AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 32

MessageSujet: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   Dim 20 Mar 2011 - 20:46





« Once upon
a time…





    feat. Katerina Graham



      « Calixton Saïka Pierce ;

        Date de naissance ♠️ le 12 août 1992.
        Nature ♠️ Sorcière.
        Capacité spéciale ♠️ inscrire ici si votre personnage possède un don, une caractéristique qui lui est particulière.
        Je suis à San Francisco parce que ♠️ J'y accompagne mon père.
        Opinion ♠️ Neutre.






♣️ How I am ? Like this !
Nous demandons un minimum de dix lignes pour cette partie.

Physique

Calixton est remarquable par sa peau mate avant tout. Sa taille est normale, son buste est bien droit (souvenir de ses quelques années de yoga), elle est en somme assez charmante même si simpliste. Elle possède de longues jambes fines, une taille mince et sa silhouette conserve peu de forme. Elle est désespérement plate. Sans forme ou très peu. Elle a les cheveux bruns foncés, voir noirs ainsi que ses yeux. Elle est sombre, très sombre, car elle se renferme dans ses propres ténèbres ce qui ce ressent dans sa manière de s'habiller. Elle a des lèvres pulpeuses et rosées, tendres, ainsi que des pommettes bien marquées. Son visage est rond, globalement et elle fronce assez souvent les sourcils. De même qu'un sourire fend parfois ses lèvres, ça fait partie de ses manies agréables. Elle dégage un certain attrait sauvage mais plaisant.
    Caractère


    Aberrante ϟ Cinglée ϟ Attachante ϟ Pacifique ϟ Cachottière ϟ Calculatrice ϟ Instable ϟ Soucieuse ϟ Délirante ϟ Élégante ϟ Individualiste ϟ Sincère ϟ Fataliste ϟ Franche ϟ Bavarde ϟ Habile ϟ Hallucinante ϟ Immorale ϟ Incohérente ϟ Judicieuse ϟ Sobre ϟ Lunatique ϟ Sentimentale ϟ Fragile ϟ Croyante ϟ Narquoise ϟ Obstinée ϟ Timide ϟ Aimable ϟ Studieuse ϟ Prêteuse ϟ Subtile ϟ Talentueuse ϟ Tactique ϟ Utile ϟ Vaillante


    On pense connaître cette jeune femme grâce à ses adjectifs plus au moins flatteurs. En réalité, il est très difficile de cerner cet être aussi charmant que dangereusement instable. Une double personnalité ? Certainement pas, juste une façon de mener en bateau les gens qui l’entourent. Certains connaissent le risque en l’approchant de trop près alors que d’autres n’ont absolument pas conscient du danger en sa présence. C’est un parfait caméléon qui arrive à se fondre dans n’importe quelle situation ce qui est un avantage indéfinissable en cette période sombre qui ne lui déplait pas. Au final, on l’aime ou non. Mais, nous sommes obligés en quelque sorte d’avoir une opinion sur cette jeune femme déconcertante pour la plupart. Difficile de savoir si elle est dans le camp du bien ou du mal, car elle a le diable au corps et le Saint-Esprit dans le coeur. Et si finalement, elle appartenait un peu aux deux ? De temps en temps, le bien ou le mal prend le dessus de son être dans certaines occasions. C’est peut-être ça le problème, elle est instable, imprévisible et tellement folle qu’il serait impossible de deviner ses gestes ou ses pensées. C’est une force comme un grand malheur pour cette jeune femme rempli de contradiction. Elle pourrait aimer une personne avant de vous éviter pour sa sauvegarde sans raison, et c’est ça qui pourrait faire peur. En amour, elle reste souvent très vague sur ses sentiments comme en amitié, finalement. Savoir ce qu’elle ressent relève du miracle ! Pour elle, les hommes et les femmes sont logés à la même enseigne, c'est-à-dire qu’elle pourrait aussi bien tomber amoureuse d’un mâle ou d’une femelle, sans problème. Autant dire que cette jeune femme a un large choix pour son/sa futur(e) compagnon/compagne. Elle n’est pas comme les autres ! D’ailleurs, elle fait tout pour avoir son côté originale, déjantée et complètement différente des autres pour se sentir plus vivante, certainement. A vrai dire, c’est dans sa nature de se faire remarquer d’une façon ou d’une autre. Avec elle, rien n’est acquis. Vous ne sentirez jamais qu’elle vous appartient complètement. Elle fera toujours ce qu’elle désire. Même si elle reste très sage, vu son affection pour ce pasteur qui l'a élevée. Elle retient de lui sa foi et sa confiance en Dieu. Elle déteste par contre tout ce qui est lié à sa nature de sorcière, elle n'ose qu'à peine en parler et préfère au contraire se martyriser en pratiquant des techniques d'exorcisme abracadabrantes - c'est le cas de le dire.


♣️ Who I am ? You can try to search it, or just read it.
Nous demandons un minimum de vingt lignes pour cette partie.


Nous sommes en Écosse. Une dame tapie derrière la fenêtre de sa chambre espionne furtivement ses voisins, occupés à manger dans leur jardin. A voix haute, elle exprime ses pensées à son chat, Galadriel. L'unique individu vivant capable de la supporter elle et ses sarcasmes.

« Si j'avais su que je trouverais ça ici, juste en face de chez moi en plus ! Regardez les, avec leurs grands airs et cette façon qu'ils ont de ne presque pas toucher à leurs assiettes, bien pour nous prouver qu'ils sont différents. Ils n'ont pas besoin de manger, eux. D'ailleurs, je ne les ai jamais vu avaler plus qu'un gramme de riz. C'est étrange, non ? J'espère qu'ils s'étoufferont. Au moins leurs poubelles sentiront moins fort. Je me demande ce qu'ils mettent dedans pour que l'odeur soit si agressive. Tu le sais, toi, mon petit Galadriel ? Bien sûr que tu le sais, c'est en fouillant dans ce ramassis que tu as été malade jeudi dernier. Ça devait être costaud, pour que tu ailles si mal… Armhh… Il est temps d'aller faire une petite sieste. »

Quelques mois plus tard, une épidémie ravageait la ville. Toute la rue d'Hyolène et son chat avait déserté les parages. Envers et contre tout, celle-ci ne voulait pas quitter sa maison. Sa fille avait beau la supplier de quitter cet endroit maudit, sa décision était sans appel. Cette dernière, nommée Lindya, ne comprit pas directement pourquoi sa mère tenait tant à rester dans cet endroit maudit.
Ce n'est que quelques années plus tard, après avoir été internée dans un centre spécialisé, qu'Hyolène confia à sa fille son plus grand délire. La vieille avait perdu la tête, c'était ce que Lindya pensa en l'entendant réciter ses idioties qui devinrent presque ses dernières paroles.

« Lindya, ma petite Lyndia, ma fille chérie, ne les laisse pas s'en sortir. Ils m'ont rendue folle, c'est eux, c'est eux les responsables ! Du feu. Beaucoup de feu. Du sang, un peu, un tout petit peu. Mais ça suffisait. Ca leur suffisait pour me transformer en monstre. Partout ! Partout ! Des grandes bêtes féroces qui tournaient, dansaient autour de ma tête ! J'ai juré, Lyndia, je leur ai juré protection. Cette famille a condamné la nôtre ! Tu es comme moi, tu es comme ta mégère de mère ! On est maudite, tu m'entends, maudites ! »


Ainsi de suite. Jusqu'à perdre la raison, jusqu'à faire perdre à Lyndia l'envie de l'écouter et de venir la voir. Elle ne vint d'ailleurs plus. Elle partit vivre en Angleterre, près de Canterbury. De là, elle pouvait vivre sa vie comme elle l'entendait. Elle eut un mari, un enfant, une charmante petite fille d'aileurs. Elle avait un métier, tout ce qu'il lui fallait pour réussir. Mais un jour, quelqu'un frappa à sa porte, et sans le savoir, c'est le Diable que Lyndia a laissé entrer chez elle.

Il s'appelait Naèl Groove. Il avait vécu en face de chez sa mère, il l'avait même vue grandir. Lyndia se souvenait très bien de lui, il n'avait absolument pas changé. Nuance : il était resté pareil. C'était comme si le temps n'avait pas d'emprise sur lui. Il était beau, séduisant, et Lyndia ne se méfia pas de lui, elle se moquait bien de ce qu'il pouvait raconter pourvu qu'il reste et qu'elle puisse profiter de sa beauté. Sa particularité ? Il s'appelait Naèl, avait vécu en Ecosse, dans la maison juste en face de celle de son enfance. Il était beau, séduisant, et semblait innocent. Ce qui fichait tout en l'air.

* * * * *


De retour en Ecosse, dix ans plus tard. Une femme avec un bébé sous le bras frappent à la porte d'une église. Un prêtre s'en va les accueillir. Il fait nuit. L'hiver est rude. L'inconnue est épuisée, sale, angoissée et surtout perdue. Elle mise toutes ses chances dans cette visite désespérée.

— Mon Père, bonsoir. Excusez-moi de vous déranger si tard mais… J'ai besoin de vous.
— Et bien, entrez, entrez donc au chaud. Là, venez, nous allons nous installer dans la salle voisine.
[…]
— Je vous écoute.
— Mon Père… Je suis victime d'une malédiction.
— Ne vous blâmez pas de la sorte, mon enfant. Il n'est aucun mal du quotidien qualifiable de malédiction.
— Non, vous ne comprenez pas. Je suis maudite. Pas seulement moi, ma fille aussi. Elle n'a que deux ans et si vous saviez tout ce qu'elle a déjà traversé.
— Dîtes-moi.
— Me croirez-vous ?
— Suis-je homme à remettre en question la parole d'un autre ? Dîtes-moi.
— C'était il y a des années, si longtemps que je ne m'en souviens à peine. Ma mère était devenue folle vers la fin de sa vie, je ne croyais pas un mot de ce qu'elle me racontait. J'aurai pourtant du l'écouter…
— Que vous disait-elle ?
— Qu'elle avait été ensorcelée. Que des animaux l'avaient forcé à prêter serment pour qu'elle les protège. Que toute notre lignée subirait le même sort tragique qu'elle. Elle m'avait prévenue que j'étais comme elle, et ma fille aussi, et toutes les suivantes le seront également. Ma mère a fait un pacte avec des loups, mon Père, des loups-garous, des vrais de vrais ; j'en ai vu un. Pire, je me suis laissée avoir par l'un d'entre eux, le même qui avait transformé ma mère en monstre. Naèl, il s'appelle Naèl, et c'est le père de mon enfant.
— Calmez-vous, madame. Ce ne sont que des légendes, tout ça. Prenez du temps pour vous, réfléchissez bien à ce qu'il vous arrive, et je suis certain que…
— Je le savais ! Vous aussi, vous pensez que je délire ! Mais non ! Vous voulez savoir ce que c'est, cette malédiction, hein ? Je suis une sorcière ! Une sorcière ! Véritable ! Tenez, regardez si je mens !

Sous les yeux du prêtre, une croix attachée au plafond se décrocha et traversa la salle jusqu'à brûler vif et disparaître dans un nuage de fumée. Suite à ça, le Père Cristian accepta de croire les dires de la jeune femme et hébergea toute sa petite famille. A la mort de sa mère, Calixton Pierce demeura chez le prêtre et apprit à vivre à la manière d'une enfant de l'église. Elle connaissait la Bible par coeur et sa vie entière était axée autour du Seigneur. A l'âge de l'adolescence, elle tenta de dissimulé du mieux qu'elle le pouvait ses pouvoirs magiques. Déjà petite ses dons s'étaient manifestés, mais ça empirait. Elle en avait honte, honte, tellement honte. Elle aurait voulu être normale. Hélas, elle savait que c'était impossible. En revanche, elle avait toujours ignoré pourquoi jusqu'à ce que Cristian lui livre la dernière lettre de sa mère le jour de ses dix-huit ans. Il l'avait jusque là conservée à la demande de Lyndia. Cette lettre racontait son histoire, ses secrets, et tant d'autres atrocités encore…

« A ma chère petite fille,

Si tu lis ceci, c'est que je ne suis plus là pour te dire tout ce que j'aurais du te confier. Tu te demande sans doute pourquoi tu es ainsi, ce qui te rend particulière. Tu es une sorcière, tu le savais ça ? C'est génétique. J'en étais une aussi. C'est notre destin, ma chérie. Nous sommes vouées à servir une famille noble et ancienne, les Groove. Ce sont des lycans. Des gens biens, tu sais. Tu ne dois pas avoir peur. Ils avaient besoin d'une sorcière pour être sauvés, alors ils sont allé chercher ta grand-mère. Ils l'ont prise de force, mais ce n'est rien, ne t'en fais pas. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Ils l'ont transformée. J'ignore comment, mais ce pouvoir leur était donné. Ils ont choisi notre famille pour assurer leur protection. Ils sont maudits aussi, mais d'une autre façon. A chaque pleine lune, ils deviennent des monstres assoifés de sang. Notre rôle est de les empêcher, en les enfermant à l'aide de sortilège, dans une bulle dont ils ne pourront s'échappé avant la levée du jour. On doit les retenir de tuer des innocents. C'est notre devoir. On a été créée pour ça.
Je ne t'ai jamais dit qui était ton père. Ni que tu avais une soeur. Elle s'appelle Grace, elle vit en Angleterre avec son père - qui n'est pas le tien. Toi, c'est une autre histoire. Tu as été toute ma vie. J'ai d'abord lutté contre notre destinée, avant de comprendre que nous devions prendre ce risque. Afin de protéger les humains des lycans, nous devons fréquenter ceux-ci de très près, et nous pouvons subir leur rage inopinée. Nous pouvons mourir. J'ai eu peur de tout ça, et puis il est revenu me chercher ici, à l'église. Qui ? Lui : Naèl ; ton père. Un Groove, tu déduiras toi-même sa nature et les circonstances de notre rencontre. Il m'a dit que je n'avais pas le choix, que je devais le rejoindre. J'ai refusé. Il a dit qu'il comprenait. Il s'en tirait bien, ces temps-là, mais son frère cadet avait besoin de quelqu'un pour le maitriser. Je lui ai promis que tu l'aiderais.
Il t'attend, Callie.
Tu trouveras ci-joint un numéro pour le contacter, ainsi qu'une adresse et un billet pour San Francisco, ville où il réside. Tu dois y aller, ma chérie. Tu ne crains rien. Je l'ai moi-même aidé, il fut un temps. Mais j'ai été lâche, j'ai fuit pour nous sauvegarder alors que nous ne craignions rien. Retourne près de lui. Trouve-le. Aide-le. Fais-le pour moi, ma puce.
Voilà, maintenant, tu sais tout. Je t'aime.

Ta mère. »


Voilà pourquoi un ans plus tard, Calixton se retrouve à San Francisco. Elle vit très mal sa nature de sorcière, et se considère comme une damnée. Elle pratique des séances d'exorcisme pour se débarrasser du malheur qui la hante. Cela est vain bien sûr. C'est sa difficulté à s'accepter qui la rend si dérangée psychologiquement. Elle est instable et très lunatique. Malgré ça elle espère qu'en venant en aide à son géniteur il lui permettra de mieux vivre en étant sorcière. Elle considère plutôt Cristian comme son père plutôt que Naèl. Elle l'a supplié de venir avec elle, mais tenu par son devoir de prêtre, il est resté en Ecosse. C'est donc seule que Callie arpente sa nouvelle ville, en quête de celui qui est responsable de sa malédiction autant que de son existence.


« Behind
the screen…
« Olivia, dite Oily . 15 ans »



    Comment j'ai connu OWOD ♠️ Via un partenaire.
    Fréquence de connexion ♠️ 4j/7.
    Expérience RP ♠️ Ca dépend ! Mais plus de 15, quand même ^_^
    J'ai autre chose à dire ♠️ Le design est magnifique et le contexte très plaisant Very Happy



    Codage réalisé par Chachou, plagiat non toléré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 32

MessageSujet: Re: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   Ven 1 Avr 2011 - 17:28



J'ai fini ma fiiiiiiiiiiche ! Pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   Ven 1 Avr 2011 - 18:31


    Bienvenue en ville, Calixton,

Les origines de ta famille sont… étranges. J'admets que ça ne manque pas d'originalité. Les lycans sont capables de tout pour être en sécurité. Je suis navrée qu'il aient choisi ta famille pour victime. Tu verras, tu pourras trouver du réconfort ici. Beaucoup d'autres sont comme toi, particuliers. Tu n'es pas seule. J'espère que tu parviendras à mieux vivre avec ce que tu es, désormais.
    Chaleureusement,
Ninon Haalen.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Bienvenue sur le forum, chère Olivia !
Comme tu le sais, je suis là si besoin. Ta fiche est impeccable, présentation variée et originale. *-* Quelques fautes par-ci par-là, mais ce n'est pas bien grave. Je te valide, donc ! Bon jeu parmi nous. (:

Schei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 10
♣ Localisation : Dans la chambre d'un séduisant inconnu
♣ Situation amoureuse : Variée

MessageSujet: Re: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   Ven 1 Avr 2011 - 20:18

Bienvenue à toi Calixton!

Ne te refuses pas à ta nature profonde, laisse-la s'exprimer et tu connaîtras le bonheur. Je suis heureuse de constater que je ne suis pas la seule à être souvent incomprise. Ne t'en fais pas, être ambiguë constitue le meilleur moyen de se protéger. J'espère que nous nous rencontrerons bientôt à San Francisco car il me plairait vraiment de te faire plus ample connaissance.
Au plaisir de te voir un jour,
Eliana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 88
♣ Localisation : Dans tes rêves les plus noirs.
♣ Situation amoureuse : Une déesse n'aimera point.

MessageSujet: Re: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   Ven 1 Avr 2011 - 21:06


    Bienvenue sur San Francisco, Calixton.

Je n'ai jamais été très douée pour saluer les gens, particulièrement quand ceux-ci sont... Sans importances et légèrement faibles. Je n'ai que trop peu d'expérience encore sur Terre mais ton histoire m'a quelque peu étonné et j'avoue avoir été curieuse. Comment ta grand-mère en est venue à se laisser aussi facilement faire et à devenir l'esclave d'une famille de chiens puants ? Te voilà, par sa faiblesse, dans exactement la même situation qu'elle et toute ta vie tu devras tenter de réparer les erreurs de ces sales loups. Pas facile la vie, pas vrai ?

Je te rassure, j'ai quelque peu pitié.

Olympe Sewell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://Owod.skyblog.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 470
♣ Localisation : Tout près.
♣ Situation amoureuse : Éprise d'Arthur Stein.

MessageSujet: Re: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   Sam 2 Avr 2011 - 9:10

Intéressant ...

Vraiment, je dois avouer que tu retiens aisément mon attention. Ce qui est rare lorsqu'il s'agit de sorcière. Enfin, il semblerait que tu sois tiraillée entre "deux toi". La petite fille d'église que tu as pu être passe un temps, oublie la. Renie la. Laisse la mauvaise partie de toi prendre le dessus. Ainsi, tu accepteras plus aisément ta nature de sorcière. Tu peux accomplir de grande chose, surtout si tu as aussi du sang de lycanthrope en toi - d'après ce que j'ai pu comprendre -, tu pourrais réellement augmenter tes pouvoirs, et devenir puissante. Je me ferais une joie de te guider dans le droit chemin.

Au plaisir.


Serena Rice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 199
♣ Localisation : Dans ses pensées

MessageSujet: Re: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   Sam 2 Avr 2011 - 11:22

Calixton,

Je suis sincèrement navré par ce que ta grand-mère a provoqué en se laissant embobiner par ces Groove. Néanmoins, je conçois aisément qu'elle se soit laissée avoir étant donné que le charme que les loups-garous peuvent avoir a réellement une immense influence sur les humains... J'ai moi-même eu le loisir de le tester mais du point de vue Lycan, cependant. Mais passons, ça n'a aucune importance ici. N'écoute pas ceux qui te disent d'assumer tes pouvoirs de sorcière pour faire le mal, il vaut mieux que tu les acceptes pour faire des choses biens ainsi tu n'auras plus besoin d'exécuter ces inutiles rituels d'exorcisme étant donné que, malgré tes capacités inhumaines & la façon dont tu les as acquises, tu serviras d'une certaine façon la cause de Dieu. La preuve en étant, par exemple, la raison pour laquelle tu dois retrouver Naèl... D'ailleurs, si ce dernier n'arrive pas à te faire positivement accepter ta nature, je serais ravi de tenter de le faire à sa suite.

Au plaisir donc d'une rencontre,

Jasper Lishanet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 82
♣ Localisation : En Amérique
♣ Situation amoureuse : Aimer ? Pour quoi faire...

MessageSujet: Re: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   Sam 2 Avr 2011 - 14:09

Bienvenue à SF,

A quoi ça sert d'être une sorcière si c'est pour ne pas en assumer tes pouvoirs ? Totalement ridicule. Si un jour te vient l'envie de découvrir l'ampleur de ces derniers, appelle moi, j'aurai des tas de choses à te faire décrouvrir !
Andrew Miller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: < AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce   

Revenir en haut Aller en bas
 

< AM I REALLY SCARED ? > Calie Pierce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Administration :: Fiches validées-