AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When you walk away, I count the steps that you take. ♠ Alexey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 170
♣ Localisation : Partout et nullepart à la fois.
♣ Situation amoureuse : Très drôle.

MessageSujet: When you walk away, I count the steps that you take. ♠ Alexey   Sam 8 Jan 2011 - 22:52




Le crépuscule dardait sur les promeneurs des rues de San Francisco un regard chargé de tendresse. L'ambiance festive qui régnait dans l'atmosphère euphorisait chaque passant. Certains étaient accompagnés, d'autres se baladaient seuls, et pourtant, ils possédaient tous un point en commun : ils célèbreraient le Nouvel An entre joie, amour et chapeaux colorés. Ce soir était le grand soir, le dernier de l'an deux-mille-dix. Une nouvelle décennie naissait, lassant un peu plus Alexander Rice qui trouvait que sa vie d'immortel manquait de charme. Monotones, ses journées se succédaient sans qu'il n'y prêta grand intérêt. Même lors des fêtes, le démon ne prévoyait jamais rien d'extraordinaire qui soit susceptible de le combler — exceptés quelques meurtres coutumiers et peu originaux. Il n'entretenait guère le désir de commémorer cet évènement duquel il se détachait chaque année un peu plus. Ça devenait futile et trop banal pour qu'il n'y accorde la moindre attention.
Cependant, ce soir, Alexander avait décidé de sortir festoyer avec les richards. Il avait été forcé de se rendre à une soirée mondaine, dans le château de Moera situé dans la célèbre Avenue Magique, en quelque sorte. Ou plutôt, il s'obligeait à y aller parce qu'il lui semblait nécessaire de retrouver son ennemie naturelle. Haley Cartwright obéissait aux ordres d'un prétendu Seigneur, et se classait donc parmi ses rivaux : les anges. Ils s'étaient rencontrés au parc Buena Vista, un soir parmi tant d'autres. Après avoir longuement discuté, ils s'étaient aperçus de la bizarrerie de leur échange. C'est ainsi qu'ils ont découvert que la personne qui leur avait tenu compagnie pendant quelques heures s'avérait en fait être l'envoyé du camp adverse. Une lutte sans fin semblait alors avoir pris source entre les deux immortels. Aucun des deux ne songeait à blesser directement l'autre, cette éventualité s'excluait faute de l'impossibilité d'agir qui les paralysait dès qu'ils se retrouvaient réunis. Ils se contentaient de faire régner leur parti en agissant de leur côté, sans intervenir dans les affaires de leur binôme. Le Mal avait pris la tête, grâce à l'effondrement d'une chaîne d'hôtels provoquée par le démon. Xan ne loupait jamais une occasion de s'en vanter auprès de la brunette. Pas même ce soir il ne lui accorderait de répit.

Le voilà arrivé à bon port, prêt à gâcher la soirée de la jeune femme. Cette dernière lui avait confié l'endroit où elle célèbrerait cette fin d'année, entre deux remarques provocantes lancée afin de le déstabiliser. Elle devait avoir remarqué qu'il la trouvait plutôt attirante, et s'en servait parfois à des fins pas très catholiques — le comble, pour le bras droit du Seigneur, avouons-le. Alexander se dirigeait désormais vers la foule qui patientait pour entrer au château. Haley ignorait sa présence à Moera's Magic, ce qui rendait l'évènement d'autant plus mesquin. D'un geste vif, le fils de Satan positionna le masque sensé dissimuler son visage au cours de la soirée. Son port n'était pas obligatoire, mais il avait trouvé l'idée intéressante au vu de son plan. Il n'avait plus qu'à s'inventer une partenaire pour pénétrer à l'intérieur, et le tour était joué.
Instantanément, son don revint à la charge. Xan possédait un pouvoir hallucinant : celui de maîtriser le Temps. Aussitôt, il sut qu'il devait se hâter à rejoindre la file. Une intuition lui disait que la jeune femme était déjà arrivée. Concentré, il tenta d'utiliser ses facultés sur l'esprit de celle-ci. Dans cinq minutes, elle franchirait l'entrée menant à la salle de bal. Alerté, il pressa le pas, bousculant les étrangers qui patientaient sagement devant l'entrée. Détaché de toute politesse, il n'avait pas à respecter les règles de bienséance auxquelles s'abaissaient ses compères. Parvenu en tête de file, son regard s'échoua automatiquement sur une silhouette mémorable. Resplendissante, une délicieuse brune vêtue d'une robe élégante s'avançait vers le réceptionniste. Ce dernier réitéra ses paroles d'une voix placide, certainement blasé d'avoir à tenir le même discours à tout un chacun. Alors que Xan se postait maintenant juste derrière Haley, il put sentir son parfum léger mais envoûtant, bien qu'il devrait en détester l'arôme. Il remarqua également que la mine impassible du garçon d'accueil avait viré à l'exaspération. Écoutant attentivement ce qui se disait, Xan comprit que la demoiselle n'avait pas de compagnon, et que pour cause elle se trouvait renvoyée de la soirée. Un partenaire devait l'accompagner si elle souhaitait participer à la fête.
Saisissant l'instant pour se manifester, Alexander avança de deux pas, de façon à ce qu'il puisse presque frôler l'épaule de l'ange. Faisant face au réceptionniste, il intervint en plein milieu d'une nouvelle protestation de la brunette, lui coupant la parole sans préavis.

— Cette ravissante demoiselle est avec moi,
annonça-t-il aimablement.

Pendant que le garçon interrogeait Haley du regard, l'immortel put se montrer charmé du sourire plein de gratitude qu'elle lui lança avant d'acquiescer à la question muette de son frontal. Convaincu, celui-ci demanda alors au sauveur masqué de sa cliente - et non, ce n'était pas de Zorro dont il s'agissait - de décliner son identité. Impatient d'analyser les expressions diverses qui défileraient sur le doux visage de son adversaire lorsqu'il aurait prononcé son prénom, le jeune homme ne put empêcher une moue narquoise de s'afficher sur le sien. Avec une certaine jouissance, il répondit simplement :

— Alexander Rice, flanqué d'Haley Cartwright.

On les laissa passer sans plus de cérémonie. Pour son plus grand étonnement, sa compagne de fit pas de scandale. Elle demeura calme jusqu'à ce qu'ils pénètrent dans la salle voisine, où dansaient de nombreux couples. Là, sa tête changea du tout au tout. Son sourire se brisa, ses yeux devinrent indéchiffrables. Elle regardait droit devant elle, profondément choquée d'après que qu'il pouvait en déduire. Satisfait de l'effet produit sur sa cible, il laissa échapper un rictus amusé. Bien sûr, ça ne manqua pas de la désespérer un peu plus. Sa démarche se fit brutalement plus pressante, comme si elle cherchait à le fuir, à respirer un autre air que le sien. Elle devait se sentir mal à l'aise en sa compagnie, surtout pareillement habillée. Après tout, elle détenait un physique à son avantage, et ainsi accoutrée, il lui vendrait son âme s'il l'avait conservée jusqu'ici.
Décidé à ne pas la laisser s'enfuir, il calqua son allure afin qu'elle ne le distance guère. Au bout d'une petite trotte, elle finit par rendre les armes. Ravi, Alexander fit volte-face, se postant à ses devants. Conspirateur, il s'approcha d'elle très lentement. Une fois que ses lèvres en soient venues à frôler l'oreille de la brune, il lui murmura un " Passez une bonne soirée, miss Cartwright " d'une façon plutôt équivoque. Il était certain que cette soirée remonterait l'estime qu'il portait à ce genre de festivité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Gryffinrin.skyblog.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 273
♣ Localisation : Hors des limites terrestres.
♣ Situation amoureuse : Eternellement seule.

MessageSujet: Re: When you walk away, I count the steps that you take. ♠ Alexey   Dim 9 Jan 2011 - 15:56

C'est une Haley essoufflée qui arriva à toute vitesse dans Nob Hill. Venant de California Street, elle dut monter toute la rue avant d'atteindre son pied-à-terre. Nob Hill était un quartier aisé de San Francisco et si l'ange avait le privilège d'y avoir un appartement c'était seulement parce qu'elle était le bras droit du Patron. Elle avait du parcourir California Street et Nob Hill à pieds car en cette fin de journée, il y avait foule dans les deux rues. De plus, on était le 31 décembre, jour de fête pour tout bon San-Franciscain.

Heureuse d'être enfin parvenue à son appartement, elle n'arrêta pourtant pas sa course et fila dans sa douche. La jeune femme venait de faire face à l'effondrement d'une chaîne d'hôtels qui avait été provoqué par une créature maléfique. Alexander Rice pour être plus précise ; elle avait senti son odeur sur les lieux. Comme si ses protégés ne lui donnaient pas assez de travail, il fallait maintenant qu'elle fasse le Bien dans tout San Francisco et qu'en plus elle répare les dégâts causés par son pire ennemi. Il était si facile de faire la Mal ; quelques secondes avait sûrement suffi à Xan pour provoquer l'effondrement des hôtels. Il lui avait fallu plus de douze heures pour secourir toutes les personnes bloquées, soigner celles gravement blessées et fabriquer une raison naturelle et plausible à cet effondrement. On s'étonnait ensuite que la Mal ait pris la tête dans la ville.

Pour tout dire, Haley était épuisée. Non qu'elle ait besoin de sommeil mais ses muscles étaient douloureux, sa tête la tournait -elle n'avait pas eu le temps de manger depuis une semaine- et ses nouveaux pouvoirs n'étaient même plus suffisants pour réussir à contrer le Mal qui empestait la cité. Profitant des cinq minutes qu'elle s'était accordée pour sa douche, elle songea rêveusement à sa soirée. Elle n'était pas de service ce soir et cela faisait deux semaines qu'elle n'avait pas eut quelques heures de libre. La jeune femme allait pouvoir festoyer la nouvelle année sans se préoccuper de Xan, des démons et autres créatures malsaines. Et puis, pour se vider un peu plus la tête, Haley avait décidé de se rendre à Moera's Magic où l'on avait organisé un grand bal pour le réveillon.

Tout juste vêtue d'une serviette, l'ange sortit de sa douche et se décida à enfiler la robe qu'elle s'était achetée entre le moment où elle avait empêché le Golden Gate de s'effondrer et celui où elle avait du consoler sa protégée qui venait de se faire larguer. Enfilant le doux tissu, elle se trouva alors face à un problème : il n'y avait personne pour lui lacer le corset. Ne voyant qu'une solution, elle appela Gabriel. Celui-ci arriva quelques secondes plus tard, inquiet. Il regarda autours de lui, cherchant le démon, vampire ou autre créature qui attaquait la jeune femme mais ne trouva rien. Haley lui adressa son plus beau sourire, le remercia d'être venu et lui tourna le dos pour que celui-ci l'aide à fermer le bustier. Quand Gabriel réalisa la raison de l'appel de l'ange, il soupira mais s'exécuta. Dès qu'il eut terminé, il la qualifia d'un « Tu es splendide » avant de reprendre avec précipitation « Mais je n'ai pas le temps de m'attarder ici, passe une bonne soirée ! ». Et il s'éclipsa.

L'ange eut un sourire satisfait et vint se positionner devant sa glace. La robe longue, d'un joli beige nacré, semblait avoir été faite pour elle. Contrastant joliment avec ses cheveux chocolats, elle laissait voir ses épaules. Le bustier de la robe dévoilait toute ses formes, galbant sa poitrine et redessinant ses hanches. Resserré par un cordage à l'arrière, le corset semblait briller grâce à des paillettes. Une fois passée ses hanches, la robe s'élargissait, laissant à ses jambes la place de se mouvoir. Satisfaite de sa tenue, la brune se maquilla légèrement et laissa ses cheveux bruns tomber élégamment sur ses épaules. Souriant une dernière fois à sa glace, elle se désintégra, arrivant directement au château. Là, elle se rendit compte qu'elle avait oublié son masque mais décida de s'en passer puisque son port n'était pas obligatoire. L'ange se laissa quelques minutes pour admirer la grande bâtisse illuminée puis s'avança vers l'entrée, les yeux toujours rivés sur le château. Une neige légère tombait et Haley regretta immédiatement de ne pas avoir prévu de veste. Ses épaules nues la faisaient déjà frémir et elle accéléra le pas. La jeune femme n'arrêta pas sa contemplation pour autant ; le lieu avait quelque chose de magique et de merveilleux. Tout simplement féerique !

Arrivée à l'entrée du château, Haley s'aperçut qu'il y avait une queue. Se positionnant derrière un couple, l'ange mit quelques secondes avant de comprendre qu'un vigile vérifiait les entrées. Patientant quelques minutes, la jeune femme finit par atteindre l'homme plutôt baraqué. Il lui lança un regard interrogateur et elle répondit :

- Haley Cartwright.

Aussitôt, il lui répondit par une question :

- Accompagné de ?

L'ange resta quelques secondes stupéfaite avant de se figer d'horreur. Elle avait totalement oublié qu'il fallait être accompagné pour se rendre à cette fête. Saleté de démon, il lui faisait perdre la tête. Essayant de se combler d'orgueil, elle lança :

- Je m'appelle Haley Cartwright et je ne pense pas avoir besoin de partenaire pour entrer ici.

Le vigile releva un sourcil avant de répondre avec agacement :

- Si vous n'êtes pas accompagnée, vous ne pouvez pas entrer.

L'ange allait lui envoyer à la figure qu'elle se fichait bien de son avis parce qu'elle était le bras droit du Seigneur après tout. Et puis elle l'attendait depuis un mois, cette fête ! Ce n'était pas un nigaud d'armoire à glace qui allait l'empêcher de s'y rendre. Mais elle n'eut pas le temps de déverser ses paroles peu angéliques qu'un homme masqué s'avança vers elle, frôlant son épaule nue au passage. Déconcertée, elle l'entendit dire :

- Cette ravissante demoiselle est avec moi.

Haley resta une seconde stupéfaite avant d'adresser un sourire en guise de remerciement à l'inconnu qui venait de lui sauver sa soirée. Le vigile lui jeta un regard interrogateur, comme pour être sûr qu'il était bien son partenaire et l'ange acquiesça, totalement ravie. Ce fut à ce moment-là qu'elle sentit une odeur très particulièrement. Son cerveau ne mit que quelques secondes à en tirer la conclusion suivante : Alexander Rice était ici. Les battements de son cœur s'accélérèrent tandis qu'elle se tourna vers la foule, essayant de le trouver à travers le monde. Que faisait-il là ? Comme par hasard au même endroit qu'elle ! L'ange se demanda s'il ne se trouvait pas là pour elle -la coïncidence était un peu trop grosse- et se rappela alors qu'entre une réplique acide sur le striptease et une remarque qu'elle préférait ne pas citer, elle avait laissé entendre qu'elle se rendait à Moera's Magic pour le réveillon. La jeune femme manqua de se frapper après avoir fait cette constatation. C'est alors que l'inconnu dut décliner son nom et que l'ange entendit clairement :

- Alexander Rice, flanqué d'Haley Cartwright.

Il allait lui gâcher la soirée, c'était officiel. Elle jeta un regard à son cavalier masqué qu'elle n'avait pas vraiment prit le temps d'admirer plus tôt et se traita d'idiote en reconnaissant aussitôt ses traits. Sa bouche, son nez, ses cheveux, c'était bien Alexander Rice qui se tenait à ses côtés. Aussi touchée qu'énervée, elle se tut jusqu'à ce qu'ils rejoignent la salle de bal. Si elle devait se débarrasser de lui, ce ne serait pas avant d'être véritablement entrée. C'était sa soirée et il n'avait pas le droit de venir la lui gâcher. Surtout qu'avec son aura maléfique, il y avait maintenant beaucoup plus de chances pour qu'une catastrophe se déclenche. Arrivée dans la salle de bal, la jeune femme arrêta de sourire et dut contenir sa colère. Colère, et non autre chose, qui faisait battre son cœur bien trop vite. Son partenaire eut un sourire amusé qui désespéra totalement la jeune femme. Pourquoi avait-il choisi ce soir-là précisément pour jouer avec elle ? Il pouvait la retrouver sans problème tous les autres jours mais il avait fallu que ce soit aujourd'hui.

Agacée, elle accéléra sa cadence pour tenter de se débarrasser de lui. Ce n'était pas son habitude de fuir mais ce soir, elle n'avait pas le courage de l'affronter. Et surtout pas en robe de bal ! Elle se sentait presque nue devant le démon, ce qui était stupide, il faut l'avouer. Alexander la suivait, la rattrapait même. Sachant pertinemment qu'elle ne parviendrait jamais à le semer, elle s'arrêta dans un profond soupir. Le démon se posta face à elle. La jeune femme voulut lui envoyer un regard meurtrier mais son interlocuteur ne lui faisait plus vraiment face. Il s'était lentement rapproché d'elle, manquant de faire exploser le cœur de la jeune femme. Puis, il se glissa vers son oreille, laissant ses lèvres effleurer le lobe de celle-ci. Il lui murmura alors : « Passez une bonne soirée, Miss Cartwright ». Puis se recula, un sourire aguicheur sur les lèvres. Elle le regarda sévèrement et se prépara à lui envoyer une réplique venimeuse quand elle aperçut au loin Olivia McCartney. Son regard quitta Alexander pour venir se poser sur la jeune femme. Celle-ci dansait gracieusement avec son cavalier et ils attiraient les regards admiratifs de nombreux invités. Haley détestait Olivia. Ce sentiment était réciproque et peu commun entre deux anges mais il fallait dire que depuis qu'elles s'étaient affrontées sur une même mission à Bombay, elles ne pouvaient pas se voir et étaient en constante compétition. La plus grande jouissance qu'Haley avait retiré de son poste de bras droit était le regard haineux et envieux de la jeune femme. Cette dernière releva alors la tête vers Haley et leur regard se croisèrent. Olivia lui lança alors un sourire méprisant avant de lui adresser un regard de défi.

« Va te faire voir, saleté », pesta l'ange à voix haute. Alexander la regarda alors avec interrogation, tournant légèrement la tête vers la victime des insultes de la jeune femme. Haley se rendait bien compte qu'elle venait de montrer une face peu angélique de sa personnalité à son pire ennemi mais il fallait avouer qu'après avoir léché son sang, elle doutait que celui-ci croit encore en la perfection de son caractère. La brune fixa quelques secondes son cavalier et dut bien admettre qu'il devait être le plus bel homme de la salle. Ne sachant plus trop ce qu'elle faisait, elle prit les mains du garçon et l'attira sur la piste de danse. Le démon semblait vouloir cacher son étonnement mais celui-ci restait bien visible. Haley posa une de ses mains sur la nuque du jeune homme et prit de sa seconde une des mains de celui-ci. Instinctivement, Alexander posa sa main libre sur la hanche d'Haley qui dut se retenir de frémir à ce contact.

- Je te demande seulement de me montrer tes capacités de danseur. Ne t'approche pas de trop près où tu risques de voir ton joli visage saigner à nouveau.

Et d'un pas elle lança la danse. C'était étrange de se servir de son pire ennemi juste pour prouver sa supériorité à celle qui devrait être une alliée. Si le Patron apprenait ça, elle serait certainement déchue de ses fonctions mais pour le moment elle ne réfléchissait pas vraiment. La proximité d'Alexander l'empêchait une fois de plus d'avoir toute pensée cohérente. Au fil de la musique, leur corps se rapprochaient, s'écartaient presque avec regret pour pouvoir mieux se retrouver ensuite. Le démon savait danser et il la guidait avec élégance. Elle le suivait avec des pas experts et une grâce insoupçonnée. Ils ne parlaient pas mais ne se quittaient pas du regard. Il semblait qu'ils avaient toujours dansés ensemble, leur concordance paraissait si naturelle. Le rythme s'accéléra et Alexander la serra alors contre lui d'un geste vif, collants leur deux corps de façon totalement insensée pour ce qui devait être deux ennemis. Haley était si proche de lui, que la chaleur naturelle du démon se propageait dans son propre corps. Leurs visages n'étaient qu'à quelques centimètres. Remarquant cette proximité, les joues d'Haley rosirent tandis que son cœur bondit dans sa poitrine. Alexander l'avait sûrement remarqué, collé si abusivement à elle. Il eut d'ailleurs un sourire satisfait et goguenard. Haley lui siffla :

- N'en profite pas trop. J'ai dis pas trop près !

Comme pour la narguer un peu plus, la main qui était sagement installée sur ses hanches descendit un peu plus bas d'un mouvement aérien. Elle lui adressa un regard meurtrier. Avec sa réflexion, la jeune femme venait de lancer la bataille et elle n'était pas sûre qu'elle en ressortirait indemne. Alexander risquait d'user de moyens malsains pour tenter de la corrompre. La soirée promettait d'être longue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 170
♣ Localisation : Partout et nullepart à la fois.
♣ Situation amoureuse : Très drôle.

MessageSujet: Re: When you walk away, I count the steps that you take. ♠ Alexey   Mar 8 Mar 2011 - 14:19

Elle s'était brusquement arrêtée. Ne bougeant plus, inerte, comme si elle venait de voir un fantôme. On aurait dit que quelque chose l'avait choquée. Elle ne faisait plus attention à lui, ce qui le dérangeait beaucoup. Vraiment beaucoup. Il détestait être reclassé en second plan. Ca ne lui correspondait pas, de ne pas capter tout l'intérêt de ses cibles. Il devina aussitôt que quelque chose se passait sans qu'il n'en ait idée. Haley devait être attirée par autre chose, car son regard fixait un point derrière lui sans qu'il ne sache quoi. Il ne se retourna pas pour voir ce qu'elle admirait ainsi, sans doute parce qu'il craignait de voir un garçon magnifique lui piquer la vedette. Il ignorait d'où lui venait cette crainte infondée, mais il fit son possible pour chasser ce trouble de son esprit. Xan peinait à se reconnaître à travers cet homme qui faisait face à une ange en la trouvant séduisante et même… attirante, si bien qu'il ne pouvait s'empêcher de la reluquer sans vergogne. S'arrachant à sa contemplation, le démon s'impatientait cruellement. Il usa même de son don pour savoir si elle comptait bientôt réagir ou non. Il fut rassuré d'apprendre qu'elle répondrait bientôt à son approche. Bientôt.
Il ne pouvait clairement percevoir dans combien de temps elle mettrait fin à son attente interminable, ce qui le perturbait encore plus. D'ordinaire, il parvenait toujours à déterminer avec précision ce qu'il se passerait ensuite. Son don devait avoir quelques difficultés à cause du fait que l'ange soit sa rivale, son adversaire de malheur. Celle qu'il devait abattre. A cette pensée, Xan se mit bêtement à sourire. Il rêvait du jour où il lui assènerait le coup final, lorsqu'il précipiterait sa chute. Le Mal vaincrait le Bien, comme à chaque fois. Il était tellement plus simple de faire ce premier, et tellement trop compliqué de s'appliquer à partager ce deuxième. C'était comme ça depuis la nuit des temps. Jamais ça ne changerait, du moins pas tant qu'Alexander Rice serait là pour sauvegarder les arrières de Satan.

« Va te faire voir, saleté. » Autant de mots qui sortirent haineusement de la bouche de la supposée angelette. Interloqué, le démon l'interrogea du regard, pas certain que ces insultes lui soient destinées. Avec regret, il suivit le regard de la brunette et découvrit que ses doutes étaient fondés. Donc, elle se fichait éperdument de lui. Et ce depuis le départ. Pas même un merci, rien, alors qu'il lui avait tout de même permis de passer cette soirée ici, tel qu'elle l'avait prévu. Cette insolente avait décidé de lui mener la vie dure, et il le lui rendrait, elle pouvait en être certaine.
Alexander vit une jeune femme un peu plus loin, celle que fixait sa compagne depuis plusieurs minutes avec cet air dédaigneux - qui pour une fois, n'était pas directement destiné au démon. Il devina donc la rivalité qui constituait la relation qu'entretenaient les jeunes femmes. Déçu de se voir devancé dans ce domaine par une simple minette d'un mètre soixante, Alexander se renfrogna. Chance pour lui, Haley sembla reprendre conscience de l'instant présent et agit en conséquence. Elle l'attira d'une main à sa suite ; sur la piste de danse. Amusé autant que surpris, l'immortel n'opposa aucune résistance et choisit de se laisser faire. Il n'y avait pas à être blâmer s'il se laissait maîtriser le temps d'une seule petite soirée. Après tout, son patron lui devait bien ça. La brunette se positionna face à lui, une moue conspiratrice en guise d'indice concernant ses projets. Elle n'allait tout de même pas le forcer à danser ? Bien sûr qu'elle le ferait, sinon pourquoi l'avoir emmené sur une piste de danse. Quelle question ! Alexander n'en revenait pas de ce qu'il était en train de faire, ça ne rimait absolument à rien si ce n'était au ridicule. Il lui enserrait la taille, alors qu'elle avait placé une main dans la sienne et une autre dans sa nuque. Ils avaient l'air tartes, vraiment. Une ange dans les bras d'un démon, quoi de plus impensable ? Pourtant personne ne semblait s'en rendre compte, tout le monde les regardait et trouvait la scène normale. Parce qu'ils ignoraient leurs natures ennemies, sans aucun doute. Xan ne pouvait pas s'empêcher de trouver cette situation incohérente, presque dérangeante.

Soucieuse qu'il n'y ait aucun malentendu entre eux, la jeune femme mit tout de suite les points sur les i :

— Je te demande seulement de me montrer tes capacités de danseur. Ne t'approche pas de trop près où tu risques de voir ton joli visage saigner à nouveau.

Et la danse put commencer. Ils virevoltaient sur un air relativement calme, la musique ne se prêtait pas à une danse trop mouvementée. Ils s'écartaient, se rejoignaient ensuite pour se quitter de nouveau plus tard. Alexander n'eut pas besoin de longues explications pour comprendre les intentions de son ennemie. Elle voulait simplement impressionner cette fille qu'elle avait incendiée du regard tout à l'heure. Néanmoins, il ne fit aucune réflexion désagréable pour détruire davantage la réputation soit-disant immaculée de la jeune femme. Il la savait beaucoup plus mesquine qu'elle ne le laissait entendre. Avec ce qui s'était passé au parc lors de leur première rencontre, plus rien ne l'étonnait de la part d'Haley. Au fond, elle n'était pas faite pour servir son Patron. Elle avait ce petit côté démoniaque sagement endormi en elle, et pourtant bien présent, susceptible de se réveiller n'importe quand. Elle ne l'ignorait pas, elle en était plus que consciente, bien au contraire. Voilà pourquoi elle détestait aussi fort Alexander, parce que non seulement il avait découvert l'épine dissimulée sous les pétales de la rose, mais surtout parce qu'il tentait de la rendre plus dangereuse. Il la provoquait souvent dans ce sens là, pour qu'elle se révèle sous sa vraie nature, et non pas comme étant l'ange parfaite qui protégeait le Seigneur. Un jour, il parviendrait à lui faire avouer les ténèbres cachés au fond de son âme. Pire alors, il pourrait même la pousser jusqu'au limites de la tentation ; la forcer à négliger sa candeur pour le rejoindre dans l'obscurité. Mais là, c'était trop précipiter les choses. Et connaissant le moussaillon, jamais elle ne se laisserait berner aussi facilement. Et puis, ce n'était pas du genre de Xan de rêver à un avenir commun avec une ennemie. Son ennemie attitrée, qui plus était.
Il redescendit brutalement de son beau nuage blanc, et atterrit sur terre pile au moment où la musique changea. Le rythme devint plus saccadé, plus rapide. Mutin, le démon s'adapta plus rapidement à ce changement que sa cavalière. Il la fit tourner sur elle-même et la rattrapa d'un geste vif. Il la colla contre lui, réduisant cruellement la distance qui les éloignait, jusqu'à ce que plus aucun centimètre ne s'immisce entre eux. Haley devint écarlate, complètement abasourdie par ce manque concret de décence. Elle allait se faire réprimander par son patron, à tous les coups elle lui en voudrait pour cet écart de conduite. Joueur, Alexander approcha son visage du sien, n'accordant plus aucune importance à l'image qu'ils donnaient d'eux. Si lui s'en fichait puisqu'il était un démon, et que les démons étaient connus pour leur comportement outrageux, ce n'était pas le cas d'Haley, qui pestait déjà contre cette situation plus que gênante pour une ange.

— N'en profite pas trop. J'ai dit pas trop près !

Suite à cette remarque, il descendit sa main le long du dos de la jeune femme, l'air volontairement pervers. Sa réputation souffrirait de cette soirée, et encore, ce n'était que le début. Le début du pire Nouvel An de toute l'existence de la jeune femme. Dire que la fête venait à peine de commencer ! Quelle joie pour le démon, désireux de prendre plaisir à taper sur les nerfs de la brunette. Cette dernière le foudroyait du regard, avant de lui taper discrètement l'épaule de sa main autrefois positionnée sur son cou. Elle enrageait. Satisfait, Xan continua son manège. Il balada sa main voyageuse de haut en bas, sensuellement, avec une espièglerie sans pareille. Il la collait de plus en plus fort, lui enserrait la taille avec plus de puissance, resserrant l'étau qui les réunissait dans ce cercle illégalement intime. Moqueur au possible, il calcula précisément que dans cinq secondes, la musique changerait à nouveau. Il fut étonné d'apprendre que le DJ de la soirée était un véritable fanatique d'Elvis Presley, le morceau qui suivrait serait un de ses tubes à succès. Parfait pour se dandiner de manière provocante. Trop suspecte pour une ange, du moins. Le compte à rebours avait commencé.
Cinq. Xan fixait sans ciller Haley, droit dans les yeux. Elle l'interrogeait du regard, tentant de savoir ce qu'il mijotait. Craignant un autre de ses excès. Et elle avait raison d'avoir peur. Quatre. Un sourire anticipant l'excitation qu'il ressentirait une fois son coup d'éclat provoqué naquit sauvagement sur les lèvres de l'immortel. Trois. Elle le détesterait jusqu'à la fin de ses jours pour ce qu'il allait oser faire. La haine qu'elle éprouverait à son encontre une fois qu'il les aura donné en spectacle anéantirait jusqu'à la moindre hésitation concernant ses sentiments pour le démon. Il savait qu'elle aussi, elle doutait. Ca se voyait, mais ça ne se disait pas. Ils étaient chacun trop fiers pour s'avouer leurs incertitudes. Deux. La piste se dégageait, comme s'ils s'attendaient à devoir céder la place au théorique couple qui créerait un possible scandale. Une grande place s'était faite devant eux, ce qui convenait parfaitement aux plans du démon. Un. C'était maintenant.

Haley bascula sur le côté, poussée par un mouvement coordonné avec la première note du tube d'Elvis qui venait de débuter. Elle se redressa d'un bond, toujours guidée par un Alexander hilare. Bouche bée, elle n'avait pas le temps de réagir face aux acrobaties que lui faisait exécuter son ennemi. Ils bougeaient à un rythme effréné, comme s'ils avaient attrapé la fièvre. C'était un peu ça, en somme, sauf que le démon était le seul à la ressentir. Il fit une seconde fois vaciller l'ange surprise sur le côté, pour la faire virevolter sans fin dans la seconde qui suivit. Il ne lui accorda pas une seule minute de répit. C'était lui qui menait la danse, danse plus qu'agitée, à l'image de la chanson. Les autres couples s'agitaient tout autant, mais donnaient moins d'effet qu'eux, qui remuaient par-ci par-là sans arrêt, toujours en mouvement. Pas mal d'invités les regardaient avec admiration, le sourire aux lèvres, fascinés par leur prestation. Lorsque le démon lâcherait Haley pour la laisser seule face au public, lorsqu'ils iraient raconter partout que le bras droit du Seigneur avait dansé de cette manière avec l'associé du Diable, plus personne ne prendrait son rôle de protectrice au sérieux. S'esclaffant au fil des pas, il ne décela pas tout de suite le sourire amusé qu'arborait Haley. C'est seulement en constatant qu'elle se pliait à ses volontés qu'il comprit qu'il y avait un problème. Elle se laissait tomber dans ses bras, se collait à lui sans vergogne lorsqu'il l'attirait contre son torse, pour ensuite se frotter à son dos, se dandinant d'une jambe à l'autre avec l'aisance d'une danseuse professionnelle. Ses délicates gambettes se mouvaient avec dextérité, ses gestes s'avéraient coordonnés aux siens, le tout formait de parfaits binômes qui se donnaient en spectacle sans se prendre la tête. La foule était en délire devant ceux qui rendaient l'ambiance plus que délurée. Aux anges, Alexander éclata de rire, suivit par l'angelette qui n'en perdit pourtant rien de sa concentration. Leur chorégraphie indécente sonnait pour le moindre contradictoire avec leur nature ou leur relation. Ils étaient en parfaite symbiose, excités et enjoués. Le morceau touchait bientôt à sa fin, l'heure était venue de clôturer cette séance de pure folie. Alors qu'Haley s'éloignait de lui d'une démarche cadencée, l'air coquin, il s'avança avec une vitesse hallucinante jusqu'à elle. Il se plaça derrière son dos, et il n'eut pas le temps d'entreprendre quoique ce soit qu'elle se retournait déjà et lui agrippa la cravate, le tirant contre elle. Abasourdi, il haussa un sourcil avant de lui attraper les hanches. Comme elle ouvrait grand la bouche, outrée, il la souleva de trente centimètres au-dessus du sol. Portant la demoiselle à bout de bras, il la redescendit quelques instants plus tard, en faisant passer ses jambes entre les siennes, écartées en grand écart pour l'occasion. Il la fit glisser, raser le sol presque, et puis d'un geste la fit virevolter sur elle-même avant de la récupérer contre lui, dans l'exacte position qu'avant sa petite ascension. Le souffle coupé, Haley prit quelques instants pour récupérer un semblant de consistance et puis rit de bon coeur accompagnée par Xan. Le public poussa des hurlements hystériques, applaudit même les danseurs et puis les couples reprirent possession de la scène et entamèrent une danse sur la nouvelle musique qui commençait.

L'ange et le démon ne bougeaient plus, laissant le temps à leurs idées de se remettre à leur place. Puis Xan posa son front contre celui d'Haley, qui cachait mal son épuisement dissimulé sous un sourire éblouissant. Collé à elle, il pouvait sentir son corps frémir contre le sien, encore sous le choc de l'effort fourni. L'immortelle laissa glisser sa tête sur l'épaule de son cavalier, gagnée par les séquelles de leur petite prestation qui, finalement, n'avait pas rempli la tâche que lui avait confiée le démon. La demoiselle s'était vraiment bien débrouillée, et les autres invités avaient semblé époustouflés, plus que choqués par le fait que la célèbre miss Cartwright avait osé s'adonner à une telle chose avec le pire démon qui soit. Néanmoins, Alexander ne regrettait pas que son plan pour corrompre sa réputation irréprochable ait lamentablement échoué. Il était comblé.
Se souvenant de la dernière réplique de la brunette concernant la proximité qu'il avait établie entre eux avant de plonger dans leur délire, un sourire mesquin se dessina sur ses lèvres. Haley, trop occupée à s'abandonner à son étreinte, reposée contre son épaule, ne vit pas son élan de mutinerie. Elle le devina sans doute, mais elle n'en témoigna rien. Tournant légèrement la tête vers celle de l'ange, le démon posa délicatement son menton dans ses cheveux couleur chocolat. Il ferma les yeux, serra un peu plus fort ses bras autour du corps frêle de sa cavalière.

— Ne viens plus jamais me reprocher quoique ce soit au sujet de la proximité que j'installe entre toi et moi. Ni sur mon comportement pendant la soirée,
commença-t-il. Au besoin, je te rappellerai Elvis, en passant par le coup de la cravate et puis ta tête qui repose actuellement sur mon épaule. Et là, tu ne peux pas dire que c'est moi qui exagère.

Amusé par le sous-entendu de sa réflexion, il la laissa réfléchir à ses paroles. Peut-être comprendrait-elle ce qu'il essayait de lui faire avouer ; que ses rouspétances sur son approche de tout à l'heure étaient juste là pour la forme. Pour preuve, là, elle ne se gênait pas, question proximité. Alexander ne s'attarda pas plus longtemps sur cette étrange sensation de bien-être qu'il éprouvait en cet instant. Il ne s'évertua pas non plus à chercher une raison justifiant l'irrépressible envie contre laquelle il avait dû lutter pour prononcer ce toi et moi à la place de ce nous qui le démangeait. Au lieu de penser à tout ça, il ouvrit les yeux et comprit que même si son plan avait fonctionné, il n'aurait jamais été capable d'abandonner Haley face aux rumeurs. Seule avec son chagrin, au milieu de la foule, il serait revenu sur ses pas pour la rejoindre et aurait trouvé de quoi expliquer son comportement outrant. Il soupira et referma les yeux, indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Gryffinrin.skyblog.com



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: When you walk away, I count the steps that you take. ♠ Alexey   

Revenir en haut Aller en bas
 

When you walk away, I count the steps that you take. ♠ Alexey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ Lieux magiques :: L'Avenue Magique :: Moera's Magic-