AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What A Wonderful World. - Clara & Jasper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 199
♣ Localisation : Dans ses pensées

MessageSujet: What A Wonderful World. - Clara & Jasper   Mer 25 Aoû 2010 - 14:15



Peu importe qui tu deviendras, tu resteras toujours quelqu'un pour moi

Deux enfants se bagarrent et roulent en bas d'une colline en riant et hurlant. Un blond et une brune. Le blond finit par s’arrêter tout en bas de la pente douce et, allongé sur le dos, il observe le ciel bleu cyan. Les nuages semblent passer à toute allure devant ses yeux couleur café et il fait son possible pour identifier un maximum de formes avant qu’elles ne disparaissent à son regard. Il en oublierait presque la petite fille qui a entre-temps rejoint ses côtés. Presque. Tâtonnant sur l’herbe grasse, il finit par trouver sa main et l’enlace de la manière que seuls les enfants ont. Doucement, comme si ce geste avait une valeur sacré à leur yeux. Et c’est un peu ça car pour Jasper, tant qu’il tiendra la main de sa sœur, elle ne partira pas loin de lui.

Ca ne fait pas longtemps qu’ils se sont rencontrés mais il l’aime comme s’ils avaient passé toute leur vie ensemble. Seulement une année les sépare mais il se sent l’âme d’un grand frère prêt à tout pour faire plaisir à celle qu’il chérit outrageusement à la grande colère de sa mère. Il a seize ans mais pour rattraper le temps perdu, il joue à rajeunir avec Clara.

D’un coup, sans prévenir, il se redresse souplement et soulève sa petite sœur dans les airs pour la caler sur l’une de ses épaules, comme un sac de patates. Le poids léger de la préado fait sourire Jasper qui s’amuse à marcher en lui faisant sentir le plus possible la secousse de ses pas. Ses rires et vociférations pour qu’il la lâche l’encourage à continuer son manège, les éloignant en même temps de la colline sur laquelle se trouve la résidence secondaire de la famille Lishanet.

Au bout d’une dizaine minutes de marche, le corps frétillant de Clara a raison des résistances de son grand frère qui lui fait regagner le sol en souriant. Le caractère de sa sœur l’amuse beaucoup, lui qui n’a jamais connu que ses frères aînés, droits et dénués d’originalité. Il se prépare déjà à une riposte éventuelle mais n’en montre rien, préférant reprendre sa marche en vérifiant d’un regard que la jeune brune le suit.

D’un pas confiant, il lui fait traverser quelques bosquets et finit par s’arrêter, poings sur les hanches, devant une clairière à l’herbe grasse. Clara a un air indéchiffrable sur le visage et le blond sourit en supposant qu’elle prépare déjà sa revanche. Sans aucun remord, il la sort néanmoins de ses pensées afin de lui désigner de l’index un vieil arbre au branchage massif et solide.

- Bienvenue devant le Jasper Tree, petite sœur, chuchote-t-il en passant devant elle pour ensuite commencer à agilement grimper sur l’épais tronc du végétal.


Dernière édition par Jasper Lishanet le Jeu 7 Oct 2010 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

Somewhere over the rainbow.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 518
♣ Localisation : Paumée en pleine forêt.
♣ Situation amoureuse : Mais qu'est-ce qui m'arrive, bon sang ?

MessageSujet: Re: What A Wonderful World. - Clara & Jasper   Ven 24 Sep 2010 - 17:25

Elle est là, tout près de lui. A rigoler, se bagarrer et le narguer par pur plaisir. Ils roulent, descendent une pente légère, tout en riant de plus belle. Le garçon s'arrête, aussitôt suivi par sa petite sœur. Elle voue en lui une admiration sans borne. L'adorant pour ce qu'il lui faisait découvrir, copiant ses moindres faits et gestes en espérant lui ressembler, lui, synonyme de perfection aux yeux de la jeune fille. Le blond est couché dans l'herbe, immobile. Il observe les nuages dans le silence le plus strict. Alors elle en fait de même. Elle se positionne exactement comme lui, un peu plus à l'écart, mais pas trop. Elle le regarde. Comme il ne lui prête aucune attention, elle fait de même. Les yeux scrutent les nuages floconneux. Une impression de proximité étrange intrigue la gamine. C'est comme si elle pouvait en arracher une poignée rien qu'en levant les bras.

Bientôt, ses pensées ne se consacrent plus qu'aux nuages. Enfin, jusqu'à ce qu'une main plus grande que la sienne n'attrape celle-ci et ne la serre comme si elle craignait qu'elle ne s'envole. Clara savoure ce geste de tendresse, douceur à laquelle elle n'a pas le droit au quotidien. Depuis qu'elle a rejoint la famille Lishanet, faute du décès inopiné de sa mère, elle n'existe plus que pour Jasper. Les autres l'ignorent, ou pire, la méprisent. Lisa, l'épouse de son père - père à qui elle n'a parlé qu'une et unique fois -, ne la supporte pas et ne se prive pas d'une occasion pour le lui rappeler. La jeune fille fait semblant de ne pas être touchée par cette indifférence totale de la part de sa famille d'accueil, mais elle peine à ne pas s'enfuir. C'est ce qu'elle aimerait faire ; s'enfuir, si toutefois il n'y avait pas le seul être au monde qui l'aime réciproquement. Son frère.

Soudainement, elle se retrouve dans les airs, accrochée au-dessus de l'épaule dudit frère. Hurlant, gigotant pour qu'il la relâche, mais il n'en fait rien. Amusée, elle éclate de rire. Et ce rire n'a pas de fin. Il continue, incessant, jusqu'à ce qu'il la repose à terre. Debout sur ses deux jambes, Clara poursuit Jasper, seul un bon mètre les séparant. Désireuse de ne pas en rester là, elle réfléchit à comment retrouver sa place de chieuse professionnelle. Enquiquiner son frangin est ce qu'elle préfère. Malheureusement, il s'arrête. Alors elle se stoppe aussi. Face à eux, un arbre plutôt grand et feuillu se dresse. Machinalement, la brune se tourne vers Jasper pour jauger de sa réaction. Celle-ci ne tarde pas.

- Bienvenue devant le Jasper Tree, petite sœur,
chuchote-t-il en passant devant elle pour ensuite commencer à agilement grimper sur l’épais tronc du végétal.

Interloquée, elle observe d'abord le singe grimper jusqu'à un endroit plus ou moins stable où il prend place. Il semble l'encourager à le suivre, mais elle n'est pas convaincue. Au final, elle se décide à tenter une approche du défi présent. Avide de progrès, elle cherche une prise, puis une autre et encore une qui suit. Voilà qu'elle a escaladé l'arbre sans grande difficulté. Fière d'elle, elle se poste à côté du blond et admire le paysage qui s'étend face à elle. Des collines. Des champs. Énormément de feuillage. Puis, tout au fond du panorama, la maison des Lishanet. Renfrognée, elle tire la tête sans qu'on puisse vraiment s'en rendre compte. La bouderie prend fin car l'adolescent ne lui prête aucune attention, il ne sert à rien de poursuivre ce but si la situation est comme telle.

Elle ne peut s'empêcher de penser aux autres, ceux qui ne l'aiment pas. Comme elle ne se préoccupe jamais d'appréhender une réaction suite à ses propos, elle s'exprime sans aucune pudeur :

- Ils ne m'aiment pas.
lâche-t-elle d'une voix inflexible.

C'est une constatation. D'ailleurs, elle ne sait même pas si son frère comprend ou non de qui elle veut parler. Comme son regard est rivé droit sur leur demeure, elle se doute qu'il le devine. Elle se tait. Déçue d'avoir brisé le charme de ce moment, mais aussi soulagée d'avoir mis Jasper dans la confidence. Dans sa confidence.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

YOLO ILY LIAM PLV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 199
♣ Localisation : Dans ses pensées

MessageSujet: Re: What A Wonderful World. - Clara & Jasper   Lun 25 Oct 2010 - 22:16

Une main après l'autre, ses jambes enchaînant les mouvements automatiquement, le jeune blond a tôt fait de se retrouver en sécurité, coincé sur des branches qui - il l'espère- ne craqueront pas aujourd'hui. Son regard se fixe aussitôt sur sa cadette qui ne paraît pas avoir esquissé le moindre mouvement pour le suivre. Un sourire fend immédiatement le masque de concentration qui était encore fixé sur le visage du garçon et il fait un signe de main à la brunette afin de l'enjoindre de le suivre. C'est là-haut qu'ils sont en sécurité, plus près du ciel et de leurs rêves impossibles. La terre est trop dure pour s'y attarder plus que nécessaire. Après un instant d'hésitation, la jeune fille commence elle aussi l'ascension de l'arbre et son aîné est fier lorsqu'il constate qu'elle ne se démonte pas et qu'elle possède la même aisance que lui pour l'escalade. Bientôt, elle est à ses côtés et contemple le panorama. Lui préfère la regarder, elle, pour essayer d'ancrer au fond de son iris l'image de cette petite sœur qui ne cessera jamais de la fasciner. Mais un mouvement sur leur gauche lui fait détourner le regard. C'est un oiseau qui arrive pour protéger ses petits. Le spectacle donne de l'espoir à Jasper. Il aime la nature et ceux qui la peuplent. Ils lui paraissent tellement plus sains que les humains. Chez les animaux, il n'existe pas une famille puis ses satellites. Chez les animaux, il y a un couple dominant et le reste de la troupe, le plus souvent. Mais le reste de la troupe est soudée. Ils sont tous voués à un unique but. C'est ce que le jeune sorcier leur envie. Si les humains fonctionnaient de la même façon que les animaux, l'adolescent n'aurait pas attendu tout ce temps pour faire la connaissance de Clara. Et elle ne serait pas lésée par sa mère à lui. Lisa. Avant, Jasper aimait cette dernière autant qu'il était possible pour un fils d'aimer sa mère. Puis il a ressenti son aversion pour Clara. La femme ne supporte pas de voir le fruit de l'adultère de son mari devant elle. Mais le blond a envie de lui dire que ce n'est pas de la faute à sa petite-sœur. Elle n' pas demandé à naître dans cette situation. C'est leur père le coupable. Jasper déteste son père depuis qu'il a eu vent de ce qu'il avait fait à Kristen Jones. Autant, il peut parfois relativiser son ressentiment à l'égard de sa mère, autant il sait que son père restera une abjecte créature à ses yeux. Sauf que Lisa ne veut pas voir la vérité et Clara reste son bouc-émissaire. Peut-être est-ce l'une des raisons qui font que son fils tienne tant que ça à la protéger. Lui-même ne le sait pas, à dire vrai.

- Ils ne m'aiment pas.

La pré-ado a parlé d'une voix inflexible, brisant le moment de silence sans que cela ne soit pour autant gênant, et Jasper vérifie du coin de l'oeil s'il a bien compris de qui elle parle. Oui. Le regard noir de la brunette est fixé sur l'habitation de leur famille. Et ça lui donne visiblement envie d'extérioriser ses pensées. L'initiative ravit Jasper : elle lui fait confiance. Néanmoins, il souffre de voir la résignation dans laquelle sa famille a plongé sa sœur. Ses frères sont plutôt indifférents à son égard, différence d'âge oblige, mais Lisa ne fait rien pour l'adapter. Ca ne semble en apparence pas affecter Clara sauf qu'à quinze ans, on a besoin de reconnaissance. A quinze ans, on se construit. Et on ne peut pas se construire sans amour. C'est Lisa qui a appris ça à son fils lorsqu'il a traversé une violente passe l'année précédente. Le principe a fortement raisonné au sein du blond qui veut maintenant le transmettre à Clara étant donné que Lisa ne semble pas décider à le faire et que Kristen est morte. Alors, doucement, il enserre les épaules de sa petite sœur et l'attire à lui pour une étreinte fraternelle. Il ne la serre pas, de façon à ce qu'elle puisse se dégager si l'envie lui prenait et maladroitement, ses mains caressent doucement ses épaules. Comme pour lui signifier que même si les autres ne l'aiment pas, lui fera tout pour pallier à cette injustice.

- Ils n'ont pas compris quel inestimable trésor tu es, chuchote-t-il finalement quelques minutes plus tard, les yeux plongés dans le vide.

Il veut la réconforter, qu'elle sache que ce sont eux qui sont dans l'erreur de s'aveugler de la sorte sur elle. Il désire lui montrer qu'elle est exceptionnelle et qu'elle ne sera jamais quelqu'un que l'on pourra égarer dans une quelconque masse. Elle est Clara Jones et la personne qu'il chérit le plus au monde au jour d'aujourd'hui, sans être certain qu'un jour me processus puisse s'arrêter. Mais il n'a pas envie qu'il s'arrête, en fait. Clara fait parti de sa vie. Quoiqu'en pense sa famille. Elle est à moitié une Lishanet mais vaut bien plus que leur père si fier de leur famille. Leur père qui est tout le temps absent pour ne pas avoir à affronter la personnification de son péché. Car l'adultère est un péché. Deux siècles auparavant, Clara aurait pu être malmenée par le peuple et accusée d'être une enfant maudite, née dans la honte. Ce qui aurait été totalement faux, étant donné que le seul qui aurait mérité d'être traîné dans la boue aurait été leur géniteur. On l'aurait sûrement traitée de sorcière aussi. Sauf que là, ça aurait été juste. Comme lui, comme toute leur famille, elle a ce petit côté magique qui coule dans leur sang. Et même si contrairement à lui, elle n'a jamais réellement vécu dans la magie, elle se débrouille plus que bien dans ce domaine. Jasper adore ce fait qui rend malade Lisa. Clara est son trésor. Mû d'une impulsion, il embrasse tendrement le haut de sa tête et recommence à parler:

- Tu veux voir à quel point, tu es merveilleuse?

Au bout de ses doigts, les étincelles qui caractérisent son afflux de magie apparaissent. Si elle dit oui, il prendra pour la première fois son apparence et elle pourra juger à travers lui ce que leur famille loupe en l'ignorant. Il sait que ça ne dévoilera qu'une partie de ce qui rend l'adolescente si particulière mais c'est déjà ça, se dit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

Somewhere over the rainbow.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 518
♣ Localisation : Paumée en pleine forêt.
♣ Situation amoureuse : Mais qu'est-ce qui m'arrive, bon sang ?

MessageSujet: Re: What A Wonderful World. - Clara & Jasper   Ven 12 Nov 2010 - 14:39

Son regard reste fixé sur la maison familiale des Lishanet. Endroit où elle ne se sentira jamais chez elle. Elle veut voir autre chose, regarder ailleurs, mes ses yeux refusent de lui obéir. Ils restent bloqué sur l'inaccessible. Clara a toujours été attirée par l'impossible, ce qui lui a valu de nombreux problèmes auparavant. Là encore, ce qu'elle voulait, elle ne pouvait l'obtenir. Une famille. C'était tout ce qu'elle demandait. Juste avoir le sentiment d'être entourée de personnes qui l'aiment, de pouvoir faire confiance aux siens, de ne pas être seule. Et même si tout cela lui était donné, même feint, elle l'apprécierait. Elle chérirait ce trésor qui serait sien. Parce qu'elle serait heureuse d'être là, heureuse d'être encore en vie dans un monde auquel la seule personne qui l'avait vraiment aimée n'appartenait plus. Mais ce n'était pas le cas. Elle souffrait de l'absence d'amour, du décès de sa mère qu'elle se refusait d'accepter et du manque de proches. Elle se retrouvait seule quelque part loin de tout ce qu'elle avait toujours connu, sans aucun plan pour lui indiquer comment faire pour remonter le temps.

Clara retient sa colère, de peur de brusquer son demi-frère. Elle tient à lui mais ne pense pas que ce soit autant réciproque. Elle sait que lui aussi, il l'adore. Mais jusqu'où ? Elle l'ignore. C'est sans doute mieux ainsi. Elle ne veut pas s'attacher à lui, persuadée qu'elle aurait tort de le faire. La brunette devine les plans de Lisa concernant son avenir. Dès son arrivée chez eux, elle l'a entendu s'engueuler avec son père à son sujet. Visiblement, il ne l'avait pas mise au courant de sa tromperie. Evidemment, la faute retombait sur sa mère. Cette sale femme qui n'avait pas pu s'empêcher de sauter au cou du premier homme marié qu'elle a croisé. Clara avait eu envie de s'enfuir à l'entende de ces dires. Sa mère n'était pas comme Lisa la décrivait. Non, jamais il ne fallait qu'elle croie toutes les atrocités que racontait la méchante belle-mère à son propos. Elle ne l'avait pas connue, elle ne pouvait pas savoir quelle adorable maman avait été Kristen Jones. Lisa voulait la faire dégager. La sorcière représentait un poison pour sa famille, une honte interplanétaire, une injure au nom des Lishanet. Elle la virerait de chez elle, peu importe le moyen ou la façon d'y arriver, ce qui compte c'est d'éliminer la gamine. C'est Clara, la gamine. Le monstre qu'on renverrait de là où il est venu. Elle déteste Lisa, mais ça au moins, elle sait combien la réciproque est vraie.

Son dégout est brutalement contré par des bras forts qui l'entourent. Jasper l'attire à lui, elle ne s'y oppose pas. Il la garde tout contre lui, comme pour lui faire oublier ses cauchemars. Intérieurement, elle le remercie. Il est tout ce qu'elle possède. Et encore, posséder est un bien grand mot. Il ne lui appartient pas. Des mains caressent ses épaules d'une manière qui se veut rassurante. Maladroites mais réconfortantes. Clara apprécie cet élan d'affection, malgré sa réticence à s'engager dans une réelle relation de confiance avec Jasper. La séparation, une fois venue -car elle viendra- serait trop brutale. Elle ne survivrait pas à une deuxième déchirure. Hors de question qu'elle souffre à nouveau. Mais pour le moment, elle se tait et profite. Savourant cette complicité, Clara aimerait rester dans les bras de son frère à jamais. L'impossible l'a toujours tentée, indéniablement.

- Ils n'ont pas compris quel inestimable trésor tu es, chuchote le blond.

Un sourire funeste illumine le visage de l'enfant. Jazzy a le coeur en or. Ne pas s'y attacher serait une tâche bien plus ardue qu'elle ne l'avait pensé. Clara ne bouge toujours pas, elle est bien, là, avec lui. Elle peut presque voir l'amour dans ses iris, même sans qu'il ne la regarde. Quand elle observe ses autres frères, pas un seul ne lui témoigne de l'affection. Ils la laissent dans son coin, l'abandonnant à son ennui. Alors que quand elle voit Jasper, dès qu'il croise son regard, il lui sourit. Ensuite, il va vers elle et lui propose de jouer. Elle n'a pas toujours très envie de jouer. Elle se croit adolescente, et son corps lui donne raison. Mais dans sa tête, ce n'est encore qu'une petite fille fragile. Clara préfère parler, parfois, comme maintenant. Elle peut faire preuve d'un sérieux étonnant. Elle se trouve grande, extérieurement. Elle est si belle, si élégante. On lui donne facilement un ou deux ans de plus à sa façon de se tenir. Elle tient son charme de sa mère. La brunette se trouve aussi vieille, avec ses propos trop grandiloquents. Alors elle essaye de rajeunir en se conduisant comme une fillette qui parle avec le moins de mots possible. Ça lui donne l'impression que le temps restera figé. Jeune, les jours n'avanceront pas, les secondes ne la sépareront jamais vraiment de sa mère. Si elle s'autorise à vieillir, elle oubliera. Et ça, il n'en est pas question.

- Tu veux voir à quel point, tu es merveilleuse?

Clara se tourne vers lui, interloquée. Elle voit la magie au bout de ses doigts, et un sourire plus vrai vient remplacé celui de tout à l'heure. Jazzy est prêt à tout pour l'amuser, la rassurer. Elle lui édifierait un temple si les moyens ne lui manquaient pas. Elle sait qu'il possède un don merveilleux, elle entend à chaque fois Lisa vanter les mérites du plus brave de ses fils. Mais jamais elle ne lui a demandé de quoi il s'agit. Elle préfère attendre qu'il veuille bien le lui montrer de par sa propre initiative. Il lui semble que ce moment est arrivé. Le blond a l'air malicieux, sûr de lui. Ça ne manque pas de l'enthousiasmer. Elle se renfrogne, hésitante.

— Je ne le suis pas,
lâche-t-elle finalement.

Elle baisse la tête, peu fière. Elle a fini par gober ce que Lisa lui répète chaque matin. Elle n'est qu'une erreur, rien de plus, rien de moins. Elle ne mérite pas l'hospitalité des Lishanet, pas après tout le mal qu'elle leur a involontairement causé. Une pensée resurgit. C'est peut-être bientôt, qu'elle s'en ira. La gamine vient d'arriver, pourtant. Cela fait à peine trois mois. Mais Lisa est formelle, ses sous-entendu lui laissent comprendre qu'elle la fera vite dégager. Elle peut déjà faire ses bagages. Ce sont peut-êtres ses derniers moments avec Jazzy, alors au Diable la vilaine femme, Clara veut être heureuse une dernière fois. Elle n'ose pas confier à son frère ce qu'elle sait qu'il adviendra d'elle, ce que sa mère prépare contre son intrusion. Néanmoins, elle pourra le lui expliquer après qu'il ait fait son petit numéro. Ça ne durera pas longtemps, elle n'oubliera pas de lui en toucher deux mots. Elle veut qu'il sache que leurs jours sont comptés.

Alors elle revient sur sa décision, relève la tête et sourit encore, espiègle :

— Pas cap de me prouver que j'ai tort,
le défie-t-elle, maligne.

Elle sait qu'il relèvera le défi. Parce que c'est lui, Jasper Lishanet, son frère, et qu'il ne peut en être autrement.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

YOLO ILY LIAM PLV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 199
♣ Localisation : Dans ses pensées

MessageSujet: Re: What A Wonderful World. - Clara & Jasper   Sam 4 Déc 2010 - 19:12

Soudainement, elle se retourne vers lui et un sourire, plus sincère que celui qu'elle arborait précédemment, illumine son visage juste avant que son regard ne tombe sur ses doigts. Elle semble comprendre ce qu'il lui propose et n'en a pas l'air effrayée. Jasper est ravi de la confiance qu'elle semble lui accorder même s'il se demande comment ça sera d'être sa sœur, pendant quelques minutes. Il espère aussi qu'elle ne sera pas horrifiée de voir son double apparaître parce qu'il sait que ça peut choquer même ceux qui s'y attendent plus ou moins approximativement. Normal, d'un côté. De toute manière, ça ne blesse pas le blond qui juge que si les gens réagissent de la sorte, c'est qu'ils ne sont pas prêts pour lui "prêter" leurs corps. Un jour, on lui a dit que le pouvoir des métamorphes devait s'appliquer comme une opération chirurgicale, sur des gens qui ne seront pas marqués en profondeur par ce qui va leur arriver. Mais Jasper estime que cette comparaison est tout à fait inadéquate étant donné que, techniquement, c'est plus le corps du métamorphe que celui du modèle qui pourrait en pâtir. Certains de ces sorciers copieurs ont même perdu leur aspect originel à force d'en abuser. Tout est question de parcimonie dans la vie. Mais il ne faut pas qu'il se concentre sur ces pensées si négatives. Le sourire de Clara mérite qu'on soit sûr de soi et de ce qu'on lui propose. Ça tombe bien, sa proposition est tout à fait sûre. D'autant plus que partageant une moitié de patrimoine génétique, la métamorphose devrait se faire avec beaucoup de facilité. De nouveau dans une vague enthousiaste, il regarde avec excitation sa petite sœur, attendant toujours qu'elle prenne sa décision. Et pensant que si elle refuse, il va falloir qu'il se creuse les méninges une nouvelle fois pour la divertir. Cette perspective ne le dérange pas. Contrairement au visage soudainement maussade de sa petite sœur. Visiblement, quelque chose ne l'enchante pas et il a peur que ce soit sa proposition même si elle y semblait initialement favorable. Il est sur le point de lui dire qu'elle peut refuser sans aucun problème quand finalement, elle lâche ce qui semble tant l'ennuyer.

Je ne le suis pas.

L'instant que met l'adolescent à comprendre ce qu'elle n'est pas, la jeune fille l'utilise pour baisser la tête d'une manière presque honteuse. Lorsqu'il s'en aperçoit, une vague de colère incompréhensive le submerge avant que son regard ne retombe sur la demeure Lishanet. Évidemment, comment Clara pourrait-elle croire qu'elle est merveilleuse si la chose qu'elle entend le plus est qu'elle est indésirable - pour rester poli. La colère est vite remplacée par du désemparement au sein du blond qui ne sait pas quoi faire pour qu'elle retrouve confiance en elle. Il cherche déjà ses mots pour essayer de lui faire entendre raison, tout en sachant intimement qu'il y a peu de chance qu'elle accepte ses paroles sur le long terme. A un moment ou à un autre, Lisa reviendra pour tout démolir. Rien qu'à cause de ça, Jasper souhaite parfois que sa sœur soit envoyée ailleurs pour qu'elle puisse être plus heureuse. Mais il se déteste de penser ça, il a l'impression d'être un mauvais frère lorsqu'il a ce genre de pensées sauf qu'il sait que malheureusement, elles ne sont pas tout à fait fausses malgré tous les efforts qu'il fait pour changer la situation. Sa sœur, sa si jolie et si intelligente sœur, ne sera jamais heureuse si elle reste avec eux. Le cœur du garçon se serre en acceptant ce fait. Il ne faut pas y penser, il faut juste profiter de l'instant présent. Oui. Carpe Diem, comme toujours. Carpe Diem. Comme si elle en était arrivée à la même conclusion que lui, Clara relève la tête vers lui et son visage n'est plus boudeur. Au contraire, un air malicieux est peint sur son visage et cet air, même s'il y a de grandes chances pour qu'il soit factice, réchauffe le cœur du jeune sorcier.

Pas cap de me prouver que j'ai tort, le défie-t-elle, maligne.

Ce que Clara vient de lancer, ce défi, devient instantanément la priorité de Jasper qui voit en lui une chance tangible de faire oublier à la brunette ce que Lisa ne cesse de lui dire. C'est pour cette raison qu'il ne se presse pas lorsqu'il tend les doigts vers le visage féminin aux traits déjà très harmonieux qui va devenir pendant quelques instants le sien et que le sourire qui déforme ses lèvres ne part pas, même quand les picotements dans son corps deviennent plus intenses. Fermant les paupières pour ne pas effrayer sa petite sœur lorsqu'il aura les yeux révulsés, le sorcier sent son corps devenir rapetisser et changer. Ca le gêne presque de sentir sa poitrine grandir subitement mais il se concentre sur la façon qu'il va employer pour gagner le défi et son trouble se calme. Une quarantaine de secondes plus tard, il ouvre de nouveau les yeux et il a l'impression d'être à fleur de peau. Tout le heurte avec plus de force que lorsqu'il est dans son propre corps. Sûrement à cause de l'anxiété que doit constamment contenir l'adolescente. Posant son regard sur cette dernière, il lui sourit et ça l'amuse d'imaginer ce qu'elle peut penser. Il espère qu'elle se trouve belle et fait de son mieux pour ne pas avoir des gestes trop brusques lorsqu'il se met debout sur les branches de l'arbre, testant l'équilibre de son nouveau corps avec précaution. Fermement planté sur ses jambes fines, il attrape ensuite avec délicatesse une branche plus fine que les autres mais qui lui sert de sécurité et son regard replonge dans celui qu'il vient de copier.

- Tu es merveilleuse parce que tu es belle, commence-t-il en se désignant le plus élégamment possible avec sa main libre. Parce que tu es forte, continue-t-il en montrant l'endroit où son cœur se trouve, sans toutefois oser le toucher.

Comprenant subitement que le dire ainsi, sans argument, ne convaincra pas sa petite soeur, il se mordille nerveusement la lèvre inférieure comme il a parfois vu Clara le faire et ses yeux deviennent plus mélancoliques alors que les mots se présentent à lui avec difficulté. Difficulté liée au fait que le vocabulaire stocké dans sa mémoire n'est pas ordonné dans le même ordre que dans sa propre tête mais finalement, il obtient une phrase relativement claire et le soulagement l'envahi. Le garçon regrette cependant que ce ne soit pas le corps original qui profite de cette légère détente. Il en aurait vraiment besoin. Mentalement, il note de proposer un massage à la brunette puis ouvre avec hésitation la jolie bouche empruntée afin de justifier sa dernière phrase :

- Je sens l'abattement qu'il y a en toi et je ne peux qu'être stupéfait par le fait que tu ne le laisses pas t'entraîner vers le fond. Je ne suis pas sûr de pouvoir faire pareil si j'étais à ta place. Ensuite, tu es merveilleuse parce que tu as une certaine liberté d'esprit, un humour des plus intéressants et en plus, un frère tout à fait grandiose, poursuit-il en avançant avec lenteur vers le bord d'une branche, ses yeux toujours rivés dans ceux de sa sœur, un sourire amusé sur les lèvres. Il n'a pas peur de tomber. Il est Clara et il veut lui montrer qu'elle n'a à avoir peur de rien car elle saura toujours avancer la tête haute. Ah et j'ai failli oublier! Tu es merveilleuse aussi parce qu'avant de t'emprunter ton corps, je n'avais jamais osé avancer à reculons sur cette branche mais là, je n'ai même pas peur. Je crois même que c'est la branche qui a plus peur que je tombe que moi, conclut-il en souriant largement alors que la transformation s'achève déjà et que les jolis mèches brunes de la jeune fille se raccourcissent et blondissent magiquement pour redonner à l'adolescent son aspect d'origine.

Le dit-adolescent ne sait pas si ce qu'il vient de faire a servi à quelque chose mais il ose croire que oui. En tout cas, maintenant que son corps a partiellement repris sa forme originel, il se sent beaucoup moins à l'aise au bout de sa branche. Maladroitement, il retourne auprès de sa sœur, jetant des regards mal assurés vers le sol tant qu'il n'a pas regagné les branches plus proches du tronc et donc, plus sécurisantes. Arrivé à destination, il s'autorise à pousser un profond soupir de soulagement et reporte son regard sur Clara qu'il a lâchée le temps de revenir à ses côtés. Automatiquement, un sourire en coin naît sur son visage. Il ne sait pas si c'est son énumération ou si c'est son retour mais l'adolescente a l'air encore heureuse. Et Jasper souhaite aussitôt que sa joie dure toute sa vie, tout en sachant pertinemment que son vœu n'est malheureusement pas exauçable. Distraitement, il note qu'il n'a pas eu accès au pouvoir de sa sœur mais pour le moment, il ne s'en préoccupe pas une seule seconde. Plus tard, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: What A Wonderful World. - Clara & Jasper   

Revenir en haut Aller en bas
 

What A Wonderful World. - Clara & Jasper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ Lieux magiques :: Autres endroits-