AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Mar 29 Juin 2010 - 13:29

__

De l’air. Elle avait inévitablement besoin d’air. Il fallait qu’elle sorte de cet appartement étroit qui lui servait d’habitation. Il lui fallait de l’air frais, de l’espace. Elle ne voulait plus être prisonnière de ces quatre murs qui l’oppressaient sans cesse. Aujourd’hui, c’était un mauvais jour. Elle s’était levée du pied gauche comme aurait dit ces humains. Certainement même. Elle ouvrit la porte de son appartement avec fracas, et la claqua fort en partant avant de la fermer à clé, sous le regard indignée de sa voisine. Faisant abstraction des commentaires désagréables que cette dernière lui portait, elle dévala les escaliers quatre à quatre. Une fois dans la rue, elle souffla un bon coup, et commença à marcher, à arpenter les différents rues sans réellement savoir où aller.

Elle ne savait pas d’où venait cette soudaine mauvaise humeur, mais elle devait faire avec, elle devait apaiser ses nerfs. Les rues étaient bondées, pour changer, et Eär devait se frayer un passage parmi tous ces humains, tous pressés et stressés. Elle ne put éviter de pousser certaines personnes, tout comme elle se fit bousculer. Même violemment par un grossier personnage baraqué qui la fit presque s’envoler. D’une humeur exécrable, elle cracha hargneusement :

- Faites attention bordel, vous n'êtes pas tout seul sur le trottoir.

Elle était loin d’être impressionnée par la carrure qu’avait cet homme. Si il s’en prenait à elle, c’était lui qui se retrouverait à terre, et non elle. Et ça qu’importe si elle devait utiliser ses pouvoirs où non. Elle en avait assez de se faire traiter comme une moins que rien par cette race vingt fois plus faible qu’elle. La jeune femme se demandait si ça avait été une bonne idée tout compte fait de venir vivre ici quelques temps. Elle aurait mieux fait de s’exiler à la campagne. Levant les yeux au ciel, après avoir lancé un regard noir au passant, elle continua sa route, sans attendre la moindre réaction de ce dernier, quelque part surpris de l’énervement de la jeune femme.

Eärwen continua sa route, faisant tout pour ne pas se faire bousculer, ou pour ne pas bousculer quelqu’un. Ceci ne la rendrait qu’exécrable, enfin, si elle pouvait l’être encore plus. Soudain, une jeune femme qui semblait pressée lui rentra dedans, et lui marcha sur le pied gauche. Par chance elle portait des escarpins, mais ceci la mit tout de même en rogne. Regardant l’inconnue de travers, elle lança froidement :

- Regardez où vous allez bon sang. C’est quoi votre problème à tous aujourd’hui ?

Réellement énervée cette fois, elle voulut des excuses. Ca allait bien cinq minutes de se faire trait comme une moins que rien, là elle en avait par-dessus la tête. Croisant les bras, elle plongea son regard bleuté dans celui de la jeune femme qui semblait perplexe. Eär rajouta durement :

- J’attends vos excuses !


Dernière édition par Eärwen Sil le Mer 27 Oct 2010 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Mar 29 Juin 2010 - 16:36

Kelly marchait dans les rues bruyantes de San Francisco . Sa première vraie journée dans cette immense ville, et elle comptait bien en profiter . Elle était arrivée tard dans la nuit, s'était installée dans un hôtel de fortune et avait dormi comme un loir. Le matin, en se levant, elle avait remarquée la beauté de San Francisco, au balcon de sa chambre. Elle tomba directement amoureuse de cette magnifique ville . Après s'être habillée , elle était descendu prendre un copieux petit-déjeuner et avait ainsi observer les américains . Elle s'était habituée très vite à l'accent américain, puisque l'anglais était sa matière préférée à l'école . Elle voulait d'ailleurs reprendre des cours ; c'était juste une question de temps..

Après un délicieux repas, une promenade se faisait de grâce. Elle sortit donc, accompagnée de son pull habituel et d'un pas entraînant, suivit les passants . Elle fut de suite envoûtée par la beauté des vitrines des magasins, par l'odeur de la ville qui lui rappelait Paris, par la bonne humeur des habitants... Quelle ville agréable !

Malheureusement, il ne faut jamais se fier aux apparences. En effet, poussée par son élan d'admiration, la belle rousse ne fit pas attention et bouscula une passante. Pire , elle lui marcha sur le pied . La femme semblait très en colère , et cet accident ne fit qu'aggraver les choses .

- Regardez où vous allez bon sang. C’est quoi votre problème à tous aujourd’hui ?

Kelly surprise, se retourna pour dévisager son interlocutrice. La femme était blonde, les yeux d'un bleu océan où l'on pouvait se noyer, la silhouette fine et svelte, telle un mannequin. Beaucoup plus âgée qu'elle, mais pas pour autant très imposante . Kelly allait faire demi-tour, ayant toujours la tête dans les nuages, mais la voix tranchante de l'inconnue résonna:

- J’attends vos excuses !

Kelly éclata de rire. ZEN ! pensa-t-elle . Cette femme semblait très stressée, un cours de yoga ne lui ferait sûrement pas de mal. Elle pourrait aussi lui faire découvrir les joies du "peace and love" . Néanmoins, la rouquine préféra rester polie et calme. Elle murmura donc à voix basse quelques mots pour apaiser sa nouvelle connaissance:

-Relax , je n'ai pas fait exprès ! Puis, c'est pas la fin du monde ! Si vous êtes insociables, vous n'avez qu'à aller vivre sur une île déserte !


Kelly soupira. Elle avait peut-être été un peu dure. Tant pis , c'était pas sa faute si ses pieds avançaient très vite, puis, les escarpins de la 'madame' l'avait protégée de ce qui aurait pu être pire ! Mais, tout de même, elle attendait la réaction de la blonde, perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Mar 29 Juin 2010 - 19:19

Le rire qui s’échappa des lèvres de la petite rousse face à elle, ne fit qu’accroitre son ardente colère. Elle frémit d’agacement, attendant que le rire de l’inconnue s’estompe et qu’elle daigne s’excuser. Ces humains étaient tous tellement impolis et irrespectueux ! Les bras toujours croisés, ses sourcils dorés froncés, Eär s’impatientait.

-Relax , je n'ai pas fait exprès ! Puis, c'est pas la fin du monde ! Si vous êtes insociables, vous n'avez qu'à aller vivre sur une île déserte !

La jeune femme avait parlé à voix basse, sans grande conviction. La blondinette n’aimant pas trop le ton qu’elle prenait avec elle, sentait peu à peu ses nerfs lâcher. Allez vivre sur une île déserte, non mais vraiment, la fille face à elle se pensait tout permis pour lui parler de cette manière là. Son estime en prix un coup, l’elfe n’avait pas l’habitude qu’on lui parle sur ce ton. Habituellement on ne lui manquait pas de respect, jamais, au grand jamais personne n’avait osé lui parler comme ça avant aujourd’hui, et la blondinette n’appréciait, mais alors, pas du tout.

La fusillant du regard, Eärwen lâcha entre ses dents et en accentuant sur chaque consonne :

- Ne me parlez pas de cette manière ! Je ne suis pas votre « pote » !


Devant l’air dédaigneux de la rousse, elle perdit le contrôle d’elle-même, et elle commença dangereusement à avancer vers la jeune femme. Tout en la pointant du doigt, elle la fit reculer de plusieurs pas, jusqu’à ce qu’elle se cogne contre la vitrine d’un magasin de vêtements. Plantant un regard glacial dans celui vert de la rousse, Eärwen rajouta durement :

- Je ne supporte pas que l’on me manque de respect, c’est clair ?! Je ne suis pas insociable, ce n’est pas le problème ! Alors vous allez très vite vous excusez, et tout sera réglé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Mer 30 Juin 2010 - 12:07

Kelly ne fut pas surprise de la réaction de la blondinette. Celle-ci la regarda d'une façon très mesquine et en colère. Cela amusait la petite rouquine, qui ne se doutait pas de la force de sa nouvelle ennemie . Celle-ci lâcha une phrase, voulant faire peur à Kelly:

- Ne me parlez pas de cette manière ! Je ne suis pas votre « pote » !

Kelly voulut éclater de rire, mais elle se retint. La blonde n'était pas du tout le "genre" de pote de la rouquine. En effet, celle-ci était bien trop introvertie pour sortir avec des personnes aussi sérieuses. Néanmoins, elle se retint de parler. Essayant de partir, elle fut retenue par l'attitude presque agressive de la blondinette . En effet, celle-ci avançait dangereusement vers elle, avec le regard noir d'un tueur . Et si les yeux de la blonde auraient pu tuer, Kelly serait morte depuis un bout de temps ! La rousse dut reculer de quelques pas, ou ses pieds auraient subis le même sort que les escarpins de la blonde. Elle se cogna contre la vitre d'une vitrine d'un magasin de lingerie fine et à un autre moment, elle aurait rit de la situation. Mais à présent, elle sentait que la personne en face d'elle avait un sérieux problème neurologique.

- Je ne supporte pas que l’on me manque de respect, c’est clair ?! Je ne suis pas insociable, ce n’est pas le problème ! Alors vous allez très vite vous excusez, et tout sera réglé !

Le regard bleu glacial de la blondinette aurait fait changée d'avis
Kelly. Mais la rouquine était bien trop fière pour se laisser marcher
sur les pieds ! Elle se retira de l'emprise de la blonde et la repoussa. Après un bref mouvement de cheveux, elle lui cracha:

-Ton égo en a pris un coup ? C'est cela ? Je ne m'excuserais pas, car je te rappelles que les bousculades, c'est les joies de la ville. Si t'es pas contente, casses-toi !


La vulgarité de Kelly allait payer, mais elle s'en moquait. Elle se fichait aussi d'être beaucoup plus jeune que la blonde. Elle n'en avait rien à faire ! Et maintenant, elle était de mauvaise humeur ! Alors que la journée avait si bien commencée. Elle allait s'en aller, se retourner, mais, elle préféra croiser les bras afin d'entendre la réponse de son "amie". Eh oui ! Kelly aimait avoir le dernier mot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Jeu 1 Juil 2010 - 13:25

C’est toujours avec dédain que la rouquine face à elle la jaugea de son regard vert, et se retira violemment de l’emprise qu’avait Ear sur elle. Impassible, la blonde perdait nettement patience. Elle vit la jeune femme faire une sorte de mouvement de cheveux digne de ce que les humains appelaient « pub », et elle lui cracha hargneusement :

-Ton égo en a pris un coup ? C'est cela ? Je ne m'excuserais pas, car je te rappelles que les bousculades, c'est les joies de la ville. Si t'es pas contente, casses-toi !

Vulgaire, vulgaire, vulgaire. Bousculade, joie de la ville ? L’elfe en avait presque envie de rire. Se bousculer faisait donc partit des petits plaisirs de la vie chez les humains ?! Ca c’était la meilleure. La rouquine fit mine de partir, pour finalement croiser les bras et jauger d’un regard dur la blondinette qui était en proie à une colère imminente. Elle serra violemment les poings, sentant ses pouvoirs prendre peu à peu le dessus sur elle. Il ne fallait pas qu’elle explose, il ne le fallait pas. Serrant les mâchoires, elle planta son regard bleuté sur la jeune femme toujours face à elle qui attendait une quelconque réaction de sa part.

Son regard dériva sur la borne d’incendie qui se trouvait non loin d’elle. Et sans pouvoir se contrôler plus, tous ses pouvoirs se répercutèrent sur la borne, et cette dernière explosa en un jet d’eau énorme, trempant tous les passagers qui passaient par là, notamment la rouquine surprise, et la blondinette qui sentait la colère redescendre peu à peu. Très vite, un vent d’agitation fit son apparition dans la rue, et les pompiers ne tardèrent pas à arriver pour stopper la fuite d’eau soudaine. Eärwen jura intérieurement. Elle espérait que personne, même la rouquine, ne se douterai que cette pagaille venait d’elle. De toute façon c’était tout bonnement impensable pour ces foutus humains de croire à une quelconque magie.

L’elfe s’approcha de nouveau de la rouquine qui restait pantoise sur le bord du trottoir, trempée de la tête au pied, et lâcha :

- Ne vous avisez plus de me parler sur ce ton. Ce n’est pas l’opinion d’une gamine sur mon égo qui va m’intéresser. Sur ce, je me « casse » comme vous dites.

Et sur ces derniers mots, la jeune femme tourna les talons et se stoppa soudainement devant la borne d’incendie qui venait d’être stopper par les pompiers. Elle avait légèrement « péter les plombs », et cela faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé. Pendant quelques minutes, à l’instant où elle avait réellement exploser, et que l’eau qui était proche d’elle avait réagi violemment, elle s’était de nouveau respirer, réellement. Et c’est sans réellement savoir pourquoi, qu’elle se retourna vers la rouquine silencieuse qui se trouvait à quelque pas derrière elle, et elle murmura un :

- Merci.

Certaine, que la concernée comprendrait parfaitement ce qu’elle disait. Et elle se fichait royalement qu’elle la prenne pour une folle qui ne sait pas ce qu’elle veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Jeu 1 Juil 2010 - 18:35

Kelly sentait que la jeune blonde allait exploser. Elle semblait tellement en colère qu'elle vira au rouge . Serrant les points, elle toisa la rouquine, qui se sentit gênée, très gênée. Elle ne voulait pas avoir d'ennuis, elle devrait s'excuser. Mais avec une énorme fierté comme la sienne, ce n'était pas envisageable ! Le regard de la blonde s'arrêta alors sur le côté. Kelly suivit son regard et le posa sur la borne rouge d'incendie. Elle dévisagea la jeune blonde et crut pendant un instant que son regard se concentrait pour faire quelque chose. Puis, tout se passa très vite, la borne explosa, arrosant ainsi plusieurs personnes, passantes . Kelly fut trempée et elle ragea. Elle ramena ses cheveux en chignons, pour éviter qu'ils ne frisent . Et encore sous le choc, la rouquine reporta son attention sur la blonde. Elle aurait jurée qu'elle avait avoir avec cette explosion !

Les pompiers arrivèrent très vite, afin de réparer et d'essayer de découvrir ce qu'il s'était passé. La blonde semblait agacer par la venue des hommes de feu . Elle s'approcha de la belle rousse et lui expliqua d'une voix toujours sèche:

- Ne vous avisez plus de me parler sur ce ton. Ce n’est pas l’opinion d’une gamine sur mon égo qui va m’intéresser. Sur ce, je me « casse » comme vous dites.


Kelly soupira. L'inconnue tourna les talons et s'en alla. Faisant quelques pas, elle s'arrêta devant la borne, maintenant complètement hors d'usage et pensa. Elle se ravisa, peut-être voulait-elle s'excuser pour sa méchanceté, pensa Kelly . Non, elle lui glissa juste un mot:

- Merci.

Kelly ne comprit pas tout de suite ce que voulait dire la belle blonde. Elle sentit de la tristesse dans la voix de celle-ci, mélangée à une expression de liberté. Kelly comprit alors que l'inconnue n'était pas méchante, c'était juste une facette de sa personnalité, un moyen de se cacher. Et Kelly comprit aussi qu'elle n'avait pas affaire à quelqu'un de normal . Non, sa nouvelle enemie n'avait rien de normale, et Kelly voulait découvrir la vérité .

-C'est vous qui avez fait cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Dim 4 Juil 2010 - 22:05

La petite rousse la regarda quelque peu déconcertée par les paroles de l’elfe. Ce qui était compréhensible. Mais elle sentit chez la jeune femme une curiosité bien trop grande, qui allait certainement tourner au vinaigre dans quelques instants. La rouquine lâcha soudainement :

-C'est vous qui avez fait cela ?

Le visage d’Eärwen resta impassible, tandis qu’elle regardait les pompiers s’affairer autour de la borne à incendie. L’elfe venait sans vraiment s’en rendre compte, de livrer son secret à une humaine. Certes, cette dernière ne savait pas ce qu’elle était, mais elle risquait de le découvrir si la blondinette ne trouvait pas très vite quelque chose à dire. Quelle idiote. Elle avait royalement gaffé en beauté. Regardant avec attention la rouquine qui attendait avec une impatience visible, la réponse à sa question, elle s’approcha d’elle, et d’un signe de tête lui fit signe de la suivre.

Si elle devait avoir cette conversation avec cette humaine, il était hors de question de la faire entouré d’autres humains qui risqueraient d’écouter. Une fois que les deux jeunes femmes se trouvèrent à l’abri des oreilles indiscrète, l’elfe se retourna pour se mettre face à la rouquine, et lâcha :

- Et si je vous répondais oui, si c’était moi qui avais réellement fait ceci, que feriez-vous ?

Tout en demandant ceci à la rouquine, la blondinette avait arqué un sourcil, curieuse de connaitre la réponse de la petite humaine face à elle. Quelque part, l’elfe ne voulait pas lui dire la vérité, ce qui était totalement interdit. Si elle avouait à la rouquine ce qu’elle était vraiment, les conséquences ne serait pas les mêmes. Et malgré la puissance et les pouvoirs qu’elle avait, elle violerait une loi et finirait très certainement devant les hautes-elfes, et là, ces pouvoirs et sa richesse ne lui sera d’aucune utilité. Mais dans un certain sens, jouer à ce jeux, donner presque des ailes à la petite elfe. Oui, faire quelque chose d’interdit, ça lui donnait une dose d’adrénaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Lun 5 Juil 2010 - 20:03

La jeune blonde semblait perdue dans ses pensées. Elle observait les pompiers et la rouquine la regardait incrédule. Finalement elle daigna regarder Kelly, elle s'approcha très près d'elle et lui fit signe de la suivre. Kelly le fit, heureuse de s'éloigner de la foule qui se regroupait autour de la borne . Elles longèrent quelques magasins et la jeune blonde tourna vers une rue sombre, isolée. Elle se retourna, pour être face à Kelly et murmura d'une voix provocatrice:

- Et si je vous répondais oui, si c’était moi qui avais réellement fait ceci, que feriez-vous ?

Kelly ne s'attendait pas à cette réponse, en effet, elle regarda la blonde, surprise, l'inconnue elle, levait la tête haute, heureuse de poser une colle à Kelly. Malgré tout, la rouquine ne se laissa pas abattre. Soit la blonde plaisantait, soit elle disait vrai et Kelly se trouvait dans ce cas dans une étrange situation. Elle opta d'abord pour l'option plaisanterie, c'est pourquoi elle lança du tac au tac:

-Très drôle ! Vous vous prenez pour Superwoman ? Pourtant, je ne vois pas votre costume !


Elle commença à rire, mais, la jeune blonde restait impassible, neutre et sérieuse. Kelly commença alors à réfléchir: le surnaturel, la magie, tout ce qu'elle avait lu dans les livres existait-il ? Non, impossible... Sois réaliste... Et pourtant, elle se souvenait des choses étranges, de sa mère adoptive, des faits inexplicables survenus dans le passé. Elle observa une nouvelle fois la blonde. La belle rousse déglutit et s'exclama:

-Vous êtes sérieuse ? Parce que, ça semble irréel ... Bah, si c'était vous, je pense que j'essaierais de comprendre.. De mieux vous connaître.


Kelly espérait que sa réponse serait suffisante. Elle n'avait pas peur, mais elle était frustrée, chamboulée par ce qu'elle venait d'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Ven 9 Juil 2010 - 13:17

La tête haute, silencieuse, les traits de son visage impassible, l’elfe attendait la réaction de la rouquine qui lui répondit de but en blanc :

-Très drôle ! Vous vous prenez pour Superwoman ? Pourtant, je ne vois pas votre costume !

Apparemment fière de sa réplique, elle émit un petit rire, mais ne tarda pas à se reprendre devant l’air sérieux qu’arborait Eärwen. Cette dernière jaugeait de son regard neutre la jeune femme qui semblait réfléchir sérieusement, cette fois-ci. La blondinette repensa à ce que son interlocutrice venait de lui lancer, et elle se rendit compte qu’elle ne savait même pas qui était cette Superwoman. Elle avait encore beaucoup de chose à apprendre des humains, et du monde qu’ils s’étaient crées, rejetant la magie. L’elfe sentit le regard verdâtre de la brune se poser sur elle, et la fixer, comme si elle espérait déceler un quelconque signe qui lui prouverait que tout ceci n’était qu’une plaisanterie. Elle finit par s’exclamer :

-Vous êtes sérieuse ? Parce que, ça semble irréel ... Bah, si c'était vous, je pense que j'essaierais de comprendre.. De mieux vous connaître.

Quelque part, la jolie blonde fut rassurée de savoir qu’elle n’aurait pas de préjugés à son égard, mais juste de la curiosité. Malgré tout, elle restait incertaine sur le fait de révéler sa véritable nature à une simple humaine. Que risquait-elle ? Elle déshonorait certainement les siens, les trahirait. Elle n’avait aucune garantie sur le fait de faire confiance à la rouquine qui commençait certainement à se poser des questions en cet instant. Mais elle ne pouvait pas mentir maintenant qu’elle venait de la mettre sur la voie. Quelle idiote. Que dirait son père s’il la voyait faire ? Fronçant les sourcils, elle tenta le tout pour le temps, et lâcha avec la voix la plus sûre qu’elle put :

- Je plaisantais. Vous croyez sincèrement que je pourrais faire exploser une borne incendie en un claquement de doigts ? Soyons réalistes !

Levant les yeux au ciel, et lâchant un petit rire railleur, elle fixa la jeune femme intensément, espérant qu’elle finisse par croire à ses paroles. Elle se trouverait dans une situation bien trop compliquée si elle venait à lui révéler. Et malgré toute la sagesse, et la richesse qu’elle avait, tout ceci ne ferait pas le poids contre la révélation de sa nature à une humaine. Elle finirait banni de Teleri et ce n’était en aucun cas ce qu’elle souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Mar 20 Juil 2010 - 8:34

La blonde sembla réfléchir pendant plusieurs secondes qui parurent une éternité à Kelly. Enfin, son interlocutrice fronça des sourcils et expliqua:

- Je plaisantais. Vous croyez sincèrement que je pourrais faire exploser une borne incendie en un claquement de doigts ? Soyons réalistes !

Kelly ne fut pas convaincue par les paroles de sa nouvelle ennemie-amie. Mais, elle ne fit pas partager ses arrières pensées et préféra jouer de sa naïveté. Après tout, si la blonde avait des pouvoirs cela ne la regardait pas. Mais, tout de même, la curiosité sifflait dans le corps de la rousse et elle aurait aimer connaître la vérité. La blonde riait, pour essayer de semer le trouble dans l'esprit de Kelly. Elle voulait la faire prendre pour folle. Mais Kelly n'était pas folle, elle savait que ce qu'elle avait vu ne jouait pas du réel et elle se devait de connaître la vérité. La blonde lui devait la vérité. Mais, elles avaient tout leur temps, et la rouquine devait d'abord obtenir la confiance de la blonde.

-En effet, je vous ai prit pour la bonne fée clochette, pardonnez-moi !


Et c'est vrai qu'en comparant les deux personnages, la petite fée de Peter Pan et la blonde se ressemblaient. Elle ne préférait pas relever ce détail et changea de sujet:

-Puis-je connaître votre identité à présent ?


La belle rouquine espérait savoir enfin qui se cachait derrière cette personne certes arrogante mais attachante. Puis, après tout, la mauvaise humeur ne se contrôlait pas et elle pardonnait la blonde de sa courtoisie élégante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Mar 27 Juil 2010 - 15:26

Eärwen espérait intérieurement que la rouquine finisse par laisser tomber, et croire qu’elle était incapable d’une telle chose. Ce qui, pour une humaine, semblait le plus simple à croire. Mais visiblement, la jeune femme face à elle avait l’air perspicace, et l’elfe avait visiblement joué le mauvais jeu. Son interlocutrice finit par répondre avec ironie :

-En effet, je vous ai prit pour la bonne fée clochette, pardonnez-moi !

La blondinette ne savait pas qui était la bonne fée clochette. Certainement une idole de fée humaine, certainement bourrée de mensonge. Eär avait remarqué que les humains mettaient du fantastique et du magique dans ce qu’ils appelaient films, seulement la plupart du temps ils inventaient des monstres qui n’existaient pas, et ce qui était des vampires, des elfes, des loups garous, etc., la plupart du temps ils étaient loin de la vérité. Et il était plutôt drôle de penser que l’ail faisait fuir les vampires. C’est la voix de la petite rouquine qui la sortit de ses réflexions :

-Puis-je connaître votre identité à présent ?

Surprise, elle laissa pourtant son visage impassible. Allait-elle donner sa véritable identité ? Si elle allait dans cette voie là, elle était certaine que l’humaine trouverait son nom bel et bien bizarre et que le doute ne serait plus permis. Non, la dernière fois qu’elle avait donné son vrai nom et prénom, elle s’était juré de ne plus le donner à n’importe qui. Cherchant dans son esprit une identité qui faisait humaine, elle lâcha de but en blanc :

- Cassie Hoppened.

Eärwen ne savait absolument pas d’où elle sortait ce nom et ce prénom, mais ils mettraient certainement fin aux interrogations de la rouquine face à elle, du moins elle l’espérait. Si son appartenance aux elfes lui était révélée, elle savait qu’elle récolterait d’une punition plutôt désagréable, et son sang royal, ne lui serait d’aucun secours. Il fallait qu’elle la joue discret, où elle allait vite regretter d’être venue chez les humains. Sortant de ses pensées, elle accorda un petit sourire amical, et finit par demander :

- Et vous, vous êtes ?

Après tout, c’était la moindre des politesses. En tant que fausse humaine, elle se devait de jouer le jeu à la lettre, alors autant être polie et connaitre l’identité de la rouquine. Ca lui serait toujours utile. Patientant, elle regarda autour d’elle. L’elfe les avait emmené dans une rue déserte, qui ne menait sur rien. Une odeur pestilentielle régnait dans cette endroit, et ce n’était pas étonnant en voyant trois grosses poubelles débordantes de déchets en tout genre. Grimaçant, elle reporta toute son attention sur l’humaine qui devait, logiquement, lui faire part de son nom.


Dernière édition par Eärwen Sil le Dim 29 Aoû 2010 - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Sam 21 Aoû 2010 - 11:24

Kelly sentit que l'inconnue était toujours méfiante, mais elle semblait s'être détendue un petit peu. Peut-être que lui demander son nom avait été déplacé, mais, Kelly n'aimait pas parler dans le vide, et parler à quelqu'un sans rien connaître de lui, c'était comme parler dans le vide. Elle attendit que la jeune blonde daigne lui répondre et ferma les yeux pour se concentrer sur les bruits et les sons de la ville. Des klaxons qui indiquaient que la circulation était lente, des cris d'enfants jouant dans des parcs, des chiens qui aboyaient, des miaulements de chats qui traînaient dans les poubelles... C'était ainsi que San Francisco était vraiment. Cette ville si majestueuse avait aussi ses défauts, et dans les rues telles que celle où se trouvait l'inconnue et Kelly, ces défauts étaient présents. Après quelques secondes de silence, la femme se lança pour annoncer son nom:

- Cassie Hoppened.

Kelly trouva que ce nom lui allait bien, cela faisait très américain, un peu trop justement... Le nom de famille Hoppened était très répandu aux États Unis, comme les Dupont en France... C'était trop gros pour être le vrai nom de la femme. De plus, elle avait réfléchit pour lui annoncer son identité. Néanmoins, Kelly ne releva pas, voyant le sourire qui se voulait amical se dessiner sur les lèvres de Cassie. À son tour, la blonde posa la question à Kelly, plus par politesse que par curiosité, selon la rouquine.

- Et vous, vous êtes ?

Kelly regarda l'étrangère tourner la tête pour observer les poubelles, elle aussi avait remarqué l'odeur nauséabonde qui régnait. Kelly répondit au sourire de la femme lorsque celle-ci reporta son attention sur elle et s'annonça:

-Kelly Barnes .


Sachant que la blonde ne lui dirait pas qu'elle était enchantée, elle poursuivit sur un ton amical mais un peu hésitant de peur que Cassie ne se braque.

-L'odeur est exécrable ! On pourrait peut-être poursuivre cette conversation ailleurs ?


Pour accompagner ses mots, Kelly commença à avancer vers la sortie de la rue. Elle espérait au fond d'elle-même que la blonde la suivrait. La rouquine sentait que même si les débuts avaient été difficiles, une amitié allait naître entre les deux femmes, et même si elle ne savait pas où cela les mènerait, la belle rousse avait l'intention de ne pas laisser passer cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 206
♣ Localisation : Dans un torrent.
♣ Situation amoureuse : Love is dangerous.

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Dim 29 Aoû 2010 - 23:07

Détournant son regard bleuté des poubelles qui dégageaient une odeur nauséabonde, l’elfe accorda un petit sourire à la rouquine. Être polie, être polie. Bien qu’Eärwen n’est pas l’habitude de s’abaisser à ce genre de situation, elle se devait de jouer le personnage de Cassie Hoppened du mieux qu’elle pouvait. D’ailleurs, elle ne savait même pas d’où elle sortait ce nom et ce prénom. Certainement de la télévision. Mais à présent, elle décida de porter ce nom pour les humains et ceux en qui elle n’avait pas confiance. Reportant toute son attention sur la jeune femme face à elle, cette dernière fit apparaitre un petit sourire poli sur ses lèvres avant de répondre :

-Kelly Barnes .

Ne faisant aucune remarque sur l’identité de la jeune femme, quelque part soulagée de connaitre enfin son identité, elle resta silencieuse. Déjà qu’elle s’efforçait à faire un tant soit peu la conversation afin de paraitre plus humaine, elle n’allait pas non plus tout faire, ce n’était pas digne de son rang. Finalement, la dite Kelly, finit par rajouter :

-L'odeur est exécrable ! On pourrait peut-être poursuivre cette conversation ailleurs ?

Le ton employé par la rouquine s’entendit avec une once d’hésitation, loin de déplaire à Eärwen qui commençait peu à peu à cerner la jeune femme. Car sous ses airs de rebelles, elle n’était pas totalement rassurée par les réactions que pouvait avoir l’elfe, ce qui lui laissait quelques points d’avance. Toujours sur ses gardes, la blondinette, vit Kelly se diriger vers la sortie de la rue, appuyant ses dires sur son envie de partir de ce coin désagréable pour leur odorat. Lâchant un petit soupir, Eärwen pensa que ça ne lui coutait rien de la suivre, et de converser avec elle. Après tout elle était aussi venue ici pour connaitre le comportement des humains, là, elle avait une occasion qui se présentait à elle et qu’elle devait saisir. Rattrapant la jeune femme, elle arriva très vite à sa hauteur à la sortie de la rue, et lança à son adresse :

- Vous connaissez bien San Francisco ?

C’était clairement un changement de sujet, mais c’était préférable pour le secret de l’elfe et pour sa survie. Et même, elle n’allait pas débattre trente ans sur le même sujet, soit ; Était-ce vraiment elle qui avait fait exploser les bornes incendies ? Les deux femmes ne tomberaient jamais d’accord de toute façon. Eärwen niant le fait que ce soit elle, et Kelly persistant à lui faire avouer que c’était bel et bien elle. Non, c’était un cercle vicieux, et une comédie qui ne mènerait à rien, à par bien sur, de révéler le secret de l’elfe. Ce dont cette dernière refusait catégoriquement. Elle n’allait pas mettre sa vie, son rang et son peuple en danger juste pour assouvir la curiosité d’une humaine, tout de même ? Ca serait le comble. Arquant un sourcil à l’adresse de la rouquine, attendant une réponse, elle rajouta tout de même ;

- Vous pourriez peut-être me faire visiter, cela ne fais pas longtemps que je me trouve dans cette ville, et j’ai quelques fois du mal à me repérer.

La blondinette espérait sincèrement que Kelly jouerait le jeu, qu’elle lui proposerait son aide, ou que savait-elle encore ? Les humains restaient une énigme à ses yeux, elle ne savait jamais à quoi s’attendre avec eux. Et la rouquine à ses côtés semblait tout bonnement imprévisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 493
♣ Localisation : Dans un vieux van .
♣ Situation amoureuse : Mieux vaut être seule que mal accompagné

MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   Lun 30 Aoû 2010 - 19:29

Kelly avait vu juste, Cassie l’avait suivie et donc, appréciait sa compagnie. La jeune blonde marchait à une allure rythmée et Kelly la suivait facilement. Le large trottoir était beaucoup moins emprunté que quelques minutes avant et Kelly repensa à la colère de la femme quand elles s’étaient bousculés. Elle devina que si c’était maintenant, elles ne se seraient sûrement pas rentrés dedans. Finalement, même si sa nouvelle connaissance avait l‘air d’avoir un caractère fort, Kelly était certaine qu’elles finiraient par s’entendre... et peut-être devenir amies. Après quelques secondes de silence, Cassie lança sur un ton neutre:

- Vous connaissez bien San Francisco ?

La rouquine se doutait que si elle demandait cela, c’était parce que la blonde n’était pas d’ici. Et à y réfléchir, Cassie n’avait pas l’accent américain. Kelly fut quand même surprise du changement de conversations, néanmoins, elle ne releva pas et laissa poursuivre Cassie.

- Vous pourriez peut-être me faire visiter, cela ne fais pas longtemps que je me trouve dans cette ville, et j’ai quelques fois du mal à me repérer.


La proposition de Cassie réjouissait la rouquine. Enfin un peu de distraction. Elle serait heureuse de montrer les parcs de San Francisco à la jeune blonde, ou de lui faire visiter les magasins chics et inaccessibles. Elle aurait adorée lui présenter des gens sympas qu’elle avait rencontrée. Mais tout cela lui paraissait si complice, qu’elle n’aurait jamais osée lui suggérer. Elle planta son regard dans celui étincelant de la blonde et d’une sincérité foudroyante, elle expliqua:

-Ce serait avec plaisir ! Je ne suis en ville que depuis quelques mois, mais, je commence à connaître les environs.


Les deux femmes passaient devant la borne à incendie qui avait explosée, et Kelly se remémora l’incident. Elle préféra ne rien dire mais, une part d’elle continuait à croire que Cassie était responsable. Les pompiers étaient partis depuis quelques temps, la circulation avait repris son cours normal et c’était comme si rien ne s’était passé. La rouquine devait en faire autant, elle le savait, mais, c’était plus fort qu’elle. Kelly était quelqu’un d’obstiné et si Cassie était mêlé à l’incident, elle le saurait, tôt ou tard, que la blonde le veuille ou non. La belle rousse souriait toujours, et elles se retrouvèrent devant un starbuck. Kelly adorait ces pubs où ils vendaient des boissons glacés délicieuses, ainsi que des chocolats chauds. Regardant sa nouvelle amie avec envie, elle la supplia du regard. Comme pour accompagner ses pensées, elle lança:

-Commençons par ce café, je t’assure qu’ils vendent les meilleurs DBK de la ville!


Le tutoiement était venu naturellement et Kelly espérait que Cassie ne serait pas gênée ou ne se sentirait pas offensée. Sans attendre la réponse de la blonde, la rouquine poussa la porte et pénétra dans le lieu chaleureux. Une odeur de chocolat planait, et étrangement, à cette heure, il y avait très peu de monde. Kelly se dirigea à une table, et en attendant Cassie, observa le mobilier. C’était un café modeste et séduisant malgré tout. Le bar était moderne, mais les tables et les chaises étaient en bois, sans doute du chêne, et donnaient un côté rustique à la pièce. Kelly adorait cet endroit, et elle était heureuse de le partager avec Cassie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: ~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ C'est lorsque l'énervement est au plus haut, que l'on se croit tout permis. || Kelly & Eärwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Lieux :: ♣ San Francisco :: Dans les rues-