AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Ven 25 Juin 2010 - 16:15




« Dans la vie, absolument tout a un prix. Du bonheur à l'amour, des peines aux incertitudes, d'une parole à une pensée. Soit vous en acceptez les conséquences, soit vous choisissez de vivre dans le regret, et là encore, vous en payer le prix. Méfiez-vous de la sérénité. Pensez que ce qui semblait n'être qu'une pierre au départ, s'avère souvent être une montagne par la suite. L'oxygène n'est pas gratuite, alors accrochez-vous au présent, la note arrive. »

« Andrew Miller ! Rends-moi ça tout de suite ! »

Quittant à regret son coin douillet pour s'élancer à la poursuite du présumé coupable, une jeune blondinette traversa les vergers à une allure impensable. Pieds nus, elle courait plus vite que son ombre, fonçant droit devant elle. Se fichant bien de reprendre son souffle, bloqué le temps de sa course folle au malfrat, elle filait en ne quittant pas sa cible des yeux. Il savait qu'il n'avait aucune chance contre elle, qu'à ce jeu-là il perdrait continuellement. Pourtant c'était toujours la même histoire qui se répétait. Il la cherchait, la trouvait, la fuyait pour mieux la retrouver. Incapable de la distancer, elle parvenait toujours à le rattraper. Forcément. Ses capacités hors normes l'aidaient plutôt pas mal sur ce coup-là. Mais c'était eux, ils s'aimaient de leurs embrouilles foireuses. Bien que l'une, caractérielle à l'extrême, se laissait vite emporter quand le blond mettait son estime à l'épreuve, il n'en perdurait pas moins que la demoiselle en rogne remportait chaque défi haut la main.

Plus que quelques mètres et elle l'aurait. Autant abréger le suspens, pour mettre fin à cette poursuite, elle arqua le dos, fléchit les genoux et bondit droit sur lui. Le faisant tomber à la renverse sous son poids, ils se retrouvèrent tous deux étendus à terre. La blonde dominant le jeune homme, assise sur son dos, trônait comme une reine par-dessus son trophée. Encore une fois, le monstre gagnait sur le sorcier. Tout fou rire, ils restèrent ainsi pendant quelques secondes.
« Je t'ai eu ! lança-t-elle. »

Elle attrapa ses poignets et les maintint dans une seule main. Avec l'autre elle récupéra le livre qu'elle lisait avant qu'on ne le lui vole. Puis, elle lâcha le jeune homme et le libéra de son emprise. Debout, elle lui proposa une main pour l'aider à se relever. Il la saisit et l'utilisa à but inverse : il la tira vers lui et elle se laissa faire sans opposer aucune résistance. Blottie contre son corps chaud, la vampire posa la tête sur son épaule. Assis dans l'herbe, leur dispute de peccadille déjà oubliée, ils arboraient un sourire heureux, serein. Celui du blond se fana peu à peu. Il lança un coup d'œil tracassé à la chevelure étincelante de sa compagne, encore appuyée contre lui. Ce n'était pas la proximité de ses crocs qui l'effrayait, ça, il s'en moquait bien, devenir comme elle pour bénéficier de toute une éternité à ses côtés l'enchanterait. Non, ce n'était pas de perdre son âme qui le terrorisait, mais de la perdre elle. La Sang-froid était tout ce qu'il avait de plus précieux au monde. Jamais il ne pourrait supporter en être séparé. Comment ferait-il pour rester lui-même si on lui enlevait sa moitié? Leur jeu d'attrape-moi-si-tu-peux l'avait rendu prisonnier de son cœur. Il était convaincu que c'en allait de même pour elle, du moins il l'espérait. L'incertitude le gagnait, bien malgré lui.
« Je ne pourrais jamais vivre dans un monde où tu n'es pas. avoua-t-il dans un souffle. »

Étonnée, la vampire releva la tête et encra son regard acier dans le sien. Ses yeux, amoureux, enflammèrent un peu plus le cœur déjà incendié du jeune homme. Elle ne le savait pas si attaché à elle, à eux. Le voyant mal à l'aise, elle chercha comment mettre fin au désarroi qu'il avait provoqué en elle pour lui répondre. A dire qu'à leur première rencontre, tout contredisait leur amour d'aujourd'hui. Il se haïssaient, et puis, un soir avait suffis à effacer cette aversion qui leur avait pourtant semblé sans faille. Et voilà que désormais leurs cœurs de pierre s'aimaient inévitablement.
« Parce que tu crois que moi je le pourrais? »

Éveillant une sérénité nouvelle, cette preuve rassura le mortel. En lui le feu faisait rage, si il s'éteignait, il n'y survivrait pas. Les flammes dévastatrices de l'amour ne laisseraient derrière elles que les décombres d'une relation incandescente. Son cœur serait brûlé, ravagé, massacré. A coup sûr il en crèverait. Plus détendu, il lança histoire de jouer un peu plus, la voix tremblante parce qu'il riait :
« Jure que je t'emporterais dans ma tombe ! »

Éclatant tous les deux de rire, ils se lancèrent un regard complice. Ne lui laissant pas le choix, le blond agrippa sa main et l'éleva dans les airs, montrant au monde entier qu'ils étaient à jamais unis, pour l'éternité.
« Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers ! lança-t-elle. »

Cette fois, elle le devança et rit la première, mais à peine avait-elle prononcé sa promesse qu'il la suivit. Cette parole n'avait pas lieu d'être, pour eux leur union éternelle était plus encore qu'un fatalité, une évidence. Comme s'ils pouvaient imaginer un lendemain sans l'autre à leurs côtés. Ce serait comme un jour sans soleil, une lumière sans éclat,un corps sans vie, tout simplement inexistant.
D'un geste doux, le sorcier caressa la joue de sa bien aimée dont il ne pouvait vraiment plus douter de la sincérité. De deux doigts il releva son menton, le mettant à niveau égal au sien. Plongeant son regard dans celui de la blonde, il s'approcha de son visage à une lenteur exagérée. Agrippant ses lèvres avec les siennes, il lui vola un long baiser auquel il mit fin quelques minutes plus tard. Les iris pétillants de malice, il laissa apparaître un sourire satisfait en voyant la manière suppliante dont elle le regardait.
« Là, c'est moi qui t'ai eu. ria-t-il. »

Il se releva d'un bond, hilare, avant de se remettre à courir. Quant à l'immortelle, restée sur sa fin, elle lui laissa un peu d'avance. Après tout, ce n'était pas ça qui la désavantagerait. Elle s'en alla, livre en main, d'un pas lent, à la poursuite de celui qu'elle espérait ne jamais voir s'arrêter de courir.




« Vous agissez par impulsion, pensant que les erreurs d'aujourd'hui feront les réponses de demain. Mais vous oubliez que le destin à nous tous ne réserve pas le même sort. Si le temps enterre le passé, il n'en demeure pas moins inchangé. Ainsi les souvenirs qu'on croit sans importance, ceux-là même qu'on veut oublier, animent en nous la force d'un sentiment oublié et d'une parole emportée par le vent, qui persistent envers et contre toute raison. »

Fuir. Le plus loin possible avant qu'elle ne le rattrape. Partir. Allez là où elle n'est pas, là où son cœur cesserait de se fendre sans raison. Déguerpir. Elle le suivait de peu, il n'avait d'autre choix que d'avancer. Il pouvait presque sentir ses bras l'entourer, son regard lui brûler le dos, ses crocs transpercer sa chair. Elle le hantait. Courant le plus vite qu'il le pouvait, le sorcier filait vers le nord de la forêt. C'était là, d'après ses connaissances, le chemin le plus court pour retrouver la ville et sa tranquillité. C'était le seul espoir qu'il conservait pour lui échapper, rien que pour cette unique raison il s'y accrochait fermement. Le fait de la savoir à ses trousses l'amusait plus qu'autre chose depuis des années durant, c'était la voir si proche du but qui l'estomaquait. Au cours des sept années de malheur qui venaient de s'écouler, pas une seule fois il ne s'était senti autant en danger. Pourtant, dieu sait combien de fois il s'était retrouvé dans une pareille situation ! A force, ça en devenait presque lassant. Presque, car cette fois-ci, le défi était de taille. Peut-être même un peu trop.

Un choc, violent, douloureux, un uppercut, et il était à terre. Ne l'ayant pas vue venir, le voilà en péril pour de bon. Une masse froide le tenait immobilisé au sol. Terrifié, il attendait soit que sa vie lui soit ôtée, soit une idée lumineuse pour se tirer de là. Un souffle glacé caressa son cou, à l'idée de la savoir aussi rapprochée, son sang ne fit qu'un tour. Juste quand un rictus mauvais lui parvint, il ne se focalisa plus que sur son seul désir de survie, étroitement mêlé à celui de vengeance.
Une force invisible la fit lâcher prise, tout son corps fut propulsé à deux mètres de là où elle se trouvait avant. Sa colonne vertébrale alla s'éclater violemment contre un arbre alors qu'elle hurlait de douleur. Son corps retomba, tel un pantin avec lequel on aurait trop joué. S'accroupissant tant bien que mal, la vampire feula en voyant le jeune homme debout face à elle. A une vitesse irréelle, elle plongea sur lui, cette fois-ci sans le faire tomber. Les mains encerclant sa gorge, elle le regardait avec une haine sans égale. Serrant de plus en plus fort, elle l'empêchait de respirer et lui faisait, par la même occasion, perdre de ses forces. Il voulut user de ses bras pour se dégager de son emprise, d'un coup de coude rapide et bien placé elle fracassa son poignet gauche. De le voir étouffer juste devant elle, la blonde se sentait presque revivre. Il criait, gémissait, se débattait du mieux qu'il en était capable, mais rien n'y faisait.
« Pourquoi agonise-tu? N'est-ce pas là la fin à laquelle tu t'attendais? déblatéra-t-elle. »

De l'air, il était en manque d'air. Plus que quelques secondes et il se savait perdu à tout jamais. Et elle était là, assoiffée de la même passion que lui, à la différence qu'il ne pourrait plus assouvir la sienne. Lui vouant une aversion sans pareille faute de ce qu'elle avait fait de lui ; un sordide jouet abandonné au fond d'un placard. Elle l'avait laissé alors qu'il se mourrait toujours d'amour pour elle, malgré ce qu'il en disait. Tout était sa faute, il en était cruellement conscient. Son désir de tuer était plus fort que tout, même plus fort qu'eux. Alors comment pouvait-il lui en vouloir à ce point? La réponse qu'il refusait de croire se trouvait juste sous ses yeux, le tuant à petit feu, telle une sadique de première. Pourtant il n'arrivait pas à voir en elle quelqu'un d'autre que celle qu'il chérissait trop que pour le lui avouer, elle qui le forçait de par ses actes, sans s'en rendre compte, à se taire, celle qui l'avait trahi et qui n'en savait rien. L'espace d'un instant il oublia tout le mal qu'elle lui avait causé sans s'en apercevoir et qui était à l'origine de la guerre qui était née entre eux. Un instant il put à nouveau l'aimer sans éprouver le besoin de la faire souffrir comme lui avait souffert. Et un instant il vit qu'elle pensait la même chose.
Dans ses yeux brillait cette dernière braise qui réchauffait encore son cœur. Bien que le feu ravageur de leur passion était éteint, qu'après lui le reste avait été rendu inutilisable, une ultime trace de son passage subsistait encore. En proie à un sentiment malsain, elle desserra ses doigts jusqu'alors enfoncés dans la chair de sa victime. Elle resta là, immobile, vide, perdue. Était-il possible que son cœur lui appartint encore après tout ce temps, même alors qu'elle en avait nommé gardien un autre, alors qu'elle croyait n'aimer que cet autre qui lui apportait tant de bien, se cachant à elle-même ce sentiment resté inchangé? Un coup d'œil, le retour de cet éclat de haine dans les iris du sorcier. Trop tard. D'un geste il l'éleva dans les airs, d'un regard il fissura sa peau, la lacérant à plusieurs endroits. Il était loin d'elle, mais il n'avait pas besoin de ça pour arriver à ses fins. Le sang giclait, il la vidait de sa seule oxygène vitale. Certes, il était malin, mais pas encore assez.
« Et tu crois que ça va m'arrêter? »
Elle rit en ne le lâchant pas des yeux. Une impulsion et elle se dégagerait de son sortilège, elle le savait, elle l'avait déjà fait. Elle avait tout le loisir de se jeter sur lui quand bon lui semblait. Ses plaies l'importaient peu, elle avait d'autres choses plus importantes dont il fallait qu'elle s'occupe. Ne ressentant aucune autre douleur que celle du trou béant de son cœur qui réclamait vengeance après que le blond l'ait abandonnée. Il se croyait dominant, pour une fois supérieur à elle, la manipulant, lacérant, martyrisant à sa guise. Entaillant lentement sa peau, il la narguait, et elle le savait parfaitement. Il voulait faire durer la partie pendant qu'il avait la main. Son sourire narquois devait le déstabiliser, pour son plus grand plaisir. Le corps en sang et commençant à sentir le poids du manque, elle se décida. En un dixième de seconde elle poussa un cri de rage et entama une guerre contre l'air qui la maintenant prisonnière. La magie céda, la déclarant gagnante.

En un éclair il s'était retrouvé incapable de bouger, encore une fois. Derrière lui, elle était là, incroyablement proche, peut-être même trop pour que ça soit réel. Les bras calés derrière son dos, n'osant pas remuer la tête tant la proximité de la vampire enragée l'effrayait. C'était à peine si il respirait encore. Un souffle, le même que tout à l'heure, sauf qu'il était plus proche encore de son cou. Un pincement lui arracha un cri de douleur. Elle avait planté ses canines dans ses veines, le vidant de son sang aussi prudemment qu'une tigresse affamée. Il pouvait sentir le liquide chaud couler des lèvres de la vampire qui, dans sa précipitation, en perdait une certaine quantité. Un sentiment de légèreté l'envahit. Étrangement, il se sentait vivre. Elle buvait son sang, à lui, et pas à l'imbécile qui lui avait succédé après qu'il se soit remis à tuer par plaisir. Elle le tuait, ignorant qu'il était déjà mort depuis sept ans, sept ans qu'ils ne s'étaient plus retrouvés aussi liés qu'aujourd'hui. Il se laissa faire, soulagé de la savoir près de lui quand il devrait quitter ce monde. Finalement, cette haine n'avait pas lieu d'être, puisqu'elle lui prouvait présentement qu'elle avait encore une fois gagné le combat, leur combat. Excepté que la partie était finie. Il était temps de rendre les armes et de saluer le vainqueur, avant de plier bagage.

Un souvenir traversa ses pensées. Une parole. Pire même : une promesse emportée par le vent. Ils étaient bien plus liés qu'il ne le pensait. Terrifié à l'idée de la perdre avec lui, il refit surface. S'accrochant à sa lucidité autant qu'il le pouvait, il cherchait à faire taire la souffrance qui gémissait à sa place. Il l'aimait, et il savait qu'elle aussi. Ça ne pouvait en être autrement, ils se l'étaient jurés. Même si ils s'étaient quittés, ils se retrouveraient encore une fois. Cette pensée lui glaça les os. Il en était certain, il ne voulait pas qu'elle meure. Sa vie lui était égale, mais pas celle de la blonde. Il continuait de vouloir résister aux Ténèbres qui l'attendaient. Le feu de la passion faisait à nouveau rage en lui, le consumant intégralement, bien qu'il ne reste plus grand chose en lui qui vivent encore. Ne pensant plus qu'à elle, qu'à leur amour, qu'à leur deux vies puisqu'il ne pouvait y en avoir une sans l'autre, il ferma les yeux, conscient qu'il ne pouvait déjà plus les rouvrir. Son pouls ralentissait visiblement, et en l'entendant gémir sans pouvoir s'arrêter de se nourrir, il sut que le processus était déjà en route. Dans un dernier espoir, il réussit presque à sourire, la voix fatiguée d'avoir dû se battre avec autant de hargne, il murmura :
« Ninon, je t'en prie, pardonne-moi. »
Mais il était trop tard, son cœur de mortel ne battait déjà plus, et jamais il n'aurait pu avoir de réponse, quoiqu'il en soit, puisque le corps de la vampire était déjà tombé. Inerte, étendue à ses côtés, elle réussit à agripper sa main qu'elle serra du peu de forces qu'il lui restait. Ses paupières se refermèrent également, lui ayant laissé comme dernière vision de ce monde, le sourire de celui qu'elle n'avait jamais su oublier, non pas faute d'avoir essayer, et dont elle ne serait plus jamais séparée.

•••

Je dédie ce texte à mon Chouchou, Lélou, parce que je l'aime énormément. J'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce texte, j'y ai aussi beaucoup travaillé, alors j'espère que ça vous a plu. Vous l'aurez compris, ça parle de Ninon & Andrew. Je voulais juste vous faire partager ma vision sur ce couple, aussi guimauve que pervers (a) Merci à ceux qui ont lu Razz


Dernière édition par Ninon Haalen le Mar 14 Sep 2010 - 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 276
♣ Localisation : Sous la pleine lune.
♣ Situation amoureuse : Amoureusement sienne. ♡

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Ven 25 Juin 2010 - 17:21

C'est ... MAGNIFIQUE *-*
J'étais à fond dedans ! A la fin je me disais qu'elle pouvait pas faire ça ! Et que lui il devait encore se battre pour elle ! J'aime ce genre d"histoire ! Se perdre, pour me se retrouver, où dans ce cas-là pour se tuer ! Bref, Bravo ma Twins ! Tu as un talent fou ! J'attends un autre texte avec impatience Very Happy

I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dray-lo0ve-mione.skyrock.com

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Ven 25 Juin 2010 - 18:03


Hanlala… Merci ma Twin, ça me fait plaisir :')
J'hésite à écrire leur séparation, histoire de donner un peu plus de réalisme à cette histoire... Bref, je verrais plus tard ! Razz En tout cas, merci, merci et encore merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is
Invité -

Invité

• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Ven 25 Juin 2010 - 18:10

Waw ! Scheyoùu d'amour, c'est tout simplement sublime ! *-*
J'étais captivée du début à la fin, je voulais pas que ça s'arrête, je voulais qu'il vive et donc, qu'elle vive aussi. Je voulais qu'ils s'aiment jusqu'à la mort mais qu'ils ne meurent jamais *-* Tu es réellement très très très douée, c'est une bénédiction de t'avoir comme admin ! J'espère que tu la feras, cette séparation rabbit

You are the best <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Ven 25 Juin 2010 - 18:29

Merci Hope Very Happy Je suis émue là ! Héhé, tu ne pensais quand même pas que la sadique que je suis allais laisser vivre les deux namoureux (a) Breffouille, c'pas moi la meilleure, mais ça me va droit au coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 82
♣ Localisation : En Amérique
♣ Situation amoureuse : Aimer ? Pour quoi faire...

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Ven 25 Juin 2010 - 19:12

WAW....je sais que c'est ridicule ce que je viens de dire mais je n'arrive pas encore à trouver mes mots. Déjà que tu écrives sur Ninon et Andrew, c'est génialissime mais que tu m'écrives un si beau texte c'est FANTASTIQUE ! Tu m'avais dis que c'était guimauve, n'exagérons rien surtout que la fin n'est pas vraiment guimauve *bon après pour les ultra-sadiques, on sait jamais ;D* En tout cas c'est merveilleusement bien écrit, j'étais plongée dedans du début à la fin, suffocant pour savoir comment cela se terminerait. Du grand final d'ailleurs, fantastique. Bon j'avoue que j'ai été très contente que Ninon l'ait pas oublié même si elle est sortie avec ce *******(excusez-moi xD) et puis la mort de deux personnages amoureux c'est toujours théatrale et magnifique même si je l'avoue j'étais "Non Andrew, ne meurt pas. Mais Ninon arrête tu l'aimes" (mes pensées sont très intéressantes, je sais ^^). Tes mots, la façon dont tu les assembles pour faire des phrases sublimes c'est tout simplement magnifique *-*-*. Bref une fois de plus Nins tu m'as prouvée ton talent et je dois dire que j'adore quand tu le mets au service de nos persos ♥ C'était très émouvent et j'adore l'idée que tu te fais de leur couple, en tout cas elle coincide avec la mienne. Je suis plus que jamais décidée à faire haïr et aimer Andrew et Ninon !
JE T'AIIIME ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Ven 25 Juin 2010 - 19:31

Lélou, OMG, que dire? Je t'ai déjà fait savoir que cette histoire ne m'aurais jamais traversée l'esprit sans toi, la merveilleuse Geek que tu es :') C'est pour toi que je l'ai fait, pour toi que j'ai cherché à tout fignoler comme il faut, pour toi que j'ai eu envie de me battre avec les mots pour faire quelque chose de beau, pour toi que j'ai rendu encore plus vrai leur amour *_* Alors dis-toi bien que c'est parce que tu es là, tous les jours d'une façon ou d'une autre à mes côtés (Msn, FB, et biensûr, le fotou') que j'ai pris autant de plaisir à le faire I love you Au fond, tu sais que c'est nous ce texte, c'est nos personnages qui sont là, c'est notre oeuvre tout ça Bilou Very Happy
Merci, je ne sais pas quoi dire de plus alors, merci vraiment pour m'avoir fait presque pleurer de joie en lisant ton avis, qui, dans ce cas-ci, compte plus que tous les autres :')

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is

ADMIN-CODEUSE
Lycantrope nostalgique.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 574
♣ Localisation : Plongée dans un roman.
♣ Situation amoureuse : Folle de ses bouquins.

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Ven 25 Juin 2010 - 22:22

Je suis morte.

Oui, je suis morte en même temps qu'eux. Pendant la lecture de ce texte, je n'étais plus Charlotte mais Ninon, ou encore Andrew. C'est tellement beau my Cougar, je suis jalouse de Kaylen là ! Tu nous fais vivre à leur place, c'est tordu, mais c'est trop trop trop remarquable. Ta plume est sublime, tu ne cesses de nous le prouver. Là, je crois que c'est le summum. Tes mots, tes phrases, le fond de l'histoire racontée, c'est merveilleux. Je voulais qu'il s'accroche pour eux, qu'il mette fin aux regrets qu'il éprouvait de l'avoir laissée, qu'elle l'aime à nouveau. C'est… émouvant & triste, joyeux & touchant, c'est le plus beau texte que j'aie jamais lu…

Tu es… merveilleuse Cougar (L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Gryffinrin.skyblog.com

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Sam 26 Juin 2010 - 10:19

*Les larmes aux nyeuxnyeux*

Chachou, c'est trop gentil :') Faut pas jalouser surtout, tu sais que tu écris encore mieux alors ! Merci en tout cas, ça me fait plaisir que tu aies lu. Je suis archi-contente qu'il te plaise ce texte, puis, toi, je sais que tu auras reconnu certaines choses en plus que les autres… Alors voilà, je te souris, même si c'est un peu tordu comme réaction, pour te remercier de ces compliments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 82
♣ Localisation : En Amérique
♣ Situation amoureuse : Aimer ? Pour quoi faire...

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Sam 26 Juin 2010 - 11:25

C'est toi qui vas me faire pleurer avec ta réponse ! Cela m'émeut que tu aies écris un texte si sublime en pensant à moi. Et même si nos persos s'avèrent être ta source d'inspiration, n'oublies pas que c'est toi qui te les ais si bien approprié et c'est toi qui as assemblé ses mots magiques pour former de si belles phrases. C'est ton oeuvre, ne le renie pas. Une oeuvre fantastique que tu m'as destinée *-* Et je l'aiiiiiiiime comme je t'aiiiiiime ♥ *c'est à dire à la folie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Dim 27 Juin 2010 - 9:44

Lélou, tu veux un mouchoir? Je te prête mon paquet? *_*

Je sais pas quoi dire d'autre alors, JE T'AIME (L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside

avatar


My name is


• • • • • • • • • •


♣ Messages : 199
♣ Localisation : Dans ses pensées

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Mer 30 Juin 2010 - 20:32

C'est superbe et tellement triste... Votre couple, à Léa & toi, va être réellement merveilleux, Youyou! Je suis contente d'avoir la possibilité de le lire Smile Il me tarde de lire un autre de tes chefs d'oeuvres Wink <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


My name is

ADMINISTRATRICE
Je suis partout.

• • • • • • • • • •


♣ Messages : 1184
♣ Localisation : Aux oubliettes.
♣ Situation amoureuse : Délibérément seule.

MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   Sam 3 Juil 2010 - 12:07

Merci ma Mini-Geek ! Ça me fait plaisir que tu aies lu. Puis, on sait très bien que notre couple à Lélou et moi sera t.e.r.r.i.b.l.e Mais c'est gentil de le dire (a) J'ai des RP à rendre en suffisance là, je crois que c'est pas pour tout de suite un autre texte !

Je t'aime, mais oui, tu as bien lu : je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://owod.forumactif.org/t65-ninon-haalen-broken-inside



My name is
Contenu sponsorisé -


• • • • • • • • • •



MessageSujet: Re: « Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Croix d'bois, croix d'fer, si je mens j'vais en Enfers. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our World Of Dreams :: Hors-jeu :: ♣ Vos créations :: Créations textuelles-