AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bercées par la houle ♣ E&P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is

ADMIN-CODEUSE
Lycantrope nostalgique.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 574
♣ Localisation : Plongée dans un roman.
♣ Situation amoureuse : Folle de ses bouquins.

MessageSujet: Bercées par la houle ♣ E&P   Lun 17 Mai 2010 - 19:58

Les premiers rayons du soleil perçaient enfin à travers les nuages encombrant, apportant avec eux la clarté dont les dormeurs avaient besoin pour se tirer du lit. Agacée par cette lumière incandescente qui filtrait par-delà les rideaux, Prudence expira bruyamment pour marquer son exaspération. Consciente que personne ne pouvait l'avoir entendu étant donné qu'elle vivait seule, elle souffla encore plus fort.

Bien sûr, les tentures n'allaient pas se fermer toutes seules. Néanmoins, trop fainéante que pour sortir du lit, la louve fit comme à son habitude et se cacha la tête sous l'oreiller. Elle devina cependant qu'elle ne parviendrait plus à se rendormir et envoya ses couvertures par terre. Se levant brutalement, elle se dépêcha d'en filer ses pantoufles avant d'aller s'habiller. Ce fut vite fait, comme à chaque fois.

Elle descendit en bas pour rejoindre la cuisine, le frigo, plus précisément. Son estomac criait famine. Avec effarement, elle constata qu'il n'y avait plus qu'une seule carotte accompagnée d'une vulgaire tomate. En rage contre son manque d'organisation, elle attrapa le pot en verre caché dans l'armoire à tasse et en retira une petite somme d'argent destinée aux courses. Ensuite, elle fila vers la porte qui donnait sur la rue et s'en alla en direction des quais.

C'était généralement là-bas que Prudence se rendait quand il lui fallait quelque chose si tôt dans la journée. Au moins, dès que les bateaux de marchandises accostaient, la nourriture fraîche lui était directement vendue par un de ses collègues de la marine à un prix bon marché. Non pas qu'elle ait besoin d'économiser, mais à quoi bon payer le prix plein si on pouvait bénéficier d'avantages?

Lorsqu'elle emprunta le raccourci qui donnait directement sur les quais marchands, elle surprit une jeune femme qui semblait elle aussi attendre quelque chose plantée face à l'océan. Elle était blonde et paraissait fine, élégante, se tenait droite et immobile. De là où elle se trouvait, la lycan pouvait percevoir l'odeur qui caractérisait son être. Automatiquement, elle sut qu'il ne s'agissait pas d'une humaine mais d'une elfe.

Savoir une de ces créatures seule dans une ville toute à fait éloignée des tribus qu'elle connaissait l'intriguait. Alors elle s'approcha, désireuse d'engager la conversation avec cette inconnue. Arrivée à sa hauteur, elle croisa son regard et lui sourit. Geste qui lui fut rendu. Ensuite, elle lui demanda juste histoire de s'informer :

- Vous attendez l'arrivée des navires marchands?

L'elfe lui souriait toujours, bien qu'un peu plus distante. Patiente, la louve attendit qu'elle daigne lui répondre. Attendre ne la dérangeait pas, tant qu'elle savait qu'elle obtiendrait une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Gryffinrin.skyblog.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: Bercées par la houle ♣ E&P   Dim 13 Juin 2010 - 20:19


Assise derrière la fenêtre de sa chambre, Eärwen vit l’aube se lever. Les premiers rayons du soleil éclairèrent peu à peu l’horizon, brulant la nuit et les dernières étoiles. La jeune femme a toujours été une lève tôt. Il est rare qu’elle reste à trainasser au lit pendant des heures. Elle n’a pas besoin de beaucoup d’heures de sommeil. Cinq ou six lui suffisent amplement, au contraire de certain, qui ne sont pas totalement réveillé sans avoir dormi au moins neuf heures. Se levant de sa chaise, Eärwen s’étira et finit par se diriger vers la cuisine. Depuis sa venue à San Francisco, elle avait décidé de gouter à tous les aliments que les humains mangeaient ou buvaient. Et le matin, les humains buvaient soit du thé, soit du café, ou parfois du chocolat chaud. La jeune femme avait opté pour le café ce matin-là.

Sortant un bol du placard, elle le posa avec douceur sur la table de la cuisine. Le café étant déjà chaud, elle versa ce liquide noirâtre dans son bol. Prenant place à la table de la cuisine, elle porta le liquide chaud à ses lèvres. Dès la première gorgée, elle tira une grimace, trouvant le café amer. S’emparant du sucre qui se trouvait sur la table, elle en mit plusieurs petites cuillères dans son café. Remuant avec rapidité le mélange, elle gouta de nouveau au breuvage, et fut ravi de sentir le sucre dissiper l’amertume du café.

Une fois le café finit, elle partit dans la salle de bain en chantonnant. Optant pour des vêtements humains, laissant avec regrets ses magnifiques robes elfiques dans le placard, elle retira son tee-shirt et son short qui lui servait de pyjama, et s’engouffra sous l’eau chaude de la douche. Logiquement, elle se faisait violence pour ne pas jouer avec l’eau, mais l’envie était trop forte, et elle ne put s’empêcher de la faire danser grâce aux mouvements lents qu’exécutaient ses doigts pâles et fins. L’eau dansa tout autour d’elle, dans sa cabine de douche. Elle se sentait de nouveau comme auparavant, pouvant utiliser ses pouvoirs à sa guise sans que personne ne la surprenne. C’était jubilant.

Elle finir par sortir de la douche, s’habilla, coiffa ses longs cheveux blonds, et enfila ses chaussures, pour ensuite prendre la direction de la porte d’entrée. Une fois dans le hall, elle ferma son appartement à clé, puis descendit les escaliers afin de se retrouver dans la rue. La matinée était fraiche, mais qu’importait la jeune femme, elle avait un but ; voir les bateaux arriver de bon matin au vieux port. Une fois à destination, elle attendit droite, silencieuse, l’arrivée des marchands.

Soudain, Eärwen entendit des pas derrière elle. Ne bougeant pas d’un pouce, elle attendit que l’inconnu s’approche, ou pas. Elle finit par voir une jeune femme brune arriver à sa hauteur. Cette dernière esquissa un sourire amicale, qu’Eär lui rendit aisément. Ne prononçant pas un seul mot, elle attendit de voir ce que l’inconnue allait faire ou dire . L’attente ne fut pas longue, car elle brisa le silence :

- Vous attendez l'arrivée des navires marchands ?

Toujours avec le même sourire poli, Eärwen répondit à la demande :

- En quelque sorte.

Ne s’attardant pas plus sur sa réponse, elle reporta son regard bleuté sur la mer encore calme ce matin. Lâchant un petit soupir, elle se demanda soudainement ce que la jeune femme faisait là, elle aussi. Quelque chose lui disait qu’elle n’était pas entièrement humaine, seulement elle ne savait pas ce qu’elle pouvait être comme créature, elle préféra donc la jouer à l’humaine, et les humains entre eux, ils doivent se forcer à faire la conversation de façon amicale non ?

- Et vous ? Vous êtes là pour les navires marchands ? Demanda-t-elle doucement en reportant son regard sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is

ADMIN-CODEUSE
Lycantrope nostalgique.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 574
♣ Localisation : Plongée dans un roman.
♣ Situation amoureuse : Folle de ses bouquins.

MessageSujet: Re: Bercées par la houle ♣ E&P   Ven 18 Juin 2010 - 17:19

Elle ne dut pas attendre bien longtemps avant que la réponse ne vienne.

- En quelque sorte.

On ne pouvait pas vraiment dire que la réponse l'éclairait réellement. Mais, comme après tout ce n'était pas vraiment ses affaires, elle n'insista pas. Elle remarqua que l'inconnue semblait perplexe, ou peut-être tout simplement songeuse. Quoiqu'il en soit, maintenant qu'elle était assez proche pour distinguer son visage, Prudence avait remarqué sa beauté extravagante et son allure aisée. Aussi, au ton de sa voix, elle avait à peut près deviné qu'elle n'était pas humaine. Des hypothèses se formèrent dans sa tête : une ange? Une elfe? Une vampire? Trois espèces dont la beauté parfaite était une des aptitudes premières. Elle les mit de côté et décida de ne pas s'encombrer de ces ridicules pacotilles dues à sa trop grande curiosité.

- Et vous ? Vous êtes là pour les navires marchands ?

L'étrangère avait légèrement tourné la tête vers elle et la regardait maintenant fixement de ses yeux bleus pâles. Plongée dans son regard regard aussi doux que la façon avec laquelle elle avait parlé, la louve fut forcée d'éliminer sa thèse sur une potentielle nature vampirique. Une telle candeur ne pouvait se lire dans les iris des buveurs de sang. C'était certain. Avec la même gentillesse que la blonde, Prudence lui répondit :

- En effet. Surtout que c'est le meilleur commerce équitable de la ville !
ajouta-t-elle sur une note plus légère.

Au sourire qui pointa sur les lèvres de la jeune femme, elle se persuada qu'elle était une créature du jour, une faiseuse de bien. N'étant pas censée être aussi observatrice, et encore moins malpolie, elle choisit néanmoins de ne pas faire de commentaire quant à sa nature. D'autant plus que si elle se dévoilait être en connaissance du Secret Magique, cela voudrait obligatoirement dire qu'elle faisait partie de la communauté surnaturelle. Hors, elle n'avait aucune envie de révéler le monstre de la nuit qu'elle était lors des pleines lunes. Ainsi donc elle préféra se taire et continuer de discuter de manière anodine.

Se souvenant des obligations d'une première rencontre, elle lui proposa une main tout en énonçant :

- Prudence Huston, enchantée.

En attendant que l'inconnue accepte ou pas sa poignée de main, elle laissa un sourire amical se dessiner sur ses lèvres. Son humeur bougonne de ce matin déjà oubliée, elle était ravie d'avoir finit par quitter son lit. Au moins, elle aurait eu droit à une nouvelle rencontre charmante pour commencer en beauté la journée. En attendant, son estomac commençait à crier famine. Ça en deviendrait presque gênant si il se mettait à gargouiller. Heureusement pour son élégance, il n'en était pas encore arrivé à un stade aussi crique, bien que ça ne saurait tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Gryffinrin.skyblog.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: Bercées par la houle ♣ E&P   Ven 18 Juin 2010 - 18:34

De nature patiente, Eärwen attendit que la jeune femme face à elle réponde à sa question. Elle ne lui donnait pas une mauvaise impression, et elle semblait être assez pleine de vie. Ce qui était une bonne chose. L’elfe savait qu’elle n’était pas tombée sur n’importe qui. La brunette finit par briser le silence instauré :

-En effet. Surtout que c'est le meilleur commerce équitable de la ville ! ajouta-t-elle sur une note plus légère.

Amusée, Eärwen laissa un petit sourire glisser sur ses lèvres. Elle jaugea la jeune femme d’un regard doucereux, mais ne rajouta rien. La blondinette ne connaissait pas tellement tout ce qui tournait autour du commerce maritime, surtout ici. Elle essayait de s’informer dans les journaux, où à la radio qu’elle avait découvert il n’y a pas longtemps, mais ancrer toutes ses informations dans son esprit s’avérait être difficile. Bien plus compliqué que ce qu’elle avait imaginé. Reportant son regard azur sur l’eau calme, Eärwen hésitait à reprendre la parole. Elle ne savait pas comment engagé la conversation avec l’inconnue, Eär n’avait pas l’habitude de faire ça, surtout à San Francisco.

Finalement, elle n’eut pas besoin de se creuser plus les méninges, car c’est la brunette qui se présenta la première :

- Prudence Huston, enchantée.

La dénommée Prudence lui tendit poliment sa main, accompagnée d’un sourire amical gravé sur son visage aux traits fins. Adoptant l’attitude la plus humaine qu’elle put, Eärwen accepta la main tendue. La serrant brièvement, elle lui accorda tout de même un magnifique sourire, quelque part heureuse de rencontrer quelqu’un d’agréable dans cette gigantesque ville où tout lui était inconnu. Elle finit par se présenter à son tour, même si c’était quelque chose qu’à Teleri elle ne faisait pratiquement jamais :

- Eärwen Sil.

Certaine que son prénom et son nom ne soit pas à résonnance « humaine », elle se demanda si Prudence - si elle était une espèce différente de la sienne, comme elle le pensait - trouverait qu’elle appartenait à la race elfiques. Toutes ces nouvelles attitudes à adopter frustrait quelque peu la jeune femme, qui ne pouvait pas se comporter comme elle le voulait. Si elle souhaitait passer inaperçue auprès des humains, elle ne pouvait s’empêcher de montrer à ceux qu’elle considérait quelque part comme elle - différente des humains - qu’elle était une elfe. Et qu’elle n’était pas n’importe qui non plus.

Mais elle eut soudainement cette petite peur que Prudence soit tout bonnement qu’une humaine, et elle réalisa qu’elle devrait certainement changer de prénom lorsqu’elle ne connaissait pas la personne à qui elle s’adressait afin de se présenter. Afin que Prudence passe à autre chose, Eärwen posa une question à tout va, sans prendre réellement le temps de réfléchir :

- Vous venez ici tous les matins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is

ADMIN-CODEUSE
Lycantrope nostalgique.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 574
♣ Localisation : Plongée dans un roman.
♣ Situation amoureuse : Folle de ses bouquins.

MessageSujet: Re: Bercées par la houle ♣ E&P   Jeu 9 Déc 2010 - 13:44

En proie à une faim démesurée, Prudence ne savait plus où donner du regard. Les yeux perdus au loin, elle n'attendait même plus que son interlocutrice lui réponde. Faisant son possible pour empêcher son estomac de faire des bruits étranges, elle tenta plusieurs techniques d'affilée. D'abord, elle s'empêcha de respirer. Ensuite, elle remua le moins possible. Et enfin, elle se dit qu'il fallait absolument qu'elle mange. Comme l'heure de sa transformation ne viendrait que dans trois semaines, elle pouvait se passer de sang frais. Un pain au chocolat. Voilà ce dont elle avait envie. L'idée bien en tête, elle réfléchit à une boulangerie toute proche.

Cependant, elle fut brutalement tirée de ses réflexions par la voix enchanteresse de la mystérieuse inconnue à ses côtés :

- Eärwen Sil.

Aussitôt, la louve sut qu'elle n'était pas humaine. Ce prénom ressemblait plus à une identité magique, il possédait une consonance peu commune. Elle supposa son origine elfique, mais doutait encore de la chose. Elle n'avait encore jamais rencontré d'elfes, ce qui rendait son intérêt encore plus grand. Elle voulait absolument savoir si oui ou non cette Eärwen en était une. Intriguée au possible, elle darda un coup d'oeil à cette dernière. La blonde ne la regardait pas, occupée à observer le large. Comme elle semblait désintéressée, Prue devina qu'elle la testait. Ainsi donc, il y avait bien quelque chose de magique en elle. Persuadée qu'il s'agissait bel et bien d'une elfe, la lycan sourit.

Sur un ton dégagé, bien qu'un peu plus inquiet, Eärwen rajouta :

- Vous venez ici tous les matins ?

Cette tentative pour détourner le sujet de la conversation mit la puce à l'oreille de la brune. Elle ne s'était pas trompée, alors. Néanmoins, ne voulant pas incommoder sa camarade, elle n'ajouta rien et s'abstint de faire tout commentaire. En attendant, son ventre venait de pousser un hurlement, synonyme de détresse profonde. Morte de honte, Prudence baissa la tête afin d'atténuer sa gêne. Elle se mordit presque instinctivement les lèvres, comme si ça pouvait retenir un nouveau gargouillement. Ne sachant plus quoi faire, elle fit un pas sur le côté, s'éloignant légèrement de la jeune femme. Sa timidité maladive reprenait souvent le dessus, dans de telles circonstances. Comment ne pas se sentir mal à l'aise dans une pareille situation, qui plus est ?

D'une petite voix mortifiée, elle s'excusa :

- Désolée, j'ai un appétit coriace.

Elle oublia de répondre à sa question, sans le faire exprès. Elle était tellement concentrée sur le moyen de l'extirper de cette gêne qu'elle ne faisait plus attention à rien. Soudain, elle eut la bonne idée de combiner curiosité, amitié et dîner. Il y avait une restauration rapide, au bout des docks. Il suffisait de prendre la peine de longer le port, et le tour était joué. Ignorant si la jolie blonde accepterait de l'y accompagner afin de discuter plus amplement, elle hésita à lui en faire la proposition. Mais, faute de politesse, elle dû s'y résoudre.

- Je meurs de faim ! Pas vous ?
dans la foulée, elle poursuivit : Il y a un petit café juste au bout de l'allée, je vous offre quelque chose ?

Devant l'air surpris bien qu'un tout petit peu réticent d'Eärwen, elle ne sut comment l'aider à trancher. Elle voulait absolument lui parler. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus croisé de créatures magiques à San Francisco, et ses discussions animées et joyeuses lui manquaient. Il n'y avait qu'entre semblables que l'on pouvait totalement se lâcher, sans éprouver la moindre crainte que notre secret soit découvert. Prudence aimait parler aux gens, mais pas autant qu'elle n'adorait les écouter, eux. Or, elle sentait que l'histoire de cette demoiselle en valait la peine. Vraiment. Une moue quelque peu suppliante vint prendre place sur son visage, avant qu'elle n'ajoute en guise de demande :

- J'aimerais beaucoup faire votre connaissance, Eärwen. Je crois que nous avons … un point commun.

De ce sous-entendu, elle savait que l'intérêt de la jeune femme serait ravivé. Et du fond du coeur, elle espérait qu'elle l'accompagnerait. Car en effet, elles avaient des choses à partager.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


I hate this animal I'm become.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Gryffinrin.skyblog.com



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Bercées par la houle ♣ E&P   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bercées par la houle ♣ E&P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ San Francisco :: Vieux port-