, elle vit que le jeune démon avait commencé à laisser filer les ombres, les rendant ainsi vulnérable... Elle le supplia du regard, humiliée par ce geste, elle attrapa le poignet de celui qui l’avait sauvé et le serra très fort.. Elle ne se rendit alors pas compte qu’une trace rouge commençait à apparaître autour du poignet du brun. Elle le relâcha aussitôt. C’était la première fois qu’elle ne se contrôlait pas, depuis terriblement longtemps. Que lui arrivait-il donc ?

- Je pense que oui, j’ai encore besoin de toi.

La froideur de sa voix ne pouvait passer inaperçu, mais elle n’avait pas remarqué qu’elle avait été si sèche. Mais, comme de tout, elle s’en fichait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 17
♣ Localisation : Évasive.
♣ Situation amoureuse : Love sucks.

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Jeu 18 Aoû 2011 - 20:40

Le garçon ne la lâcha pas des yeux. Il attendait une réponse. Pendant un moment, elle ne dit rien. Il devina aisément qu'il avait bien fait de la cacher, mais commençait à se demander ce que les hommes en uniforme voulaient à la jeune sorcière. Après un soupir, la jeune femme sembla se résigner et entama un récit. Timidement, elle se dévoila à lui, lui raconta sa vie. Aleksandr écouta respectueusement, et même avec une certaine fascination. Il ne s'était pas trompé sur l'importance des pouvoirs de la demoiselle. Il se demanda même si, outre la folie dont Pearl était dite atteinte, on ne l'avait pas enfermé à cause de l'étendu de ceux-ci. Elle maîtrisait l'élément le plus destructeur qui soit. Personne ne pouvait y rester indifférent. Pas même lui. Il songea à ce qu'il pourrait accomplir avec elle. Ils étaient strictement opposés, l'eau et le feu, la vie et la mort. Mais l'histoire de la sorcière le touchait d'une manière étrange. Il n'arrivait pas à saisir ce qu'il ressentait en l'écoutant. Mais il ne dit mot. la laissant s'expliquer. Se justifier, lui semblait-il. Elle avait conscience que ses actes avaient trahi son côté sombre. Ce côté que chaque être s'efforçait de dissimuler au plus profond de lui-même. Elle avait fait le mal, oui. Peu lui importait. Aleksandr non plus n'était pas blanc comme neige. Et alors ? Nul n'était irréprochable, et personne n'y pouvait rien.

- Je pense que oui, j’ai encore besoin de toi.

Les derniers mots de la jeune femme tombèrent comme une sentence. Lui firent peur, dans un premier temps. Puis il relativisa. C'était logique, il l'avait bien cherché. Non pas que la jeune sorcière lui déplaise, au contraire, il appréciait sa personnalité. Mais il n'avait pas partagé grand chose de sérieux avec quelqu'un depuis un certain temps. Les relations sur le long terme, il ne savait pas, ou plus, faire. Il en avait trop souffert. Mais après tout, aider Pearl ne l'engageait à rien. C'était les mots qu'elle avait employés qui l'effrayaient. "J'ai encore besoin de toi". Il se retint de demander pour combien de temps. Il aviserait. Et s'il savait tout de la demoiselle ou presque, il n'était pas nécessaire qu'il se dévoile comme elle l'avait fait. Pas dans l'immédiat, du moins.

- Bien, acquiesça-t-il. C'est comme tu le sens.

Il s'efforça alors de faire le vide dans son esprit, réorganisant ses pensées avant de happer Pearl dans le vide, et lui avec. Ils disparurent de la place, avant de réapparaître ailleurs sur l'avenue. Prenant la petite blonde par la main, il l'atirra dans une ruelle pleine de monde. Le meilleur moyen de semer les hommes qui la cherchaient, à son avis, n'était pas de fuir loin, mais de se fondre dans la masse. Un endroit bondé, voilà ce qui leur fallait.

- Que diriez-vous d'aller boire un verre, ma mie ?

Il lui jeta un coup d'oeil joueur, et la défiant presque du regard, l'attira à sa suite dans la fraîcheur d'un bar sans lui demander son avis. Il se dirigea vers un table libre et tira la chaise à la demoiselle pour qu'elle s'y assied avant de s'installer face à elle. Puis, s'assurant que personne aux alentours n'était suffisamment distrait pour les écouter, il prit la parole.

- Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais à mon avis, vos frasques sur scène ne sont pas passées inaperçues. Quelqu'un a du prévenir vos traqueurs que vous étiez là. Je vous avoue qu'être en compagnie d'une... criminelle, n'est pas une aventure des plus insipides, ajouta-t-il avec un sourire taquin. Quoiqu'il en soit, la foule me semble une bonne cachette, personne ne viendra vous chercher ici. Qu'en dîtes-vous ?

Elle n'approuverait peut-être pas. Après tout, c'était risqué, les infirmiers pourraient très bien décider de fouiller l'avenue entière avant d'abandonner la partie. Après tout, comment Pearl aurait-elle pu disparaître aussi vite ? Mais Aleksandr avant choisi un bar éloigné de la place. Et le temps que les traqueurs n'arrivent ici, la sorcière et lui seraient déjà loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 127
♣ Localisation : En fuite
♣ Situation amoureuse :

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Sam 20 Aoû 2011 - 15:01


Pearl fixait le démon avec insistance. Il semblait à la blonde que la phrase qu’elle avait prononcé dérangeait Aleksandr, mais elle ignorait pourquoi. Commençait-il à douter sur sa situation mentale ? Elle espérait que ce n’était pas le cas, car à cet instant, elle risquait plus que sa vie. Elle ne pouvait pas s’imaginer retournant dans sa cellule, alors que son détestable voisin serait toujours en liberté, alors qu’elle n’avait rien fait.

- Bien, acquiesça-t-il. C'est comme tu le sens.


Il s’était mis à la tutoyer, mais Pearl trouvait que son était sec. Elle avait l’impression qu’un mur était apparût entre elle et Aleksandr. Il avait l’air différent. Avant qu’elle ne puisse dire quoi que ce soit, la sorcière se sentit attirée vers le sol. Un instant après, elle se trouvait au milieu d’une rue bondée par la foule. Elle ignorait comment ils avaient fait cela, mais c’était certainement Aleksandr qui avait été la source de cette téléportation. Il prit la blonde par la main et la guida à travers les gens. Il lui lança alors:

- Que diriez-vous d'aller boire un verre, ma mie ?


Elle ne répondit rien, car après tout, elle avait été d’accord de l’accompagner quelques minutes plus tôt lorsqu’il lui avait proposé d’aller manger un morceau. Elle sentait à la façon d’agir d’Aleksandr qu’il retrouvait peu à peu l’attitude qu’il avait eu avec elle avant le fâcheux évènement qui s’était produit. Il la conduit à l’intérieur d’un bar où elle n’avait jamais mis les pieds, elle n’eut pas le temps de s’attarder sur le décor car il l’entraîna vers une table. Lui tirant la chaise, elle le remercia d’un sourire complice et attendit qu’il prenne place face à elle.

- Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais à mon avis, vos frasques sur scène ne sont pas passées inaperçues. Quelqu'un a du prévenir vos traqueurs que vous étiez là. Je vous avoue qu'être en compagnie d'une... criminelle, n'est pas une aventure des plus insipides. Quoiqu'il en soit, la foule me semble une bonne cachette, personne ne viendra vous chercher ici. Qu'en dîtes-vous ?

Pearl acquiesça. Aleksandr avait raison, elle avait dans l’idée que les infirmiers en question allaient fouiller toute la place, mais penseraient-ils à aller chercher plus loin. Puis, elle ne se sentait pas capable de faire un long voyage. Raconter son histoire au démon lui avait fait remonter des souvenirs dont elle se serait bien passer. Perdue dans ses pensées, elle ne relança pas la conversation. Elle ignorait si Aleksandr pouvait vraiment être digne de confiance, après tout il lui avait semblé tellement bizarre il y a à peine quelques instants. Elle soupira et reprit une expression enjouée lorsqu’une serveuse s’approcha d’eux pour prendre la commande. Elle sut aussitôt que la nature de leur interlocutrice était une elfe lorsqu’elle sentit l’odeur de la forêt très présente chez cette femme. Ce n’était pas une forêt ordinaire, c’était celle de Broëden Baldn. La forêt refuge des elfes... Alors que la jeune femme attendait en dévorant Aleksandr des yeux, Pearl commanda un jus de fruit bien frais. La serveuse semblait ne pas l’avoir attendue, et une pointe d’agacement commençait à naître chez la jeune sorcière. Elle toussota pour attirer son attention et enfin, l’elfe enregistra ce que voulait la blonde. À son tour, Aleksandr exprima ce qu’il voulait, mais cette fois-ci, la serveuse fut rapide pour comprendre. Pearl leva les yeux au ciel avant de reporter son attention sur le démon.

-Où iras-tu après Aleksandr ?


C’était la première fois qu’elle n’avait pas cherché à être sarcastique ou hautaine. Peut-être parce qu’elle sentait qu’elle était redevable envers le charmant brun. La question qu’elle lui avait posé, elle se la posait à elle-même aussi. Elle ignorait comment agir à présent que ses ravisseurs savaient qu’elle était à San Francisco et elle détestait cette longueur d’avance qu’ils avaient sur elle. Mais, comme toujours, elle finirait par se débrouiller. Elle mourrait d’envie de créer une boule de feu, pour se réconforter, se sentir moins seule... mais elle savait que son pouvoir ne ferait qu’alerter les hommes en blouse blanche. Ils étaient trop près, elle ne pouvait pas se permettre de jouer avec le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 17
♣ Localisation : Évasive.
♣ Situation amoureuse : Love sucks.

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Jeu 25 Aoû 2011 - 23:40

Pearl lui donna finalement raison. Ils commandèrent bientôt leur boisson. La sorcière semblait peiner à communiquer avec la serveuse, dont Alek ne parvenait guère à saisir la nature, Mais elle n'était pas importante, alors il relégua cet échec au rang des choses insignifiantes avant de demander une boisson gazeuse. Un court silence s'était installé entre les deux jeunes gens, peut-être à cause de la réaction exagérée du démon un peu plus tôt. Quoiqu'il en soit, Aleksandr ne dit mot. Il avait sorti Pearl d'une sale situation, mais n'attendait rien en retour. Si elle souhaitait fuir encore après ce qu'il venait d'arriver, soit. Il ne la retiendrait pas. Pourtant, il s'était attaché à la demoiselle. Elle lui mettait la tête à l'envers. Et croiser son regard l'aura fait rougir si sa peau n'avait pas été aussi irrémédiablement pâle. La petite blonde avait un certain charme qui ne le laissait décidément pas indifférent. Et cette attirance le troublait plus que de raison.

- Où iras-tu après Aleksandr ?

La question de la jeune femme sortit Alek de sa torpeur. Lui posait-elle la question ou cherchait-elle une réponse pour elle ? Il n'avait nulle part ou aller en dehors de San Francisco, et son appartement lui convenait très bien pour le moment. Il n'y passait que très peu de temps, mais s'en contentait. Il ne s'imaginait pas aller ailleurs pour le moment, alors qu'il arrivait tout juste en ville. L'interrogation de Pearl lui permettait de mettre les points sur les i, et de passer en revue les possibilités qu'il avait. Car après tout, où d'autre pouvait-il aller ? Où saurait-il trouver un simulacre de réponse sur métissage sinon ici, où tout semblait possible ? La vie de nomade qu'il menait depuis qu'il avait quitter la France le lassait. Il voulait plus de stabilité. Sans pour autant s'enchaîner à quoi ou à qui que ce soit.

- J'aime bien cet endroit, dit-il simplement, sans répondre tout à fait.

La serveuse qui avait prit leur commande arriva alors. Elle déposa sur leur table les deux boissons et leur laissa l'addition dans un petite coupole. Aussitôt, Aleksandr sortit un billet de son jean et le posa dans la coupole, galanterie oblige. Pearl n'allait peut-être pas apprécier qu'il prenne ainsi les choses en main, mais jusqu'alors, elle se révélait dépendante de lui. Et au vu des sentiments qui naissaient doucement en lui, il craignait seulement que la situation ne s'inverse. Mais pour l'heure, il était incapable de saisir la nature de ces petits bouts de choses qui lui vrillaient la poitrine. Était-ce simplement l'excitation de la fuite, l'adrénaline qui battait dans ses veines ? Ou quelque chose de plus subtil, mais aussi de plus dangereux ? Il avait déjà assez donné de lui même à ce jour pour ne serait-ce qu'imaginer qu'il pouvait offrir à Pearl un peu plus qu'une simple aide pour échapper à trois ou quatre hommes en uniforme. On lui avait déjà tailler le cœur en miettes une fois. Il refusait qu'il y ait une deuxième.

Alek sirota sa boisson gazeuse, perdu dans ses pensées. Dans son verre, l'eau formait un minuscule tourbillon, sans cesse mourant et renaissant. Pourquoi la vie n'était-elle pas aussi simple ? Début. Fin. Début. Fin... Et rien de plus. C'est alors qu'une chose lui traversa l'esprit, aussi vivement qu'un éclair zébrant le ciel. Dans un premier temps, il eut du mal à en saisir l'essence. Puis ça lui apparut comme une évidence. Il porta alors le verre à ses lèvres. Ça pouvait être aussi simple.

- Tu ne devrais pas quitter la ville, Pearl. Ils vont s'y attendre. Reste avec moi.

Oui, après tout, la vie pouvait être aussi simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 127
♣ Localisation : En fuite
♣ Situation amoureuse :

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Ven 26 Aoû 2011 - 12:25


Le démon semblait réfléchir intensément. Pearl avait peut-être été trop indiscrète. Ils ne se connaissaient pas et visiblement, Aleksandr avait été déstabilisé par l’attitude de la sorcière. Il était vrai qu’elle avait tendance à être lunatique. Elle pouvait passer de la douceur à la colère, de l’amusement à l’ennui, elle était bipolaire. Néanmoins, ce qui avait dérangé le démon n’était certainement pas le tempérament de la belle... elle était presque sûre que lorsqu’elle s’était confier à lui, qu’elle lui avait parler de sa vie, il avait eu peur. Malgré tout, par respect, elle ne préférait pas en reparler. Cela avait été assez gênant pour elle de parler de ses souvenirs à un inconnu.

- J'aime bien cet endroit.


La blonde hocha la tête, elle ne pouvait qu’être d’accord avec lui. L’atmosphère qui régnait à San Francisco avait un goût de liberté. Ici, les gens aimaient vivre, et Pearl se sentait vraiment vivante. Elle réussissait à oublier le passé et aller de l’avant. Elle avait passé plusieurs soirs à vagabonder dans la ville, à découvrir les endroits incontournables. Elle avait beaucoup aimé le vieux port, mais son endroit préféré restait le Golden Gate Bridge. Ce pont rouge si célèbre que Pearl avait souvent rêvé de voir lorsqu’elle était enfant, lorsqu’elle croyait encore avoir une vie normale. La première chose que la sorcière avait faite en arrivant en ville, après avoir perdue la trace de son cher et tendre voisin de cellule, ce fut d’aller voir ce pont. Elle avait passé près d’une heure à l’admirer de loin. Un sourire se dessina sur ses lèvres en y repensant.

La serveuse arriva alors, avec les boissons commandées. Pearl ne remarqua pas tout de suite qu’elle leur avait laissé l’addition, la sorcière avait l’habitude de payer au comptoir. Elle commençait déjà à siroter son jus de fruit lorsqu’elle vit ce qu’Aleksandr avait l’intention de faire. Elle poussa un profond soupir alors qu’il posait un billet sur le ticket de caisse. Elle voulut l’arrêter, mais la peur d’être à nouveau en contact avec le démon la retint. Elle trouverait un autre moyen pour payer sa part. Elle n’aimait pas avoir de dettes, et il se trouvait qu’elle devait déjà beaucoup trop au charmant démon. Elle avait toujours trouvé le moyen de se tirer toute seule des situations improbables dans lesquelles elle se fourrait... mais cette fois-ci elle devait avouer qu’elle avait eu de la chance d’avoir Aleksandr avec elle. La chance ? Le hasard ? Le destin ? Tout cela n’était-il pas lié finalement ? Peut-être que finalement, la roue avait tourné...

- Tu ne devrais pas quitter la ville, Pearl. Ils vont s'y attendre. Reste avec moi.

Pearl manqua de cracher le liquide sucré qu’elle avait dans la bouche. Elle avala de travers et toussota. Elle regarda attentivement le démon et pencha la tête, lui montrant son incompréhension. Et que ferait-elle ici à San Francisco ? Les nuits étaient fraîches à présent, et elle n’avait pas vraiment envie de continuer à passer ses nuits dans des chambres miteuses ou dans le parc. Mais, ce qui avait le plus choquer la belle, c’était cette dernière phrase, ces trois mots. « Reste avec moi ». Ils sonnaient terriblement bien venant de la bouche du beau brun, mais Pearl avait du mal à les interpréter. Était-ce une promesse ? Ou seulement quelques mots échappés de la bouche d’un démon torturé ? Elle se souvenait de la réaction qu’Aleksandr avait eu lorsqu’elle lui avait simplement dit avoir besoin de lui. Et à présent, elle réagissait de la même manière. Elle tenta tout de même de masquer son gène et lui offrit un sourire poli. Alors qu’il avalait une gorgée de sa boisson, la sorcière réfléchissait à une réponse. Après tout, il avait raison, les hommes en blouse blanche se croyaient certainement plus malins que tout le monde et pensaient sans doute que Pearl ferait tout pour s’éloigner le plus possible de la ville. Si elle faisait exactement le contraire, elle avait peut-être une chance d’échapper aux médicaments ! Une lueur d’espoir alluma ses yeux et elle offrit un nouveau sourire à son sauveur, sincère.

- Même si je dois avouer que ton idée est brillante, si je restais... elle fit une pause avant d’ajouter presque en murmurant, avec toi... que ferons-nous ?


Elle se voyait très mal aller d’hôtels en hôtels au bras du démon, et dormir avec lui à la belle étoile ne serait pas une bonne idée. Toutes sortes de créatures rôdent à San Francisco la nuit. Pearl avait réussit à se montrer discrète et inoffensive aux yeux des vampires, des loups-garous et des autres démons... Mais Aleksandr leur attirerait des ennuis. Il était fréquent que des démons se battent pour montrer leur supériorité, et même si Aleksandr était différent, il n’en était pas moins dangereux. Elle se rappela alors qu’il lui avait dit vouloir déjeuner... Pourquoi n’avait-il rien commandé à manger ? Elle le regarda avec douceur un moment avant de lui lancer, pleine de malice:

-Au fait, tu n’avais pas faim ?


Elle vit alors que les yeux d’Aleksandr s’assombrirent, et elle comprit. Il était affamé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 17
♣ Localisation : Évasive.
♣ Situation amoureuse : Love sucks.

MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   Mer 28 Sep 2011 - 18:29

La réaction de Pearl fut au moins aussi déroutante pour Aleksandr que la question avait dû l'être pour elle. Elle manqua d'avaler sa boisson de travers, et d'en recracher la moitié. Visiblement, elle ne s'attendait pas à une telle proposition. Le démon eut un demi-sourire à la fois amusé et désolé. Pourtant, quelque soit la réponse finale de la jeune femme, et peu importait sa réaction, il ne regrettait pas ses paroles. Il partagerait volontiers un peu plus de temps avec la flamboyante petite blonde. Il était persuadé que cela ne pourrait que leur être bénéfique à tous les deux.
Après un instant de réflexion, un sourire apparut sur ses lèvres. Visiblement, Pearl avait reconsidéré sa proposition. Elle lui parut distante, mais n'avait-il pas eu une attitude semblable peu avant ? Enfin, elle se décida à lui répondre.

- Même si je dois avouer que ton idée est brillante, si je restais... avec toi... que ferons-nous ?

Aleksandr resta silencieux. Il cligna plusieurs fois des yeux, hébété. La manière qu'avait eu Pearl de prononcer ces deux mots, «avec toi», le troublait. Un murmure à peine audible, soufflé comme un secret. Il sentit une bulle d'air se former au creux de sa poitrine et ses membres lui semblèrent s'engourdir. Sous la table, il serra et desserra ses poings à plusieurs reprises, comme pour tester le contrôle qu'il avait sur lui-même. Mais ses mains lui répondaient à peine, et ses jointures le faisaient souffrir. Il savait ce qu'il se passait. L'Autre, le gentil en lui se faisait la belle. Il ferma complètement les yeux. Pearl le verrait-elle ? Verrait-elle ce changement en lui ? Verrait-elle qu'il n'était plus vraiment le même ?

Lui le sentait. Le poids de l'humanité s'était comme envolé. Ne restait qu'une assurance qui se révélait parfois écœurante. En son fort intérieur, Alek avait compris qu'il plaisait à Pearl. D'ordinaire, il n'aurait pas cherché à en jouer, à utiliser cet atout de quelque manière que ce soit. Mais le démon était bien plus calculateur. Plus ou moins volontairement, le jeune homme avait séduit la demoiselle. Le côté démoniaque du jeune homme saurait utiliser cela à profit.

Les yeux jusque là baissés sur son verre, il commença à détailler la demoiselle aussi discrètement que possible. D'abord ses mains, posées sur la table, aux doigts fins, aux ongles droits et tenues par un maigre poignet. Jamais quiconque, à première vue, n'aurait pu imaginer que ces mains aient été capables de maîtriser un pouvoir des plus puissants. Quelque chose de spécial se dégageait de ses mouvements, une sorte de grâce inexpliquée, une sensualité inégalable. Son regard courut le long de son bras droit, mémorisant chaque courbe, pour remonter jusqu'au délicat arrondi de l'épaule. Il glissa les yeux le long de la clavicule, et son regard s'égara sur les bords du vêtement qui délimitait son décolleté pour remonter en vitesse vers le visage de la jeune femme. Il détailla la fine arrête de sa mâchoire, et ses yeux épousèrent les courbes roses de ses lèvres, s'y attardant avant de rejoindre le maigre creux de ses joues et enfin s'ancrer dans les prunelles de la jolie blonde. Le regard de Pearl manqua de lui arracher un sourire. Il lui semblait qu'elle avait parlé. Il fit un effort pour se rappeler ces paroles qu'il avait ignoré, trop occupé à retenir chaque détail de l'apparence de la jeune femme. Puis ça lui revint, avec une fulgurance qui aurait coupé le souffle de l'Autre. La faim.

Oui, il avait faim. Il sentait quelque chose hurler en lui, lui lacérant les entrailles. Il devait se maîtriser, reprendre le contrôle sur le démon, afin d'éviter le pire. Afin d'éviter de blesser la jeune femme. Il ne trouva qu'une solution. Il ne lâcha plus du regard les prunelles de la jolie blonde. Il devait arrêter de penser à elle à la manière du démon. Il devait la voir comme la verrait un inoffensif mortel. La veine qui palpitait dans son cou et le reste de ses vaisseaux n'étaient pas gorgés de sang, mais d'une substance autre, d'un feu liquide. Sa chair n'aurait pas ce goût délectable qu'il connaissait si bien, mais celui de cendres âcres. Et son âme... Non. Il ne devait pas penser à son âme. S'il y avait pensé, il aurait été persuadé qu'elle serait plus pure que Pearl elle même ne le soupçonnait. Et du même coup, il aurait été persuadé que son âme serait l'une des plus exquise qu'il ait jamais goûtée. Mais il n'y pensa pas.

Pearl semblait avoir deviné sa faim. Il se demandait quelle était cette lueur apparue dans son regard qu'il ne lâchait plus. Etait-ce de la peur ? de la défiance ? Il n'en savait rien. Mais le démon s'était calmé.Pour une fois, il avait cédé à la volonté de l'autre. «Pas Pearl», oui, il avait compris. Il ne toucherait pas à la sorcière.

- Si j'ai faim ? demanda-t-il avec un sourire. Oui, je crois. Mais, ne te déplaise, chère amie, j'aimerai t'inviter... chez moi. Nous déjeunerions, et tu accepteras peut-être ensuite de rester avec moi.

Il avait réussi. Le démon s'était assagi ; il ne restait de lui qu'un faible grognement. Un ronronnement, même. Il avait abandonné la partie. Pour l'instant. Aleksandr retint un frémissement, et sourit de plus belle à Pearl.

- Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper   

Revenir en haut Aller en bas
 

Inconstance versus Démence ◊ Pearl Lopper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ Lieux magiques :: L'Avenue Magique-