AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 103
♣ Situation amoureuse : Sophia, ça te dit quelque chose ?

MessageSujet: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mar 6 Juil 2010 - 17:45

Les yeux grands ouverts, je fixais le plafond depuis plusieurs minutes maintenant. Le soleil filtrait à travers les stores rudimentaires que j’avais trouvés, faute de moyens. Mais cela me convenait parfaitement. J’étais la plupart du temps réveillé bien avant que le soleil ne pointe le bout de son nez. Le temps sur Vénus et sur Terre ne se déroulait pas de la même façon. Nous étions habitués à profiter le plus possible de la lumière du jour et à ne dormir que quelques heures. Il me suffisait de cinq heures de sommeil et hop, j’étais prêt à courir un marathon. J’avais bien vite remarqué que sur Terre, les humains avaient tendance à dormir bien plus longtemps. D’où mes longues heures étendu sur mon lit, à ne rien faire d’autre que penser. Encore et encore.

Je tournais lentement la tête vers le réveil. Il affichait 7 :03. Poussant un soupir, je me levais de mon lit à ce qui me semblait une vitesse très lente alors que c’était presque normal pour les Terriens. Mais chaque action trop lente me donnait l’impression de durer de longues minutes. Sur Vénus, tout le monde vivait à 100 à l’heure. En comparaison, la Terre me semblait bien cool, peace and love pour reprendre une expression locale.

Je bus un café brûlant bien serré tout en contemplant le paysage. En effet, je logeais dans un appartement au dernier étage d’un immeuble. D’après le propriétaire, personne n’en voulait car cela épuisait les gens de monter et descendre toutes les marches, l’immeuble ne contenant pas d’ascenseur. Moi cela ne me dérangeait aucunement, au contraire. Je pouvais ainsi descendre les plus hauts étages souvent habités par des gens ne sortant pas de chez eux, à ma vitesse habituelle, c’est-à-dire bien plus rapidement que les humains peuplant sur Terre.

Environ une heure après, j’étais devant l’une des piscines municipales. Celle qui ouvrait précisément à huit heures, heure à laquelle la plupart des gens dormait, surtout un dimanche matin. Mais c’était justement le fuseau horaire qui me plaisait. Je pouvais ainsi faire autant de longueurs que je le voulais sans être dérangé. J’attendais depuis quelques minutes en compagnie de quelques habitués lève-tôt quand les portes s’ouvrirent. Ayant pris un abonnement pour plusieurs mois, je passais directement le portillon, sac contenant mes affaires de piscine en bandoulière et deux minutes plus tard j’étais déjà à l’eau.

Le temps passa alors bien plus rapidement. J’enchaînais longueur sur longueur, commençant d’abord lentement puis en augmentant ma vitesse peu à peu. Je me permettais, de temps en temps, à essayer d’atteindre ma vitesse maximale lorsque les maîtres nageurs avaient le dos tourné. Quel bonheur alors de pousser ses forces au maximum, de vouloir toujours en faire plus. Mais cela ne durait qu’une minute ou deux et je devais alors repartir sur une vitesse un peu plus dans la moyenne. L’eau était mon élément. On m’avait toujours dit que j’avais même une vitesse supérieure dans l’eau que sur la terre ferme. J’avais dans l’intention d’un jour essayer de traverser quelque baie auprès de San Francisco et de la traverser entièrement à la nage. Mais pour le moment, je préférais essayer de passer inaperçu, comme un Terrien.

J’entamais une énième longueur, débutée par un saut au plongeoir lorsque je m’aperçu de l’heure. Il était déjà neuf heures, ce qui signifiait que j’avais encore à peu près une heure de tranquille avant que les gens ne débarquent. Et encore, le matin, il y avait peu de monde. Mais comme ils annonçaient une chaleur exceptionnelle, je craignais de ne devoir arrêter plus tôt aujourd’hui.

Je fis tout de même une pause, allant acheter un croissant mis à disposition à l’accueil. Quelques minutes plus tard j’étais de nouveau dans l’eau, bien disposé à faire un maximum de kilomètres dans l’eau avant que la foule ne débarque.


Dernière édition par Ellan Kyper le Lun 12 Juil 2010 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

Somewhere over the rainbow.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 518
♣ Localisation : Paumée en pleine forêt.
♣ Situation amoureuse : Mais qu'est-ce qui m'arrive, bon sang ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mar 6 Juil 2010 - 19:52

Se tournant et retournant dans son lit, Clara n'arrivait plus à dormir. La chaleur étouffante l'empêchait de fermer l'œil. Lasse, elle resta un bon moment couchée, à fixer le plafond. Depuis combien de temps n'avait-elle plus mis un homme dans son lit? Sa dernière victime datait du week-end dernier, un charmant jeune homme du nom de Gaspard. Elle ne se souvenait de lui que de part sa nature : un vampire jeunot. Elle l'avait trouvé plus attiré par son cou que par la nuit qu'elle lui proposait, mais ça lui était égal. Tant qu'elle l'avait, elle se fichait bien de savoir comment. La sorcière ne pouvait s'empêcher de penser à ses multiples conquêtes, c'était une sorte d'automatisme chez elle.

Elle se redressa lentement, comme une poupée de chiffon qu'on sort d'un coffre précieux. C'était tout elle ça, une véritable féministe. S'adonnant désormais à l'observation de la fenêtre de sa chambre, elle se rendit compte qu'il ne faisait pas encore très clair. Se souciant de l'heure présente, elle jeta un coup d'oeil au radio-réveil qui trônait sur sa table de nuit. Huit heures. C'était une heure respectable pour se lever lorsqu'on considérait sa sagesse de la veille. Décidée, elle se leva, chercha ses pantoufles qui étaient fourrées en-dessous du lit, puis, se dirigea vers la vitre.

Tirant les rideaux pour mieux profiter du paysage, Clara resta plantée devant le carreau un bon moment. Ce n'est que lorsqu'elle s'est rendue compte que son voisin d'en face la dévorait des yeux qu'elle s'en est éloignée. Non pas que ça lui déplaise, mais ce fameux voisin était un crétin de première qu'elle ne supportait pas. Elle alla prendre une douche, savourant la sensation agréable que lui procuraient les perles d'eau qui glissaient le long de son corps. Sortant de son petit moment d'intimité, elle s'habilla et descendit jusqu'en cuisine se chercher de quoi déjeuner. Une tasse de lait ferait l'affaire, elle n'avait pas faim. Rassasiée, elle se demanda ce qu'elle pourrait désormais faire. En reposant son regard sur l'extérieur, une idée lui vint en tête.

Filant chercher un maillot deux pièce dans son placard pour être dehors deux minutes plus tard, Clara avait une furieuse envie de piquer un plongeon. Marchant tranquillement dans les rues de la ville, elle était persuadée que personne ne serait dans l'eau à cette heure-ci. Neuf heures. Il était beaucoup trop tôt pour la bande de dormeurs du quartier. Arrivant à la piscine municipale, elle entra. A l'accueil, une matrone à lunettes lui donna une clé de casier pour ses affaires et lui souhaita une bonne baignade. La remerciant vite fait, Clara alla se changer sans plus de cérémonie. Une fois en tenue adaptée, elle se dirigea vers la piscine où, à son plus grand étonnement, quelqu'un se trouvait déjà.

N'ayant pas prévu le coup, elle hésita à poursuivre sa lancée. En voyant un homme sortir la tête de l'eau, un torse qui valait le détour et un physique attrayant, elle opta pour aller au bout de son idée. Féline, elle longea le bord de la piscine et s'arrêta pour plonger gracieusement dans l'eau. Jouant de son charme, elle remonta à la surface et remit ses cheveux en arrière d'un mouvement digne d'une pub pour un shampooing quelconque. Ravie de constater que sa nouvelle proie lui accordait toute son attention, elle resta à l'écart et arbora un sourire aimable. Préférant se faire désirer plutôt que d'y aller franco, la sorcière n'alla pas à la rencontre du bel homme et profita seule dans son coin du soleil qui réchauffait son doux minois

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

YOLO ILY LIAM PLV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 103
♣ Situation amoureuse : Sophia, ça te dit quelque chose ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mar 6 Juil 2010 - 21:27

Je continuais mes longueurs, tranquillement. Les habitués du matin n’étaient pas restés longtemps et étaient déjà tous partis. J’étais donc dans le grand bassin, avec l’eau pour seule compagnie. Ce qui ne dura pas éternellement, bien évidemment. Ce fut au moment où je m’arrêtais, faisant une pause que j’aperçu une jeune femme. Grande et fine, sa démarche féline ne me passa pas inaperçue. Ses grands cheveux bruns encadrent un visage qui même de loin ressemble à celui d’un ange. Ses formes bien dessinées la mettent à son avantage. Ce qu’elle sait, j’en suis certain.

Après avoir longé la piscine tout en se déhanchant généreusement, je la vis plonger élégamment. C’est à ce moment-là que je ressentis une sorte d’aura autour de la jeune femme. D’abord intrigué, je la fixais de façon à essayer de découvrir ce qu’elle était. Car à coup sûr elle n’était pas une humaine ‘normale’. Elle revint à la surface et effectua un mouvement digne de ce qu’on appelait pub à la télévision. Elle m’adressa un sourire aimable, alors que j’avais les yeux toujours rivés sur elle. Je cherchais désespérément ce qu’elle pouvait être. Pas une créature aquatique déjà, elles étaient réputées pour ne pas côtoyer les piscines et nageaient avec bien plus de grâce que la jeune femme. Même si cette dernière n’en manquait pas – de charme – j’éliminais cette hypothèse. Mais que pouvait-elle être ?

Le fait de lui parler m’en apprendrait sûrement plus sur elle. Sur ce qu’elle était surtout car c’était le but principal de mon approche. Car des femmes superbes, j’en avais croisé pas mal, autant sur Vénus que sur Terre récemment. Ses jambes fines que je n’avais pas pu m’empêcher de remarquer étaient un de ses nombreux avantages, mais je ne m’arrêtais pas à cela.

Je nageais vers la jeune femme qui s’était réfugiée à l’autre bout de la piscine de façon à ce que le soleil lui illumine le visage. Je m’arrêtais à quelques mètres de la jeune femme, ne sachant quoi dire pour débuter la conversation. Mais je remarquais que le fait de m’être approché faisait que je distinguais de mieux en mieux ce qu’elle pouvait être, éliminant diverses hypothèses sans pour autant mettre le doigt dessus.

- Vous êtes bien matinale pour une si jolie demoiselle.

Un ton à la fois sympathique et charmeur. Je tenais à en savoir plus mais tant qu’à faire, autant en profiter, me suis-je dit. Néanmoins, je n’étais pas ici pour cela, je rajoutais donc d’un ton plus amusé :

- Enfin, bonjour au fait.

Mon accent, bien que j’eusse essayer de le perfectionner, n’était pas non plus parfait. Mais au moins, j’arrivais à parler anglais. Et plus j’essayais, moins mon accent se distinguais. J’espérais d’ailleurs que je la jeune femme ne l’avait pas remarqué ou avait négligé ce détail. Car si elle commençait à me prendre pour un touriste, elle me demanderait sûrement d’où j’étais et je ne connaissais les villes que de nom. Il semblerait qu’il fallait que j’espère fortement. Car la jeune demoiselle, bien que magnifique, n’en restait pas moins une ‘créature’ qu’il me fallait découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

Somewhere over the rainbow.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 518
♣ Localisation : Paumée en pleine forêt.
♣ Situation amoureuse : Mais qu'est-ce qui m'arrive, bon sang ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mer 7 Juil 2010 - 0:22

Ne prêtant plus attention à cet inconnu, Clara se contentait de s'habituer à l'eau froide. Relaxée, elle ne voulait pourtant pas bouger, ayant beaucoup trop peur de mettre fin à sa sérénité momentanée. Cette matinée commençait plutôt bien, pour changer. Etant habituée à en vouloir à Adam et Eve chaque matin parce qu'il fallait toujours qu'il y ait quelque chose qui n'allait pas, Clara s'étonnait de journées comme celle-ci, où tout semblait aller pour le mieux. Là, un seul ingrédient manquait à sa recette du bonheur personnelle.

Elle ouvrit les yeux et planta son regard dans celui du jeune homme qui s'approcha, scrutant son corps sans aucune gêne. Le sentant plus près d'elle désormais, elle pouvait détecter une aura particulière qui l'entourait? Elle n'aurait pas à faire à un humain, comme elle l'avait d'abord crû. Cet homme devait être particulier car sa sentence n'évoquait rien à la jeune femme, qui pourtant en connaissait tout un rayon en matière de bestioles fantastiques. Elle en avait déjà vu de toutes sortes. Vampires, elfes, loup-garous, et tellement d'autres encore ! Il était étrange qu'elle ne parvienne pas à le cerner. A moins qu'il ne fasse partie d'aucune de toutes ces catégories, ce qui l'intriguait encore plus.

La manière dont il la fixait ne la faisait pas faillir, malgré ses interrogations qui ne faisaient que croître dans son esprit. Non, elle l'aurait senti si il était vampire. Pourtant, elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi il la dévorait des yeux. Un cannibale peut-être? Se rendant compte de l'absurdité de ses derniers propos, Clara secoua légèrement la tête de droite à gauche. A dire qu'elle se posait encore cette question, même après user de son corps trop généreux auprès de chaque inconnu. Il ne faisait que comme tous les autres avant lui, il se délectait probablement de sa silhouette à tomber par terre. Doutant maintenant que ce soit un bon cou, puisque pas humain et donc moins facilement manipulable, Clara hésita à ne pas sortir de la piscine et aller se rhabiller. Hélas, il lui adressait déjà la parole :

- Vous êtes bien matinale pour une si jolie demoiselle.

Voilà qui dans un sens, la rassurait, il n'en avait rien à faire d'elle, tout ce qui semblait l'intéresser était donc bel et bien son physique. Parfait. Tout était très bien comme ça, elle ne lui en demandait pas plus. Maintenant qu'il était juste face à elle, elle pouvait le détailler à sa guise. Il avait de beaux yeux, c'était toujours plaisant les hommes avec de beaux yeux. Elle aimait ça. C'était un petit plus, disons. Néanmoins, ce sentiment d'ignorance la dérangeait. Non, pas de dessert ce soir. Il était beaucoup trop inconfortable de passer du bon temps avec des suspicions en tête. Tant qu'elle n'en saurait pas plus sur cet étranger, elle pouvait dire au revoir à ses fantasmes.

- Enfin, bonjour au fait.

Elle hésita à prendre son air détaché au sérieux, peut-être était-ce une façon tordue de cacher sa vraie nature. Elle était focalisée sur le pourquoi du comment elle n'arrivait pas à deviner à quel communauté magique il appartenait. Si bien qu'elle n'avait même pas totalement fait attention au fait qu'il attendait une réponse. Ne sachant pas quoi dire, ce qui était fort rare, la sorcière lui renvoya un sourire avenant en espérant faire taire ses pensées trop encombrantes. Elle détestait être mise sur le fil, ne pas savoir était quelque chose dont elle avait horreur. Son air impénétrable la captivait, c'était presque comme si elle le trouvait intéressant. Étrange. Réellement étrange.

D'une voix aimable, bien que constamment séductrice faute de tout son être qui était idéalement conçu dans le but de charmer, elle dit :

- Bonjour, oui. Pour aller plus vite : Clara Jones, enchantée.

Détestant attendre lorsqu'une réponse la guettait, elle lui proposa une main à la hâte, pressée de savoir à qui elle avait à faire. Un ange peut-être? Elle n'en avait croisé qu'un seul, dont elle avait retenu la difficulté redoutable pour percer sa nature à jour. En repensant au regard gourmand avec lequel il avait analysé ses formes, elle élimina de suite cette hypothèse. Les anges ne pouvaient se permettre un tel geste, ce serait irresponsable de leur part. La tentation, un des sept péchés capitaux. Non, ce devait être autre chose. Pourtant, elle n'arrivait toujours pas à deviner quoi. Attendant toujours qu'il accepte sa main ou qu'il lui dise merde, Clara ne le quittait plus des yeux, comme si elle craignait qu'il se volatilise si elle le libérait de ses iris foudroyants.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

YOLO ILY LIAM PLV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 103
♣ Situation amoureuse : Sophia, ça te dit quelque chose ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Lun 12 Juil 2010 - 12:10

La jeune femme sembla prise dans ses pensées. Si, tout comme moi, elle pouvait sentir que nous étions différents, il y avait de fortes chances pour qu’elle se pose des questions. Elle m’envoya un sourire avenant, comme pour me faire patienter un peu mais je restais impassible, n’exprimant plus rien. J’étais devenu très fort à ce petit jeu. Finalement, elle me répondit d’une voix aimable quoique séductrice :

- Bonjour oui. Pour aller plus vite : Clara Jones, enchantée.

Le fait qu’elle aille droit au but me plaisait. J’étais aussi comme cela, ne tournant pas autour du pot. Autant être franc dès le début, sans faire de contournement inutile qui pourrait engendrer plus de problèmes qu’autre chose. Le fait de penser que pour cela, nous nous ressemblions me fis sourire car j’étais un Vénusien et elle une Terrienne, et bien qu’humains tous deux, nous étions forcément différents l’un de l’autre.

Clara qui en plus d’être franche ne semblait pas très patiente au vu de la main qu’elle me tendit tout juste après avoir fini de se présenter. Je n’y avais pas fait tout de suite attention, d’où son regard perçant qui attendait ma réaction. Réaction qui ne se fit pas attendre puisque je lui serrai vigoureusement la main. Et aussitôt que je la touchais, je sus enfin ce que je cherchais. C’était une sorcière, aucun doute là-dessus. Bien que non semblables en tout point, nos deux planètes abritaient donc toutes deux des ‘créatures’ qui sortent de l’ordinaire. Le fait d’avoir enfin découvert ce qu’elle était me rassurait un peu. Dorénavant, je savais à quoi m’attendre. Ce qui ne devait pas être le cas pour elle. A sa mine presque déçue, je devinais qu’elle ne savait toujours pas ce que je pouvais être. Mais maintenant que je savais qu’elle était une sorcière, je ne doutais plus qu’elle le découvre d’ici quelques instants. On dit les sorciers réputés pour ce genre de choses quoique les anges et les démons le sont encore plus.

Je repris pleine possession de ma main que je laissais retomber dans l’eau. La sorcière semblait troublée bien qu’en pleine réflexion. Toujours en train de rechercher ce que je pouvais être.

- Alors, jeune sorcière, aurais-tu du mal à trouver ce que je puisse être ?

Mon ton amusé ne devait pas lui avoir échappé. Elle semblait également surprise que j’ai pu découvrir avant elle sa nature et aussi rapidement. Mais elle n’était pas la première sorcière que je croisais. Enfin sauf si l’on considérait qu’elle était la première sorcière terrienne qui croisait mon chemin. Mon sourire amusé ne trompait personne mais je décidais néanmoins de l’avancer un peu dans ses réflexions :

- Si cela puit t’aider, je ne peux pas dire être un humain comme les autres, mais tu dois déjà t’en douter. J’imagine que tu as parcouru toutes les catégories connues de toutes sortes de ‘personnes hors du commun’, fis-je en mimant les guillemets avec mes mains.

Je voyais qu’elle m’écoutait attentivement mais que son cerveau carburait toujours, en pleine recherche. Je poursuivis donc :

- Mais as-tu seulement songé que je puisse ne pas être de cette planète, que je ne sois pas un Terrien ?

Je vis la mine de Clara changer considérablement tandis qu’elle réalisait ce que je venais de dire. Un grand sourire se peignit alors sur mon visage. Ayant largement pied, je me courbais de façon à ce que ma tête soit dans l’eau un instant pour la ressortir lentement quelques secondes plus tard. Je faisais toujours face à Clara, à même pas un mètre d’elle. Puis soudain je repensais à ce que je venais de dire. Etait-ce une bonne idée de lui avoir révélé ce que j’étais ? Bien sur, j’étais le premier Vénusien qu’elle rencontrait et elle ne savait donc rien de moi et des quelques capacités que j’avais en plus des simples humains. Mais c’était tout de même une sorcière, je devais donc faire attention.

Me redressant complètement, le haut de mon torse sortant de l’eau, je m’éloignais quelque peu d’elle pour m’adosser au mur perpendiculaire à celui de Clara. Et puisque celle-ci s’était installée dans un coin, j’étais donc à quelques mètres seulement d’elle, attendant qu’elle réagisse enfin.


Dernière édition par Ellan Kyper le Lun 12 Juil 2010 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

Somewhere over the rainbow.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 518
♣ Localisation : Paumée en pleine forêt.
♣ Situation amoureuse : Mais qu'est-ce qui m'arrive, bon sang ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Lun 12 Juil 2010 - 14:03

Il mit du temps à réagir. Perdu dans ses pensées, il semblait même plus captivé par ces dernières plutôt que par la sorcière. Profondément agacée de se sentir ainsi ignorée, elle hésita à récupérer sa main. Sauf qu'un vain espoir de mieux le percevoir s'il la touchait l'interdisait de joindre l'acte à la pensée. Comme si un contact lui en apprendrait plus sur cet étranger qui défiait sa curiosité ouvertement. Bien décidée à ne pas décrocher tant qu'elle n'en saurait pas plus, elle lui lança un regard insistant, voir presque incendiaire. Au moins, ça eu le don de le tirer de ses rêveries car il s'activa à lui serra la main. Poignée ferme et masculine, peut-être trop brève à son goût ; elle n'avait rien senti. Un peu déçue, elle observa sa menotte plonger sous l'eau, retournant à sa place initiale.

La sorcière était perplexe, il avait une manière étrange de bouger et de s'exprimer. Peut-être était-ce une piste, elle y crut et creusa un peu plus dans ce qu'elle pouvait en conclure. Ayant déjà éliminé la possibilité des Sangs-froids, fort heureusement d'ailleurs, elle n'aurait pas supporter se retrouver face à un ennemi de sa race, elle chercha du côté de leurs cousins. Les créatures étroitement apparentées aux vampires n'étaient pas des moindres. Bien que pour sa part, elle n'ait jamais croisé qu'un Immortel et une tribu de Damnés, Clara ne doutait pas qu'ils soient plus que ça encore. Continuant sur cette voie, elle se concentra sur ces deux dernières espèces. Leurs odeurs avaient peut-être différents relents, ce qui expliquerait pourquoi ne l'avait-elle pas reconnue.

Il ne lui laissa pas la possibilité de poursuivre son enquête car il parla :

- Alors, jeune sorcière, aurais-tu du mal à trouver ce que je puisse être ?

A ces mots, elle avait tilté. Lui, contrairement à elle, avait été parfaitement capable de la percer à jour. Ce qui s'avérait salement embarrassant quand elle ne savait pas même à qui elle avait à faire. Ne perdant rien de son calme, la brune détailla chacun de ses gestes. Il riait faiblement. Certes, pour lui, la situation devait être amusante, pour lui uniquement. Il se fichait d'elle, et elle n'aimait pas du tout ça. Une voix dans sa tête qu'elle se força de ne pas laisser descendre jusqu'à ses cordes vocales l'injuriait de quelques insultes les plus courtoises, si toutefois cela entrait encore dans les normes de la courtoisie. Toujours aussi attentive, elle attendait qu'il enchaine. Ce qui ne tarda pas à venir.

- Si cela put t’aider, je ne peux pas dire être un humain comme les autres, mais tu dois déjà t’en douter. J’imagine que tu as parcouru toutes les catégories connues de toutes sortes de ‘personnes hors du commun’.

Perspicace, ne put-elle s'empêcher de penser. Soit il était réellement malin, soit c'était une de ses capacités en tant qu'anormalement normal. Elle se retint de laisser échapper un rictus suite à cette caractéristique rocambolesque. Repensant à ses paroles, une autre possibilité tout aussi sarcastique lui suggéra que, comme il l'avait lui-même dit, il n'avait fait qu'imaginer. Toutefois, cela faisait déjà bon nombre de coïncidence, il devait donc être un tant soit peu plus intelligent que la moyenne. Enfin quelqu'un avec qui elle avait une chance de s'entendre, bien que ça ne restait jamais qu'une petite chance.

- Mais as-tu seulement songé que je puisse ne pas être de cette planète, que je ne sois pas un Terrien ?

Ses iris s'illuminèrent, attisés par la flamme du savoir. Voilà d'où lui venait cette consonance étrange dans la voix, et son attitude hors du commun. Malgré cet aveu, elle n'était pas satisfaite. Il lui manquait quelque chose ; des explications. Elle voulait soudain tout savoir de la vie de cet homme dont il lui faudrait le nom, de ses habitudes, de son histoire et de ses pouvoirs si toutefois il en possédait. Elle mourrait d'envie de savoir pourquoi il était venu ici, sur Terre, alors qu'elle imaginait la vie ailleurs comme un monde qui dépasserait de loin tout ce que le rêve ne pouvait imaginer. Fascinée par les horizons qui se dessinaient dans sa tête pour illustrer ses propos, Clara ignora royalement son camarade qui s'était installé à ses côtés. Des tas d'interrogations envahirent sa tête, le pire étant qu'elle les trouvait toutes plus intrigantes les unes que les autres. Elle voulait qu'il lui dise à quoi ressemblait son pays, comment étaient les gens là-bas et surtout comment était la vie de l'autre côté de la frontière terrestre.

Mais elle ignorait tout de la démarche à suivre lorsqu'on se retrouvait face à un extraterrestre qu'on venait à peine de rencontrer de qui on attendait des réponses parfois indiscrètes. Alors elle se tut, hésita, essaya de parler, se résigna mais finit par ne plus en tenir. Peinant à contenir sa curiosité, elle déclara comme pour le narguer :

- Alors tu viens d'une autre planète? Intéressant. J'admets qu'il fallait y penser, c'est peut-être pour ça que tu as préféré attaquer le vif de mes pensées au lieu de simplement m'informer de ton prénom.


Un sourire malicieux vint relever le coin de ses lèvres, elle jouait à celle qui évitait sans vraiment l'oublier le sujet principal de la conversation. Clara voulait premièrement savoir comment l'appeler si jamais il lui tapait sur les nerfs et qu'il fallait qu'elle le remette à se place. C'était un bon début pour entamer une relation amicale, du moins, c'était ce qu'elle en pensait. N'étant pas habituée à vouloir être amie et amie seulement avec un homme, elle hésitait à ce qu'elle doive se comporter comme d'ordinaire ou adopter une autre attitude. De plus, étant convaincue qu'une longue voir même interminable discussion allait s'ensuivre, autant mettre fin tout de suite à ce problème d'appellation. Elle avait hâte qu'il lui raconte, si il le voulait bien, tout de cette planète dont elle ignorait encore le nom. A croire que dans le monde d' E.T., tout se passait de nom.

Ne pouvant contenir son rire, elle laissa échapper quelques suffocations. Cependant, devant l'air interrogateur de son frontal, elle retrouva tant bien que mal son sérieux, peu désireuse de lui avouer la raison de son amusement spontané.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

YOLO ILY LIAM PLV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 103
♣ Situation amoureuse : Sophia, ça te dit quelque chose ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mar 13 Juil 2010 - 10:14

Clara sembla réfléchir assez longuement à ce que je venais de lui dire d’un ton amusé. J’imaginais parfaitement ce à quoi elle devait réfléchir, au vu de ses iris qui s’étaient soudainement illuminés. Quoique je me demandais si elle savait précisément la planète de laquelle je venais. J’attendais alors à ses côtés qu’elle me réponde. Réponse qui ne tarda finalement pas à venir d’ailleurs, d’un ton assez sarcastique comme pour me narguer :

- Alors tu viens d'une autre planète? Intéressant. J'admets qu'il fallait y penser, c'est peut-être pour ça que tu as préféré attaquer le vif de mes pensées au lieu de simplement m'informer de ton prénom.

Immédiatement, je me rendis compte que j’avais totalement oublié de me présenter. Je croyais l’avoir fait en lui serrant la main, mais apparemment non. Je voyais à son ton et à son rire qui suivirent de peu ses propos qu’elle se foutait royalement de moi. Et il y avait de quoi. Mon air interrogateur suite à son fou rire avait du opérer sur elle car elle se calma, essayant de reprendre une attitude normale comme si elle ne voulait pas que je sache ce pourquoi elle riait. Mais il y avait de grandes chances à ce que cela ait rapport avec l’oubli que j’avais fait concernant mon nom. Mon visage arborait maintenant un air mi-amusé, mi-désolé.

D’une légère poussée sur le mur, je revins pour lui faire face, histoire de me présenter convenablement.

- Toutes mes excuses, très chère, j’ai effectivement un nom. Ellan Kyper pour vous servir.

Je fis une légère courbette comme le faisaient les nobles autrefois tout en ne cessant de sourire. J’eus du mal à réprimer un fou rire mais finis, avec beaucoup de peine, par reprendre mon sérieux. Une fois ceci fait, je vis que Clara avait également un beau sourire qui éclairait son visage. J’étais certain qu’avec le temps, nous deviendrions de bons amis. Quoique séductrice et belle, Clara ne m’attirait pas pour cela. Plus par le fait d’en apprendre un peu plus sur les sorciers, voir sur les vampires, loups-garous ou autres.

Après quelques secondes de silence pendant lesquelles je réfléchissais à cela, je repris finalement la parole pour lui proposer un deal :

- Comme j’imagine que tu voudrais en savoir sur l’endroit d’où je viens et que moi de même j’aimerai en apprendre plus sur votre race et les autres, je te propose qu’on pose chacun notre tour une question, à laquelle nous sommes obligés de répondre. Si vraiment on ne veut pas y répondre, on a un gage. Cela te convient-il ?

Le marché me semblait respectable. Nous n’avions rien à perdre et plutôt tout à gagner, à en apprendre aussi un peu plus l’un sur l’autre ainsi. De plus, Clara me semblait réellement sympathique une fois qu’on la connaissait mieux. Elle était peut-être une de ces personnes qui se font une carapace pour cacher leur véritable nature. Carapace bien différente pour chacun. Celle de Clara devait être de séduire tout homme qu’elle estimait potable et de le mettre ensuite dans son lit. Mais je voyais que son attitude commençait à changer par petites touches. Tout comme je commençais aussi à me détendre. Je lui faisais confiance, elle savait ce que j’étais maintenant. Tout comme je le savais pour elle. Mais au moins, elle n’est pas la seule. J’étais persuadé qu’elle devait avoir d’autres amis, sorciers ou autres, qu’elle n’était pas seule. Elle n’avait donc rien à craindre de moi. De toute façon, qu’aurai-je pu lui faire ?

Je lui souriais tout en attendant sa réponse à propos de la proposition que je venais de lui faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

Somewhere over the rainbow.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 518
♣ Localisation : Paumée en pleine forêt.
♣ Situation amoureuse : Mais qu'est-ce qui m'arrive, bon sang ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mar 13 Juil 2010 - 11:26

Il sembla comprendre qu'il avait fait une gourde, bien qu'elle fut des moindres. Quant à Clara, elle tentait encore de réfréner son fou rire. Ça la mettait quelque peu mal à l'aise de ne pouvoir s'empêcher de rire quand l'objet de sa moquerie se trouvait juste en face d'elle, à se demander sans doute à quoi était due cette réaction. Se concentrant plus sur cet inconnu, elle se souvint qu'elle n'était pas sensée se moquer de lui si elle voulait en apprendre plus. Alors elle se calma. Lorsqu'il s'approcha d'elle, la brune se soucia à nouveau de ses intentions pas toujours très claires. Il dit :

- Toutes mes excuses, très chère, j’ai effectivement un nom. Ellan Kyper pour vous servir.

Suite à cela, il feignit un signe courtois de noblesse qui, visiblement, l'amusa fortement. Hésitant à prendre ça comme un signe aimable ou vengeur, la sorcière ne dit rien. Ellan Kyper. Un prénom d'une autre consonance, étrange, c'était certainement très en vogue dans l'entièreté du système solaire. D'ailleurs, elle ne savait toujours pas d'où l' Objet Marchant Non Identifié provenait. Trouvant ses pensées exécrables, elle ne put retenir un large sourire qui fendit son doux visage. Il gardait encore trop de mystères autour de lui pour qu'elle puisse réellement l'apprécier. Pourtant, elle sentait bien que quelque chose les liait désormais, sans vraiment qu'elle n'arrive à savoir quoi. Soudain, elle songea qu'il n'avait peut-être encore jamais révélé son secret à un terrien, et ça lui procura une drôle de sensation. A la fois fière et soucieuse, car elle ne savait pas quelle serait l'issue de cette rencontre. Elle préféra miser sur la confiance. Oui. Elle lui ferait confiance, à cet Ellan Kyper.

Sa voix la tira de ses inquiétudes :

- Comme j’imagine que tu voudrais en savoir plus sur l’endroit d’où je viens et que moi de même j’aimerai en apprendre plus sur votre race et les autres, je te propose qu’on pose chacun à notre tour une question, à laquelle nous sommes obligés de répondre. Si vraiment on ne veut pas y répondre, on a un gage. Cela te convient-il ?

Il s'était adressé à elle encore une fois plus longtemps qu'elle ne l'aurait osé. Clara n'était pas très bavarde avec les gens qu'elle ne connaissait pas. Cependant, une fois le problème de la rencontre passé, elle avait du mal à reprendre son souffle. Enfin, ça, c'était en ce qui concernait les amies avec lesquelles elle partageait une amitié puissante. Une évidence lui sauta en pleine figure. C'était la première fois qu'elle était sur le point de se lier d'amitié avec un homme, oui, cette fois-ci elle en était certaine ; ils allaient devenir proches, mais pas autant que le pensait la brune au départ. Tout dépendait de ce qui allait suivre, de ce qu'elle allait décider. Car après tout, il attendait une confirmation de sa part, rien n'était encore acquis. Elle pouvait choisir de le laisser en plan comme elle l'avait souvent fait avec d'autres hommes, et de rentrer chez elle. Seulement, elle ne serait pas tranquille. Détestant ne pas savoir, la curiosité la rongerait jusqu'à ce qu'elle retourne le voir et accepte son marché.

Ne lui restant plus qu'une seule chose à faire pour enfin tout connaître de la vie d'Ellan, elle lança dans un sourire espiègle :

- Ça me convient si je peux te questionner la première. Puisque je suis certaine que tu ne t'y opposeras pas, je commence.

Fervante adoratrice de l'égoïsme, la sorcière ne se gênait jamais pour prendre la parole la première. Ça avait toujours eu le don d'agacer ses connaissances, quand elle s'accordait le droit de passer avant les autres. Or, Clara ne comprenait pas en quoi cela les dérangeait. Dans sa tête, c'était celui qui agissait qui passait avant celui qui demandait la permission d'agir. Certes, c'était vraiment très malpoli de sa part. Pourtant elle ne s'en rendait pas compte, et même si ça aurait été le cas, elle s'en ficherait éperdument. Se concentrant à nouveau sur son potentiel futur ami, elle s'interrogea sur ce qu'elle désirait savoir avant tout. N'arrivant pas à se décider, elle laissa parler ses lèvres sans pouvoir les arrêter :

- De quelle planète viens-tu? Est-ce que vous parlez l'anglais là-bas, j'ai remarqué que tu avais un léger accent? Tu as des pouvoirs particuliers?


Se rendant compte qu'elle avait aisément déroger à la règle qui avait été foxée, à savoir une seule question et puis on laisse l'autre parler, elle se tut et baissa la tête. Honteuse, elle n'osa pas bouger pendant un petit moment. Le regard fixé sur l'eau transparente qui lui faisait face, Clara attendait qu'il se prononce, enfin, si il voulait toujours répondre à ses questions. C'était tout elle ça, elle voulait toujours plus que ce qu'on lui proposait. Donnez-lui une main, elle vous prendra le bras, comme disait souvent sa mère. Combien de fois ne s'était-elle pas sentir aussi embarrassée faute de sa curiosité et son impolitesse sans borne? Soit, ça ne l'avait pas rendue ange pour autant et elle continuait d'être la même, tout aussi bornée et insupportable.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

YOLO ILY LIAM PLV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 103
♣ Situation amoureuse : Sophia, ça te dit quelque chose ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mar 13 Juil 2010 - 14:38

Clara sembla prise dans ses pensées, j’attendis donc un petit moment avant qu’elle ne me réponde. Mais j’en profitais pour réfléchir aussi. Je la connaissais à peine et pourtant, je lui faisais déjà confiance. J’étais persuadé qu’elle n’irait rien dire à personne, bizarrement. Etait-ce le début d’une longue et forte amitié ? Je ne savais pas. Je l’espérais en tout cas. Cela ne me ferait pas de mal d’avoir au moins une amie ici, sur Terre. Il était temps que je découvre aussi un peu leur culture, leurs coutumes, les paysages aussi. J’étais avide de savoir et je savais que Clara pourrait m’aider. D’ailleurs, cette dernière finit par me répondre, interrompant mes pensées brièvement :

- Ça me convient si je peux te questionner la première. Puisque je suis certaine que tu ne t'y opposeras pas, je commence.

Le contraire m’aurait étonné. Clara semblait avoir un bon caractère et je la sentais parfaitement capable de cela. Rien qu’à voir la façon dont elle était venue au bord de la piscine je m’en étais douté. Mais cela ne me dérangeait pas tant que cela, j’étais un peu du même acabit. Le sourire aux lèvres, j’attendais la réponse que Clara me poserait en premier. Ce qui ne tarda pas à venir :

- De quelle planète viens-tu ? Est-ce que vous parlez l'anglais là-bas, j'ai remarqué que tu avais un léger accent ? Tu as des pouvoirs particuliers ?

J’éclatais de rire en entendant les questions de la jeune femme. Décidément, en plus de vouloir être la première, elle commençait directement par m’en poser trois d’un seul coup ! Elle dut s’en rendre compte aussi puisqu’elle baissa la tête, assez honteuse, j’imaginais. En fait, qu’elle contourne la règle ne m’étonnait pas plus que cela. Je décidais de lui laisser une chance de se rattraper par la suite et donc je répondis patiemment à chacune de ses questions :

- Je viens de Vénus, et non, nous ne parlons pas Anglais là-bas, je l’ai appris un peu là-bas et j’essaie de le perfectionner ici. Et en effet, j’ai des pouvoirs particuliers par rapport aux Terriens.

Elle avait enfin relevé la tête en constatant que je ne lui en voulais pas plus que cela. De toute façon, à quoi cela pourrait-il m’avancer ? Une expression terrienne disait qu’il fallait supporter les gens avec le caractère qu’ils avaient, qu’ils ne changeaient pas pour nous, et c’est ce que je faisais en ce moment précis. Mais je n’étais d’ailleurs pas non plus toujours facile à supporter, quand on y repensait. Ma famille me le reprochait assez régulièrement. Lunatique, je sortais souvent sans rien leur dire. Ce qui bien entendu ne leur plaisait pas. Mais je m’en fichais éperdument. J’étais moi et ce n’était pas de sitôt que l’on me changerait.

Les yeux de Clara rencontrèrent soudain les miens, me faisait revenir à la réalité. Elle devait sûrement attendre que je pose à mon tour ma question. Ou plutôt mes questions puisque je comptais bien faire comme elle et lui en poser au moins autant !

- Que peux-tu faire en tant que Sorcière ? N’est-ce pas trop dur de vivre parmi les simples humains, qui n’ont pas de pouvoirs je veux dire ? Et connais-tu d’autres personnes en particulier qui sont des sorciers ou autres personnes surnaturelles ?

Je m’arrêtais enfin, le sourire toujours collé aux lèvres. Une multitude de questions s’enchaînaient dans mon esprit et j’avais prononcé les premières qui m’étaient venues, non sans compter en poser d’autres ensuite. Après tout, là était tout le but de notre marché. J’étais autant curieux des réponses de Clara que de ce qu’elle allait faire ensuite. Allait-elle m’en poser de nouveau au moins trois voir plus ou revenir sur ce que nous avions dit et donc m’en poser qu’une ? J’avais comme la sensation que comme elle avait pu remarquer que je posais autant de questions qu’elle, qu’elle allait bien continuer sur cette voie. Et étant d’une curiosité maladive, je n’allais bien sur pas être en reste. Enfin tout dépendait de ce qu’elle allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

Somewhere over the rainbow.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 518
♣ Localisation : Paumée en pleine forêt.
♣ Situation amoureuse : Mais qu'est-ce qui m'arrive, bon sang ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mar 13 Juil 2010 - 18:19

Subitement, un rire franc vint briser le silence gêné que la sorcière avait inopinément instauré. Il fallait croire qu'elle était plutôt douée pour déclencher les rires de cet homme, si on s'en référait aux éclats qui s'étaient déjà fait entendre auparavant. Finalement c'était peut-être mieux comme ça, mieux qu'il rie, mieux qu'elle garde les yeux baissés pour le moment. Elle n'aurait pas su comment réagir si l'atmosphère n'avait pas été aussi détendue, donc dans un sens, c'était très bien ainsi et ça convenait parfaitement à la brune. Il rompit le silence, comme pour mettre fin au flot de pensées trop encombrantes qui dérangeaient Clara :

- Je viens de Vénus, et non, nous ne parlons pas Anglais là-bas, je l’ai appris un peu là-bas et j’essaie de le perfectionner ici. Et en effet, j’ai des pouvoirs particuliers par rapport aux Terriens.

Illuminée par cet élan de confiance, elle releva la tête. Il ne lui en voulait visiblement pas, au moins, ça la rassurait. Maintenant que ses doutes étaient de côté, elle se concentra sur le sens des paroles de son camarade. Vénus. Voilà qui répondait à déjà pas mal de ses interrogations, elle avait déjà visionné plusieurs documentaires concernant cette planète. Certes, elle ne la connaissait pas aussi bien que lui, cela allait de soi. Même si désormais, elle savait qu'ils n'utilisaient pas le même langage qu'eux, ce qui ne l'étonna pas vraiment puisqu'elle s'y était attendue. Il était resté assez mystérieux en qui touchait ses pouvoirs, ou alors c'était peut-être parce qu'elle n'avait pas très bien formulé sa question. Qu'importe, elle en avait des tas d'autres à lui poser. Une lui vint à la tête et elle se jura d'y repenser plus tard.

Voyant qu'il ne se décidait pas à parler, elle planta son regard dans le sien. Ce qui provoqua l'effet escompté car il sembla retrouver les esprits, bien que son air lunatique ne le décolle pas. Somme toute, il poursuivit :

- Que peux-tu faire en tant que Sorcière ? N’est-ce pas trop dur de vivre parmi les simples humains, qui n’ont pas de pouvoirs je veux dire ? Et connais-tu d’autres personnes en particulier qui sont des sorciers ou autres personnes surnaturelles ?

C'était sans doute un peu grotesque, mais elle avait presque espéré qu'il ne la suive pas dans son manque de diplomatie. Bien évidemment, Clara ne s'était pas trompée quand elle avait déclaré à elle-même qu'il lui semblait aussi borné qu'elle. C'était bel et bien le cas. Ça la fit rire, encore une fois. Devant son air hilare, Ellan se laissa emporter, pour son plus grand plaisir. Elle aimait rire quand elle se sentait bien, c'était présentement le cas. Ils n'arriveraient jamais à être raisonnables si l'autre en rajoutait chaque fois une couche. La brune se promit de ne plus recommencer, craignant de s'en prendre encore pour sa pomme. Il était tout aussi curieux qu'elle, à ce jeu-là, ils gagneraient tous les deux. Même si la sorcière doutait que ça soit aussi aggravé qu'elle, réincarnation de la curiosité en personne.

Ses questions n'étaient pas bien ciblées, plutôt larges et elle ne savait trop comment y répondre pour lui apprendre ce qu'il désirait. Prenant une grande inspiration, elle répondit :

- Je possède deux pouvoirs particuliers, celui de manipulation est mon favori. Le second me permets d'atteindre des objets ou des personnes à distance et de les déplacer. Je ne me mélange pas au commun des mortels, enfin, pas plus longtemps qu'une nuit, en général,
lâcha-t-elle dans un clin d'oeil.

Ayant déclenché un nouvel éclat de rire, ils s'y abandonnèrent quelques instants. Il était plaisant de pouvoir s'amuser avec une personne toute aussi hors normes que soi. Une fois remise de ses émotions, à l'instar de son ami, Clara s'apprêtait à enchaîner ce qu'elle n'avait pu caser lors de ses premières explications. D'une voix un peu moins assurée, elle déclara :

- Je connais d'autres sorciers, croisés dans les quartiers magiques ou dans notre communauté, oui. De plus, mon frère en est un également. Concernant les autres créatures, je suis très proche d'une démone exécrable, amie avec une louve et entretien une relation assez masochiste avec un vampire. Disons que ce sont mes principales connaissances, ici, à San Francisco, bien que j'en aie d'autres.


Il sourit, même si on pouvait facilement deviner qu'il réfléchissait à ses propos. Elle avait pensé à Roxanne, et ça, ça la plongea dans le même état pensif qu'Ellan. Sa meilleure amie depuis toujours, sa démone favorite. Elle mourrait d'envie de la revoir, même si cela faisait à peine quelques jours qu'elles ne s'étaient plus vues. Elle n'aurait probablement pas dû évoquer sa relation avec un vampire, au risque qu'on lui pose d'autres questions auxquelles elle serait bien incapables de trouver une explication rationnelle, car après tout, il n'y en avait aucune susceptible de justifier ce genre de rapport. Un frisson lui parcouru l'échine du dos, rien que de penser à ce type, la brune se revoyait déjà face à lui, le cou entre ses crocs. Préférant chasser cette pensée de sa tête, elle réfléchit à une et une seule question à lui poser à son tour. Elle se décida et demanda :

- Pourquoi es-tu venu sur Terre?

Très curieuse, avide d'entendre sa réponse, elle ne le libéra pas de son regard insistant. Cette fois-ci, elle n'avait pas exagéré et s'était contentée d'une requête, bien qu'elle avait peiné à s'empêcher volontairement d'en demander plus. Sans cesser de sourire, elle patientait. Peu désireuse que ses pensées retournent fouiller du côté de William Foster, elle se concentra sur ce qu'elle savait déjà du Vénusiens. Pas grand chose. Et pourtant c'était déjà pas mal, si on prenait en compte le sacrifice que ça devait représenter au cas où Clara n'aurait pas été une personne de confiance. Chance pour lui que ce soit le cas et qu'elle n'avait nullement l'intention de trahir son secret. Si toutefois il s'avérait être malveillant à son égard, elle ne se ferait pas non plus prier. C'était elle qui passait avant tout, il ne fallait pas l'oublier.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

YOLO ILY LIAM PLV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 103
♣ Situation amoureuse : Sophia, ça te dit quelque chose ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mer 14 Juil 2010 - 7:38

Clara ria en entendant mes questions. Peut-être avait-elle été étonnée de voir que j’avais également posé trois questions, mais sa surprise s’était changée en un éclat de rire que je ne pus m’empêcher de suivre. L’atmosphère joviale me plaisait bien. Et le fait d’être dans l’eau, mon élément, me rendait encore plus de bonne humeur.

La jeune sorcière me faisant face prit une grande inspiration avant de se lancer dans les réponses à mes questions :

- Je possède deux pouvoirs particuliers, celui de manipulation est mon favori. Le second me permet d'atteindre des objets ou des personnes à distance et de les déplacer. Je ne me mélange pas au commun des mortels, enfin, pas plus longtemps qu'une nuit, en général.

Elle accompagna sa dernière phrase d’un clin d’œil qui me fit sourire. Sourire qui se changea rapidement en un éclat de rire commun. Son rire doux résonnait encore dans mes oreilles bien qu’il fût arrêté depuis quelques secondes déjà. Je vis que Clara s’apprêtait à continuer et je me concentrais donc sur ce qu’elle allait dire :

- Je connais d'autres sorciers, croisés dans les quartiers magiques ou dans notre communauté, oui. De plus, mon frère en est un également. Concernant les autres créatures, je suis très proche d'une démone exécrable, amie avec une louve et entretien une relation assez masochiste avec un vampire. Disons que ce sont mes principales connaissances, ici, à San Francisco, bien que j'en aie d'autres.

Je souris de nouveau tout en réfléchissant bien à ses propos. Tout d’abord je me remis en mémoire les premiers. Déplacer des objets… J’avais bien rencontré des sorciers mais il apparaissait qu’ils différaient ce qui concernait les pouvoirs. Quoique la manipulation était souvent commune chez les sorciers. Ensuite je songeais à ses connaissances. Je me doutais un peu qu’elle devait connaître des sorciers, mais de là à connaître une démone, une louve et un vampire… Elle ne devait pas être nouvelle en ville apparemment ! Ou peut-être des connaissances de d’autres villes ? Je connaissais les loups-garous et les vampires, j’avais eu l’occasion d’en croiser quelques uns sur Vénus mais je n’avais jamais entendu parler de démons. Ce qui voulait donc dire qu’il y avait de grandes chances pour qu’il y ait aussi des anges, dans ce cas. Je découvrais peu à peu que les humains comme les autres étaient vraiment différents selon les planètes. Et bien sûr, ce n’était pas pour me déplaire. J’avais encore beaucoup à apprendre sur les habitants de la planète bleue.

Me concentrant de nouveau sur Clara, je fus surpris de la voir soudain prise d’un frisson. Et pourtant, elle ne semblait pas avoir froid. Comme si elle venait de repenser à un souvenir déplaisant, plutôt. Cela m’intrigua mais je ne fis aucune remarque, me contentant d’attendre la ou les questions qu’elle ne tarderait pas à me poser. Ce qui évidemment, se passa dès que je l’eus pensé :

- Pourquoi es-tu venu sur Terre ?

Elle m’avait juste posé une question, une seule. Mais pas des moindres. Et je voyais bien qu’elle attendait la réponse avec impatience, vu son regard insistant qui ne décollait pas de moi. Elle avait un sourire perché sur les lèvres, signe qu’elle patientait bien mais son visage indiquait qu’elle semblait aussi prise dans ses pensées. Ce qui me permit de chercher une réponse correcte à la question large qu’elle venait de me poser. Prenant une grande inspiration, je commençais alors à lui répondre, simplifiant le plus au possible :

- Je voulais découvrir les autres planètes qui peuplent l’immense univers. Et j’ai toujours été passionné par la Terre, cette planète bleue. En fait, cette planète était aussi une de celle que je savais habitée, vu les fréquences que lancent parfois les humains ici dans l’espace.

Je vis qu’elle haussait un sourcil, interrogatrice. Peut-être n’était-elle pas au courant de ce détail après tout. Reprenant mon souffle, je poursuivis :

- J’ai donc appris la langue la plus courante chez vous : l’anglais. J’ai fait des recherches, essayant d’en apprendre le plus possible sur vous et vos habitudes. Vos vêtements, la façon dont vous viviez aussi. La vie sur Vénus est bien plus avancée qu’ici sur Terre au niveau technologie. Mais rien que les quelques paysages que j’ai pu voir sont vraiment magnifiques. Nous n’avons pas la chance d’avoir encore cela sur notre planète.

Je repris mon souffle, m’arrêtant enfin. J’en avais assez dit. Ou du moins, j’avais bien dit tout ce pourquoi j’étais présent sur Terre. Je laissais le temps à Clara de réfléchir à ma réponse, tout en cherchant une question que je pourrai lui poser à mon tour. J’en avais une quantité démesurée mais je m’efforçais de chercher la plus importante. Ou du moins, celle à laquelle je voulais une réponse là, maintenant. Mais il y en avait tellement que je posais la première qui me vint à l’esprit automatiquement, reprenant un peu celle que la jeune femme venait de me poser :

- Que fais-tu à San Francisco ? Pourquoi es-tu là, dans cette ville, en clair ?

Techniquement, je posais deux questions. Mais les deux voulaient dire la même chose. J’avais ajouté la deuxième pour mieux faire comprendre le fond de ma pensée à Clara. Et j’espérai que celle-ci comprendrait sinon j’avais tous les risques d’avoir dérogé à la règle que j’avais moi-même fixé au début, c’est-à-dire une seule question à la fois. Mais bon, je n’en posais qu’une quand on y réfléchissait bien.

Tout en attendant que Clara me réponde, je reculais de quelques pas, histoire d’avoir derrière moi la ligne d’eau que les maîtres nageurs venaient d’installer. Je m’étais ainsi un peu éloigné d’elle mais je n’étais toujours qu’à un ou deux mètres l’un de l’autre. Je pouvais donc bien l’entendre tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

Somewhere over the rainbow.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 518
♣ Localisation : Paumée en pleine forêt.
♣ Situation amoureuse : Mais qu'est-ce qui m'arrive, bon sang ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Mar 10 Aoû 2010 - 22:33

Elle attendait, patiente mais pas trop. Arborant toujours ce sourire poli - ça ne lui ressemblait pas. Clara commença à chercher elle-même une raison à sa venue en ville. Il fallait une sacrée dose d'imagination pour justifier ce fait, bien que ce n'était pas ce qui lui manquait. Au contraire. Toutefois, elle fut forcée de se rendre à l'évidence ; lui seul pourrait lui apporter la véritable réponse à sa demande. Toujours aussi avide, elle se concentra sur l'apparence du jeune homme. Ayant déjà savourer ses atouts en suffisance, elle s'attarda désormais à ce qui pourrait le différencier des Terriens. Son inspection ne porta pas ses fruits, elle ne trouva guère grande particularité qui placerait Ellan à part des autres hommes. En fait, il était même exactement pareil. Rien qui ne sorte de l'ordinaire, si ce n'est l'étrange aura qui se dégage de lui. Bien que Clara s'y soit déjà accommodée et n'y prêtait déjà plus attention, trop occupée à chercher à en savoir plus sur son locuteur par le biais de ses observations.

Au bout de quelques instant, il mit fin à l'attente déjà oubliée par la principale intéressée. La sorcière n'avait que trop souvent tendance à se laisser bercer par ses pensées. Revenant à l'instant présent, elle prêta une oreille attentive aux explications du jeune homme.

- Je voulais découvrir les autres planètes qui peuplent l’immense univers. Et j’ai toujours été passionné par la Terre, cette planète bleue. En fait, cette planète était aussi une de celle que je savais habitée, vu les fréquences que lancent parfois les humains ici dans l’espace.

Elle ne voyait pas du tout de quoi il voulait parler. Quelles fréquences? Est-ce que leur planète communiquait avec la sienne? Si tel avait été le cas, elle estima qu'on en aurait eu des répercutions à la radio et dans les journaux du monde entier? Chaque avancée technologique déclenchait une émeute interplanétaire. Ils ne seraient pas passé à côté de ça, tout de même. Non, généralement, on tenait la population mondiale bien informée. Ce qui la déroutait était que les Vénusiens connaissent l'existence de leur monde alors qu'eux ignoraient tout du leur. Ça la laissait pantoise. Ce devait être elle qui n'avait pas très bien saisi ce dont il voulait parler. Comme ça n'avait guère de grande importance, elle ne fit que lever un sourcil en témoignage de cette incompréhension. Il sembla remarquer son geste mais ne s'y attarda pas, reprit son souffle et enchaîna :

- J’ai donc appris la langue la plus courante chez vous : l’anglais. J’ai fait des recherches, essayant d’en apprendre le plus possible sur vous et vos habitudes. Vos vêtements, la façon dont vous viviez aussi. La vie sur Vénus est bien plus avancée qu’ici sur Terre au niveau technologie. Mais rien que les quelques paysages que j’ai pu voir sont vraiment magnifiques. Nous n’avons pas la chance d’avoir encore cela sur notre planète.

Émerveillée, la brune s'était laissée porter par le récit fascinant du jeune homme. Jamais elle ne s'était doutée qu'une autre planète abritait des êtres vivants tels que les décrivait Ellan. Plus évolués, mieux informés et pourtant, il semblait en extase devant les panoramas divers et variés que lui offraient la Terre. Si ce n'était pas pour dire comme Vénus avait souffert de cette avancée… Cela effrayait légèrement la sorcière, ça l'amenait à se poser des questions sur l'avenir du monde, de son monde. Certes, elle l'aurait quitté bien avant de connaître son triste sort. C'était là où elle remerciait la vie de ne pas l'avoir faite immortelle. Elle haïssait ce destin, plaignait ses plus proches amis qui avaient à le subir et chérissait sa vie où tout pouvait encore lui arriver à n'importe quel moment. Pour preuve, rencontrer un extraterrestre était un évènement réellement incroyable. Jamais elle n'aurait pensé qu'une telle chose puisse se produire en entrant dans cette piscine. Et pourtant ! Comme quoi, on était jamais à l'abri d'une bonne surprise.

Reportant son attention sur le jeune homme, Clara comprit à sa mine dubitative qu'il cherchait quelle question il allait lui poser à son tour. Il s'exprima quelques minutes plus tard.

- Que fais-tu à San Francisco ? Pourquoi es-tu là, dans cette ville, en clair ?

Théoriquement, il venait de déroger à sa propre règle en lui posant deux questions. Mais elle comprit qu'il s'agissait d'un même sujet. Il n'attendait qu'une seule réponse. Aussitôt, la sorcière se mit à réfléchir à quoi lui dire. Replongeant dans ses souvenirs, pas si lointains que ça, un prénom lui sauta aux yeux. Son explication serait bien courte, simple, directe. En fait, la raison de sa venue à San Francisco n'était pas aussi fascinante que celle du Vénusien. Non. Après tout, pourquoi s'intéresserait-on à une histoire d'amitié inébranlable entre une sorcière et une démone? Rien de bien passionnant, du moins, comparé à la vie de son interlocuteur - qui venait de s'éloigner de quelques pas. Geste qui vexa quelque peu la brune qui détestait qu'on mette une limite à ne pas dépasser entre elle et son frontal. Comme elle ne comprit pas pourquoi il avait soudainement reculé, elle suivit l'initiative jusqu'à se retrouver un bon mètre plus loin encore, appuyée contre le bord de la piscine.

Décidée à lui répondre brièvement, elle s'exprima :

- J'ai suivi une amie dont je ne peux me séparer. Elle venait ici afin de retrouver son frère aîné.

Puis, au paf, elle lança la première chose qui lui vint à la tête en guise de question :

- Qu'est-ce que tu comptes faire, sur Terre, dans les prochaines années?

Ensuite, elle se remit à attendre tout en se plongeant dans ses pensées. Avec ses mains elle faisait clapoter l'eau, jouant avec les parles froides qui s'échappaient de ses menottes. Captivée par ce passe-temps improvisé, elle en oublie presque la présence d'Ellan à ses côtés. Elle devait sans doute passer pour une gamine impatiente. Au fond, c'était un peu une de ses véritables facettes. Celle qui ne ressortait que lorsque la prétentieuse libertine prête à tout n'avait pas lieu d'être. Clara Jones n'était pas prête à être cernée parfaitement par qui que ce soit d'ici-tôt, pas même pas sa meilleure amie de toujours qui pourtant en savait déjà long sur elle.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

YOLO ILY LIAM PLV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 103
♣ Situation amoureuse : Sophia, ça te dit quelque chose ?

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   Lun 16 Aoû 2010 - 19:45

Comme je le supposais, un sourcil interrogateur prit place sur le doux visage de Clara au moment où je lui parlais des fréquences. Comme je m’en doutais, le petit état qui s’était adonné à cette activité n’avait pas pris la peine d’en parler aux autres. De toute façon, à quoi cela les aurait-il avancés puisque les Vénusiens n’y avaient jamais répondu ? Et ils ne comptaient pas le faire. Car malgré tout, ils avaient peur. Peur d’un imminent débarquement de Terriens et tout ce que cela engendrait.

Les plus grands scientifiques de sa planète avaient regroupé une bonne dose d’informations sur eux, au moyen de quelques observations. En effet, ils s’étaient quelque fois approché par vaisseaux mais ne s’y étaient jamais aventurés. Autant par crainte de l’inconnu que parce qu’une loi Vénusienne l’interdisait formellement. Non pas que les Vénusiens ne soient pas avides d’aller sur la Terre, oh cela non, ils avaient envoyé plusieurs vaisseaux pour se poser sur la Terre mais étrangement, ceux-ci dérivaient de leur cap une fois à quelques centaines de mètres de la terre et finissaient par être happés par une force gravitationnelle. L’Etat voulait autant qu’il n’y ait pas de morts, car bien entendu, les vaisseaux étaient dorénavant perdus et l’équipage avec, qu’ils souhaitaient être les premiers à le savoir. Les gens de la Haute Société ne supporteraient pas qu’une misérable personne du peuple puisse le découvrir avant eux. D’où la loi. Ainsi, chaque vaisseau était doté d’un radar qu’on ne pouvait ni supprimer, ni bouger par quelque moyen qu’il soit. Et les quelques uns qui s’y étaient lancé quand même avaient à peine eu le temps de rentrer dans l’atmosphère de la Terre qu’ils avaient été retenu par une force d’attraction et avaient été sévèrement puni pour cette effraction à la loi. En moi-même, je redoutais que l’on puisse savoir que j’avais réussi à aller sur Terre. Si quelqu’un l’apprenait, j’avais toutes les chances de passer au tribunal…

Imperceptiblement, un frisson me parcourut l’échine du dos lorsque j’y repensais. La question que je lui avais posée à mon tour semblait être un moment passé il y a plusieurs minutes de cela. Et pourtant, seulement quelques secondes s’étaient écoulées et ce fut même Clara qui me sortit de mes pensées :

- J'ai suivi une amie dont je ne peux me séparer. Elle venait ici afin de retrouver son frère aîné.

Sa réponse ainsi écourtée m’étonna. Tout comme le fait qu’elle s’était éloignée de moi d’un bon mètre. Fait que je ne remarquais que maintenant. Et qui m’intriguait au plus haut point. Tandis que je déplaçais de façon à me retrouver à la même distance de mon interlocutrice que précédemment, je réfléchis à sa dernière phrase. Elle avait dit auparavant que sa meilleure amie était une démone, donc son frère avait de bonnes chances d’être également un démon. Il y avait donc deux démons en ville, si ce n’est plus. Pour ce qui était de ses autres connaissances, Clara n’avait pas pris la peine de me dire si elles étaient en ville ou non. Mais en la voyant maintenant, j’avais comme l’impression que la ville renfermait bien plus de non humains qu’on ne le laissait entendre… Sa question suivit de près sa réponse et ne me laissa donc que quelques secondes de réflexion.

- Qu'est-ce que tu comptes faire, sur Terre, dans les prochaines années ?

Sa question me désarçonna. Je m’étais attendu à tout, surtout à des questions concernant le fonctionnement de notre planète en fait mais pas à ce que la jeune sorcière me demande ce que je comptais faire dans l’avenir. En fait, je n’y avais pas réfléchit, à proprement parler. Je me contentais de vivre l’instant présent, de découvrir les merveilles que renfermaient la Terre. Pas de réfléchir à ce que j’allais faire.

En plus de la question qu’elle venait de me poser, tout dans l’attitude de Clara me laissait entendre qu’elle se fichait de moi. En effet, elle jouait avec l’eau au moyen de ses mains. Son jeu avait tout l’air de la captiver, la déconnecter de tout le reste. Elle semblait être bien différente de quelques instants plus tôt. En fait, son comportement ressemblait plus à celui d’un jeune enfant qui découvrait l’eau, en cet instant précis. Mais je m’abstins d’en faire la remarque, préférant réfléchir à sa question. Question à laquelle je répondis, après quelques secondes de réflexion :

- Découvrir le monde, de nouveaux paysages.

Je fis une courte pause avant d’ajouter :

- Mais aussi apprendre le fonctionnement de votre planète, côtoyer les gens. Votre planète est bien différente de la nôtre.

Et pas que pour des bons points, pensais-je en moi-même. Je laissais échapper un soupir avant de chercher une question à laquelle je souhaitais une réponse imminente. J’avais encore tant à apprendre sur eux que je ne savais pas par où commencer. Soudain, j’eus une idée. Je grimaçais, songeant que ce n’était pas une question bien précise, mais au contraire, plutôt vaste à laquelle mon interlocutrice ne pourrait peut-être pas répondre parfaitement. Mais cela faisait partie de ce que je voulais savoir, je finis donc par la poser :

- Comment fonctionne votre gouvernement en général ? Je veux dire, sans compter les exceptions s’il y en a.

Ma question, bien que j’aie essayé de la centrer et de l’affiner au possible restait vague. Moi-même je me demandais ce que j’aurai pu répondre à une telle interrogation. C’était si compliqué… J’étais convaincu que les Terriens avaient plus de facilité pour cela que nous. Ce qui leur faisait un bon point de plus pour eux et un en moins pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme un poisson dans l'eau || Clara & Ellan [Piscine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ San Francisco :: Autres endroits-