AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 470
♣ Localisation : Tout près.
♣ Situation amoureuse : Éprise d'Arthur Stein.

MessageSujet: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Sam 10 Juil 2010 - 19:28

__

L’ennui. On ne sait quoi faire, on ne sait où aller, on ne sait remplir ce manque constant, et plus rien ne nous amuse. L’ennui c’est horrible, car quoi que l’on fasse, on se retrouve toujours au même point. Et plus le temps passe, plus cet ennui accroit, quitte à nous rendre fou. Serena se trouvait dans cet état. Eprise d’un ennui profond, et intarissable. Elle était venue à San Francisco pour aider son frère, et avec la certitude qu’une nouvelle ville l’amuserait pendant un certain temps. Seulement sur ce dernier point elle s’était lourdement trompée. Les humains devenaient totalement inintéressant à voir mourir, et les autres créatures qui trainaient dans la ville se faisaient tous petits. Tant est si bien que Serena s’ennuyait autant que si elle se trouvait actuellement en Enfer.

La jeune démone marchait d’un pas pressé, sachant pertinemment où elle se rendait ; dans les sous-sol. Elle dénicherait peut-être quelque chose d’intéressant. Elle avait une irrépressible envie de tuer autrui, ça la démangeait jusqu’aux bouts des ongles. Ce désir de répandre la mort croupissait au fond d’elle, sans qu’elle ne puisse le libérer à sa guise. Et c’était réellement frustrant. Secouant vivement la tête, Serena marchait d’un pas pressé. Seul le bruit de ses pas sur les dalles résonnait tout autour d’elle. Elle espérait que cette soirée serait un tant soi peu amusante, surtout à l’endroit où elle se rendait. Ce bar était réputé pour être mal fréquenté, et c’était ce qu’il lui fallait. Une créature qui se croirait démoniaque à tuer, pourrait s’avérer être … intéressante.

Soufflant d’impatience et d’agacement, elle arriva très vite à destination. S’engouffrant dans le bar déjà bien remplie à cette heure-ci, elle se rendit directement au comptoir. L’air était pestilentiel, et la démone ne repéra pas tout de suite des personnes intéressantes. Arrivant au bar, elle ne vit aucun siège de libre. Exaspérée, elle leva les yeux au ciel, et choisi quelqu’un de facile à faire dégager de là. Elle repéra une jeune femme complètement ivre sur sa chaise, qui tenait une bouteille de bière dans sa main, tandis qu’elle pouffait de rire comme une greluche. Visiblement c’était une humaine, mais ça aurait être tout aussi bien une lycan, ou autre chose. Mais bon, Serena s’en fichait, elle voulait juste une place.

Avançant lentement vers sa cible, elle se posta à côté d’elle, et la jeune femme ivre la regarda d’un air vide en fronçant les sourcils. Posant son poing sur le bar, Serena planta durement son regard bleuté dans celui noirâtre de son interlocutrice, et lâcha :

- Dégage chérie, rentre chez toi, t’es bien trop ivre pour rester là.

La concernée sembla chercher un quelconque piège dans les paroles de la démone, puis finalement, elle regarda sa montre et sa bouteille, et lâcha tout en riant :

- Bordel, il est déjà vingt trois heures, j’vais me faire tuer par mes vieux.

Serena leva les yeux au ciel, en plus c’était qu’une gamine. Perdant patience, elle la fixa intensément, et lui fit signe de la tête de partir. La jeune fille s’exécuta en lui accordant un grand sourire béat, auquel la brunette ne répondit pas. S’asseyant à sa place, elle attendait que le barman lui demande ce qu’elle voulait. Lorsque son tour arriva elle lâcha :

- Une bière.

Elle fut servie en un rien de temps, et de son regard pétillant d’impatience, elle se mit à inspecter les lieux, voir si elle allait dénicher une perle rare qui allait briser son ennui mortel de ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 280
♣ Localisation : Dans un Manoir Hanté
♣ Situation amoureuse : Il y a comme une image qui me revient sans cesse.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Mar 13 Juil 2010 - 20:27

Un verre de mauvais sang à la main, Gaspard observait le bar mal famé dans lequel il était. Autour de lui se trouvait un large éventail de créatures allant du simple humain au démon en passant évidemment par quelques lycanthropes et vampires. La plupart se trouvaient dans un état d'ébriété avancé et se conduisaient de façon pathétique soit parce qu'ils s'exhibaient sans aucune classe ni retenue, soit parce qu'ils vomissaient dans les coins libres de la salle. Le vampire était plus qu'heureux de ne plus être sensible à l'odeur si répugnante du vomi. Et tout à fait déterminé à faire de son propre établissement quelque chose plusieurs gammes au-dessus.

Il s'assit de façon à tourner le dos à la salle et contempla les bouteilles alignées sur le mur du bar, d'un air pensif. Les mouvements rapides et précis du barman l'hypnotisèrent quelques secondes avant qu'il ne lui fasse signe d'approcher.

- Un autre job mieux payé t'intéresserait-il?

Le regard bovin qui lui fut adressé en réponse le refroidit et il balaya sa proposition de la main.

- Non, en fait, oublie... T'as peut-être pas l'étoffe pour l'emploi, en fin de compte...

Il pivota sur son siège et observa les gens aller et venir jusqu'à ce que son regard ne s'arrête sur une brune qui avait l'air assez agacée. Il la vit parcourir la salle du regard avant de s'arrêter sur un point un peu plus sur la droite du vampire. Vampire qui se pencha légèrement en avant pour savoir qui allait servir de punching-ball à l'inconnue. Un sourire léger anima ses lèvres lorsqu'il constata que c'était une simple et faible humaine, soûle qui plus est, qui allait sans doute laisser sa place. Il changea à nouveau de position, pour se retrouver face au comptoir et écouter avec attention la scène.

- Dégage chérie, rentre chez toi, t’es bien trop ivre pour rester là.

Le brun venait de porter son verre à ses lèvres mais il le repoussa aussitôt, grandement amusé par l'aisance de celle qu'il venait d'identifier comme étant une démone. Il attendit avec impatience que l'enivrée réagisse.

- Bordel, il est déjà vingt trois heures, j’vais me faire tuer par mes vieux.

Un soupir échappa à Gaspard qui secouait la tête devant tant de stupidité. L'humaine aurait fait une candidate idéale pour ses soirées grâce à sa bêtise sans bornes mais c'était vraiment trop affligeant de l'écouter. Néanmoins, lorsqu'elle se leva, il la suivit dehors avant de l'interpeller.

- Que fait une aussi jolie fille dehors à cette heure-ci? Seule qui plus est...

Les gloussements qui répondirent à sa phrase résonnèrent dans les rues vides et le vampire roula des yeux en s'approchant sans se presser de sa proie.

- Si tu veux, je peux t'accompagner...

Elle sourit en baissant les yeux et il franchit les derniers mètres les séparant en quelques dixièmes de seconde. L'humaine releva le regard et blanchit en comprenant à quoi elle avait à faire. Poussé par quelques instincts sadiques, le prédateur se pencha doucement vers elle pour murmurer à son oreille.

- T'accompagner jusqu'en Enfer. Tu l'as bien cherché à jouer avec le feu.

Il perçut les battements du coeur de la jeune fille s'accélérer et embrassa sa tempe avant de descendre avec tendresse jusqu'à sa jugulaire qu'il transperça d'un habile coup de crocs, ses mains enserrant amoureusement le corps mou de sa victime qui ne tarda pas à trépasser.

Une fois sa faim repue, le vampire laissa choir le cadavre au sol sans plus s'en occuper avant de sortir un mouchoir de sa poche pour s'essuyer les lèvres. Satisfait, il regagna les sous-sols et profita qu'un homme assis près de la démone parte pour récupérer sa place.

- Grâce à vous, j'ai pu boire un peu de sang correct ce soir, annonça-t-il nonchalamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 470
♣ Localisation : Tout près.
♣ Situation amoureuse : Éprise d'Arthur Stein.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Mer 14 Juil 2010 - 11:13

Retrempant ses lèvres dans le liquide que contenait son verre, le regard bleuté de la démone balayait les environs, essayant vainement de dénicher quelqu’un qui pourrait l’amuser. La plupart des personnes qui se trouvaient dans le bar étaient ivres, elle voyait donc ses chances de jouer tomber à l’eau. Tuer quelqu’un d’ivre n’avait rien de distrayant. Lâchant un petit soupir d’agacement, elle but une autre gorgée de sa bière, puis reposa son verre sur le bar. L’homme assit à ses côtés se leva, et Serena vit avec amusement un autre prendre sa place. Faisant mine de ne pas l’avoir vu, elle resta silencieuse, essayant tout de même de percevoir si elle se trouvait à côté d’un humain, où d’une créature.

Une voix la sortit de sa réflexion :

- Grâce à vous, j'ai pu boire un peu de sang correct ce soir,
annonça-t-il nonchalamment.

Un vampire … Amusée, elle haussa ses sourcils bruns, et porta son regard sur l’homme qui venait de lui parler. Ce qui la surprit en premier lieu, ce sont les yeux d’un bleu livide -plus clair que les siens- qui la fixaient avec attention. En effet, c’était bel et bien un vampire, il avait ce charme que seul les buveurs de sang avait. Affichant un petit rictus sournois, elle se demandait en quoi elle avait bien pu l’aider à boire un sang correct. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu’il parlait de la jeune femme qu’elle avait soigneusement viré de la place qu’elle occupait maintenant.

-Tout le plaisir est pour moi, lâcha-t-elle avec ironie et une once de sarcasme.

Comme aurait dit ces fichus humains, elle avait fait sa bonne action du soir. Détachant son regard du vampire, elle attrapa de nouveau sa boisson sur le bar, et but deux, trois gorgées. Faisant tourner le liquide dans son verre, Serena recommença à zyeuter la salle, à la recherche d’une proie. Mais cette dernière semblait se cacher d’elle, et elle ne la trouvait pas parmi toutes ces personnes qui sentaient l’alcool à plein nez, dès qu’ils ouvraient la bouche. Quand allait-elle trouver une cible digne d’elle ? A croire que son frère avait choisi cette ville pour être tranquille. Il devait certainement s’abaisser à tuer des humains. Levant les yeux au ciel à cette pensée, elle se souvint pourquoi elle était ici. C’était pour lui, pour lui seul, autant ne pas le dénigrer, elle le faisait à contre cœur de toute façon.

Même si il était recherché par des démons qui voulaient sa peau, elle lui portait bien plus d’estime qu’on devrait porter à son frère. Pourtant c’était ainsi, elle était là pour l’aider à se débarrasser de ceux qui voulaient sa peau. Serena sortit de ses pensées, et remarqua que les vampire qui lui avait adressé la parole, était toujours assis à ses côtés. Posant une fois de plus son verre sur le bar, elle jaugea le jeune homme quelques instants, et lança :

- Qu’est-ce qu’un vampire tel que vous fait ici ? Il n’y a pas grand-chose d’intéressant à se mettre sous la dent, me semble-t-il.

Accentuant la fin de sa phrase, elle lâcha un petit soupir, tout en regardant furtivement la salle. Après tout, c’était vraie, elle qui ne trouvait rien d’intéressant à tuer, le vampire à ses côtés, ne devait pas avoir un choix incalculable de diner. Arquant un sourcil, elle attendit que son interlocuteur daigne lui donner une réponse, où s’en aille. Elle n’allait pas non plus le forcer à répondre, elle n’en avait pas grand-chose à faire. Seulement ce buveur de sang pouvait peut-être s’y connaitre si il était des lieux, pour l’aider à trouver une proie amusante à tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 280
♣ Localisation : Dans un Manoir Hanté
♣ Situation amoureuse : Il y a comme une image qui me revient sans cesse.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Mer 14 Juil 2010 - 16:20

L'inconnue mit quelques instants à répondre, prenant d'abord le soin de le toiser attentivement. Il laissa passer l'examen sans ciller, se délectant presque des émotions qu'il pouvait lire sur le visage qu'il lui était opposé et attendant patiemment une réponse qu'il savait proche.

-Tout le plaisir est pour moi, lâcha-t-elle avec ironie et une once de sarcasme.

Un rictus à peine perceptible vint déformer les lèvres rougies par le sang du vampire, amusé par le fait qu'à peine la phrase fut-elle faite, la jeune femme sembla se désintéresser de lui, son verre de bière se vidant un peu plus et son regard se perdant dans la salle. Le vampire n'y accorda pas réellement d'attention, son esprit étant revenu simultanément à ses projets futurs. Il réfléchissait à l'endroit idéal qu'il lui faudrait pour ouvrir son night-club spécial démons... En particulier à son emplacement, sa surface et à la planification des pièces. Désirant que seule l'élite puisse y avoir accès, il ne lui faudrait pas un espace trop grand, au risque de ne pas le remplir, mais néanmoins, il faudrait que tout y soit décoré avec du haut de gamme. Très haut de gamme même, si c'était possible. Mais différemment du club qu'il avait déjà ouvert pour ses congénères étant donné que certains démons y étaient déjà venu. Il devait faire du neuf avec du vieux. Songeant un instant à demander à la démone son point de vue, il laissa pourtant rapidement tomber l'idée : ce soir, il ne se sentait pas discuter animations démoniaques. Ce soir c'était juste "observation des attitudes entre les démons et les humains".

Le bruit que fit le verre de sa voisine lorsqu'elle le reposa, tira le vampire de sa torpeur pensive et il la regarda du coin de l'oeil tandis qu'il la vit le jauger une nouvelle fois.

- Qu’est-ce qu’un vampire tel que vous fait ici ? Il n’y a pas grand-chose d’intéressant à se mettre sous la dent, me semble-t-il.

Hésitant, au début, à répliquer ironiquement, Gaspard finit tout de même par décider qu'il avait une certaine dette à l'égard de la jeune femme du fait de son précédent repas et choisit de répondre sérieusement. Il apprécia tout de même l'arc que forma l'un de ses sourcils tandis qu'elle patientait et se délecta de l'attente qu'il laissait peser. Même s'il savait que c'était une attitude puérile. Tout plaisir était bon à prendre, de toute manière.Du moins, de son point de vue. Il s'adossa au bar, savourant le contact avec sa peau réchauffée par le sang qui circulait dans son organisme et finit par se lancer:

- Je vais laisser la première question de côté mais vous offrir la réponse à la seconde. C'est bien la première et la dernière fois que je me rends dans cet endroit. J'y suis venu en tant qu'observateur et je ne comptais pas boire le sang de l'une de ces...

Il s'interrompit pour désigner d'un mouvement méprisant de la main, la salle environnante avant de continuer.

- Choses! Mais la jeune fille que vous avez si aimablement jeté dans la gueule du loup avait la chance - ou la malchance, tout dépend du point de vue, évidemment - d'avoir la fraicheur de la jeunesse et donc un sang encore potable malgré l'alcool dégoûtant avec lequel elle avait pris plaisir à se soûler. Pourquoi? Chercheriez-vous un repas? Ou du moins, quelqu'un sur qui vous défouler?

Il ajouta à ses questions finales un sourire narquois et tourna brièvement la tête vers la démone pour ancrer un instant ses yeux dans les siens avant de retourner à la contemplation des soûlards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 470
♣ Localisation : Tout près.
♣ Situation amoureuse : Éprise d'Arthur Stein.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Mar 27 Juil 2010 - 14:50

Elle vit avec agacement que le vampire prenait tout son temps à répondre à ses demandes. Visiblement, la faire patienter l’amusait. Il se réinstalla un peu mieux, resta toujours silencieux pour le plus grand déplaisir de la démone. Mais elle savait qu’il allait finir par répondre, sinon, elle ne serait pas encore là. Et en effet, la voix du vampire retentit :

- Je vais laisser la première question de côté mais vous offrir la réponse à la seconde. C'est bien la première et la dernière fois que je me rends dans cet endroit. J'y suis venu en tant qu'observateur et je ne comptais pas boire le sang de l'une de ces...

Se stoppant dans sa tirade, il montra avec négligence le reste de la salle d’un mouvement de main, pour reprendre :

- Choses! Mais la jeune fille que vous avez si aimablement jeté dans la gueule du loup avait la chance - ou la malchance, tout dépend du point de vue, évidemment - d'avoir la fraicheur de la jeunesse et donc un sang encore potable malgré l'alcool dégoûtant avec lequel elle avait pris plaisir à se soûler. Pourquoi? Chercheriez-vous un repas? Ou du moins, quelqu'un sur qui vous défouler?

Un petit sourire railleur apparut sur les lèvres du vampire, et sans aucune retenu, fixa Serena avec intensité. Cette dernière ne dit rien, laissant le vampire la regarder avec attention, puis, il retourna à sa contemplation de la salle emplit d’ivrognes. Visiblement, elle était tombée sur un de ces vampires qui méritaient un tantinet son attention. Comme elle l’avait pensé, il saurait certainement lui dénicher la perle rare pour s’amuser. Un sourire en coin, légèrement sardonique se ancra sur ses lèvres rosées, et elle répondit :

- Vous êtes perspicace. En effet, je cherche quelqu’un sur qui me défouler. Mais visiblement, je n’ai pas choisi le bon endroit.

Soupirant de lassitude, elle reprit son verre à moitié vide qui trônait sur la bar, pour retremper ses lèvres dans le liquide. Buvant plusieurs gorgées à la suite, elle ne mit pas longtemps à finir son verre, et elle le reposa, vide, sur le bar. Depuis qu’elle se trouvait dans ce bar, elle avait très vite remarqué qu’elle ne trouverait pas de proie digne de son nom ici. Pourtant, elle en avait entendu parler, comme quoi il était réputé, etc. Si elle n’avait pas tué le démon qui lui avait offert ce petit renseignement, elle irait l’étriper de suite. Reportant son attention sur le vampire silencieux à ses côtés, elle finit par lui demander avec une once d’enjouement :

- Mais, je suis sûre que vous pourriez m’aider à dénicher une quelconque personne qui pourrait être digne de mon jeu préféré. Pas vrai ?

Arquant un sourcil, elle espérait, plus pour lui que pour elle, qu’il lui trouverait quelqu’un, ou ce vampire allait finir en tant que proie s’il n’était pas de bons conseils. Ce soir elle n’avait pas envie de se contenter une nouvelle fois d’un humain inintéressant. Et la jeune femme ne voulait pas non plus se retrouver à chercher une créature dans les rues de San Francisco cette nuit
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 280
♣ Localisation : Dans un Manoir Hanté
♣ Situation amoureuse : Il y a comme une image qui me revient sans cesse.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Jeu 19 Aoû 2010 - 12:50

Vraiment pas absorbé par la foule enivrée, Gaspard remarqua sans peine le sourire presqu'ironique qui se vint décorer les ravissantes lèvres de sa nouvelle connaissance et se demanda ce qu'elle allait lui dire. La jeune femme avait l'air d'hésiter entre la déception et la combativité. Mais ce n'était que son avis personnel.

- Vous êtes perspicace. En effet, je cherche quelqu’un sur qui me défouler. Mais visiblement, je n’ai pas choisi le bon endroit.

Le léger sourire qui flottait sur les lèvres du vampire s'était figé en entendant le début de la phrase mais le jeune homme s'était rapidement repris en comprenant que ce n''était qu'une simple coïncidence. Appréciant donc le compliment et réfléchissant à ce qui lui avait été sous-entendu, il ne nota que distraitement le soupir lassé de la jolie brune et le verre qu'elle reposa sur le comptoir après l'avoir vidé avec une facilité sûrement à imputer à l'habitude. Son esprit sondait les possibilités qu'il avait à offrir à la démone pour qu'elle passe une bonne soirée. Il pouvait toujours l'emmener chez l'un de ses fournisseurs de tarés qui prenaient plus soin d'eux que les sportifs de haut-niveau mais... C'était peut-être un peu trop pour commencer. Mieux valait prouver qu'elle avait raison de se fier à lui mais plus sobrement. Il devait exercer ses talents de choix ici ou dans un cercle d'un kilomètre autour du bar, pas plus loin. Sa compagne fixa de nouveau son attention sur lui et c'est avec une sorte de vigueur récemment apparue qu'elle reprit la parole :

- Mais, je suis sûre que vous pourriez m’aider à dénicher une quelconque personne qui pourrait être digne de mon jeu préféré. Pas vrai ?

Gaspard passa une main sur son visage, en souriant et se tourna de façon à regarder la jeune femme qui l'observait, un sourire arqué. Oui. Un kilomètre de limite serait parfait. Même si c'était sa première incursion dans ce bar miteux, il connaissait bien le quartier et savait qu'il y aurait possibilité de trouver une proie satisfaisante à son interlocutrice. D'un geste assuré, il lui tendit une main et se présenta:

- Gaspard Sutherby, spécialiste dans les choix de victimes pour se divertir. Je pense en effet pouvoir vous aider mais j'ai une question avant ça : quel est votre jeu préféré?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 470
♣ Localisation : Tout près.
♣ Situation amoureuse : Éprise d'Arthur Stein.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Jeu 19 Aoû 2010 - 14:09

Après avoir posé sa question, Serena considéra le vampire quelques instants. Posant une de ses mains sur son visage blanchâtre, il finit par se mettre face à elle. Est-ce qu’il allait lui trouver un jouet pour ce soir, où est-ce lui qui allait finir comme une proie ? La jeune démone était bien tentée par la deuxième idée, mais elle se devait de ne pas tuer ceux qui pourraient lui rendre de véritable service. Elle aimait manipuler les gens, les plier à ses envies, de gré, ou de force. Serena Rice ne se refusait jamais rien, qu’importe le prix qu’il en coûte, elle était prête à faire n’importe quoi, et à utiliser n’importe qui pour arriver à ses fins. Le vampire fit un geste qui la surprit, et elle ne put retenir un haussement de sourcil étonnés. Il lui tendait sa main, tout en se présentant :

- Gaspard Sutherby, spécialiste dans les choix de victimes pour se divertir. Je pense en effet pouvoir vous aider mais j'ai une question avant ça : quel est votre jeu préféré?

Le nom de son interlocuteur, ne lui disait, hélas, rien. Ca l’aurait bien arrangé de connaitre ce vampire, elle aurait pu se remettre à du chantage pour obtenir un quelconque service de sa part. Mais tant pis, elle se débrouillerait autrement. Et visiblement, ce Gaspard allait lui être d’une grande aide pour s’amuser cette nuit. Un petit sourire mutin apparut sur les lèvres charnues de Serena, et son regard bleuté se posa sur la main du vampire, toujours tendue. Devait-elle répondre poliment ? Où passer outre ? Finalement, après quelques secondes d’hésitation, elle glissa sa main dans celle du jeune homme, qu’elle serra brièvement, et se présenta à son tour :

- Serena Rice.

Elle se demanda si le vampire connaissait son frère. Et si c’était le cas, elle espéra qu’il ne fuit pas comme les autres. Certes, elle finissait par les retrouver, et la plupart du temps elle se donnait le droit de mettre fin à leurs vies. Mais, perdre un aussi bon pion, serait certainement affligeant et une grosse erreur. Serena en avait parfois par-dessus la tête que les gens la fuit parce qu’elle portait le nom de Rice. Personne ne connaissait ni son histoire, ni celle de son frère. C’était simplement la peur qui prenait le dessus. Bien sûr ce n’était pas un ange, et dans leur intérêt il était toujours bon de fuir, mais la jeune femme était certaine que le reste du monde pensait qu’elle alerterait son frère au moindre faux pas, et que, comme une petite fille elle ne pourrait pas se défendre, et ce serait Stephen qui se chargerait de mettre fin à leur misérable et insignifiante vie.

Soupirant légèrement, et reprenant tous les droits sur sa main, qu’elle libéra de l’étau de Gaspard, elle repensa à ses précédents dires. Se souvenant qu’il lui avait posé une question, elle finit par briser le silence perpétuel entre eux :

- Vous aurez tout le temps de découvrir en quoi consiste mon jeu préféré, lâcha-t-elle d’une voix énigmatique. Cela remet-il en cause votre proposition de m’aider à dénicher une proie divertissante ce soir, Gaspard Sutherby ?

Arquant un sourcil, elle le mettait clairement au défi d’accepter de lui trouver une victime digne d’amusement. Sachant d’hors et déjà que le vampire n’avait certainement rien de mieux à faire, elle était sûre de ne pas s’ennuyer cette nuit-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 280
♣ Localisation : Dans un Manoir Hanté
♣ Situation amoureuse : Il y a comme une image qui me revient sans cesse.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Ven 20 Aoû 2010 - 18:08

Les lèvres de la jeune femme se plissèrent en un adorable sourire, que Gaspard jugea comme pouvant être dangereux, et elle lui tendit ensuite la main après quelques instants d'hésitation. Serrant doucement la main du vampire, elle en profita pour se présenter:

- Serena Rice.

Le nom trouva vaguement un écho en lui, il lui semblait que quelqu'un l'avait déjà prononcé devant lui... Mais à quel sujet, le brun ne parvint pas à s'en souvenir. Et puis, quelle importance cela aurait-il eu? Il préférait se faire une opinion lui-même, surtout aux sujets des démons, les gens avaient tendance à avoir exagérément peur d'eux. Et leur peur faussait leur opinion et donc, la réalité. Il se rappela soudainement d'une démone avec laquelle il avait couché, il y a de cela quelques années. Une irlandaise au tempérament de feu. Séductrice jusqu'au bout des ongles et aussi fiable qu'un cactus. Les gens n'avaient pas une bonne opinion d'elle, souvent, mais lui l'avait trouvé plus que sympathique. Roxanne Bloomsburry avait été une compagnie forte agréable. Peut-être était-ce de sa bouche que le nom de Rice était sorti. Dommage qu'il n'ait plus de contact avec elle, à ce propos... Voir ce qu'elle devenait lui aurait bien plu... Mais là n'était pas la question, il avait une jeune femme presqu'aussi superbe que Gretchen Groes - son humaine préférée - devant lui qui attendait vraisemblablement d'être contentée par lui. Et qui soupirait en coupant leur contact physique. Le brun attendit la réponse à sa question tout en espérant ne pas l'avoir loupée. Pour son plus grand soulagement - son professionnalisme n'ayant pas été bafoué- la démone reprit la parole sans indiquer que c'était une répétition:

- Vous aurez tout le temps de découvrir en quoi consiste mon jeu préféré, lâcha-t-elle d’une voix énigmatique. Cela remet-il en cause votre proposition de m’aider à dénicher une proie divertissante ce soir, Gaspard Sutherby ?

Le susnommé retint un rire moqueur en voyant le défi sous-entendu par la jeune femme et se leva de son siège sans répondre. Sans se presser, il remit ensuite son costume en place puis il demanda l'addition de leurs consommations d'un geste avant de se réintéresser à Serena.

- Je ne vois pas pourquoi ça l'aurait remise en cause : j'ai fait une proposition, je m'y tiens. Après, que vous ne me facilitiez pas la tâche c'est mon problème. Vous êtes demandeuse d'un service que je peux vous fournir donc quoiqu'il arrive, je ferai en sorte de vous satisfaire. Avec le peu d'éléments que vous daignerez m'offrir au cours de la soirée, évidemment.

Une étincelle brillait dans son regard, symbole du contentement qu'il avait à imaginer la manière donc il allait conduire la soirée. Serena voulait visiblement se divertir et si lui ne pouvait l'aider à ça, il n'avait plus qu'à placer la clé sous la porte. La jeune démone ne semblait pas encore connaitre son nom mais il comptait bien lui faire bonne impression. Ca serait bon pour son business ainsi que pour sa réputation. Car à bien y réfléchir, il était désormais certain que c'était Roxanne qui avait évoqué le nom de Rice... Et cette famille avait l'air d'être pas mal connue parmi les démons.

Chassant ce genre de pensées de son esprit, il régla la note et se reconcentra sur la suite des évènements.

- Désirez-vous rester dans ce bar miteux, car même si j'ai déjà payé nos consommations il nous est toujours possible de recommander ou préférez-vous que nous allions autre part?

Toujours debout devant le comptoir, il sourit à sa compagne et vérifia ensuite son reflet dans le miroir cassé placé sur le mur derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 470
♣ Localisation : Tout près.
♣ Situation amoureuse : Éprise d'Arthur Stein.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Dim 29 Aoû 2010 - 22:43

Sous le regard incrédule de la démone, Gaspard se leva, demanda l’addition de sa consommation et celle de Serena, puis revint s’assoir comme si de rien était. La jeune femme attendit qu’il daigne briser le silence installé entre eux, impatiente de pouvoir s’amuser ce soir.

- Je ne vois pas pourquoi ça l'aurait remise en cause : j'ai fait une proposition, je m'y tiens. Après, que vous ne me facilitiez pas la tâche c'est mon problème. Vous êtes demandeuse d'un service que je peux vous fournir donc quoiqu'il arrive, je ferai en sorte de vous satisfaire. Avec le peu d'éléments que vous daignerez m'offrir au cours de la soirée, évidemment.

La démone aimait l’ambition qu’elle pouvait sentir chez le vampire. Il ne semblait pas abandonner aux premiers obstacles, et ça lui plaisait réellement. Heureuse d’avoir cet homme à son service ce soir, elle se promit de ne pas le dénigrer si il lui fournissait un travail remarquable. Car, malgré qu’elle soit de temps à autre cruelle avec beaucoup de personnes, elle savait remarquer et garder ceux qui avaient du potentiel. Peut-être pourrait-elle avoir toujours ses services dans le futur. Ca serait un bon parti après réflexion. Et puis c’était aussi un bon point pour le vampire. Serena appartenant à une famille de démon connu, pouvait très bien le recommandé à des démons influents. Du moins, si elle en avait vraiment envie. Grimaçant légèrement, elle vit Gaspard régler la note donner par le barman, et il s’adressa de nouveau à Serena :

- Désirez-vous rester dans ce bar miteux, car même si j'ai déjà payé nos consommations il nous est toujours possible de recommander ou préférez-vous que nous allions autre part ?

Avant de daigner répondre, la concernée balaya son regard dans la salle. Si elle n’avait pu trouver une victime un tantinet potable ce soir, le pourrait-il lui ? Elle en doutait fort peu, puisqu’il lui avait clairement fait savoir que la jeune femme qu’elle avait viré du siège, qu’elle occupait à présent, en début de soirée, avait été la seule personne mangeable ici. Le dardant d’un regard neutre, les traits de son visage impassible, le vampire lui accorda un léger sourire, avant de regarder derrière elle. N’accordant pas tellement d’importance à ce qu’avait vu le jeune homme au dessus de son épaule, elle se redressa d’un bond, décidant qu’il était temps de prendre congé de ce misérable bar. Elle était certaine qu’il serait très bien où l’emmener pour la divertir. Elle lâcha donc :

- Je pense qu’il serait préférable d’aller à un autre endroit. Je ne crois pas qu’ici on puisse trouver un divertissement digne de mon intérêt. A moins que vous soyez véritablement fort pour me dégoter ce que je demande, dans ces … ivrognes ?

Arquant un sourcil, elle montra le reste de la salle d’un coup de tête, et finit par pencher légèrement son visage sur le côté, attendant de savoir si le vampire allait la surprendre de suite, où attendre de trouver une honorable victime. Elle vit son visage faire une moue dubitative, tandis que son regard bleuté fixait attentivement le reste de la salle. Donc visiblement, il n’y avait rien d’extraordinaire à trouver ici. Convaincu de ne rien recevoir, elle frappa dans ses mains, reportant ainsi toute l’attention du vampire sur elle, et lança :

- Allez, on se casse !

Et sur ces mots, elle prit sa veste en cuir, la revêtit, et partit sans attendre Gaspard. Elle aimait avoir le contrôle sur tout ce qui tournait autour d’elle. Décider, donner des ordres, qu’on soit en fait, à ses pieds. Ce pouvoir de puissance qu’elle n’avait pas au quotidien, elle se l’accordait comme elle pouvait avec ce qui lui tombait sous la main. C’est pour ça qu’elle aimait être le centre d’attention, le nombril du monde entier, se sentir puissante, connue. Peu importe, mais ne pas rester dans l’ombre. Non, être ignorée, elle détestait cette sensation plus que tout. C’était peut-être maladif d’avoir toujours ce besoin de commander, et d’être la dominante avec n’importe qui, dans n’importe quelle situation. Malgré tout, ça ne gênait pas Serena plus que ça, et ça la rendait tout bonnement heureuse. Etre le centre d’intérêt de tout le monde, contribuait à faire son bonheur. Une fois à l’extérieur du bar, elle se stoppa, et fit volte face, pour tomber sur le vampire qui l’avait talonné. Croisant les bras, elle plongea son regard dans le sien, et demanda, une once d’impatience dans la voix :

- Alors Gaspard, où allons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 280
♣ Localisation : Dans un Manoir Hanté
♣ Situation amoureuse : Il y a comme une image qui me revient sans cesse.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Dim 10 Oct 2010 - 22:49

Vivement, la démone se leva du tabouret sur lequel elle était assise et Gaspard reporta son regard sur elle. Elle avait clairement l’air de s’ennuyer. Davantage encore que quelques secondes auparavant. Pourtant, la lueur déterminée qui éclairait ses yeux indiquait qu’elle mettait quelques espoirs en lui. Le sentiment qu’il n’avait aucun intérêt à la décevoir se fit brusquement plus clair encore à l’esprit du vampire alors même qu’elle laissait son scepticisme envahir l’air:

- Je pense qu’il serait préférable d’aller à un autre endroit. Je ne crois pas qu’ici on puisse trouver un divertissement digne de mon intérêt. A moins que vous soyez véritablement fort pour me dégoter ce que je demande, dans ces … ivrognes ?

L’implicite défi trouva un écho dans l'égo du jeune homme qui détacha son regard du visage de la démone pour le laisser errer sur la pièce remplie à ras bord de déchets. Il était certain que s’il trouvait quelque chose de réellement potable à offrir à sa cliente, ici, il serait le maître incontesté de sa catégorie. Malheureusement, le regroupement de pouilleux qui leur faisait face n’était rien d’autre qu’un regroupement de pouilleux et le vampire eut beau passer au peigne fin chacun des membres de cet attroupement, il finit par totalement accepter le fait qu’il n’y avait rien d’utilisable ici. Serena dut arriver à la même conclusion ou peut-être avait-elle lu la résolution sur son visage car ses mains claquèrent soudainement dans l’air, attirant une nouvelle fois son attention – et celle de la moitié du bar- sur elle. L’assurance sans faille de la jeune femme amusait grandement Gaspard qui réprima un sourire avant qu'elle ne continue de parler:

- Allez, on se casse !

De par son statut de cliente, la démone donnait l'impression d'avoir droit de vie et de mort sur lui, ce qui titillait légèrement l'égo du vampire. Il avait l'habitude qu'on écoute la moindre de ses paroles comme celle d'un Messie. Il allait devoir s'adapter à un nouveau type de clients s'il voulait continuer avoir à faire avec Serena Rice. Et, après brève réflexion, il le voulait. Alors, il décida de ne pas se vexer de la prise de contrôle de la jeune femme qui venait de s'éloigner, sa veste de cuir sur les épaules. Il valait mieux la surprendre en exauçant ses souhaits de façon irréprochable plutôt que d’entrer en conflit avec elle. La flatterie était souvent le meilleur moyen de lier des contacts. Et les femmes de caractère avaient toujours plu au vampire, même s’il n’avait aucune intention d’avoir une relation extra-professionnelle avec celle-ci. Ca allait à l’encontre de son sens du professionnalisme. Et de ses étranges sentiments pour Gretchen. Jugeant qu’il était décidément temps pour lui aussi de sortir de cet infâme bouge, il emboîta finalement le pas à sa cliente et remercia ses réflexes vampiriques qui le firent se reculer de quelques pas au moment même où la jeune femme se retourna sur lui, bras croisés sur sa poitrine. Son regard clair se planta immédiatement dans le sien et sa voix vibrant légèrement d’impatience s’éleva dans l’air, faisant hausser les sourcils au vampire :

- Alors Gaspard, où allons-nous ?

C’était une question on ne peut plus pertinente à laquelle le vampire n’avait pas arrêté de réfléchir en fond de pensées et à laquelle, il n’avait trouvé qu’une réponse satisfaisante : sur une avenue derrière cet immonde endroit se trouvait une sorte de club fermé auquel des tonnes de mortels voulaient appartenir mais auquel seul deux pourcents d’entre eux accèdaient. Ce faible taux de réussite ne décourageait pourtant pas les évincés qui continuaient de trainer l’air de rien autour du club, avec l’évident espoir de voir leur situation changer. L’intérêt de cette information résidait dans le fait que ces candidats étaient des modèles de pécheurs innocentes. Le concept de « pécheurs innocents » avait été inventé il y avait quelques décennies par un illustre inconnu et était utilisé pour parler des gens pervertis au plus profond de leurs âmes par une totale absence de repères. C’était souvent des personnes moyennement riches dont les parents étaient souvent absents mais qui ne se jugeaient pourtant pas assez absents pour confier l’éducation de leurs enfants à des gouvernantes. Et qui créaient ainsi de parfaits casse-croûtes du point de vue de Gaspard. Même si ce dernier savait parfaitement qu’il aurait pu faire parti des « pécheurs innocents » et que c’était un concept proche de celui-ci qui avait provoqué sa mort, d’une certaine façon. En fait, la seule différence majeure qu’il existait entre ceux qu’il allait proposer à la brune et celui qu’il avait été, c’était que que grâce à son statut véritable de privilégié, il n’aurait jamais attendu aussi pathétiquement qu’on l’accepte dans un club fermé. Soit il faisait parti des deux pourcents d’élus, soit le club n’avait strictement aucun intérêt. Il ne cherchait pas plus loin. Cette manière de penser lui ayant d’ailleurs toujours réussi pour le moment, il ne voyait pas ce qu’il aurait fallu chercher d’autres. Le tapotement agacé que faisaient les doigts de Serena lorsqu’ils rencontraient la peau de son bras, le tira de ses considérations et il la dévisagea avec un sourire satisfait avant d’ouvrir la bouche dans le but d’apaiser son irritation :

- Avez-vous déjà entendu parler des « pécheurs innocents » ?

Le terme n’étant pas forcément l’un des plus répandus, il n’était pas certain que la réponse de la démone soit affirmative mais il y plaçait tout de même quelques espoirs. Au pire, ça serait une sorte de surprise qu’il lui offrirait et si cette surprise lui plaisait, ça ne ferait que favoriser l’opinion de Serena à son sujet. Décidant subitement de mimer la posture qu’avait adoptée cette dernière, bras croisés sur son torse, il attendit patiemment qu’elle lui réponde sans néanmoins la lâcher du regard. Il n’y arrivait pas pour la simple et étonnante raison qu’il ne parvenait pas à être charmé par elle. Elle lui semblait trop instable –malgré la force de ses convictions- pour ça et il n’aimait pas ce trait de caractère chez les femmes. Sauf peut-être chez une seule. Mais Gretchen Croes n’était pas n’importe qui. Si Serena avait pu lire son esprit et voir qu’il venait implicitement de la traiter de « personne ne méritant pas un statut particulier », elle l’aurait certainement fait regretter cette pensée mais ce n’était pas le cas alors un demi-sourire s’invita sur le visage pâle du vampire avant qu’il ne relâche sa position et que ses bras ne retombe le long de son corps. Du bout des doigts, il effleura ensuite les poches de son pantalon et ayant eu le contentement d’y sentir le renflement de ses dés préférés, il les piocha et commença à nonchalamment jouer avec.


Dernière édition par Gaspard Sutherby le Mar 8 Mar 2011 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 470
♣ Localisation : Tout près.
♣ Situation amoureuse : Éprise d'Arthur Stein.

MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   Mar 8 Mar 2011 - 12:45

Patientant silencieusement, Serena fixait attentivement Gaspard, dans l’attente d’une réponse concrète à sa question. Elle n’avait pas réellement envie de perdre son temps avec le vampire sans rien avoir à faire. Depuis toujours, la démone aimait que les choses aillent vite lorsque ça la concernait. Il lui fallait tout, tout de suite, de vrais caprices de petite fille. Mais elle avait été élevé ainsi, à acquérir tout ce dont elle voulait sans avoir à se fatiguer. Ses parents adoptifs l’avait tellement chéri et gâté, qu’elle avait très vite pris l’habitude d’être considérée telle une princesse. Stephen était tout aussi à ses petits besoins qu’eux, même si très souvent il freinait les demandes un peu trop exubérantes de la brunette. Ce qui était compréhensible en frère exemplaire qu’il était. Perdant patience, elle lâcha un soupir afin de faire comprendre à Gaspard qu’elle commençait à en avoir marre. Instantanément, ses doigts prenaient la suite, tapotant vigoureusement sur son bras de manière rythmée. Le vampire finit par lui accorder toute son attention, un léger sourire aux lèvres. Il avait trouvé, c’était certain.

- Avez-vous déjà entendu parler des « pécheurs innocents » ?

Serena ne répondit pas de suite, incertaine de connaitre ces dits pécheurs innocents. Ce qui l’étonnait, elle qui pensait connaître énormément de choses, ça la frustrait de ne pas retrouver dans sa mémoire le même terme. Mais rien que l’intonation lui plaisait. Elle fronça les sourcils en voyant Gaspard imiter ses gestes, soit ; croiser les bras, l’air impatient. Il la fixait avec attention, attendant docilement une réponse à sa question, comme elle précédemment. La démone ne supportait pas tellement qu’on la considère de cette façon, surtout pendant autant de temps. Elle avait beau aimé être le centre du monde, et être la femme sur qui se retourne les hommes, la façon dont la regardait Gaspard était loin d’être appréciait par la brunette. Se faisant violence pour ne pas le renvoyer sur les roses, certaine qu’il allait lui apporter une grande aide cette nuit, elle le vit baisser les bras, et placer ses mains dans ses poches. La jeune femme décida de briser le silence, en répondant au vampire, de façon à faire avancer les choses :

- Et bien non, je ne connais pas les pécheurs innocents. Mais vous allez me dire ce qu’ils sont.

Elle ne put s’empêcher d’utiliser un ton un tantinet sarcastique, car elle ne pouvait s’empêcher d’être agacée de ne pas connaitre l’existence des pécheurs innocents. Un petit sourire se posa instantanément sur les lèvres du jeune homme face à elle, visiblement satisfait de l’ignorance qu’elle avait. Levant les yeux au ciel tout en lâchant un petit soupir, elle arqua un sourcil, voulant à tout prix savoir qui ils étaient. Mais Gaspard ne semblait pas avoir envie de lui répondre tout de suite, il donc prit l’initiative de rester dans le silence, et de commencer à prendre une certaine direction dans les rues sombres de San Francisco. La confiance qu’avait ce vampire en ses capacités irritait quelque peu la démone. Mais attisée par la curiosité, elle s’obligea à ne pas le massacrer tout de suite. Et après tout, elle pouvait se montrer imaginative et le faire souffrir autrement qu’en le tuant. Docilement, elle le suivit, restant silencieuse. Il semblait parfaitement savoir où se rendre. Cela faisait déjà quelques minutes qu’ils marchaient déjà, et soudainement, le vampire se stoppa, et fit se retourna, se retrouvant ainsi en face de Serena. Un sourcil relevé, elle ne put s’empêcher de lancer avec une ironie glaciale :

- Et bien Gaspard, serait-on perdu ? Ou bien est-ce que les « pécheurs innocents » n’étaient qu’un mensonge ? N’essayait pas de m’embobiner ou autre, car vous risqueriez de le regretter très cher. Je ne vous tuerai peut-être pas, mais je saurai trouver votre point faible, croyez-moi.

La démone mettait les choses au clair, ce qui serait bien plus facile pour la suite si le vampire savait à quoi s’attendre. Si ce n’était qu’une manigance, elle le découvrirait facilement, et ferait regretter au jeune homme l’audace qu’il avait eu en se pensant assez fort pour lui mentir. Un air sérieux trônait sur son joli minois, et elle attendait une réaction de la part de Gaspard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: ~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ Brise l'ennui qui s'est accaparé de moi || Gaspard & Serena.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ Lieux magiques :: Sous-sols :: Bar-