AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MORRIGAN REYES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 4
♣ Localisation : Certainement pas au paradis.
♣ Situation amoureuse : Amour ? Jamais entendu parler.

MessageSujet: MORRIGAN REYES   Sam 18 Juin 2011 - 0:11



Reyes

Morrigan






    avec Shenae Grimes.


      ♠ Nom complet -
        Morrigan Dylan Reyes.

      ♠ Date de naissance -
        7 Juillet 1952.

      ♠ Nature -
        Vampire.

      ♠ Nationalité -
        Italienne.

      ♠ Situation amoureuse -
        Seule.

      ♠ Secret/particularité -
        Possède la faculté de contrôler le feu.

      ♠ Pourquoi suis-je à SF ?
        Pour tuer et aussi parce que je suis à la recherche d'une personne.




♣ How I am ? Like this !
- PHYSIQUE -

Morrigan est une jeune femme à la beauté inhumaine, irrésistible. Les personnes qui croisent son chemin sont contraint à baisser les yeux. Par jalousie ou par envie. Elle est de taille moyenne et elle est de corpulence mince. Sa peau est aussi douce que de la soie et sa chevelure brune aux ondulations sauvages encadre son parfait visage fin et pâle. Elle a un petit nez droit et une ravissante bouche rosée, dont tout le monde aimerait y goûter. Ses yeux noirs sont aussi sombres que ses intentions, ses actes et que son âme, même si elle n'est plus sur de posséder cette dernière. Elle a une voix qui est agréable à entendre, un son que l'on ne se lasse pas d'écouter. Ses tenues vestimentaires mettent ses formes en valeurs et elle est pratiquement toujours en talons aiguilles. Elle ressemble à une poupée de porcelaine. Sauf qu'elle n'est pas fragile. Son regard de marbre, sa façon de se tenir et sa démarche assurée démontre l'idée qu'elle peut être vulnérable.
    - CARACTERE -


    La jeune femme n'éprouve pas d'émotions quand elle est mêlée à la civilisation. Elle porte ce masque indéchiffrable qui donne envie aux personnes téméraires, voir suicidaires, d'osé la percer à jour. Cependant, personne ne réussit. Certes elle appréhende qu'un quelconque individu peut la « découvrir » mais cela est tout bonnement impossible. Guidée par la haine et l'envie, elle fait toutes sortes de choses inhumainement atroces à des innocents. En effet son côté impulsif lui donne envie de torturé la première personne qu'elle croise mais, son côté intelligent, lui, aime par-dessus tout s'immiscer dans la vie de sa proie en devenant le meilleur ami... Cela rend le tout plus attrayant surtout quand la victime change d'expressions à toute allure... Cette dernière exprime d'abord la confiance ensuite l'étonnement, par la suite l'incompréhension et pour finir l'horreur de la situation. Alors, là, Morrigan esquisse ce petit sourire sadique dont elle seule en a le secret.




♣ Who I am ? You'll know!


Morrigan est née en 1952, dans un petit village, au sud de l'Italie. Sa mère était la femme la plus heureuse du monde, car à vingt-six ans elle avait enfin un enfant. Le père de la petite, Daren, l'était aussi mais, pas pour la même raison. Il avait attendu ce jour depuis si longtemps, mais maintenant il allait enfin pouvoir transmettre sa passion. Certes, il aurait préféré avoir un fils, mais cela était sans importance car elle allait être à la hauteur de ses espérances, voir peut être plus.

Quatre années passèrent et la jeune fille se trouvais dotée d'une grande intelligence, qui, évidemment, émerveillait son paternel au plus au point. Daren lui apprenait à se défendre contre les autres et lui expliquait comment devenir cruelle. La mère, Kesla, fut horrifiée par le comportement de son mari et elle lui avait donc interdit de s'approcher sa fille bien aimée et le bannissait de la maison. Daren était fou de rage suite à ce qu'elle venait de déclarer. Il l'avait alors battue devant la gamine pour lui montrer la sentence qu'il donnait aux gens qui osaient le contredire. Morrigan ne pleurait pas quand elle l'avait entendue hurler, ni même quand elle avait vu le sang couler en abondance sur le parquet en bois, il le lui avait interdit. Quelques semaines semaines plus tard la jeune fille jouait dans le parc avec un chien de rue. Certes, il était vieux et il lui manquait une patte, mais elle l'aimait bien. Elle l'avait baptisé Dwy. Le chien tout joyeux, avait bondi sur Morrigan et l'avait mordu, lui arrachant un cri. Daren, qui cherchait sa fille à ce moment-là, accouru vers elle en l'entendant crier. Il lui avait demandé ce qu'il s'était passé et la fille, encore sous le choque, lui avait alors, tout raconté. Son paternel s'était emparé de Dwy et l'avait balancé contre une grande pierre tranchante, encore et encore jusqu'à ce qu'il crève. Quand il eu enfin fini il déclara à sa fille que c'était sa leçon du jour. Le lendemain, il recommença son petit numéro, cependant avec un jeune garçon, qui avait embêté sa fille. Elle assistait, une fois de plus à la scène. Morrigan a toujours été légèrement impressionnée par son père pour ce qu'il faisait. Mais pendant qu'elle contemplait le corps sans vie du garçon, elle sut, qu'elle voulait être comme son père. Ce dernier qui avait compris le choix de sa fille au même instant, souriait à pleine dents.

Plus les années passèrent, plus Morrigan devenait cruelle. Son premier meurtre remontait à l'âge de huit ans et elle s'était sentie si...libre, qu'elle avait recommencé aussitôt. Elle continuait sa petite vie de tortionnaire avec son père jusqu'en 1969, l'année de ses dix-sept ans. Un soir, alors qu'elle était à la maison avec sa mère, elle entendit son père qui venait de rentrer après trois jours d'absences non prévues. Tout c'était passé si vite pour la jeune femme à ce moment-là. Son père c'était jeté à une vitesse humainement impossible sur Kesla. Il lui avait arraché sa chair au niveau du cou avec ses dents et c'était mis à boire son sang qui giclait abondamment. Les yeux de Kesla devinrent opaques et sa tête était positionnée de façon anormale, ce qui expliquait le craquement que l'adolescente avait entendu un peu plus tôt. Le sang fraîchement répandu par terre poissait les pieds nus de Morrigan. Elle ne comprenait pas ce qui se passait. Elle savait que l'état de son père avait un rapport avec son absence imprévue. Normalement, elle était censée pleurer la mort de sa défunte mère, mais elle ne savait plus pleurer, ni éprouver de la tristesse. Elle s'était donc contentée de rester immobile, le regard fixé sur son père, qui lui, était devenu méconnaissable. Daren venait de terminer son carnage et c'était approché de sa fille, couvert de sang. Il lui murmurait qu'il allait la changer et que c'était pour son bien. Une fois que cela avait été dit, il planta ses crocs dans le cou de Morrigan.

Depuis cette nuit là, Morrigan était devenue un vampire, elle allait garder ce corps de dix-sept ans à jamais. Elle avait appris par son père qu'il y avait plusieurs sortes de créatures dans ce monde et pour une fois, sa curiosité s'était manifestée. Elle et son père erraient de pays en pays afin de tuer et de torturer un nombre incalculable de personnes. La jeune femme avait hérité, grâce à sa transformation, la faculté de dompter le feu. Elle apprenait donc à contrôler son pouvoir sur des humains ou d'autres espèces et aussi sur des habitations. Daren lui avait dit que ce n'était pas courent qu'un vampire est une faculté après sa transformation. Morrigan n'était pas dupe, il suffisait de le regarder, il était fou de jalousie, cela crevait les yeux.

Pendant l'année 2010, Morrigan se sentait si puissante et invincible qu'elle avait décidé alors, de tuer Daren. Certes, il lui avait tout appris, mais elle voulait vivre sans qu'on lui donne des leçons ou qu'on lui dit quoi faire. N'y tenant plus elle l'attaqua en pleine nuit dans une rue inanimée. Elle était si puissante comparer à son père que cela en devenait presque ridicule. Elle allait lui donner le coup fatal quand une horrible douleur explosa dans tout son être. Jamais elle n'avait éprouvé une pareille souffrance, elle tomba donc par terre. Au bord de l'évanouissement, elle le voyait se pencher vers elle, le visage en sang à cause des blessures qu'elle lui avait donnés. Il la regardait de haut, fier de lui. Il était vrai qu'il aimait sa fille, mais elle était devenue de plus en plus dangereuse et instable, il devait donc en finir et puis il ne pouvait pas se faire battre par une gamine,il avait trop de fierté. Il se positionna donc de façon à être à sa hauteur, pour mieux la voir gémir de douleur. Pourtant, elle n'en fit rien. Daren lui avait caché que, lui aussi, détenait une faculté, celle de torturé les gens par la pensée. Morrigan se sentait horriblement stupide, car c'était elle l'intelligente, elle qui avait un temps d'avance sur les autres, elle qui comprenait tout. Et pourtant elle n'avait même pas pu voir ce qu'il trafiquait. Alimentée par la colère et la honte elle en oublia presque sa douleur et lui fit alors son plus beau sourire sadique qui, franchement, ébranla son paternel et enfonça sa main dans sa cage thoracique et palpa son cœur. Elle senti les battements de ce dernier s'estomper peu à peu. A cause du sang de Daren qui coulait à flot sur son visage, elle ne voyait quasiment plus rien, alors d'un mouvement sec, elle lui arracha le cœur. Son père bascula sur elle, mort. Au prix d'un dernier effort, elle lécha l'organe musculaire et le jeta. En effet, elle n'arrivait plus à bouger alors elle ne fit plus rien. Elle a dû rester dans cette position un bon moment, car le soleil commençais à apparaître. Ses sens ne marchaient plus très bien donc elle n'entendit pas tout de suite la personne qui approchait. C'était un homme et rien qu'en le regardant elle su qu'il était dangereux. Mais elle devait l'avouer, il était incroyablement beau. Il allait la tuer, c'est ce qu'elle aurait fait à sa place, elle. En essayant de se relever pour riposté aux futurs attaquent de l'inconnu, elle sombra dans les limbes de son inconscience.

A son réveil, sa première pensée fut qu'il y avait du sang pas très loin d'elle. En ouvrant les yeux elle pu constater qu'elle était seule. Morrigan était légèrement déçue, mais surtout en colère d'avoir eu l'idée de pensé qu'il pouvait être encore là. Elle n'avait pas reçu d'affection durent des années, cela n'allait pas commencer maintenant. Elle se trouvait dans une petite pièce sombre. Un studio. Elle se leva et vu qu'elle était vêtue de nouveaux habits. Ce con l'avait déshabillée. Déstabilisée par son propre comportement qui l'étonnait de plus en plus, elle commença à chercher d'où provenait le sang qu'elle avait senti auparavent. Après quelques secondes de recherche, elle vit que le sang se trouvait sur l'un des murs. L'homme s'en était servi pour écrire un message. Il disait ceci,

Chère petite vampire,
nos chemins se recroiseront, tu peux en être certaine.
Tu as une dette envers moi, mais j'avoue que j'ai pris du plaisir à te soigner.
Tu te défends bien, j'ai vu ton meurtre...Si je ne suis pas venu te porter secours tout de suite c'est
parce que je voulais voir ta résistance. Tu m'as conquis.
Je serais à San Francisco.
A très vite.

Pour la première fois de sa vie, elle rigola aux éclats. Jamais elle n'avait vu un homme si pathétique. C’était ridicule.

Pendant un an, en Espagne, elle fit sa vie comme elle le souhaitait. N'ayant plus de chaperon, elle se sentait enfin libre. Elle passait son temps à torturé des innocents, il lui arrivait de batifoler avec quelques garçons le temps d'une nuit. Elle fit aussi la rencontre d'une fille prénommée Joy Telas et elles firent quelques meurtres ensemble. Ce n'était pas de l'amitié mais c'était ce qui s'en approchait le plus pour Morrigan. Cette dernière laissa Joy pour continuer à parcourir le monde et pris San Francisco comme prochaine destination. Et puis peut être pourra-t-elle tuer ce mec qui l'attendait la-bas. Ou en faire un coéquipier. Qui sait ce qu'elle trouvera à San Francisco, la seule chose dont elle ne doutait pas, c'était qu'elle continuerait à être la tueuse sanguinaire.







Behind

the screen


    El' – 15 ans

♠ Comment j'ai connu Owod -
    Grâce à Lizzie sur DraaMione.
♠ Fréquence de connexion -
    Régulière.
♠ Expérience RP -
    15 lignes (C'est ma première RP).
♠ J'ai autre chose à dire -
    OWOD c'est juste...excellent !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 127
♣ Localisation : En fuite
♣ Situation amoureuse :

MessageSujet: Re: MORRIGAN REYES   Sam 18 Juin 2011 - 7:52

Bienvenue en ville Reyes !
Ton arrivée à San Francisco ne peut que m'enchanter . En effet, j'adore les créatures telles que toi, qui se sentent indestructibles mais qui au fond sont faibles. Ton père a fait de toi une machine à tuer, mais tu n'es pas aussi forte que tu le crois. Je pourrais te le prouver. Néanmoins, je sens que nous pourrions nous entendre, puisque tu contrôles mon ami - le feu - certes sûrement pas aussi bien que moi. Enfin, je doute que tu ne retrouves ton sauveur. San Francisco regorge de créatures magiques.. plus ou moins dangereuses, tu le comprendras bien assez tôt.
Au plaisir d'incendier quelques maisons ensemble,
Pearl Lopper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

MODO-EN-CHEF
Tu m'touches, j'te bouffe.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1278
♣ Localisation : En Enfer, probablement...
♣ Situation amoureuse : Libre comme l'air.

MessageSujet: Re: MORRIGAN REYES   Dim 19 Juin 2011 - 13:50

    Bienvenue à San Francisco, Morigan !

Une nouvelle recrue de vampire cruelle en ville ? Décidément, on ne trouve plus que ça ! Je suis impressionné de savoir que tu maitrises le feu, seuls quelques sorciers en principe ont ce pouvoir. Nous, les démons, ne possédons que cette source de puissance si nous sommes aussi importants que Lucifer. Une chance que je le sois; ahah. Je serais ravi de te rencontrer durant un meurtre bien sanglant, je pourrais ainsi partager mon repas avec toi. Tu prends le sang et je prends l'âme, c'est cinquante, cinquante Cruella. Dis toi que c'est un honneur, un Rice ne s’intéresse jamais de trop près à ce qui est inutile et faible.

A bientôt, donc ?


Stephen Rice.


____________________________

Bienvenue parmi nous, El' ! Je suis ravie de t’accueillir et j'espère que poster des RP's avec nous te plaira !
Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas à demander au Staff ! Nous sommes là pour ça.

FICHE VALIDÉE.

Lizzie.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

je suis un abricot.
bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://Draamione.skyblog.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 4
♣ Localisation : Certainement pas au paradis.
♣ Situation amoureuse : Amour ? Jamais entendu parler.

MessageSujet: Re: MORRIGAN REYES   Sam 25 Juin 2011 - 19:56

Lopper,
tu te trompes sur toute la ligne, car je ne suis pas une personne faible au fond. Pas du tout. Cela me fait rire parce
que tu essayes de me comprendre alors que s'est peine perdue pour y arriver. Encore une fois ne me sous-estime pas, je suis beaucoup plus forte que tu ne le penses. Oh oui je te le prouverais. Il est vrai que nous avons un point en commun qui pourrait nous rapprocher.
Et avec plaisir que j'accepte d'incendié quelques maisons avec toi. Quant à mon "sauveur" je ne me fais pas d'illusion en pensant le retrouvé.



Stefen,
Crois pas que je suis comme tous ces vampires cruels qui traînent en ville parce que ce n'est pas le cas. Je suis bien plus.
Monsieur serait impressionné par moi... ça me plait, surtout de la part d'un Rice. Au moins tu sais légèrement à qui tu as affaire.
Je serais aussi ravie de te rencontrer surtout que je n'ai jamais été en compagnie d'un démon. En ce qui concerne le fait que je prenne le sang et toi
l'âme et bien cela me semble parfait. Oh oui, à très vite, mon sale prétentieux.


Morrigan Reyes






Merci beaucoup Lizzie !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: MORRIGAN REYES   

Revenir en haut Aller en bas
 

MORRIGAN REYES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Administration :: Fiches validées-