AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 132
♣ Localisation : Dans les forêts mystique.
♣ Situation amoureuse : Fiancée à Emrys Nerwende...

MessageSujet: Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...   Lun 20 Déc 2010 - 20:42



Lalwende

Nelya






    avec Caroline Receveur


      ♠ Nom complet -
        Nelya Cïya Lalwende

      ♠ Date de naissance -
        07 novembre 1839

      ♠ Nature -
        Elfique.

      ♠ Nationalité -
        Princesse du Royaume des Elfes Noirs.

      ♠ Situation amoureuse -
        Fiancée à Emrys Nerwende mais entièrement libertine.

      ♠ Secret/particularité -
        Elle sait particulièrement bien se battre et a gagné une multitude de guerres.

      ♠ Pourquoi suis-je à SF ?
        Pour remplir une mission.




♣ How I am ? Like this !
- PHYSIQUE -


Magnifique, splendide sont les deux mots que la jeune femme a entendu durant toute sa vie. Elle ne cesse de les entendre, partout où elle se rend. A chaque fois qu'elle fait son apparition, des chuchotements et des murmures d'admirations se font entendre à ses oreilles longues et pointus d'elfe noire. Depuis sa naissance, déjà, elle suscitait l'admiration chez ses convives. A deux ans, on la prénommait déjà la rose des elfes. Belle mais glaciale. Au cours des années, Nelya n'a jamais vraiment changé. Grande et svelte, sa silhouette est jalousée par bon nombre d'elfes femelles qui donneraient n'importe quoi pour réussir à avoir une taille de guêpe à faire pâlir les plus importants elfes du monde. Pour affiner d'avantage ses formes, la jeune femme n'hésite pas à porter des vêtements collants ou moulant selon ses humeurs. Le noir est principalement la couleur qu'elle porte, non seulement par rapport à sa tribu, fétichiste de la lune et des obscurités profondes, mais aussi parce qu'elle trouve que cela lui donne une meilleure mine, quelque chose d'encore plus glaçant que sa beauté, qui au final ne fait que la renforcer. Aguicheuse de nature et particulièrement séductrice, elle aime montrer les formes que la nature lui a généreusement donné, par conséquent, ses tenues sont plutôt... Non pas vulgaires, mais plutôt provocantes. Nelya, comme beaucoup de femmes de sa tribu, aime la richesse, l'argent et tout ce qui peut y avoir de valeur. Ainsi, il n'est pas étonnant de la voir avec un collier de diamant autour de son cou fin ou d'apercevoir des bracelets en or ou en argent glisser le long de ses poignées. Par principe, elle ne mets jamais de bagues, n'appréciant pas la sensation et trouvant ces objets plus gênants qu'autre chose. Lorsqu'on regarde attentivement la jeune elfe et qu'on remonte vers son visage, on pourrait aisément la confondre avec un ange. De long cheveux blonds, une petite frange qui est souvent remontée, des yeux bleus ciels et brillant de mille feux. Souvent, on dit que ses yeux renferment de nombreux secrets, des millions d'informations utiles ou non. De nature impassible, on lui a apprit à ne jamais laisser entrevoir ce qu'elle pensait ou ce qu'elle ressentait, malheureusement, ses yeux en disent beaucoup trop long et passent par tous les sentiments qu'elle ressent à la minute. Ainsi, il est plutôt facile de lire en elle.
Son nez, fin et droit semble avoir été dessiné et fait par un maitre de la beauté. Aucun défaut. Il est parfait. Et dans le lointain pays d'où elle vient, son nez est comparé à celui de la défunte Cléopâtre. Flattée par cette comparaison, Nelya laisse donc les gens parler et se faire des films sur les origines de sa venue dans leur contrée. Certains disent qu'elle est la vie antérieure de l'ancienne reine, d'autre disent que ce sont les anges qui l'ont créé. Personnes ne semblent croire que c'est bel et bien deux elfes noires qui l'ont mit au monde dans leur tribu. Les lèvres, pulpeuses et rosés de Nelya ont touchées, effleurées, caressées bons nombres de lèvres masculine. Ces derniers disent qu'un seul baiser de sa part peu tuer sur place et emporte droit au paradis. Entre autre, lorsqu'on prend du recul et qu'on regarde attentivement son visage ovale et harmonieux où de longs cheveux blonds en cascade tombe le long de son dos, son corps de déesse et ses airs si expressifs, on peut aisément la prendre pour ce qu'elle n'est pas...

    - CARACTERE -


    Capricieuse, têtue, provocante, dominatrice, autoritaire, ambitieuse... La liste des adjectifs pour décrire le caractère de Nelya est longue. Depuis petite, elle s'est trouvée une passion de part sa beauté légendaire : la manipulation. En trois clignements de cils, elle avait noté la prestance et le mal que se donnaient les autres pour la satisfaire, pour qu'elle leur accorde juste un simple petit sourire. Ce genre de domination qu'elle avait sur les autres la mettait dans un état d'excitation peu commune. Elle savait donc qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait de n'importe qui. Le mensonge a toujours été un de ses points fort, actrice dans l'âme et débordante d'imagination, il ne lui fallait jamais beaucoup pour convaincre ses parents, ses professeurs, ou ses bouches-trous du moment. De part la fascination qu'elle dégageait, cet aura mystérieux qui rendait particulièrement la gente masculine gaga, elle aurait pu faire croire à n'importe qui qu'elle était une puissante déesse, reine du monde qu'ils l'auraient tous cru. Intelligente et maline donc, elle a toujours su de qui s'entourer ou non, attirée par le pouvoir et la richesse, Nelya avait conçu un plan très construit et sans faille pour approcher les gens de la haute société, et ça, dès l'âge de ces cinq ans. On pourrait clairement dire que son obsession pour la puissance pourrait être son point faible, mais pas du tout. Bien au contraire, en fait. Égoïste, sure d'elle et très égocentrique elle a toujours réussit à survivre seule et en ayant pour simple d'objectif de devenir la seule et unique princesse du royaume des elfes noires. Objectif qu'elle réussit à atteindre, très rapidement, d'ailleurs. Forte, elle n'hésite pas à attaquer ou répliquer à des pointes qu'on pourrait lui lancer, son sens de la répartie étant une de ses armes légendaires, elle sait appuyer là où ça fait mal. Appréciant la quiétude de la solitude, Nelya déteste avoir des pots de colle ou des responsabilités concernant l'amitié. Les autres ne l'intéressent pas. Ayant un goût prononcé par la liberté, elle est dans ses rapports avec les hommes, très très libertine et adore dominer la situation, faire devenir fou son partenaire. La crainte et la peur sont les principaux sentiments que les gens ressentent en entendant son nom. Elle inspire la mort, la souffrance et la torture et l'elfe qu'elle est adore l'image qui se dégage de gracieuse de personne. De son côté, elle n'a peur de rien, sauf du sentiment qui lui semble écœurant de l'amour. Rien que le simple mot arrive à lui donner des frissons de dégoût.
    Un des innombrables problèmes de Nelya pourrait être son tempérament colérique et son impatience. Elle déteste ne pas avoir ce qu'elle désire tout de suite, attendre est pour elle un synonyme de folie. Ce qui engendre - très - souvent ses accès de colère dont elle ne peut plus maitriser et qui lui font faire... Quelques erreurs. Il lui ait déjà arrivé, dans une de ses crises, de blesser le roi du royaume. Cependant, elle reste très joueuse, et lorsqu'on lui propose un défi, vous pouvez être certain qu'elle l'acceptera et qu'elle fera tout, mais absolument tout pour gagner. Tricher ne la dérange pas n'ayant aucune éducation à proprement parler sur la moralité, le bien, l'égalité et tout ce qui s'en suit. Lorsqu'elle a grandit au palais, elle a - à son plus damne - reçu un apprentissage très strict sur les règles de bienséance. Mais juste sur ça. Ce qui fait qu'elle sait se tenir droite, manger proprement, et avoir un langage très soutenu, très riche en vocabulaire et assez noble. De part les notions qu'elle a apprit, elle déteste être face à quelqu'un qui ne respecte pas ces règles de savoir-vivre. Plusieurs fois, il lui ait arrivé de devoir trancher la tête à des invités que son père recevait. Bien sûr, son père, le roi, aimant trop sa fille adoptive ne disait rien et se contentait juste de hausser les épaules.





♣ Who I am ? You'll know!


Née entre la nuit du 06 et 07 novembre, Nelya a vu le jour quelques secondes après son frère jumeau. Ce fut sur le visage de Meäncy Dranswë que Nelya posa les yeux pour la première fois, sur le visage de sa mère biologique, puis juste après sur son père; Killian Dranswë. Deux paysans au revenu bien trop faible pour avoir l'opportunité d'élever deux bouches de plus dans leur petite hutte. Pour assurer un avenir meilleur à un des jumeaux, Killian décida d'abandonner le garçon, après tout, ils avaient déjà un beau garçon de sept ans sous leur toit, un autre n'aurait aucun intérêt. La seule et unique fois que Nelya vit son frère fut donc ce jour-là, après ces quelques minutes passer à ses côtés dans les bras de leur mère, il s'en alla dans une fine couverture, bercé par leur père, Killian. Nelya resta aux côtés de sa mère et le temps s'écoula comme il se le devait. A ses trois ans, déjà, la petite blonde qu'elle était savait parler et s'occupait avec brillance du domaine familiale, avec l'aide de sa mère. Salit par sa demeure pouilleuse, Nelya ne savait pas à quoi elle ressemblait, elle ne l'avait jamais su, en vérité, n'ayant pas de miroir chez elle. Il lui arrivait bien sûr de se diriger en courant vers le lac qu'il y avait près de chez elle et d'essayer de se regarder dans reflet de l'eau bleuté, mais les petites vaguelettes qu'il y avait sans cesse sur ce lac magique ne l'aidait pas à s'apercevoir comme il le fallait. Jusqu'à ses trois ans et demi, Nelya était une petite fille pleine de vie, qui aidait du mieux qu'elle pouvait sa famille à joindre les deux bouts malgré son jeune âge. Particulièrement proche de son frère, elle aimait dormir avec lui les nuits d'orages, apaisée par sa respiration régulière qui la rassurait. Tout portait à croire que Nelya resterait à jamais une petite paysanne qui travaillait avec courage et qui n'aurait jamais les moyens de s'offrir une éducation à proprement parler. Et pourtant... Un jour, une occasion de se présenta et sa mère l'envoya dans la grande ville royale du royaume des elfes noires. Sans se rendre compte que sa vie allait changer du tout, elle y alla, un petit sourire aux lèvres, désireuse de connaître cette ville qui semblait si magique vu de la fenêtre de sa chambre. En arrivant dans la ville, tout était différent; du brouhaha qu'on entendait partout, aux innombrables gens qui faisaient les stands du marché de l'allée centrale, jusqu'aux rires des enfants qui jouaient partout en courant dans la ville. Armée de son petit panier en osier, Nelya passa devant plusieurs petits marchands de bricoles, et s'arrêta brusquement face à un marchant. Celui-ci vendait des miroirs, des tonnes de miroirs. Elle se rapprocha de l'un d'entre eux et se regarda avec effarement. Elle était plutôt jolie, ses longs cheveux blonds qui lui tombaient en cascade dans le dos mais qui avait noircit de par et d'autre. Ses yeux étaient bleus, d'un bleu profond, presque touchant. Son visage était si sale et son apparence si miteuse qu'elle se mit à rougir de honte en se rendant compte dans quel univers elle vivait comparé aux autres enfants qui l'entouraient. Elle se mit à courir vers la plus près des fontaines qu'elle trouva et se nettoya avec force, rougissant les parties de son corps qu'elle trouvait encore plus sales.

Une fois assez propre, elle soupira et se remit à la recherche de ses courses. Elle s'arrêta devant un marchand d'ingrédients magiques et regarda avec attention les prix que pouvaient coûter un miroir magique. Elle soupira en voyant son prix. Trop cher à son goût. Elle n'avait pas les moyens de se l'acheter et en plus devait acheter des médicaments pour son frère, malade. Attentif à ses moindres mouvements, une femme à ses côtés la regarda avec émotion et pour la première fois de toute sa vie, quelqu'un d'autre que sa famille lui adressa la parole.

« Et bien mon enfant, pourquoi pleures-tu ? »

Elle avait éveillé l'intention d'une personne sans s'en rendre compte et alors que des larmes de crocodiles se mirent à rouler sur ses joues, elle désigna le miroir magique du doigt. La femme, d'allure plutôt riche et noble lui caressa la joue et lui acheta ce miroir qu'elle désirait ardemment. Avec simplicité, elle le donna à Nelya et lui demanda son prénom. Toutes deux parlèrent un moment et la petite elfe lui raconta sa vie à la ferme, dans les champs et le fait que c'était la première fois qu'elle venait en ville. Véritablement touchée, la femme d'un âge plutôt mure, raccompagna Nelya chez elle et rencontra ses parents. Très rapidement, la dame appelée Guilia se mit à parler d'école, d'instruction, d'éducation et de tout ce qui avait un rapport avec pile ce que les Dranswë n'avait pas. La famille refusa d'abord cette vie qu'ils ne pouvaient pas offrir à leur petite fille, mais ce fut sans compter sur Guilia qui prit Nelya sous son aile et qui lui promit un avenir meilleur. Elle prenait tout à sa charge. Les vêtements, l'école, la nourriture, les médicaments. Tout ce qui avait un rapport avec la petite elfe, Guilia le payait. Par conséquent, durant deux ans, Nelya alla à l'école et apprit les bases élémentaires de chacun des elfes; apprendre à lire et à compter. Puis, les filles et les garçons furent séparés. D'un côté, on avait les petites filles de cinq ans qui apprenait à entretenir une maison, à prendre soin d'elle et à guérir les malades et de l'autre, on avait les garçons qui apprenaient à se battre, à devenir courageux. Durant les deux ans de son apprentissage mixte, Nelya avait réussit à se faire adorer de par sa beauté légendaire, les parents de ses camarades lui achetaient tout ce qu'elle désirait et très vite la petite paysanne adorable et qui faisait tout pour aider les autres se transforma en une petite peste avide de cadeaux. Elle voulait tout. Et ce tout lui était offert par les autres qui, beaucoup trop fascinés par ses traits, ne se rendaient pas compte de la petite manipulatrice qu'ils avaient face à eux. Ses tâches ménagères furent accomplit par son frère ainé, déjà surchargé par son propre travail dans les champs, mais qu'importe il s'en fichait, il l'aimait et souhait qu'elle réussisse à n'importe quel prix. Il désirait pour elle le meilleur, mais de part le travail trop lourd qu'il avait sur les épaules, il tomba grièvement malade. Son frère avait beau être un elfe, une créature immortel et redouté de tous, quelque chose en lui le dévora, et le tua à petit feu. Une maladie elfique. Lorsque son frère perdit la vie, ce fut un scandale au Royaume. Les parents de Nelya furent exécutés pour sorcellerie contre son Royaume - alors qu'ils n'y étaient pour rien - et la petite blonde fut confiée à Guilia. Pas une seule fois Nelya ne pleura la mort de son frère et de ses parents, ils n'avaient été là qu'un temps pour elle et ne représentaient absolument rien pour elle. A cinq ans à peine, son cœur était aussi froid et dure qu'une simple pierre. L'elfe vint alors habiter dans une des plus prestigieuses villa du Royaume, près du Palais Royal. Nelya, continuant ses études était lassée par les arts de femme au foyer qu'elle apprenait. Elle voulait se battre, elle voulait apprendre à devenir aussi forte qu'un lion. Être une femme elfique ne représentait que des désavantages, particulièrement si on avait un talent inné pour le corps à corps. En effet, plusieurs fois lorsque Nelya était en pleine crise de colère, elle avait un certain don pour frapper, cogner et mettre à terre. Une aptitude absolument pas reconnu et légèrement crainte. Les femmes étaient censés être douces, sages et non brutale.

Durant l'année de ces cinqs ans, tandis qu'elle vivait chez Guilia, il lui arrivait souvent de devoir accompagner sa tutrice au Palais Royal pour des courses ou des visites sans importance. Plusieurs fois, elle croisa le Roi et la Reine des Elfes noirs, ainsi que le Prince, qui était un peu plus âgé qu'elle. Souvent, dans les couloirs du vieux château, on pouvait entendre les pleures incessant de la Reine qui désirait ardemment un autre enfant, une petite fille selon les proches de cette dernière. Mais quelque chose à l'intérieur du corps de la Reine la rendait malade, et comme son frère, la dévorait de l'intérieur. Elle était malade, souffrante même et à en voir les symptômes qu'elle avait, il était sur pour elle qu'elle perde la vie très rapidement. Au cours des derniers jours de sa vie, Guilia allait souvent la voire et curieuse, Nelya la suivait toujours à travers le palais. Tandis que chaque jour, sa tutrice se mettait au chevet de la Reine et lui parlait, lui implorait de vivre, la Reine avait gardé toute son attention sur Nelya. De ses yeux violets - les yeux de chaque Reine des Elfes Noirs après son baptême du trône - elle détaillait Nelya, lui accordant quelques brefs sourires des fois, auxquels la petite fille répondait briévement. Puis, le drame arriva et la Reine mourut. Ce jour-là, la vie de Nelya changea du tout au tout. Alors qu'elle était en train de prendre son petit-déjeuner chez Guilia, elle fut emmenée par des gardes elfiques et dues se présenter au Palais Royal. Elle fut conduite dans la Salle du Trône et le Roi - qui ne semblait pas accablé par le chagrin - prit la parole tout en la regardant avec attention, tandis que le Prince la regardait avec fascination :

« Vous vivrez à partir d'aujourd'hui dans le château, vous aurez une des plus belles chambres et vous mangerez tous les jours en la compagnie du Prince et la mienne. Il semblerait, chère petite, que la Reine vous aies adopté sur son lit de mort, ce qui fait de vous la Princesse du Royaume des Elfes noirs. Il semblerait, Nelya Lalwende, que vous ayez l'étoffe d'une princesse. »

Le choc. Alors quoi ? Accéder au pouvoir aurait été aussi facile que ça ? Il suffit que la mort s'en mêle pour que son destin change du tout au tout ? En effet. Sa vie avait basculé les jours précédent celui de la mort de la Reine. Elle avait été officialisé comme Princesse du Royaume et avait dues échanger son sang avec celui du Prince, les mêlant d'un lien aussi fort que celui de la fraternité, elle s'était fait baptiser par le prête elfique qui s'occupait de cela depuis des siècles - depuis ses yeux ont des reflets violets -, elle avait eut sa place dans la salle du Trône aux côtés de son frère; le Prince Heorönde, et son père, le Roi Aragör. Et les années passèrent, Nelya apprit les coutumes de son peuple, elle apprit la politesse, les règles de bienséance, elle apprit à être une vraie princesse. Et à son plus grand plaisir, elle apprit à se battre. Un domaine où elle excella rapidement et devint la meilleure guerrière du Royaume en un temps record. Le temps s'écoula si vite et Nelya Lalwende, princesse du peuple des Elfes noirs étaient un exemple de beauté, de mode et de battante. Elle faisait la fierté de son père et était son joyaux, il était interdit à quiconque de la toucher. Les ignares qui avaient tenté de la toucher avaient perdus la vie très douloureusement. Nelya s'entendait très bien avec sa famille royale, surtout avec son frère, Heorönde, avec qui elle ne cessait de faire des jeux stupides qui mettaient souvent leur père dans un état de fureur peu croyable. Et c'était toujours son frère qui prenait, jamais elle. Fidèle à son père, elle a cependant toujours refuser de lui obéir et se fait ses propres règles. Ainsi, Nelya est déjà partit plusieurs fois en guerre, contre le peuple des Elfes Sages, ou des lycans. Meneuse de guerriers, elle les avaient tous menés à la victoire bien que quelques morts fut déclarés. Le Prince ne l'accompagnait jamais et était, de son côté partit faire la guerre avec sa propre armée aux vampires du Sud de leur terre. Nelya était acclamée par tous, et bien qu'elle soit cruelle, sadique et froide, son peuple l'aimait, parce qu'elle leur assurait une sécurité qu'ils n'avaient pas avant. Respectée et crainte. Oh oui... Nelya était la plus belle et la plus glaciale des princesses que les elfes ait jusque là connut.

Bien que tout aurait semblé paisible, à ses 100 ans pile, Nelya fit un rêve qui la hanta jusqu'à la fin de ses jours, en effet la jeune femme rêva de la fameuse nuit où elle a été mise au monde, puis juste après l'image d"un autre elfe qui revient sans cesse et qui lui montre des images vifs. Comme lorsqu'elle avait des visions, des flashs sur le futur. Médium depuis sa naissance, elle avait toujours prédit ce qui pouvait arriver, bien qu'elle ait du mal à contrôler son pouvoir, elle a très vite comprit que les rêves à successions qu'elle faisait de cet elfe blond n'avait rien d'anodin. Et il avait forcément un rapport avec sa propre naissance. Peut-être était-il présent lorsqu'elle a vu le jour et qu'il a un secret de famille bien gardé sur les épaules ? Curieuse, au bout de quelques temps Nelya craqua sous le poids des rêves à répétition de ce jeune homme. Etant donné son statut, elle eut la permission de fouiller dans les registres de naissance du Royaume et trouva rapidement son dossier. Celui-ci détaillait sa vie au jour le jour, scellé par un sort magique qui résumait sa vie. Lorsqu'elle lu la première page de son dossier, elle trouva l'heure à laquelle elle avait ouvert les yeux, puis... Une indication en italique qui a radicalement changé la perception qu'elle avait sur son ancienne famille. Elle avait un frère. Un frère jumeau qui plus est. Qui avait été abandonné et qui vivait loin d'elle. Il semblait à présent temps qu'elle le rencontre. Elle avait tenté de trouver son propre dossier, désireuse de connaître le lieu où il résidait, mais il fut introuvable, à croire qu'il soit si loin d'elle que son dossier l'ait suivit pour pouvoir écrire le récit de sa vie. Quoi qu'il en soit, son jumeau continua de la hanter encore et encore. Chaque nuit, elle voyait de quoi était fait le lendemain de son jumeau, si bien que ça en devenait fatiguant. Elle le connaissait par cœur sans l'avoir rencontré. Au cours des années, elle réussit à voir clairement où il se situait à chaque fois, ne cessant de bouger, il était difficile de savoir précisément mais un élément à chaque fois lui disait où il pouvait être.

A ses 160 ans, son père lui fit pourtant une surprise qu'elle apprécia que moyennement. En effet, il la promit à un prince elfique qui vivait sur les terres de Teleri. Pour assurer une paix éternelle, le roi Aragor prit la décision de lier ce traité de paix par le biais d'un mariage. Refusant au début la demande de son père, elle le menaça de partir si jamais il lui faisait un coup de ce genre, mais bien sûr, son père ayant plus d'un tour dans son sac lui jura que si elle s'en allait, elle serait déshéritée et n'aurait plus rien. Appréciant plus que tout l'emprise qu'elle avait sur son peuple et le pouvoir qu'elle avait au creux de sa main, Nelya dues accepter. Elle se promit de se venger et accepta cet accord. Elle rencontra le Prince des Teleri et se fiança avec lui, leur mariage prévu une dizaine d'années plus tard, fut brusquement reportée à une date étrangère. En effet, le conseil magique s'étant réunis le jour de l'anniversaire de Nelya, les membres ont décidés d'envoyer deux personnes sur les Terres Humaines afin d'exterminer une menace qui semblerait vouloir s'en prendre à n'importe qui et détruire l'humanité et ce qui s'en suit. Nelya et un lycan ont été choisit pour effectuer cette tâche. D'un côté agacée de devoir faire équipe avec un lycan, elle accepta cependant, après tout, c'était le meilleur prétexte qu'elle avait pour ne pas épouser ce prince si prétentieux soit-il. Son libertinage continuera encore et encore...

San Fransisco - 2010. Un sourire fleurit sur les lèvres pulpeuses de la jeune femme. Il était temps d'enfin vivre une vie qui lui était inconnue. Après tout, quoi de plus excitant que l'interdit ou l'étranger ? Peut-être arrivera-t-elle à retrouver son frère qui hante en ce moment même la ville accompagnée de sa petite amie vampire, une blonde qui hante de plus en plus les rêves de Nelya.







Behind

the screen


    Lizzie - 18 meurtres.

♠ Comment j'ai connu Owod -
    Par Schéchou
♠ Fréquence de connexion -
    Always.
♠ Expérience RP -
    Je dirais une bonne trentaine.
♠ J'ai autre chose à dire -
    Mes félicitations à ceux qui ont eu le courage de lire toute ma fiche !




Dernière édition par Nelya Lalwende le Dim 19 Juin 2011 - 14:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://Owod.skyblog.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 91
♣ Localisation : En mission.
♣ Situation amoureuse : Pas le temps pour ça.

MessageSujet: Re: Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...   Lun 20 Déc 2010 - 20:56


Damned.


Chère misérable petite chose, j'espère ne jamais avoir à t'adresser la parole plus que nécessaire. Il semblerait, en effet, que tu sois mon assistante dans cette mission de sauvetage de l'humanité. Je ne compte absolument pas tenir compte de ton avis, ni d'aucune des initiatives que tu souhaiteras prendre. Parce que c'est moi qui décide, soyons clairs. Et non, je ne suis pas du tout intimidé par ton titre de… de quoi, déjà ? Princesse ? La bonne blague. Comme si j'en avais quoique ce soit à faire. Nous devrons collaborer pour le bien de notre communauté magique, mais ça ne veut pas dire que ta vie à San Francisco sera belle, douce et paisible, ma mignonne.

Compte sur moi pour te pourrir l'éternité, Cendrillon,


Nathaniël H.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



Nathaniël
Whenever your will starts crashing down.
That's when you'll find me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is
Invité -

Invité

• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...   Mer 22 Déc 2010 - 1:58

Bienvenue à toi, princesse !

Je vois que tu as un penchant pour la manipulation, la séduction et le pouvoir. Je pense que nous pourrions bien nous entendre... enfin si tu n'étais pas une Elfe. Je te conseillerais de rester loin de moi. Tes pouvoirs d'hypnotiseuses ne marcheront pas avec moi, sache le ! Néanmoins, ta capacité de médium m'impressionne ! C'est rare, d'être doté de telles pouvoirs, quand on est une simple elfe. J'espère que tu trouveras ce dont tu as besoin à San Francisco.
Sans grand intérêt
James W.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...   Mer 22 Déc 2010 - 14:48

Devrais-je souhaiter la bienvenue à une personne que je ne peux pas encadrer ?

Vous avez beau être promise à mon frère pour que nos deux royaumes restent en paix, je ne vois pas tout ceci d'un bon oeil, et vous n'êtes pas digne de régner sur un quelconque royaume. Votre cruauté vous perdra, et vous n'aurez pas le temps de vous en rendre compte, que vous vous retrouverez brûlée par les flammes de l'Enfer. Sur ce, j'espère ne pas vous croiser sur mon chemin, je serai loin d'être chaleureuse avec vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is

P E M E S I S
Your love is my drug.

———————


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 350
♣ Localisation : Au cimetière.
♣ Situation amoureuse : En couple avec Nemesis Haalen.

MessageSujet: Re: Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...   Mar 28 Déc 2010 - 9:58

Bienvenue en ville, Princesse,

Voilà une histoire bien originale… Perdre un jumeau à sa naissance doit être un véritable coup dur. Mais bon, étant donné que vous appartenez à la tribu des Elfes Noirs, je suppose que ça n'a pas dû chagriner qui que ce soit. Quant à votre fiancé, je le plains grandement. Paix à son âme. J'espère que vous retrouverez celui que vous cherchez, autant que le bon accomplissement de votre mission.
Au… plaisir ?
Peter Gwel.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



» Pemesis rocks their world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 112
♣ Localisation : Dans le vol Londres-San Francisco
♣ Situation amoureuse : Célibataire

MessageSujet: Re: Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...   Jeu 30 Déc 2010 - 19:25

Bienvenue, blondasse,

Alors comme ça, une princesse se ramène en ville ? Laisse-moi rire ! Tu déguerpiras vite. Déjà que tu ne sembles pas apprécier les humains, alors je ne doute pas de ton départ sous peu. J'espère simplement que tu éradiqueras la " menace " qui met les créatures magiques en danger. Car je ne voudrais pas qu'il arrive malheur à quelques êtres qui me sont chers. Maintenant, que tu t'en sortes ou non, c'est pas mon problème.

Affectueusement,

G.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://SoftxDreeam.skyblog.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 132
♣ Localisation : Dans les forêts mystique.
♣ Situation amoureuse : Fiancée à Emrys Nerwende...

MessageSujet: Re: Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...   Dim 19 Juin 2011 - 14:50

Fiche mise à jour le 19.06.11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://Owod.skyblog.com



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nelya Lalwende ♠ Magnificent poison...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Administration :: Fiches validées-