AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Definitely made to meet you, my dear friend - Kelly & Jasper 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 199
♣ Localisation : Dans ses pensées

MessageSujet: Definitely made to meet you, my dear friend - Kelly & Jasper 2   Sam 30 Oct 2010 - 20:59



Tu vois... J'sens déjà que j'vais jamais pouvoir m'passer d'toi.





Portant dans ses bras une Kelly tout ce qu'il y a de plus inconsciente, Jasper ruminait ce qui venait de se passer à la bibliothèque : alors que tout semblait bien aller, la jeune fille avait soupiré avec lassitude ce qui n'avait d'abord pas alerté le sorcier qui se demandait simplement à ce stade si la rouquine dormait suffisamment la nuit mais lorsqu'elle avait ancré ses prunelles vertes, il avait compris qu'il y avait quelque chose qui n'allait vraiment pas. Le net appel au secours qu'il pouvait lire dans les yeux de Kelly l'avait bouleversé mais pas autant que le vide qui s'était progressivement immiscé dans le regard devenu fixe de l'adolescente. Figé devant l'étrangeté de la scène,le sorcier s'était crispé dans son fauteuil, son regard ne se détachant pas une seconde de la rouquine, jusqu'à ce que ses membres ne retrouvent leur motricité et qu'il se précipite pour rattraper Kelly au moment-même où celle-ci vacillait de son siège. Depuis, la jeune fille n'avait pas quitté ses bras, ni l'état inconscient dans lequel elle avait été happé. Le pire pour Jasper, néanmoins, n'avait pas été de caler la rouquine dans ses bras pour ne pas la lâcher, non, le pire avait été quand les bibliothécaires avaient cru à un enlèvement et qu'il avait du les menacer de porter plainte pour accusation abusive pour qu'ils le laissent enfin partir. Comme s'il avait la tête à faire ce genre de choses... Comme si personne n'aurait entendu s'il avait endormi la jeune fille pour l'enlever... Il en aurait bien grogné de rage mais ce n'était pas non plus son truc de grogner. Surtout que d'un autre côté, la paranoïa des bibliothécaires était rassurante quant à l'humanité qu'il restait aux habitants de cette ville où peu de gens avaient un tel sens de la morale.

Kelly remua légèrement contre lui ce qui rassura le sorcier. Au moins allait-elle sortir de cet état léthargique. Pour le moment, il fallait simplement que le blond se dépêche d'arriver chez lui pour qu'il puisse la déposer sur une surface plus agréable et que son dos se repose. C'était définitif, il commençait à se faire vieux, prendre l'apparence des gens était vraiment usant. Si jamais il avait un enfant, il fallait espérer pour le gosse qu'il n'aura pas hérité de son pouvoir ou sinon, Jasper allait donner vie à une génération de coincés-des-articulations. Quoiqu'il en soit, le sorcier était encore assez d'attaque pour courir avec une adolescente légère comme une plume dans les bras et c'est ce qu'il fit, mobilisant entièrement ses ressources mais parcourant la distance les séparant encore de son appartement, en un temps record. Le souffle court, il s'arrêta devant la porte du hall et appuya le corps de la jeune fille contre le mur, pendant qu'il levait l'un de ses genoux afin de la soutenir par en-dessous et que sa main droite tapait activement le code pour entrer. Un bip confirma la validité de la combinaison et la porte s'ouvrit vers l'intérieur, manquant de déséquilibrer le duo par la même occasion. Par chance, le blond retrouva bientôt son centre de gravité et rajusta sa prise sur Kelly qui ne s'était pas réveillée avant d'aller appuyer sur le bouton d'appel de l'ascenseur. Mentalement, il évalua l'état de bordel de son appartement et le jugea relativement bas : pris d'une pulsion inexplicable et inexpliquée, il avait effectué un rangement intensif le week-end dernier et n'avait pas encore eut le temps de remettre du bazar. Peut-être avait-il inconsciemment prévu de ramener la belle aux bois dormants chez lui. Il évalua l'hypothèse en entrant dans la cabine d'ascenseur mais ne tarda pas à la rejeter : il n'y avait pas eu de quenouille déclencheuse, juste un soupir fatigué et... Et peut-être que l'hypothèse ne méritait pas d'être rejetée, finalement. En évitant de cogner la rouquine aux parois trop proches de la cabine, le sorcier appuya sur le chiffre trois et se replaça au centre de l'ascenseur en continuant à penser à son idée.

Peut-être Kelly rejouait-elle effectivement la belle aux bois dormants mais version deux-mille-dix étant donné qu'elle avait laissé échapper un soupir fatigué avant de sombrer dans l'inconscience. Il fallait simplement déterminer ce qui avait joué le rôle de la quenouille et qui pourrait être son prince, car il était clair que si son délire était juste, Jasper représentait à lui tout seul les sept nains et pas le fameux prince charmant. Mais là, il mélangeait, non? Les sept nains, c'était blanche-neige, pas la belle aux bois dormants, que diable. Secouant la tête, affligé par sa propre confusion, le sorcier sortit de la cabine qui venait tout juste de s'ouvrir et obliqua dans le couloir crème qui se trouvait à la droite de l'ascenseur. Sous ses pieds, la moquette sombre amortissait le choc de ses pas et lorsqu'il déverrouilla sa porte, Jasper pensa que la belle aux bois dormant était seulement entourée de serviteurs endormis, ce qui ne collait pas du tout à leur situation vu qu'il était encore éveillé. Néanmoins, lorsqu'il poussa le battant de la porte à l'aide de son épaule, il se souvint s'être senti relativement fatigué juste avant que la jeune fille ne décide de s'évanouir. Etait-ce toutefois suffisant pour continuer le parallèle avec le conte? Le blond n'en savait rien alors il se contenta de déposer délicatement Kelly sur son canapés avant de retourner fermer la porte et de poser sa veste sur l'un des fauteuils du salon. Il revint observer l'allure globale de la rouquine tout de suite après et fut soulagé de constater qu'elle semblait être plus en vie que lorsqu'il l'avait rattrapée. Souriant, il passa ensuite dans sa salle de bains et y récupéra du carbonate d'ammoniac qu'il fit respirer à la jeune fille, laquelle ne tarda pas à se réveiller :

- Chaud ou froid, ton chocolat?, demanda-t-il en lui adressant un sourire gentil, accroupi à son chevet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: Definitely made to meet you, my dear friend - Kelly & Jasper 2   Dim 31 Oct 2010 - 22:36


Encore un rêve. Ce rêve qui me poursuit. Quoi que je fasse, où que j'aille, dès l'instant où je ferme les yeux, il revient me hanter. Comme une blague cruelle du destin. Un rappel implacable dont je ne serai jamais libre, quoi qu'il arrive...


Kelly se trouvait en pleine forêt, enfin, elle croyait s’y trouver. Autour d’elle, les arbres avaient une allure qui foutait un peu les pétoches. La rouquine n’osait bouger, trop faible pour faire quelque chose. Il y avait à peine quelques minutes, elle se trouvait dans la bibliothèque en compagnie de Jasper, le sorcier blondinet qui lui avait fait une démonstration de ses pouvoirs. Elle se souvenait qu’ils discutaient, puis, d’un seul coup, elle s’était écroulée. À présent, elle se trouvait dans une forêt sombre qui donnait froid dans le dos. Mais, comment était-elle arrivée ici ? Et, que faisait-elle ici ? La rouquine soupira, encore un mystère qu’elle serait incapable d’élucider. Ces derniers temps, elle se surmenait trop . Depuis sa rencontre avec Alida, elle ruminait beaucoup sur ses origines, et sa nouvelle amie lui avait tellement montrée qu’il y avait encore de l’espoir qu’elle s’était mise à y croire. Mais, si ses parents vivaient encore, qui lui disait qu’ils voudraient bien la rencontrer ? Il y a avait quatre vingt dix neuf pour cent de chances qu’ils refusent de la voir... elle n’avait qu’à se baser sur le un pour cent qu’il restait.

Perdue dans ses statistiques à deux balles, elle ne remarqua pas tout de suite la présence de quelqu’un d’autre. Enfin, elle n’aurait pas pu la remarquer même si elle l’avait voulut car la personne se cachait. La jeune fille ressentait juste l’aura de quelqu’un, et quelqu’un qu’elle connaissait bien... Elle entendait parfaitement les pas de l’homme, car c’était bien un homme, cela ne pouvait être que ça, la démarche bruyante, élégante, et hautaine. Cet homme, elle l’avait déjà rencontrée récemment.. sur une plage... oui, le bruit de la terre résonnait comme celui des grains de sable... Cet homme, c’était Alek ! Lorsque l’image du brun traversa l’esprit de la jeune fille, elle ferma les yeux. Lorsqu’elle les rouvrit, se trouvait face à elle, l’homme qui hantait ses nuits. Elle soupira, ça ne devait être qu’un rêve, une fois de plus. Il ne pouvait pas être face à elle. Elle devait se faire à l’idée qu’elle ne le reverrait plus . Pourtant, il y avait cette lueur d’espoir qui brûlait chez Kelly..

Elle sentit que quelqu’un lui tapait sur l’épaule, elle se retourna aussitôt. Il y avait face à elle un homme qu’elle aurait reconnut entre mille: Jasper Lishanet. Le sorcier aux pouvoirs fascinants. Jasper avec qui elle devait se trouver en ce moment dans la bibliothèque, car à présent, Kelly était certaine de rêver. Et pourtant, lorsque Jasper lui avait tapoté l’épaule, elle avait ressentit un contact à son épaule droite. Coïncidence ! C’était juste une coïncidence ! Et, Jasper qui la regardait comme si elle était une extraterrestre... Mais, pourquoi la dévisageait-il ainsi ? Franchement, elle s’était pourtant brossée les dents le matin même ! Mais... pourquoi fuit-il son regard à présent ? Pourquoi semble t-il ainsi effrayé ? Kelly se retourna, et bousculé par Jasper, elle ne remarqua pas Alek qui allait s’attaquer à elle. À cet instant, elle sentit qu’on lui mettait quelque chose sur la bouche et elle inspira profondément. Puis.. elle ouvrit les yeux et immergea de son sommeil. Face à elle, se trouvait Jasper et elle regarda derrière elle, pour être certaine qu’elle s’était bien réveillée, pour être certaine qu’il n’y avait pas d’Alek caché derrière elle...

- Chaud ou froid, ton chocolat?

La voix du sorcier résonna tendrement aux oreilles de la rouquine. Il avait toujours ce timbre séducteur qui faisait sourire Kelly. D’ailleurs, lui aussi souriait, enfin, elle n’était pas sûre. C’était tout flou. Elle n’était pourtant pas fatiguée, et se sentait terriblement bien. C’était à cause de ce rêve. Que signifiait-il ? Pourquoi Alek avait-il attaqué Jasper ? Qu’avait-elle fait ? Cela faisait beaucoup trop de questions pour la belle rousse et elle soupira. Puis, voyant que son doux amis, qui était accroupi à son chevet attendait une réponse, elle arbora un sourire forcé et répondit:

-Chaud, merci .

Elle voyait bien que quelque chose clochait, elle espérait que Jasper serait honnête avec elle, comme il l’avait été à la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 199
♣ Localisation : Dans ses pensées

MessageSujet: Re: Definitely made to meet you, my dear friend - Kelly & Jasper 2   Lun 6 Déc 2010 - 17:40

Durant quelques instants, Kelly sembla désorientée et le jeune homme lui laissa le temps qu'il lui fallait pour reprendre pied avec la réalité. Sombrer dans une inconscience aussi profonde ne devait pas être très agréable. Se réveiller dans un endroit inconnu non plus. Malgré ça, Jasper eut l'intime conviction que sa question avait été entendue et ne la répéta pas, préférant observer les différents mouvements de la pensée sur le joli visage de son amie. Elle semblait légèrement soucieuse et il espéra que son initiative ne l'avait pas dérangée. De toute manière, elle était libre de partir quand bon lui semblait. Mentalement, il prit note de l'informer de ce fait puis la jeune fille posa son regard sur lui et lui offrit un sourire peu naturel avant de lui répondre avec un fond d'anxiété dans la voix:

-Chaud, merci .

Hochant la tête pour signifier que sa réponse avait bien été enregistré, il se releva avec souplesse et fila dans la cuisine en espérant que ça laisserait à la rousse le temps de mettre au clair les idées qui avaient l'air de l'ennuyer. Parce qu'après il aurait tout de même quelques questions à poser. Le regard presque suppliant qu'elle lui avait lancé avant de s'évanouir l'avait profondément marqué étant donné que la raison qui l'avait poussée à soudainement avoir peur était tout à fait mystérieuse aux yeux du blond. Attrapant la boîte de cacao et sortant le lait d'un même mouvement, il se prit à imaginer la façon dont il aborderait le sujet mais décida finalement de d'abord voir ce qu'elle allait dire. Il ne se sentait pas d'arriver avec ses gros sabots alors qu'elle n'était pas bien. Deux tasses furent sorties et immédiatement remplies avant d'être placées dans le micro-onde pour quelques minutes. Le sorcier en profita pour retourner voir son invitée, laquelle n'avait pas bougé du salon. Une nouvelle fois, les lèvres de l'homme se tordirent pour former un gentil sourire et il s'appuya avec nonchalance au chambranle de la porte alors que son regard détaillait presque paternellement Kelly.

- Tu te sens mieux, ma grande? demanda-t-il finalement, peu désireux qu'un silence gêné ne s'installe entre eux.

En voyant les cheveux roux légèrement mis en bataille par le "sommeil" dont la jeune fille venait de sortir, Jasper se souvint qu'il s'était précédemment demandé qui pouvait bien jouer le rôle de Prince auprès de sa belle au bois dormant, laquelle ressemblait plus à la petite sirène désormais si l'on se plaçait sur le plan physique. Réalisant brusquement qu'il était très anormal qu'il sache tout ça sur les princesses Disney, étant un homme célibataire, il s'interrogea sur ce qui avait bien pu lui donner ces connaissances en oubliant un instant qu'il n'était pas tout seul. La théorie la plus probable était que l'une de ses victimes était passionnée par l'empire Walt Disney et que sa passion, si profondément ancrée dans son subconscient, avait contaminé celui du sorcier. Ce dernier pensa que ça lui apprendrait à jouer avec les autres et qu'en parlant d'autres, il n'était pas seul au monde. D'ailleurs, à cause de ce fait, n'avait-il pas mis quelque chose à chauffer? Ouvrant grand les yeux en se souvenant qu'il avait fait chauffé deux tasses de chocolat, il partit en courant dans la cuisine, sans un mot d'explication pour Kelly et poussa un soupir de soulagement en voyant que le liquide n'avait pas débordé. Une voix féminine qu'il connaissait par cœur, peut-être même un peu trop pour son bien, lui chuchota que c'était avec le gaz qu'il y avait risque de débordement et il secoua la tête pour chasser cette illusion auditive. Jane Faverly ne faisait plus partie de sa vie, il fallait qu'il cesse de retourner à elle. Déterminé à se changer les idées, il attrapa les anses brûlantes des tasses et les porta avec précaution jusqu'au salon où il les posa sur la table basse qui était devant le canapé.

- Madame est servie mais madame devra faire attention : c'est chaud, annonça-t-il en tirant une chaise pour s'asseoir face à la rousse. Et je n'ai pas entendu ta réponse, tu te sens mieux? s'enquit-il une nouvelle fois en espérant qu'il n'avait pas loupé la réponse en jouant à l'autiste.

En faisant attention à ne pas se brûler, il récupéra ensuite sa tasse et souffla sur le lait d'un air concentré avant de le porter à sa bouche et d'en boire une gorgée avec délice. Dans son panthéon d'aliments, le chocolat - peu importe sous quelle forme il était - était en très bonne place avec les glaces. Comme un gamin, commenta-t-il, mentalement et avec résignation, pour la énième fois. Mais au moins, ça lui permettait d'être toujours jeune dans sa tête à défaut d'avoir un corps aux capacités juvéniles. C'était une sorte de compensation. Approximativement intéressante mais une compensation quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: Definitely made to meet you, my dear friend - Kelly & Jasper 2   Mar 28 Déc 2010 - 15:24


Kelly se retrouva à nouveau seule, lorsque Jasper ayant enregistré sa demande s’en alla dans la cuisine. Elle écoutait le claquement des couverts et c’était un peu rassurant. Elle essayait de se persuader que ce qu’elle venait de vivre n’était rien qu’un cauchemar, mais elle savait que c’était plus que cela. Elle ignorait pourquoi, mais Alek et Jasper avaient un lien, et ce lien était en rapport avec elle. La rouquine soupira, et se redressa afin de s’assoir correctement sur le canapé. Elle explora alors la pièce dans laquelle elle était installée. Jasper vivait dans un appartement assez classe, tout comme lui. Malgré tout, on pouvait remarquer qu’il était assez bordélique et à cette pensée, la jeune femme sourit. Encore un point commun qui les rassemblait. Elle jetai un bref coup d’œil sur les meubles et remarqua une étagère remplit de livres. Les ouvrages semblaient très anciens, et l’adolescente suggéra que ce devait être des livres de sorcellerie, des recueils de formules… Elle pensa alors à Jasper en train d’étudier la magie, lorsque celui-ci apparût au battant de la porte. Il lui offrit un joli sourire avant de lui demander:

- Tu te sens mieux, ma grande?


Kelly sentit comme une chaleur remplir son corps. Elle n’était pas seule, Jasper était là, lui. Et il n’avait pas l’intention de l’abandonner, enfin elle l’espérait. Elle allait se retourner pour répondre à son ami, mais remarqua qu’il était déjà reparti, cherché ses préparations, certainement. Elle avait très envie de visiter l’appartement entier de son ami, c’est pour cela qu’elle tenta de se lever. Un léger vertige la cloua au fond du canapé, et elle soupira. Que lui arrivait-il ? Elle réfléchissait tout en fronçant les sourcils, lorsque Jasper revint dans le salon, avec à la main deux tasses de lait bien chaudes. On pouvait voir la fumée s’envoler dans l’appartement. Kelly frissonna alors, en pensant à la chaleur que le liquide allait lui procurer. Elle avait un peu froid, c’était vrai. Elle sentait déjà la haute température des boissons, lorsque Jasper les posa sur la table basse. Elle allait lui faire une place près de lui, mais il ne sembla pas l’avoir vu et préféra s’assoir face à elle, sur une chaise.

- Madame est servie mais madame devra faire attention : c'est chaud. Et je n'ai pas entendu ta réponse, tu te sens mieux?


Il avait prononcé ces paroles tout en attrapant sa propre tasse. Kelly sourit en les entendant. On aurait cru que c’était son père, et qu’elle prenait le goûter avec lui alors qu’elle n’était qu’une enfant. Elle regarda son ami souffler sur le liquide avant d’avaler une gorgée. Elle le trouvait si sûr de lui, et elle se sentait en sécurité près de lui, comme elle ne l’avait jamais été. Peut-être était-ce parce qu’il n’avait pas hésité à lui révéler son secret, ou alors tout simplement parce qu’ils avaient très vite sympathisé et qu’elle témoignait envers lui beaucoup d’affection. Elle attrapa à son tour sa tasse et manqua de se brûler en touchant la faïence. Décidément quelle maladroite elle était ! Elle imaginait déjà que Jasper se moqua d’elle, mais il ne sembla pas rire. Elle décida alors de répondre à sa question.

-Merci beaucoup ! Je me sens mieux, même si ma tête tourne encore… Que m’est-il arrivé ?


Elle doutait en effet de ce qu’il lui était arrivé. S’évanouir sans raison n’était pas dans ses habitudes, et c’était assez inquiétant. Elle devrait sans doute aller voir un médecin, le plus vite possible. Encore une chose de plus à faire… La jeune fille était très occupée ces derniers temps, entre les cours, ses recherches, et les fêtes, Kelly trouvait très peu de temps pour se reposer. Sans compter les mystérieux tueurs de sa mère adoptive qui la recherchaient. À son âge, Kelly aurait du profiter de la vie, non, en fait elle la fuyait.

Elle regarda par la grande fenêtre, et observa la brume matinale qui couvrait le ciel et qui ne laissait voir aucun paysage précis au loin embuait les minuscules feintes de la fenêtre. Elle était mélancolique, ne sachant plus très bien pourquoi elle fuyait. Une expression de profonde indifférence s’afficha sur son visage. Il fallait masquer ses sentiments, c’était la seule chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Definitely made to meet you, my dear friend - Kelly & Jasper 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Definitely made to meet you, my dear friend - Kelly & Jasper 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ San Francisco :: Habitations-