AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Death is coming . Jane&Ninon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Death is coming . Jane&Ninon   Ven 14 Mai 2010 - 10:18

Influencée par une curiosité suprême, une petite blondinette suivait depuis maintenant quelques temps une jeune inconnue dont l'attitude lui avait parue intrigante. La jeune femme marchait dans l'ombre à une allure soutenue, le regard fixé droit devant elle et l'air inquiet. Jetant sans cesse un coup d'oeil furtif derrière son dos, elle se souciait probablement d'être suivie. Ses soupçons avaient raison d'être, sauf qu'elle n'en avait encore aucune idée. Cette fille ne semblait pas avoir remarqué la présence de Ninon, tant cette dernière avait le don non négligeable de passer facilement inaperçue.

La vampire ne comptait plus les fois où l'étrangère s'était retournée sans même la voir. Les promeneurs se faisaient de plus en plus rares, les rues empruntées étaient difficilement remarquables de part leur isolement. Elles devenaient dangereusement étroites, à ce rythme là, la vampire ne tarderait plus à être découverte. Se terrant dans l'obscurité, la blonde s'arrêta quelques secondes pour laisser une distance plus prudente entre elles deux. Quand elle se remit à marcher, elle se rendit compte qu'elle n'était jamais venue en cette partie de la ville. Ça la rendit d'autant plus perplexe sur l'identité de la femme qu'elle s'adonnait à suivre.

Enfin, elle bifurquèrent et atterrirent dans un carrefour légèrement plus peuplé. Les gens qui se baladaient ici n'avaient pas la même odeur que de vulgaires promeneurs que la vampire croisait régulièrement un peu partout. Non. Ceux-ci dégageaient une sorte d'aura énergique incroyable. Une telle dose de magnétisme ne devrait pas être contenue dans une âme de mortel. Ce qui la laissa libre de conclure qu'ils ne l'étaient pas, ils devaient être bien plus que de simples humains. Ravie de cette découverte prometteuse, Ninon fut amenée à se demander quelle était cette communauté qu'elle avait si facilement infiltrée. Ce ne pouvait être des elfes, ceux-ci ne vivaient que très loin du monde terrestre, à l'abri de toute intrusion. Mais alors, qui étaient-ils?

Elle reporta son attention sur la blonde qui la devançait largement et remarqua que son comportement avait changé ; elle semblait moins soucieuse, comme rassurée. Cela confirma la thèse de la vampire comme quoi elle avait bien rejoint une communauté étrangère. L'inconnue filait maintenant vers un coin moins fréquenté que les autres. Serait-elle marginale que cela n'étonnerait pas Ninon. Elle pénétra dans une boutique qui avait l'air abandonnée et en très mauvais état, une vraie ruine. Elle portait l'écriteau « Graine de magie » qui intrigua fortement la vampire. Dans quoi s'était-elle encore fourrée…

Décidant qu'il était temps de mettre fin à son anonymat, elle entra à son tour dans le magasin étrange. Comme elle s'y était attendue, il était vide. de clients. Seule la fille qu'elle avait poursuivie se tenait là, plantée face à elle. Ainsi donc elle n'était pas idiote à ce point, elle avait enfin remarqué que quelqu'un la coursait. Ninon, peu désireuse de justifier sa conduite qui pourrait presque passer pour malveillante, ne fit rien pour distraire sa frontale et ne tenta pas même de fuir. Au contraire, elle s'avança vers elle, bien décidée à lui tirer les vers du nez.

- C'est quoi, ici?
demanda-t-elle, insistante.

Lorsqu'elle s'aperçut qu'elle avait retenu sa respiration, elle se dépêcha de réparer sa bêtise, ne voulant pas que sa nature véritable soit découverte. Ce fut là une grossière erreur, en faisant cela, elle avait pu sentir l'odeur tentatrice de son effrontée. Un mélange trop attirant auquel Ninon eut du mal à résister. De toutes ses forces, elle trouva le moyen de ne pas céder à la tentation. Toutefois, elle devina qu'il faudrait qu'elle sorte très bientôt et très vite de cette boutique si elle ne voulait pas mettre fin à ses bonnes résolutions. Tant d'efforts pour changer afin de devenir un monstre sanguinaire respectable n'allaient pas s'écrouler en quelques secondes, à cause d'une sensation irrésistible d'attraction. Non. Elle allait sagement attendre qu'on lui réponde et s'en aller sans plus de cérémonie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is
Invité -

Invité

• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Death is coming . Jane&Ninon   Sam 22 Mai 2010 - 19:49

Alors que le soleil entamait sa lente descente vers l’horizon, les rues de SF ne désemplissaient pas. D’un pas alerte et souple, Jane se dirigeait vers un lieu bien précis. Le Cercle Magique. Quartier secret abritant exclusivement des Sorciers. Des gens comme elle.

Tout en évitant aisément les passants qui se pressaient à ses côtés, elle repensa à la première fois qu’elle avait mit les pieds dans ce lieu si étrange. Etrange et magique. Et pourtant, elle n’avait pas tout de suite admirée la beauté du quartier. Car ce jour-là, elle flottait dans un obscur brouillard, de tristesse et de désespoir mêlé. C’est ce jour-là qu’elle avait apprit sa mort. La mort d’Ian. Ce jour-là que tous ces rêves étaient partit en fumée. Ce jour-là qu’elle avait sentie quelque chose en elle se briser. Quand elle avait apprit la funeste nouvelle, Jane était partit de chez elle. Sans dire un mot. Elle avait déambulé au hasard des rues. Mettant un pied devant l’autre. Un véritable ouragan se déchaînant en elle. Une vive douleur lui vrillait la tête. Elle ne savait plus où elle en était. Des larmes lui étaient vite venues aux yeux. Elle ne les avait pas retenues. Les laissant couler librement sur ses joues. Comme si le ciel et ses habitants partageaient sa tristesse, il s’était mit à pleuvoir. Trempant les passants. Inondant les rues de SF. Indifférente au déluge qui faisait même fuir les mendiants des ruelles, la jeune femme avait continuée de marcher. Empruntant des passages de plus en plus étroits. De plus en plus sombres et mal fréquentés. Et elle était miraculeusement tombée sur une gigantesque place. En son centre trônait une magnifique fontaine. Et tout autour de la place, une étonnante variété de magasin offrait leurs services. Il y avait de tout. A la plus grande surprise de Jane, elle avait pu lire sur les devantures : « Nos amis les Hiboux » ; « Grimoires, mes beaux Grimoires… » ; « Sorts & Contre-sorts » ; « Baguettes & Balais »… et de nombreux autres noms dans le même genre. Elle avait oubliée momentanément sa tristesse pour regarder les gens qui s’affairaient autour d’elle. Elle avait put discerner deux catégories de personnes –et comme elle le comprit très vite, de sorciers. Il y avait ceux qui se baladaient avec une baguette à la main. Ils étaient vêtus de grandes capes, ou portaient des vêtements originaux, passant rarement inaperçus. Les autres étaient comme elle, Jane. Le seul moment qui permettait de voir qu’ils étaient différents était quand ils utilisaient leur pouvoir. Jane s’était assit sur un banc pour assimilait calmement sa découverte. Elle n’était pas seule. Il y en avait plein d’autre, des gens pareils qu’elle. Des milliers peut-être. Elle sourit, malgré la douleur qui la faisait trembler. Malgré sa tristesse et le vide qui s’était installé en elle. La pluie s’était arrêtée.

C’est en revivant ce moment particulier que la blonde continuait d’avancer. Très vite, quelque chose clocha. Elle se sentit observée, suivie. Elle paniqua légèrement. Elle n’espérait que ce ne fût qu’une illusion. Mais sérieusement, elle ne le pensait pas. Elle continua à marcher. De plus en plus vite. Elle arrive enfin devant la grande fontaine. Soulagée, la jeune sorcière se détendit, et se dirigea vers la boutique qu’elle affectionnait le plus : « Graine de Magie ». Tenue par un vieil homme tout aussi lunatique que sympathique, ce magasin à la vitrine délabrée proposait un étonnant éventail d’objets magiques en tout genre. L’étroite et unique salle était un vrai labyrinthe et il était très difficile de se frayer un passage parmi le bric-à-brac environnant. Mais elle adorait. Elle ne pouvait y sortir sans acheter quelque chose.

Arriver devant le magasin, elle y pénétra, le sourire aux lèvres. Elle aperçut le reflet d’une jeune fille, dans la vitre de la vitrine. Elle était donc bien suivit. Feignant de ne pas s’en être aperçue, elle se plaça en plein milieu de la minuscule pièce. Elle attendit. Quand celle qui la suivait entra à sa suite, Jane se retourna. Une magnifique jeune femme blonde lui faisait face. Elle ne tarda pas à parler.

-C’est quoi, ici ?

Jane ne répondit pas tout de suite. Elle venait de remarquer que la nouvelle venue ne respirait pas, avant d’avoir ouvert la bouche. Puis, elle aperçut une étrange lueur brillant dans les yeux de la jeune femme. La sorcière serra les poings. Une vampire. Tout son être le lui soufflait. Une vampire l'avait suivie. Pourquoi était-elle là ? Elle l’ignorait mais il fallait qu’elle la chasse d’ici au plus vite. Tentant de rester calme, elle répondit.

- Et en quoi cela te concerne t-il, Draculette ? Répondit Jane, un petit sourire accroché à ses lèvres.

Elle sentit la jeune vampire se tendre devant elle. Se préparant à une possible altercation, Jane attendit.









Hum. Voilà enfin ma réponse. Désolé du retard Schei. J'espère que ça va Very Happy


Dernière édition par Jane Faverly le Ven 28 Mai 2010 - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: Death is coming . Jane&Ninon   Mer 26 Mai 2010 - 12:55

Les minutes semblèrent s'éterniser, rendant le temps infiniment long. Etait-ce à cause du dilemme intérieur qui faisait rage dans chacun des muscles de la vampire, ou seulement une impression. Elle n'en saurait rien. C'était sans doute mieux qu'elle soit là, à attendre dieu seul savait quoi. Au moins, tant que l'inconnue ne disait mot, son odeur plus envoûtante qu'elle ne l'était déjà ne pouvait parvenir jusqu'à ses narines. Cela était préférable au vu du parfum désirable qui émanait de tout son corps. Une véritable torture. Au moindre cheveu qui se s'élevait d'un semi-millimètre pour se reposer de suite après parmi les autres mèches blondes, un amas de fragrances s'en échappait. Il suffisait d'un petit rien pour que Ninon sente le mélange idyllique du sang qui tourbillonnait dans les veines de la blonde.

- Et en quoi cela te concerne t-il, Draculette ?

Inflexible, la jeune femme attendait, postée devant elle, qu'elle lui fournisse une explication valable. Cependant, Ninon n'en avait aucune qui collait à cette catégorie. Elle voulait juste savoir où elle se trouvait, et ce n'était certainement pas une raison suffisante pour l'avoir suivie jusqu'ici. Son acte pourrait être pris comme une intention malsaine, alors que ce n'était que le fruit d'une trop grande curiosité. Elle savait qu'elle n'aurait jamais dû l'espionner. Dès le premier instant où ses yeux avaient parcourus la silhouette de cette fille, elle avait deviné à son air étrange qu'elle était particulière. Et elle ne s'était pas trompée. En plus de ne pas être humaine, son odeur corporelle dépassait de loin tout ce que la vampire avait été capable de supporter jusque là.

Le dernier mot prononcé de manière insistante résonnait encore dans la tête de la Sang-froid. Comment avait-elle su? Se rappelant son erreur de n'avoir pris le soin de respirer, la réponse s'imposa à elle. Quelle idiote elle faisait. Si son sens de l'observation était inné, celui des autres n'était pas inexistant. Visiblement, celui de sa frontale était assez précis. Mais pas encore assez pour percer ce que la vampire éprouvait en cet instant de dur combat. La créature avait parlé. Les essences de son âme s'étaient libérées dans l'atmosphère autrefois candide. Une boule se forma dans la gorge de Ninon, tentant de retenir ce désir de plus en plus profond de céder à la tentation. Sa raison la forçait à ne pas craquer sous le poids d'une ultime erreur. Car elle savait que si elle la tuait, ce meurtre mettrait fin à tout ce qu'elle avait su construire jusqu'à aujourd'hui.

Le silence épais rendait l'ambiance électrique, mais personne ne semblait vouloir y mettre fin. Briser la seule chose qui maintenait son effrontée en vie serait pousser au suicide. Loin d'elle l'envie d'ajouter à ce déchirement un poids lourd supplémentaire. Pourtant, elle sentait qu'il fallait qu'elle parle, bien qu'elle en soit incapable. Que dire? Que faire? Si seulement elle pouvait bouger, mais c'était impossible. Tous ses sens étaient en alerte, ses muscles rigides, aucun de ses membres ne répondait à ses appels à l'aide. Même son corps semblait entièrement plongé dans une sorte de résistance obligatoire. Ce fut pire lorsque, impatiente, son interlocutrice fit un pas en avant. Au moment précis où son pied quitta le sol, les yeux de Ninon s'agrandirent et devinrent aussi sombres et ténébreux qu'une pierre d'onyx.

Quand une seconde esquisse de mouvement fut insinuée par sa possible proie, son regard se figea. Statufiée, Ninon se retint de toutes ses forces pour ne pas lui sauter au cou. Voyant clairement que l'autre n'avait pas l'intention de s'arrêter là, elle reprit vie, si toutefois une telle chose était théoriquement possible. D'une voix pleine d'aversion qui laissa ouvertement témoigner de sa cruauté ressortissante, la vampire cracha toute sa malveillance au visage de la jeune femme :

- Une fois que je t'aurais vidée de ton sang et chercherais quelque part où enterrer ta dépouille crois-moi , ça me regardera bien plus que tu ne le penses !

Le sang afflua dans ses tempes, emplit ses veines à les en faire éclater, réveilla des sensations familières à son passage. Le décor changea. La vieille boutique eut des airs de villa italienne et l'air parut faussement se réchauffer, laissant penser qu'il faisait un temps caniculaire à l'extérieur. Ce n'était qu'un mirage. Ninon le savait. Mais elle ne put que s'étonner du réalisme malfaiteur de ce songe instantané. Aussitôt qu'elle se soit délectée de la scène qui datait d'une autre époque, d'un autre été, elle retrouva l'endroit exacte où elle se trouvait. Toujours face à l'étrange créature, elle se focalisa de tout son possible
sur son assurance en ses actes qu'elle était petit à petit en train de perdre. Limitant les risques de crime, elle redevint une statue immobile, mais pourtant si brûlante de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Death is coming . Jane&Ninon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Death is coming . Jane&Ninon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ Lieux magiques :: Le Cercle Magique-