AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  « I thought I could fly, so why did I drown? » [ Olympe Sewell ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 88
♣ Localisation : Dans tes rêves les plus noirs.
♣ Situation amoureuse : Une déesse n'aimera point.

MessageSujet: « I thought I could fly, so why did I drown? » [ Olympe Sewell ]   Jeu 20 Jan 2011 - 21:46





« Once upon
a time…
« Olympe Almathée Dious Sewell »





    feat. Nina Dobrev.



      « Olympe Sewell ;

        Date de naissance ♠ 1er janvier de l'an un.
        Nature ♠ Déesse.
        Capacité spéciale ♠ Contrôle la météo.
        Je suis à San Francisco parce que ♠ La curiosité. Juste par curiosité...
        Opinion ♠ Neutre.






♣ I'm the woman of your dreams. I'm...

Physique

De taille assez grande et d'une silhouette plutôt fine, si on l'apercevrait dans la rue, on pourrait prendre Olympe pour une mannequin. De longues jambes assez fines, un ventre plat et musclé, une poitrine tout à fait normale et des bras aussi longs que gracieux. Le plus intéressant dans son physique, c'est son visage. Non seulement parce qu'il a été fabriqué par les Dieux, mais parce qu'il dégage quelque chose... D'attrayant. Jolie poupée aux yeux noisettes, les contours de ses iris sont dorés de par son statut privilégié. A ce qu'on dit, lorsqu'on se plonge avec intensité dans ses prunelles, on peut apercevoir une partie du Mont Olympe, le pays des Dieux, la résidence parfaite pour n'importe qui. Un nez fin et légèrement en trompette se trouve pile au milieu de son visage, incroyablement bien centrée. Ses lèvres, pulpeuses mais plutôt petites sont rosés et lorsqu'on observe attentivement cette dernière, on peut y apercevoir un semblant de sourire, invisible lorsqu'on le regarde à première vue. Derrière ces dernières se cachent de magnifiques dents droites et blanches qu'on ne peut voir que très rarement, cependant. Sa peau laiteuse et douce comme la soie a toujours été aussi blanche que la neige et malgré ses efforts pour devenir plus bronzé, rien n'y fait. Des deux côtés de son visage angélique, une cascade de cheveux bruns descend jusqu'au bas de son dos. Toujours lisse et soyeux, ses cheveux donnent l'impression d'avoir été tissé par les anges du Paradis.

Olympe a toujours eut l'habitude de s'habiller en longue toge blanche ou noire, selon son humeur. Elle n'a jamais connu d'autre vêtements et lorsqu'elle arriva sur Terre, la première chose qu'elle fit fut de s'acheter des vêtements; elle eut un véritable coup de cœur pour le style rock. Blouson en cuir, jean, botte gruge ou tee-shirt déchiré, la déesse a trouvé un style qui lui correspondait bien et qui moulait à merveille ses formes onéreuses.
    Caractère

    Olympe a toujours eut un caractère bien trempée. Dès sa création, elle a exprimé le désir d'être considérée comme quelqu'un de particulière, d'exceptionnelle. Et ses vœux furent réalisés, bien sûr. Seule création de Zeus qui ait réellement été réussit, la jeune femme a vite prit l'habitude d'être capricieuse. Plutôt hargneuse et colérique, il ne faut jamais Ô combien jamais devenir l'ennemi de la déesse, sous peine de mourir très très lentement. Possédant un côté légèrement sadique - qu'elle a toujours suspecté d'appartenir à Hadès - il n'est pas rare de la voir torturer des humains ou provoquer un tsunami pour passer le temps. Lunatique, elle peut être un jour de bonne humeur et sauver des humains, mais le lendemain d'humeur massacrante et en tuer une centaine. Difficile à cerner, la brune a toujours su qu'elle était une perfection incarnée, du moins celle des dieux de l'Olympe, elle est donc très promptement tombée dans le libertinage. Passant d'un lit d'un dieu à un autre, Olympe savoure chaque délicieux moment dans un lit en compagnie de la gente masculine. Le seul avec qui elle n'ait jamais couché, c'est Zeus en personne. Plus par respect qu'autre chose. Assez sociable, elle n'a jamais eut de difficulté à aller vers les autres et avoir des amis, du moins sur le Mont Olympe. Son statut de déesse l'a toujours enjoué et s'amuser à jouer avec la vie d'un humain est vite devenu son quotidien. Olympe, intelligente et très vive a vite développé son pouvoir bien qu'il soit inné, l'expérience a fait qu'elle ait réussit à le dompter sans l'aide de personne. Personne... C'est un mot qu'elle connaissait bien, avant. Habituée à sa solitude quotidienne, la vie avec les autres Dieux fut bien vite devenue lassante pour la jeune femme et malgré quelques amitiés qu'elle avait, restée seule et observer du haut de sa chambre le monde des humains fut pour elle plus constructive qu'autre chose. Elle a apprit que la bêtise des dieux étaient de se croire invulnérable, et elle avait raison. Comme toujours.
    Chez Olympe, les qualités qu'elle aime chez les autres individus pourraient être le culot, une certaine arrogance amusante, une maladresse - qu'elle n'a jamais eut - et surtout... Docile, vulnérable. Elle aime avoir et posséder le pouvoir, être celle qui décide. Ayant été éduqué en compagnie des dieux et des autres déesses, la jeune femme a toujours vécut dans un Royaume propre et où les gens avaient des coutumes distinguées, pas une seule fois quelqu'un de ses proches ne lui a manqué de respect et, par habitude, ce qu'elle est au fin fond d'elle-même est le reflet de la perfection et ça, malgré les défauts qu'elle pourrait avoir. Au final, ce sont ces défauts-là qui la rendent si particulière, si belle et aussi douce qu'un hérisson.


♣ I haven't story, only an appearance of what I was.



Il était une fois... Il y a bien longtemps, dans les profondeurs des mythes Grecques, lorsque les Dieux étaient à leur Apogée et que le monde se pliaient à leurs désirs, par crainte qu'ils abattent leurs colères sur eux, une légende disait que Zeus, le roi des Dieux essayait en vain de créer grâce à sa puissance une nouvelle Déesse qui serait la clef d'un nouveau monde, plus beau et plus merveilleux que tout ce qu'ils avaient connus jusque là. Une déesse parfaite pour un monde parfait. Cependant, malgré les innombrables essais qu'il effectua, l'échec était le seul résultat de ses expériences. Lassé, il décida de mettre ses projets de côtés et profita de son statut de Dieu tout puissant, se délectant d'avoir la Terre aux creux de sa main. Les années suivis des siècles passèrent et s'écoulèrent dans une vie des plus harmonieuses. Immortels, les dieux avaient le privilège de pouvoir voir ce qu'il se passait sous leurs pieds, tout en haut du mont Olympe. Cependant, avec les années, les Dieux remarquèrent qu'ils avaient moins d'influence sur les humains et donc, moins de pouvoirs. Alertés par des révoltes mortelles contre eux, les Dieux décidèrent de calmer la rage de l'humanité contre l'esclavage forcée dont ils abusaient, par l'union de leurs forces. Et, alors que le malheur et la souffrance s'abattait sur Terre, un nouveau Dieu fit son apparition, tout droit venu du Néant, créé par la Terre elle-même, il fut plus puissant que tous les dieux grecques réunis et ces derniers durent se replier. Après cette guerre perdue, certains Dieux décidèrent de renoncer à leur immortalité afin de devenir purement et uniquement des humains. Suite à cette trahison et cet affront, Zeus décida d'exterminer ses anciens sujets de manière radicale. Parmi eux, on pouvait compter Hermès, Apollon, Dionysos ou Hestia. Ils furent nombreux, en vérité à quitter l'Olympe, soi par crainte envers ce nouveau dieu invulnérable et plus puissant qu'eux qui ressemblaient fort aux Titans qu'ils avaient vaincus, soit par lassitude de l'immortalité. Après cet outrage, les Dieux se firent plus discrets en pensant que tout ceci serait vite oublié et que ce nouveau Dieu disparaitrait. Mais bien sûr, ils avaient tout faux...

L'an zéro. Ce nouveau ennemi de Zeus appelé tout simplement Dieu par les humains a donné naissance à un fils, un dénommé Jésus qui a finit par convaincre une bonne partie de la Terre qu'une seule religion existait et qu'il s'agissait simplement de la Chrétienté. Fou de rage en sentant les humains se convertir à de nouvelles religions et plus particulièrement à celle-là, il décida de directement aller voir Dieu pour régler une bonne fois pour toute ces histoires. Il vola donc jusqu'au dessus des Cieux et trouva son Royaume où il accueillait déjà certains humains morts qu'il transformait en ses messagers; des anges. Dieu fut implacable, une nouvelle ère était née et soit ils restaient discrets, soit ils périraient. D'après Dieu, la Terre trouvant qu'ils abusaient beaucoup trop de leurs pouvoirs et de leurs puissances décida de l'envoyer dans le but de rétablir l'équilibre et de donner aux humains la vie qu'ils méritaient. Entrant dans une fureur sans nom, Zeus tenta de le vaincre à l'aide de ses pouvoirs et fut contraint de renoncer que tout ceci ne servait à rien. Il rentra au Mont Olympe et narra son aventure à ses compatriotes. Tous ressentirent alors la peur; ne plus régner sur cette planète qui avaient été la leur depuis plus d'un siècle et la donner à une nouvelle personne leur étaient impossibles. Enfin... Deux personnes. Hadès, roi des Enfers remonta bien vite de son monde, chassé par un certain Satan qui serait le frère jumeau de Dieu, son extrême opposé cependant. Et ce fut pile à ce moment-là, exactement à cet instant précis que le Roi des Dieux se souvint de ses expériences passées qu'il avait raté et se remit dessus. Avec intelligence, il décida que si tout seul il n'arriverait pas à créer sa perle, il n'aurait pas d'autre choix que de s'associer avec ses conjoints. Et c'est ce qu'il fit. Il récolta le sang de chaque dieu qui était encore présent dans l'Olympe et se remit à ses expériences. Quant aux autres dieux, certains partirent et prirent la fuite devant cette nouvelle menace, d'autre restèrent mais certain, comme Hadès n'eut pas le choix, chassé de son Royaume et interdit de séjourner sur le Mont Olympe, il se transforma en humain mais muta en un démon sans vraiment s'en rendre compte, bien trop attiré par les forces du mal que dégageait Lucifer. Il fut renommé par un patronyme moins significatif : Spike.

Le Mont Olympe fut bientôt moins joyeux, les festivités ne se faisaient plus et les Dieux passaient leurs temps à observer, à scruter, à regarder les humains dans cette nouvelle vie où ils n'avaient plus leurs places. On venait de les chasser de leur planète et ils étaient tous désespérés. Ils étaient piégés. Seul Zeus espérait et construisait leur avenir en créant sa perfection. Il mit un an jour pour jour à la fabriquer, à la faire armés de ses pouvoirs qui n'avaient pas faiblis de par son obsession à continuer, cette envie de vivre et de revenir au temps d'avant. Lorsque le Roi des Cieux fut sûr qu'elle était terminée, il conjura les esprits des Titans et des Titanides qui vinrent l'aider dans son ultime but, puis il donna le sang de tous les Dieux qu'il avait récupéré avant que certains fuient l'Olympe. Et... Elle apparut. Dans un nuage de coton et de poussières d'étoiles, elle vint à la vie. Et jamais, Ô non jamais le dieu n'avait vu pareilles créatures; elle était au-delà de la perfection, il n'y avait aucun mots pour la qualifier et comme pour lui, elle était le symbole ultime de leur deuxième vie, il la surnomma Olympe.
Elle ne savait ni parler, ni comprendre ce qu'elle faisait. Ce n'était qu'un bébé dans un corps de Déesse et avec l'aide des Dieux qui étaient restés auprès de Zeus, elle apprit à parler, à marcher correctement - bien qu'elle possédait déjà une grâce à faire pâlir n'importe qui - et à manger. Contrairement aux autres Dieux, elle n'avait pas besoin de se nourrir d'ambroisie pour rester au top de sa forme et pour garder son immortalité et ses pouvoirs. Au bout de quelques années, elle parlait couramment la langue des Dieux et toute celle des Terriens qui ne cessaient de changer d'un pays à un autre. C'est sans pouvoir vraiment l'expliquer que la jeune femme fut bien vite fascinée par la planète qu'elle avait en-dessous de ses pieds; elle adorait passer son temps à les observer tous de sa chambre, passant d'un pays à un autre et s'amusant à jouer avec certaines vies, juste pour le plaisir. Bien sûr, elle connaissait la fin tragiques des Dieux Grecques et elle était consciente que jouait avec les mortels pourraient lui faire avoir des ennuis par l'interception du fameux DIEU. Mais elle n'avait pas peur, elle ne craignait personne et même si elle n'arrivait pas à déterminer quels genres de pouvoirs elle possédait, Olympe avait l'impression que personnes ne pouvaient la vaincre.

Ses pouvoirs, quant à eux, débarquèrent plus vite qu'elle ne l'aurait pensé et elle fut satisfaite de voir qu'elle pouvait contrôler la météo. Qu'il fasse beau, qu'il pleuve ou qu'il neige, elle pouvait tout contrôler jusqu'à provoquer des tsunamis, des tremblements de terre. Elle contrôlait la nature et ses éléments. En apprenant la nouvelle, Zeus fut plus que ravi et ils organisèrent une grande cérémonie en son honneur. Elle fut festive et si copieuse qu'un merveilleux pressentiment envahit les Dieux présents. L'Olympe allait survivre et si ce n'était pas le cas, leur Olympe serait la clef pour un autre monde où ils pourraient régner paisiblement. Zeus et ses acolytes font alors part des grands projets qu'ils ont pour la déesse, à commencer par le fait qu'elle doit apprendre à contrôler ses dons pour trouver la source exacte de l'entrée d'Agadir; cette fameuse planète à des milliers de kilomètres de la Terre qui la différencie par la non-violence et le bonheur qui y règne. Néanmoins, Olympe, elle, n'est pas enthousiaste. Elle ne voulait pas partir, elle voulait rester, elle voulait continuer d'observer les humains. Ce fut donc cette nuit-là qu'elle décida de s'échapper du Mont Olympe et de descendre sur la Terre. Arrivée en Grèce, elle se déplace jusqu'en Angleterre. L'époque du moyen-âge. Elle y resta pendant deux semaines. Juste deux semaines où elle apprit à savourer les délices des humains. Juste deux semaines où elle se rendit compte qu'elle était comme eux et que, justement comme eux elle avait la possibilité de ressentir des émotions, à la différence de sa famille d'accueil. Ce fut donc durant ces deux semaines qu'elle tomba amoureuse du Prince Arthur et vice-versa. Elle n'eut pas de mal à se faufiler là où elle le désirait et poussée par la curiosité qu'elle avait, Olympe pénétra dans la cour du Roi Uther et resta cachée aux yeux des autres humains. Seul Arthur avec réussit à la voir. Et seul Arthur avait attiré son attention. Durant ces deux semaines, le jeune prince lui fit la cour et à la fin de ce temps écoulée, ils échangèrent un baiser. Un seul et petit baiser qui fit réveiller la colère des dieux grecques. Ils réussirent à la trouver, malgré les efforts qu'elle avait fait pour rester invisible aux yeux de tous, son baiser la trahit et elle fut ramenée sur le Mont Olympe en une seconde, laissant Arthur, seul et sans avoir eut l'occasion de lui dire au revoir. La déesse entra dans une rage noire, se mit à crier, à hurler et son pouvoir prit le dessus, empiétant sur ses sentiments et mettant un K.O de luxe sur le Mont Olympe. Jamais avant aujourd'hui le Royaume des Anciens Dieux n'avaient été influencés par le temps des mortels, mais là... En même temps qu'une énorme tempête s'abattait sur le globe, leur Royaume fut presque anéanti sous la colère de la jeune femme.
Ce fut Athéna qui réussit à la calmer, en prenant soin de prendre des arguments qu'elle ne pouvait nier. La première était qu'elle était une déesse et lui un mortel et qu'un amour entre les deux races ne pourraient jamais être possible, la seconde fut la dure réalité des choses: le monde humain était un monde cruel et sans pitié qui ne se gênait pas pour vous dévorer entièrement avant que vous n'ayez pu lâcher un soupir. Réticente à cette idée, Olympe fut obligée de donner raison à sa sœur lorsqu'elle lui fit voir Arthur avec une nouvelle femme à ses côtés, une certaine Genièvre.

Les années suivants cet incident furent tumultueuses. Tout d'abord, parce qu'Olympe avait lancé une malédiction au Souverain de Bretagne qui se trouvait depuis ce jour complètement anéanti par la fatalité de la vie, puis ensuite à cause de la haine sans limite que la déesse vouait aux humains. Il n'était pas rare de la voir déclencher des ouragans, des séismes ou des tsunamis d'une ampleur colossale. Si bien que la visite des anges devenaient de plus en plus fréquents sur le Mont Olympe et que plusieurs fois elle ait du suivre ces sales bêtes jusqu'au Royaume des Cieux pour rencontrer Dieu. A chaque fois, il lui disait d'un ton plutôt docile d'être agréable avec les humains et d'arrêter de les torturer de la sorte, car ils ne le méritaient pas. Mais qu'importe. Olympe n'avait peur de personnes et elle n'hésitait pas à le défier en recommençant, encore et encore. Les siècles s'écoulèrent et la jeune femme s'entraînait sur les humains et avait beaucoup apprit grâce à ses Dieux qu'elle considérait comme sa famille; Athéna lui avait apprit toute les techniques des guerres et lui avait apprit à se battre, de n'importe quels armes jusqu'aux mains. Poséidon lui avait apprit à nager dans les Mers les plus profondes tout en respirant et en communiquant avec les créatures des eaux. Aphrodite lui apprit à aimer de façon pragmatique et à se faire plaisir en se laissant aller dans les plaisirs d'une nuit. Arès quant à lui apprit à la brune de se méfier, de détester ou de se venger quand l'envie et l'opportunité nous était donné. Zeus... Zeus lui fit cadeau de pouvoir diriger les éclairs à bon escient ou dans un but purement égoïste, au fond ça lui importait peu car elle était son inestimable trésor. Grâce à son apprentissage, Olympe devint de plus en plus sage et elle décida de s'instruire en consultant les bibliothèques des Olympiens. Elle y avait déjà été, mais il est vrai qu'elle n'avait jamais regardé avec attention les bouquins qui y étaient disposés. Très vite, elle tomba amoureuse des livres et passa le plus clair de son temps dans cet endroit qui la faisait rêver.
Encore une fois, le temps s'écoula et les époques défilèrent. Observant du haut de son perchoir le monde des humains, la Déesse ne manifestait plus de haine envers eux, juste une profonde indifférence. Jamais elle n'était redescendue sur la terre des humains après ce qu'elle avait traversé en compagnie d'Arthur Pandragon. Mais cela ne l'empêchait pas, dans ses mauvais jours, de kidnapper des humains par la fontaine de vie qu'il y avait à l'entrée de leur Royaume. Dans cette fontaine, il y avait toutes les âmes qui avaient réussit à trouver un corps sur Terre, ainsi, de temps en temps, Olympe en prenait une dans sa main et la torturait tout en observant ses effets sur le corps humain. Elle pouvait être très très cruelle, comme d'une gentillesse infini. On aurait pu la prendre pour folle, au final. Innombrables étaient les fois où sa famille lui faisait la moral sur Agadir, en lui suppliant de ne faire qu'un avec ce qu'elle était pour trouver cet endroit merveilleux. Elle avait toujours refuser. Elle savait qu'il n'était pas encore le moment pour eux de trouver refuge sur cette nouvelle planète et qu'ils avaient encore un rôle à tenir. Avec le temps, Olympe s'était rendue compte qu'elle était devenue plus capricieuse que jamais et terriblement égocentrique. Seule elle l'intéressait et au final, elle savait que c'était elle qui détenait le pouvoir sur l'Olympe, sur Dieu et sur les humains. L'hypocrisie avait rongé son cœur anciennement d'or et souvent elle se répétait que la perfection n'avait pas de prix et que malgré ses défauts, elle restait et resterait l'idéale de tous.

2011 - Olympe vient à peine de fêter ses 2010 avec sa famille Olympiennes qu'elle sent qu'il se passe quelque chose. Sur Terre, quelque chose l'appelle et la désir avec une telle intensité qu'elle se sent prête à prendre ses affaires et à faire un tour sur la planète des hommes. Oh oui... C'est si fort que ça l'empêche de se concentrer sur quoi que ce soit, sur ses activités et ses rêveries. Décidée à satisfaire sa curiosité quand à ce nouveau phénomène qui l'atteint de plein fouet, elle a décidé avec conviction de descendre une seconde fois. Officiellement, elle est en mission sur Terre pour trouver l'endroit exact qui la mènerait, elle et sa famille jusqu'à Agadir, officieusement, elle recherche cette source d'inspiration qui semble aspirer à vouloir s'unir avec la Déesse, pour des raisons qu'elle ignore mais qu'elle est bien décidée à découvrir. Poussée donc par la curiosité qui a toujours animé ce qu'elle était, Olympe laisse ses pas la guider à travers le globe. Son intuition, après une semaine d'excursion la menèrent à San Francisco et ce à ce moment là que la jeune femme sut qu'elle se rapprochait de son but.

« Behind
the screen…
« Lizzie . 17 ans. »



    Comment j'ai connu OWOD ♠ En fait, c'est mon amoureux. *-*
    Fréquence de connexion ♠ Touuus les jours.
    Expérience RP ♠ Un minimum de trente voir quarante lignes, à peu près.
    J'ai autre chose à dire ♠ Qui veut être mon ami(e) ? *O*



    Codage réalisé par Chachou, plagiat non toléré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://Owod.skyblog.com

avatar


My name is

MODERATEUR

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 364
♣ Localisation : Nulle part ailleurs, peut-être derrière toi ?
♣ Situation amoureuse : Célibataire.

MessageSujet: Re: « I thought I could fly, so why did I drown? » [ Olympe Sewell ]   Dim 23 Jan 2011 - 10:27



Bienvenue à San Francisco, Mademoiselle Sewell.




Quelle histoire fascinante ... Vous êtes chargée d'années mais laissez moi vous dire que votre beauté n'en laisse réellement rien deviner ... J'espère que votre séjour ici, peu importe le temps qu'il durera, vous permettra de trouver ce que vous cherchez. Je tamponne votre passeport pour la vie humaine, a bientôt peut-être !


Respectueusement :


Erwan Elius Black.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



I'll be you guide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hostingpics.net/membres/mes-albums,16.html

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 152
♣ Localisation : Dans un bois.
♣ Situation amoureuse : Incertain.

MessageSujet: Re: « I thought I could fly, so why did I drown? » [ Olympe Sewell ]   Dim 23 Jan 2011 - 14:46

Ô joie une déesse. Exécrable en plus. Les femmes sont toutes les mêmes, capricieuses, égocentrique, ... Mais je pense que toi, tu es la pire. Tu n'as que la beauté, le reste n'est qu'une option, et j'espère que ce qui t'a attiré sur Terre, te mènera à ta perte. Si nous venons à nous croiser n'attends pas une quelconque indulgence de ma part, ou une sorte de soumission, parce que tu n'auras rien du tout. Je ne perds pas mon temps avec des femmes de ton genre.

A jamais, j'espère.


Liam Smith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is
Invité -

Invité

• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: « I thought I could fly, so why did I drown? » [ Olympe Sewell ]   Lun 24 Jan 2011 - 17:59

Bienvenue en ville, Olympe,

Je dois admettre, Déesse, que votre histoire ne me laisse pas indifférente. Nous avons, semblerait-il, un point commun qu'il serait malvenu de négliger. Nous avons toutes deux été crées afin de servir notre supérieur respectif… Voilà qui est peu réjouissant, pas vrai ? Toutefois, une rencontre pourrait peut-être nous apporter beaucoup à chacune. Je suis certaine que nous nous entendrons à merveille.
Au plaisir absolu,

Nox
Revenir en haut Aller en bas

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 41
♣ Localisation : Cloîtré chez lui.
♣ Situation amoureuse : Libertin confirmé.

MessageSujet: Re: « I thought I could fly, so why did I drown? » [ Olympe Sewell ]   Ven 28 Jan 2011 - 16:12

Bienvenue en ville, Déesse.


Une créature des Dieux de devrait-elle pas se contenter de la vie que lui offrent ses géniteurs ? A quoi bon venir sur terre, alors que tout est tellement mieux là d'où vous venez ? Néanmoins, je comprends votre désir de découvrir le monde des humains. J'espère simplement que sa complexité ne vous découragera pas.

Cordialement,
B l a d e . M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: « I thought I could fly, so why did I drown? » [ Olympe Sewell ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« I thought I could fly, so why did I drown? » [ Olympe Sewell ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Administration :: Fiches validées-